France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 18 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Qui a déjà triché ? par Arbitro le 06 mars 2002  [Aller à la fin] | Arbitrage |
Allez avouez, qui a déjà triché dans une partie ?

    Un ancien Champion de France Jeune (y'a prescription) m'a avoué qu'il cachait un carnet plein de notes dans sa poche, et le consultait dans les toilettes.
      Un parent m'avait dit un jour : "Quand je suis debout ça veut dire à mon fils qu'il doit faire une attaque de mat; et quand je suis assis : qu'il se défende"
        Et vous : fritz poket ? portable ?


tango, le 06/03/2002 - 13:37:04
franchement... je pense qu'il y a un très très faible nombre de joueurs qui ont déjà triché aux echecs....Enfin moi c'est jamais, je suis curieux de voir les réponses à une question (enfin) intéressante ses derniers temps :-)


tango, le 06/03/2002 - 13:37:35
aurtograf.... quand tus nou tiend


Hubb, le 06/03/2002 - 13:45:30
J'ai analysé une finale... ... sur mon PC dans une partie par correspondance, mais trop tard, elle était déjà perdante, et j'ai perdu.


El cave, le 06/03/2002 - 14:19:12
Quel intérêt ? 


Carbonara, le 06/03/2002 - 14:21:05
ref tango quanT tus nou tiend, jeune homme! ^


Yvap, le 06/03/2002 - 14:22:08
Complètement hors sujet ! Mais quelles balises utilise donc notre cher Arbitro pour faire ces jolis décrochements dans ses textes ?

C'est un privilège d'arbitre ? ;o)


VIPlayer, le 06/03/2002 - 14:24:54
moi je triche à tout le temps !! - je parle pendant mes parties! eh oui, c interdit ...
- je sors parfois de l'aire de jeu, c aussi interdit ...
- je vais parfois voir les parties d'opens inférieurs au mien (l'open C du chpt de Fce par ex), interdit aussi !

décidément je suis un vrai délinquant ! ;o))


Chesslov, le 06/03/2002 - 14:29:42
Je pense que j'ai trouvé 
    donc je m'en vais le tester.
      Est-ce que cela marche?
        Si oui: Yvap, clic droit de la souris, regarde le code source, il y a
          ces jolies balises.

            A plus!


Chesslov, le 06/03/2002 - 14:29:56
Ah! Ca a marché! 


Cyrillev, le 06/03/2002 - 14:45:31
Triche Moi jamais mais j'ai vu plein de cas.Le plus tentant qui me soit arrivé: une partie que je devais absolument gagner pour me qualifier pour les championnats de France cadets (ça remonte), et mon adversaire m'a proposé de la lui acheter.J'ai dit non ça va pas (j'ai gagné). Mais c'est tentant je vous dis! Le truc le plus fréquent je pense c'est d'appuyer sur la pendule de son adversaire quand il se lève. Très fréquent. Et en zeitnot, mettre une pièce entre deux cases (surtout possible en parties rapide). Oui, je me le suis fait placer... D'ailleurs en partie rapide il y a beaucoup de triche possible (un coup illégal est vite venu).Plus rare: Spassky a un jour roqué deux fois dans la même partie. Mais c'était involontaire, et personne ne s'en est aperçu avant la publication de la partie (il avait perdu de toute façon).Reshevsky a un jour perdu au temps et l'arbitre s'est trompé (il a retourné la pendule et a mis la bulle à son adversaire). Le résultat a été maintenu!!!


VIPlayer, le 06/03/2002 - 15:09:18
ça c pas trop de la triche les règlements sont là pour l'esprit du jeu, mais quand c involontaire ou pas influent sur les parties (vr mes ex. au dessus), on peut pas considérer que c de la triche.
je n'ai jamais vu personne appuyer sur la pendule qd qq1 se levait, et mettre une pièce sur 2 cases en zeitnot est svt involontaire.


Cyrillev, le 06/03/2002 - 15:27:36
VIP Je pourrais donner le nom de la personne la plus connue pour appuyer quand son adversaire se lève mais on me hurlerait que je ne peux pas apporter de preuve (sauf que j'ai vu faire).Pour le coup des deux cases, c'est parfois involontaire oui, mais là je parlais du zeitnot de l'adversaire. Le tricheur le fait avec si possible une menace par case, son adversaire doit jouer vite, il pare la menace qu'il croit voir et on lui plante l'autre.J'ai eu le cas. C'était à l'évidence volontaire -il s'est servi de la case sur laquelle il y avait moins de la moitié de la pièce, j'ai paré un 'échec', il m'a pris une tour qui n'était attaquée que de l'autre, et a nié bien sûr. J'avais 13 ans et n'ai pas su tenir tête à cet adversaire (d'environ 100 kilos et qui avait l'aplomb de celui qui n'en est pas à son coup d'essai).Pour les autres cas, je me contentais de citer des anecdotes.Es-tu sûr qu'il est techniquement interdit de parler? Ce n'était pas le cas à l'époque où je jouais en tournoi (à condition bien sûr de ne pas parler de ses parties).


Springer, le 06/03/2002 - 15:38:22
Kasparov Lors d'un tournoi blitz a Munich en 1994 (grand prix Intel), Kasparov à roqué alors qu'il avait déjà bougé sa tour (Th5 - Th8 - o-o) (il a gagné la partie, je crois que c'etait conter Nikolic).


VIPlayer, le 06/03/2002 - 15:38:39
je crois qu'il est interdit de parler car on ne peut pas vérifier que c'est d'une partie qu'on parle.
je sais pas d'ou tu es mais ça craint ! ;o)
tu devrais aller passer des vacances dans un coin pommé où tt le monde joue pour le plaisir. :-)
ya surement du déja y avoir de mes adversaires qui ont triché, mais je ne me rapelle pas du tout d'un cas, et j'entends pas trop parler de tricheurs, et encore - moins de ces manières.


Chesslov, le 06/03/2002 - 15:42:41
Kasparov toujours Face à Polgar: il a joué un cavalier, sur une case perdante, s'en rend compte immédiatement, et dans la seconde l'a déplacé sur une autre case.
Polgar médusée n'a pas su réagir, l'arbitre n'a rien vu.
%Mais un film de l'incident prouve qu'il avait bien lâché la piéce avant de la rejouer...


VIPlayer, le 06/03/2002 - 15:47:29
trop d'enjeu ... 


Cyrillev, le 06/03/2002 - 16:05:01
Kasparov A Immopar l apremière année il y avait eu le cas où Kortchnoï devait passer... et ils ont fait rejouer la partie (les gens voulaient voir Kaspi).Je ne me souviens plus du prétexte invoqué, mais c'est indiscutable il était éliminé.D'où je suis: Paris. Mais certains des joueurs évoqués ne sont pas parisiens.


brel, le 06/03/2002 - 16:23:30
je triche souvent ... mais c est moi que je triche,car je regarde souvent la tv en même temps que je joue...et les résultats ne se font pas attendre.


foxi, le 06/03/2002 - 16:55:34
Allez, on dénonce... Les tricheurs les plus connus de la zon de jeux sont : arbitro, qui a lancé ce post pour connaitre tous les trucs, idfx desormais bien connu pour sa vilénie (ds les parties sur la zone, il n'arrete pas de bouger la pendule), et El Cave, dont l'haleine fait qu'il est très dur de se concentrer qd on l'affronte...


Nicklass, le 06/03/2002 - 19:00:36
il y a des tricheurs Moi j'ai deja vu dans les tournois iDF jeunes un gamin mater en faisant Ta8-b1 mat, sinon cette année j'ai joué contre un fide qui a lacher puis reprit sa piece car il s'est rendu compte qu' il perdait sa dame mais il n'y avait qu'un temoin un mec de son club qui lui a vue que son coequipier n'a pas laché la piece.Voila sinon le forts joueursqui aident leurs copains yen a aussi ras le bolà+ nico


vbest, le 06/03/2002 - 19:15:41
kaspi, la triche Refuser de jouer le match braingame contre shirov et se choisir kramnik c'est aussi tricher!Il ne s'agit pas bien sûr de savoir qui est le meilleur entre les deux challengers, mais bien qui a le droit suivant les règles établies. C'est cela que je fais partie de ceux qui contestent une quelconque valeur au titre de Kramnik même s'il est le plus fort!


Kusmi, le 06/03/2002 - 21:40:38
Moi j'ai été victime! En semi rapide, obnubilé par le zeinot (de mon adversaire!), je n'ai pas vu que celui en tapant sur la pendule s'est rajouté du temps par la meme occasion de l'autre main! Tout le public l'a vu sauf moi. mais comment le prouver après la partie, je n'ai pas contesté immédiatement.


VIPlayer, le 06/03/2002 - 22:04:28
faites attention ! arbitro va faire rayer les fraudeurs des listes FFE ! ;o)
il me semble que ça fait plusieurs fois qu'il pose une question de ce genre...


Chascal, le 07/03/2002 - 00:32:29
En partie officielle, j'ai triché une fois : c'était la dernière ronde d'un open au sein du club. Je tombe contre un pote. On avait plus rien à espérer au classement et on s'était mis d'accord pour faire nulle avant. Pour se marrer, on a été cherché une partie jouée entre deux grands-maîtres et on l'a reproduite. Le plus drôle était après, pendant une analyse post-mortem avec d'autres copains qui n'étaient pas au courant ! Car ils n'hésitaient pas à critiquer nos coups !!! Il faut dire aussi qu'on avait le même Elo, à quelques points près...


Emile, le 07/03/2002 - 08:47:23
l'achat des parties d'échecs est TRES fréquent dans TOUS les opens et championnats. Notamment et surtout lors de la dernière ronde, ce qui permet moyennant finances un classement en haut de tableau.


Emile, le 07/03/2002 - 08:49:04
également valable pour les classements par catégories.


curko76, le 07/03/2002 - 10:49:07
Lamentable esprit d'une société en déliquescence....


PatG, le 07/03/2002 - 11:23:54
Mettre une pièce à cheval sur 2 cases... est interdit... Même en zeitnot...La solution: Taper immédiatement sur votre pendule en indiquant à votre adversaire de replacer sa pièece et le prévenir que vous appelez l'arbitre s'il recommence.
Tout en restant concentré sur la partie, ce qui je l'accorde n'est pas évident.
Faire de même avec ceux qui jouent d'une main et appuie sur la pendule de l'autre...
Pat.


Cyrillev, le 07/03/2002 - 14:21:51
Oui mais... Quand tu es en zeitnot, la pièce déjà en main... tu as du mal à taper immédiatement sur la pendule.Ce qui pose aussi des problèmes à cause du comptage de coups par la pendule. En fait il faudrait l'arrêter. Mais tu as vite fait de tomber parce que tu ne trouves pas le bouton.


kolvir, le 08/03/2002 - 00:29:42
oui j'avoue ! J'en ai honte mais une fois, alors que j'étais cadet, dans un tournoi un joueur regardait ma partie et quand j'ai joué mon coup il a levé les yeux au ciel en secouant la tete. Vexé je me suis levé pour lui demander pourquoi il avait fait ça. Il m'a dit qu'il ne pouvait pas me le dire puis s'est ravisé et m'a dit "bon puisque ton adversaire est classé a plus de 2000 il va voir que tu aurais pu gagner une pièce en jouant ça". Mais mon adversaire n'a pas vu le coup "évident". J'ai hésité mais je n'ai pas résisté à la tentation d'utiliser l'"indice" qui m'avait été donnée. Je m'en veux toujours depuis !


El cave, le 08/03/2002 - 14:23:50
C'est à cause de Jacques Martin. A force de dire "tout le monde lui donne indice", il a pourri une proportion non négligeable de notre belle jeunesse ! Honte sur lui !


El cave, le 08/03/2002 - 14:39:00
Souvenirs souvenirs Il y a une dizaine d'années à l'open d'Issy, j'ai été apparié à la dernière ronde contre un joueur que j'avais déjà rencontré puisqu'il venait de Loire-Atlantique et que je jouais alors à Angers. Il avait réalisé un bon tournoi jusque là et lorgnait sur le prix des 5 et 6 èmes catégories pour lequel la nulle lui suffisait, lui étant classé 1350 et moi 1700 à l'époque. Il m'a proposé explicitement de faire nulle sans jouer et de partager le prix en question, et ce à trois reprises avant la partie. Après l'avoir éconduit assez sèchement, j'attaque la partie un peu énervé. Roques opposés, après une dizaine de coups j'obtiens une position d'attaque prometteuse mais je fais une grosse erreur et lui permet de bloquer la structure devant son roi, alors que le jeu au centre et à l'autre aile le favorisent clairement. La partie se poursuit, je suis franchement mal, au moment où le contrôle de temps approche je parviens à échanger quelques pièces lourdes et à rentrer dans une finale plutôt plate. Et là, miracle. Il joue le seul coup qui perd dans une position où il suffit de ne toucher à rien, et je gagne quelques coups après après avoir été mal les trois-quarts de la partie voire perdant à un moment donné. A ce moment , il me demande ingénuement si j'aurais accepté la nulle vingt coups plutôt, je réponds qu'évidemment vu comme j'étais mal et il m'avoue qu'il n'a pas osé de peur que je refuse ! J'ai eu du mal à ne pas rigoler ...


TonnaireCh, le 14/03/2002 - 06:51:43
je ne suis pas sur que ce soit de la triche mais voilà je vous raconte quand même

C’était il y a cinq ans en N4 dans un match sans importance.

Je rencontre un monsieur dont je tairais le nom mais il faut savoir qu’il avait été président du comité de Vaucluse pendant quelques années et qu’il est assez âgé.

Nous jouons une partie positionnelle qu’il avait l’air d’affectionné avec les blancs et nous rentrons dans une position égale où il n’y a pas grand chose à faire…

A cause (ou grâce) de mon élo supérieur de 200 pts je tente une arnaque en sacrifiant une pièce pour deux pions mais avec du contre jeu…

L’ancien tombe dans le panneau et s’empêtre dans la glue et se met à réfléchir longuement. Moment que je décide opportun pour aller téléphoner à ma chérie (qui est devenue ma femme depuis) ( OUI je sais c’est interdit pendant le match, mais aller donc leur expliquer ça aux nanas : on se voit pas cette après midi et je peux pas te téléphoner – vous finissait célibataire dans toutes les variantes ;o) ).

Je m’absente donc une demi-heure (ouais c’est beaucoup mais j’étais maintenant sur de gagner – ah l’amour !) et lorsque je reviens le président de l’échiquier Courthézonnais ou je jouais (Mr Serge CRESCIONI) m’annonce que je suis dans une position perdante et que j’ai du gaffer. En effet la position ne semble plus gagnante mais perdante !!!

Que c’est t il donc passé ???

Je décide de continuer malgré tout et je gagne finalement cette partie… On passe à l’analyse et au 32ième coups (celui où je suis partis) on arrive pas à reconstituer.

Que c’est t il donc passé : ???

Tout simplement un cavalier de mon adversaire avait fait un déplacement de « grenouille » : ce fameux cavalier avait fait ses deux pas en avant mais pas celui sur le côté !! (de mémoire je crois que cela donne 32 C en d2 va en b2 !! )…

Et là grand sourire de mon adversaire qui n’a jamais donné la moindre explications !…

Pour rentrer cette partie dans base il m’a donc fallu créer deux parties !!Christophe Tonnaire


Adoubator, le 31/01/2015 - 15:11:48
Je suis venu me confesser car j'en ai lourd sur ma conscience mes chers confrères échiquéens, j'ai pêché !

Il y a 2 ans lors d'une rencontre interclub en N4, lors de l'ouverture je n'étais pas dans mon assiette, un peu à la ramasse et, avec les noirs, j'ai joué un coup bidon qui perd un pion instantanément je m'en suis rendu compte dans la seconde et j'ai profité que mon adversaire soit dehors pour reprendre discrètement mon coup tout en appuyant sur sa pendule.

Ya t'il un prêtre parmis les membres de ce forum qui accepterait cette confession ?
Mon âme bien imparfaite a besoin de se libérer de ce terrible fardeau :(


GuyLacourse, le 31/01/2015 - 20:46:18
J'aimais je n'ai fait çà, mais des gens m'ont fais çà devant moi plus d'une fois, surtout quand ils avaient le droit d'aller fumer, ou ils vont se parler dans le corridor entre eux, chez moi j'appelle çà des lâches.


Sonik31, le 01/02/2015 - 02:37:19
Quand j'étais petit, j'ai repris mon coup alors que mon adversaire était levé, mais, pris par la culpabilité, je l'ai rejoué.



JBond, le 01/02/2015 - 10:04:09
Allez JMM confesse toi !


Vanytchouck, le 01/02/2015 - 23:56:53
une triche involontaire de mon ancien club (dans l'essonne) :

Ils ont de vieilles feuilles de partie et le 40 coups n'est pas placés à l'endroit habituel. C'est le 36ème coup qui au bout de la 1ère colonne. J'ai gagné une fois une partie très tendue (sur l'échiquier et au dehors) un peu comme cela.

Pendant la partie, il appuie brusquement sur la pendule alors que c'était à lui de jouer !!!

Une fois tombé, je n'ose pas le lui dire u départ puis m'y résous et là il m'insulte carrément avec des "apprenez à jouer", "c'est honteux ce comportement", etc ... Il a fallu qu'un de ses coéquipiers lui explique qu'il est effectivement tombé pour qu'il se calme et s'excuse platement.

La saison suivante, ils ont du - avant le début de la partie - rappeler au moins 5 fois que les 40 coups ne sont pas à la fin de la première colonne.

Autre détail savoureux, en googlelisant mon adversaire, je découvris sa profession :

Inspecteur de mathématiques (bon sur Paris mais j'ai quand même ressenti un léger frisson dans la nuque ;-) ) ...


Adoubator, le 02/02/2015 - 00:38:52
Personnellement je ne tricherai plus mais par contre je suis un joueur d'échecs corruptible en tournoi individuel. Je facture 10 euros le point élo fide perdu, donc avec le Coeff K=20 actuel un mec de mon niveau devra débourser 100 euros pour que je gaffe volontairement dans une partie et qu'il empoche le point.

Et vous êtes-vous corruptible ?


Adoubator, le 02/02/2015 - 00:51:48
JBond :

Moi faible pénitent je me met à genoux devant toi ,mon père JBon à toi que sait merveilleusement bien cette soutane arborant tout autour ces motifs de pieces d'échecs datant de Charles Quint, et fais le signe de Croix.

Au nom du Père et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen. Bénissez-moi, mon Père, parce que j'ai péché. Je confesse à Dieu Tout-Puissant, je reconnais devant mes frères, que j'ai péché par action lors d'un tournoi d'échecs en reprenant mon coup; Oui, j'ai vraiment péché.

Je demande pardon à Dieu pour ce comportement inqualifiable et à vous, mon Père JBond, pénitence et absolution, si vous m'en jugez digne.

C'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute. C'est pourquoi je supplie la Vierge Marie, les anges et tous les saints ainsi que Diego Salazar, et vous aussi, mon Père JBond, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

Mon Dieu, j'ai un très grand regret de vous 'avoir offensé, parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché vous déplait ; je prends la ferme résolution, avec le secours de votre sainte Grâce, de ne plus vous offenser et de faire pénitence.

Amen


SLM, le 02/02/2015 - 00:55:00
Ca a l'air fun le dimanche soir chez Adoubator...


mcsalard, le 02/02/2015 - 21:10:03
J'avoue. J'ai essayé de tricher.... pour mon adversaire.
C'était lors du tournoi à Bastia en 2009. J'avais fait un tournoi catastrophique et à la dernière ronde je me suis dit que j'allais perdre comme ça cet adversaire allait toucher un prix de catégorie, mais lui ne savait pas ce que j'avais en tête.
Je voulais perdre "discrètement" car j'étais mieux classé.
Et bien même ca je n'y suis pas arrivé il a préféré prendre une perpétuelle.



Adoubator, le 02/02/2015 - 21:23:22
lol


AD, le 03/02/2015 - 12:26:51
Ce dimanche ! Ma fille de 8 ans qui jouait son 1er match officiel pour dépanner m'a demandé discrètement si elle pouvait abandonner ... J'ai répondu oui, elle était à 2 coups de se faire mater :)


Defendator, le 03/02/2015 - 12:38:36
si tu étais le capitaine, ce n'est pas de la triche ! Elle en avait absolument le droit !


AD, le 03/02/2015 - 13:08:36
C'est pas faux ! Donc, je n'ai pas triché !


speedypierre, le 03/02/2015 - 13:47:17
N'empêche qu'il y a quelqu'un sur le forum qui connait par coeur l'acte de contrition ! Pas mal ;)


mazetov, le 04/02/2015 - 11:23:45
Début des années 80, partie d'un open.(Alès me semble-t-il)

Je joue contre un vieux Monsieur, la partie est égale, zeitnot réciproque, panique!

Enfin, mon adversaire gaffe et je lui plante une fourchette de cavalier. 1-0

On signe les feuilles et on analyse cordialement.
On reconstitue les 3 ou 4 derniers coups.

Mon cavalier est parti de b3 pour aller en d5 !

ca-va-liè-yé !

Aucun doute! je propose à mon adversaire d'en parler à l'arbitre (reprendre la partie, 1/2 ou 0-1...?)

"La feuille est signée, le résultat entériné, désolé, il n'y a rien à faire!" nous assène celui-ci.

(pas d'informatique à l'époque, mais des fiches en carton, un gros chantier avec 230 joueurs, 2 rondes par jour, les ajournées le soir...)

Mon adversaire prend ça avec le sourire, moi aussi.

J'ai ensuite fait acte de contrition pendant quelques années en vendangeant de nombreuses parties ;-)

Avant d'arrêter de jouer, ma pénitence étant accomplie et mon masochisme limité.



JEEN, le 04/02/2015 - 14:49:35
Moi, au Scrabble, quand j'ai un "w", je cherche sur internet la liste des mots de 3 lettres et plus.
J'avoue.


Stration, le 06/02/2015 - 15:43:41
J'ai une fois été témoin d'une tricherie originale lors d'un open semi-rapide en 20mn KO. Il s'agissait d'une fin de partie où les coups fusaient à tempo et où la pauvre pendule était fort malmenée. Un des 2 joueurs était complètement gagnant mais très mal au temps. Malgré son avantage matériel conséquent, il semblait quasi-impossible qu’il ait le temps de mater, n'ayant plus qu'une poignée de secondes, quand soudain il arrêta la pendule en criant "coup illégal !!". Petit moment d'incrédulité de la part de son adversaire, qui finit quand même par lui demander en quoi son coup était illégal (car en l’occurrence il ne l'était pas du tout). Le joueur gagnant commença alors à s'excuser, disant qu'il avait été victime d'une hallucination. Son adversaire, fair-play, lui dit que ce n'était pas grave, et que la partie pouvait reprendre. Le joueur gagnant le remercia, relança la pendule et la partie reprit donc son cours. Les coups fusaient encore plus vite, la pendule était encore plus malmenée, mais, ô miracle, le joueur gagnant arriva à mater son adversaire avant de tomber.
Le malheureux perdant, un peu déconfit, était sur le point de féliciter le vainqueur, quand soudain il réalisa… que la pendule n’égrenait pas le temps. Le joueur gagnant avait seulement fait semblant de la relancer !



ANaigeon, le 06/02/2015 - 18:39:27
Au fait, a-t-on le droit de disposer d'une feuille pour y écrire pendant la partie (autre chose que les coups).
En posant cette question je pense aux cases conjuguées, ce serait tellement plus simple si on pouvait les dessiner sur une feuille ;-)
Je me doute quand même de la réponse : verboten !!



Adoubator, le 06/02/2015 - 22:46:54
Stration,

La-men-table !
Nom et prénom stp ?


Julo62, le 06/02/2015 - 23:16:35
Pour l'avoir vu faire il y a quelques années quand les pendules avaient un drapeau :

Lors de tournois de blitz, un joueur se sait perdant car son drapeau est tombé.
Il continue à jouer en espérant une seule chose : que son adversaire tombe aussi.
Quand c'est le cas, au lieu de réclamer la nulle à laquelle il a droit, il se saisit de la pendule, son pouce sur son cadran, devant son propre drapeau, en criant "Tombé!!!!".
Avant de poser la, pendule,( pour aider l'organisateur^^)il règle la pendule, et aucune trace de la double chute...

Il y a prescription pour les joueurs que j'ai vu faire ça, mais ça n'enlève rien à la mesquinerie du geste...

Par ailleurs, et pour s'expliquer comment est-ce possible, j'ai assisté à des blitz où le joueur était tellement préoccupé à l'idée de tomber, qu'il regardait, anxieusement, son cadran, mais "ne voyait pas" le cadran de l'adversaire avec le drapeau tombé...


Chemtov, le 06/02/2015 - 23:33:52
Moi, je triche souvent, comme Botwinnik, Smyslov ou Keres, en suivant cette recommandation :

''vous devez en premier lieu, avant de jouer votre coup, 1'écrire sur votre feuille de partie''

''Efforcez-vous d'écrire le coup en notation complète, en soignant la calligraphie. Ecrivez très clairement et très attentivement chaque lettre, chaque chiffres, chaque signe comme Botvinnik,Smyslov ou Kérès''.

''En agissant de la sorte, vous prendrez du recul par rapport aux calculs lointains auxquels vous viendrez de consacrer une bonne demi-heure, vous réintégrerez la réalité de la position actuelle qui se présente à vous sur l’échiquier. Alors, lorsque vous regardez à nouveau l'échiquier, avec votre coup écrit mais pas encore joué, vous le verrez non pas avec la vue d'un rêveur, mais avec les yeux de quelqu'un qui est présent dans la salle du tournoi, quelqu'un qui discerne bien la réalité et les problèmes du moment.''

''Vous combinerez efficacement profondeur de réflexion, précision pratique et suppression de gaffes.'' ( Blumenfeld / Kotov ) ( et plein de gens sensés...)

Et vous tricherez donc, en enfreignant délibérément une des règles les plus sottes jamais imaginée par les cerveaux maladifs de trois arbitres paranos de la FIDE. ( D'après mes sources à la FIDE, assez fiables, cette règle interdisant d'écrire son coup avant de le jouer, dérive et interprétation erronée de l'interdiction de faire usage de notes, a été discutée dans un ascenseur, lors d'une pause, puis proposée, quand il n'y a avait plus personne de présent, au Bureau de la FIDE. Et depuis, personne n'est revenu dessus ! ).





arnackor, le 07/02/2015 - 01:03:55
Chemtov, je suis le premier à fustiger le genre d'arbitres évoqué. Cependant, en quoi noter son potentiel prochain coup n'est pas, selon ta définition, une prise de notes (ou de note), pouvant, justement, aider le joueur ?

Par ailleurs, si personne n'y est revenu depuis, peut-être est-ce une aberration de ne pas y être revenu. Peut-être aussi que cette règle n'est pas une aberration et que du coup personne n'a trouvé bon de revenir dessus. Les deux me semblent plausibles.



Chemtov, le 07/02/2015 - 01:38:18
Vous êtes sérieux ? Une prise de note ? Pour un coup ? Faudrait déjà être passablement gaga pour redouter d'oublier le coup principal qu'on considère être le meilleur.

Et puis, dans l'esprit d'un dirigeant d'échecs responsable et compétent ( oui, même un arbitre est supposé être cela... ,) souhaitant le meilleur pour le Jeu d'Echecs, ne devrait-il pas y avoir une priorité pour les méthodes permettant de faire des progrès aux échecs ? Et remiser tous ces soupçons nés dans des esprits tordus.

Quant au fait que personne ne bouge, cela ne m'étonne guère. L'inertie, le confort, la paresse et le manque de courage traditionnels des joueurs d'échecs sont les principaux alliés de nos dirigeants ( voir notre fédé ).

Par ailleurs, en cherchant dans les BAF, j'ai trouvé cette réponse d'Arbitro, concernant le soupçon de prise de note : ''Raisonnement tordu d'arbitre, certes, mais n'oublions pas que les règlements ne sont pas faits pour les gens honnêtes''.

Voilà où on en est... Il doit exister à la FIDE un bureau spécialisé en recherche de tricheries en tous genres. Et pour chaque trouvaille, plus tordue l'une que l'autre, on cherchera une réplique, un règlement, qui causera plus de dégâts qu'il ne produira de bienfaits. Il doit y avoir des Français à la FIDE...



SLM, le 07/02/2015 - 02:58:36
Personnellement cela ne me gêne pas qu'il soit interdit de noter son coup avant de le jouer. Je conçois l'argument "priorité pour les méthodes permettant de faire des progrès aux échecs" mais il faut bien décider d'une limite à cette aide. Actuellement elle est située à l'interdiction de prendre des notes, on aurait très bien pu autoriser cela.
Par contre je considère que la feuille de partie n'est en aucun cas présente pour permettre au joueur un quelconque progrès ou lui servir de prise de note : elle est là pour servir en cas de litige, pour attester du bon déroulement de la partie et de ce fait elle ne doit que décrire ce qui s'est passé sur l'échiquier et non pas ce qu'un des joueurs suppose qu'il va se passer. C'est un document d'arbitrage et passablement désuet vu les technologies modernes. Détourner sa fonction première, même dans un esprit pédagogique, ne me parait pas souhaitable.


LeHibou, le 07/02/2015 - 07:19:19
Comme souvent je partage l'avis de Chemtov, tout en étant sensible à l'argument de SLM

Ce que ne dit pas Chemtov, c'est que l'un des arguments qui on dû amener cette nouvelle règle est que certains trichaient "dans l'esprit", sinon dans la loi, en notant leurs coups lorsque c'était autorisé.

En effet, nous avons tous vus des joueurs, à cette époque, qui notaient des coups qu'ils n'avaient nullement l'intention de jouer, à seule fin de tromper leur adversaire qui ne manquait pas de lorgner sur leur feuille de partie. En général il y avait une douzaine de ratures sur leur feuille, mais ils ne notaient le 2°coup envisagé qu'une fois qu'il l'avaient effectué sur l'échiquier. C'était moins une "prise de note" qu'un coup de bluff ou d'enfumage.

Mais moi aussi je persiste à penser qu'interdire la notation du coup avant de le jouer était une erreur et une gêne importante pour tous ceux qui en avaient pris l'habitude, suivant en cela les conseils de beaucoup de champions, rappelés par Chemtov.

D'ailleurs y-a-t-il beaucoup de joueurs qui posent une réclamation auprès de l'arbitre lorsque leur adversaire le fait ? Et y-a-t-il beaucoup d'arbitres qui, de leur propre initiative, interviennent pour signifier au joueur qu'ils n'en ont pas le droit ?


Picard, le 07/02/2015 - 08:06:00
D'après mon expérience, la triche la plus courante, de loin, est celle du petit ou moyen joueur qui est renseigné pendant la partie par des amis, un fort joueur ou son accompagnateur de fort niveau
Curieusement, cela ne semble pas abordé içi


Chemtov, le 07/02/2015 - 09:10:11
SLM : Je suis bien d'accord. La feuille de partie n'est pas un outil pédagogique. Mais j'ai bien dit que l'arbitre pourrait un peu sortir de son carcan administratif pour se rappeler pourquoi nous sommes là, assis à un échiquier.
En fait, je ne pensais pas tellement aux anciens qui pourraient être gênés par cette règle tordue et parano ( c'est le principe qui est gênant ! ), mais plutôt, inversement, aux plus jeunes qui s'entraînent comme cela.
Un enfant qui pourrait encore noter son coup juste avant de le jouer pourrait encore voir le coup que vient de répondre a tempo son adversaire et le noter tranquillement aussi. Les parties seraient déjà de meilleures qualité, mais elles seraient surtout beaucoup plus sereines, moins sujettes à tension et se dérouleraient donc mieux. Ce serait donc intéressant aussi ( a priori ) pour un arbitre. Alors qu'à l'inverse, il est autorisé de jouer sans noter le coup adverse !

Bien sûr, si tous les échiquiers de la planète étaient électroniques et sensitifs, la question ne se poserait plus. Il faudrait d'ailleurs réécrire pas mal de règles. Intéressant sujet de science-fiction échiquéenne ... ( qui pourrait déjà occuper un peu notre comité des règles de la FIDE ).
Mais quand on pense que, certains jours, on a déjà assez de mal à trouver suffisamment de jeux en bois... On attendra un peu pour cela ( quelques décennies ? )

@Picard : Oui. C'est sûr. On en a vu des pas tristes dans ce genre. Les gens ne se rendent même plus compte. Un petit avis, acquiescement, sourire est déjà une indication de jeu. Mais des vrais conseils, il y a en aussi. J'ai des exemples à foison, parfois hallucinants, où les fautifs sont, bien sûr, des joueurs, mais aussi des capitaines, des coachs, des spectateurs et même... des arbitres !
Mais cette triche, pour certains, ça passe après le coup inscrit sur la feuille...


Adoubator, le 07/02/2015 - 10:53:07
Picard,
je n'ai jamais triché de la sorte même si j'avoue avoir pêché par le passé en reprenant mon coup lors d'un match interclub et d'ailleurs je prends la ferme résolution de faire pénitence.

Mais comment être certains que d'autres trichent de la sorte sans sombrer dans la paranoia Fischerienne ? Les as tu déjà pris sur le fait Picard ?


Troymcclure, le 07/02/2015 - 11:03:30
A moi de me confesser :)

je ne joue que sur internet, donc pas de vrais tournois. Mais quand mon adversaire me joue une ligne d'ouverture très aigue (style gambit ecossais ou gambit Evans), je vais parfois voir sur wikipedia ou autre les premiers coups théoriques histoire de ne pas me prendre une grosse veste.


Almighty, le 07/02/2015 - 11:13:05
J'avoue j'ai vu un entraîneur enfermer un jeune enfant dans les toilettes pour que son élève gagne au temps dans une position désespérée... J'ai fermé les yeux car il avait 3 têtes de plus que moi mais j'ai écris anonymement aux parents de la victime. Courageux mais pas téméraire :-)


Julo62, le 07/02/2015 - 11:57:26
Le coup de l'interdiction de noter a été entériné par la FIDE, alors que j'avais arrêté de jouer.

J'avais "appris" à jouer avec cette méthode, lors de ma reprise, je m'y suit adapté "assez" vite (il m’arrivait bien quelques fois de tricher par inadvertance en inscrivant mon coup avant de le jouer, avec souvent en réponse de mon adversaire, un petit sourire).

Cependant, je regrette toujours cette décision, pour les arguments pédagogiques de Chemtov, bien sûr, mais aussi, à cause de cette manie du changement...

De grands joueurs, et vraiment pas des moindres, utilisaient cette méthode, et la conseillaient... Pour moi, c'était un peu comme une "bonne tradition" de notre discipline.

Sinon, pour le grand détracteur de cette pratique, Fischer, je suis vraiment très partagé sur ses motivations à l'époque...
Il croyait vraiment à la "prise de note", ou il assénait un coup supplémentaire dans les duels psychologiques hors échiquier qu'il provoquait avec ses adversaires...

Et pour le coup du bluff, Fischer lui même l'a testé contre Tal, dans l'interzonal où il prends 4-0 contre le letton.
Il note son coup, en russe, selon Tal, et attend de voir la réaction adverse.
Comme c'est le coup gagnant, Tal ne se dégonfle pas, il se lève calmement, va plaisanter avec d'autres joueurs...
Fischer, désappointé joue autre chose, et perd.
A l'analyse, Tal lui demande pourquoi il n'a pas joué le coup en question.
Réponse de Fischer : "Mais vous en avez rigolé..."

Toutes ses actions futures à ce sujet n'étaient-elles pas une tentative de vengeance teintée d'auto-flagellation ?!?



GBel, le 07/02/2015 - 12:44:54
Exact Picard et c'est beaucoup plus fréquent que l'on ne le pense... Même au Championnat du Monde Jeunes !


DocteurPipo, le 07/02/2015 - 13:02:03
Ou en top 16/12 adultes.


Imagine, le 07/02/2015 - 14:06:47
En N4 il y a quelques années, à l'extérieur.
Un jeune de mon club joue contre le capitaine de l'équipe adverse (la cinquantaine, elo ~1700) et accessoirement arbitre de la rencontre. Ma partie est déjà terminée et je suis donc témoin de toute la scène. Le jeune a une position écrasante avec 2 pions de plus en finale de fous de même couleur. En plus, il a plus d'une heure d'avance à la pendule! Il ne reste environ qu'une minute à son adversaire. Mais celui arrête brusquement la pendule et décrète la nulle.
Le jeune est incrédule : il n’y a pas eu de répétions, des pions ont bougés il a quelques coups. Je donc demande donc pourquoi nulle ? L’adversaire explique alors que le jeune n’a pas de plan clair pour gagner et qu’il cherche juste à le faire perdre au temps, ce qui est illégal ! Il dit aussi qu’il est le seul arbitre diplômé de la salle et qu’il sait très bien ce qu’il dit et qu’on ne connait pas les règlements. Je propose alors qu’ils terminent tranquillement leur partie, qu’on note le résultat final et qu’il porte réclamation s’il veut, en ajoutant ironiquement que comme le jeune n’a pas de plan pour gagner il fera nulle facilement. Refus catégorique sous prétexte qu’il allait tomber dans quelques coups!
Impossible de lui faire entendre raison. On a parlé pendant une heure sans résultat. La mauvaise foi était claire car il prétendait même que c’était nulle théorique à un moment. Ses camarades de club étaient visiblement gênés mais ne disaient rien.
Bref, le gamin en pleurs dans la voiture du retour ne comprenant rien à cette attitude. Il n’a plus jamais rejoué en compétition à ma connaissance. On n’a pas porté réclamation mais n’avons pas signé la feuille de match. Le capitaine (et tricheur) adversaire a marqué nulle sur la feuille et le résultat a été validé.
Triste histoire.



Adoubator, le 07/02/2015 - 15:13:24
Imagine,

La-men-table !
Nom et prénom stp ?

Je pense que dans ce cas là il faut insulter copieusement ce genre d'individus abjectes et si ça se finit en baston, tant mieux !

Vous auriez du porter réclamation après avoir pris des photos etc...
Faut être sans pitié avec cette racaille.


PowerDuck, le 07/02/2015 - 15:40:48
Vous auriez dû clairement porter une réclamation.

Déjà le capitaine et l'arbitre ne peuvent pas être une seule et même personne !

Ensuite en N4, il n'y a pas d'ajout de temps àprès chaque coup ? si oui et si la position est effectivement " nulle théorique ", Alors il ne risque pas de perdre au temps...

=> " il n'as pas de plan gain clair ". Avec deux pions de plus fou de même couleur, le plan de gain n'est peut être pas clair mais il peut se créer de lui même...

De plus en étant 1700, pour juger que la position est " nulle théorique", il aurait du demander l'avis d'une personne plus forte en élo, donc en connaissance.

Je me trompe peut être sur un ou deux points, mais il aurait fallu porter réclamation car ce monsieur n'avait strictement aucun droit de décréter la nulle et de se l'adjuger aussi séchement.


Imagine, le 07/02/2015 - 16:28:31
@Adoubator C’était il y a plus de 15 ans vers Toulon (si jamais, par pur hasard, d’autres lecteurs ont assisté à la même scène). Je ne me souviens plus des noms, mais même si le savais je ne dénoncerais personne. J’espère juste que le tricheur a été puni par ses remords depuis, sauf si c’est un habitué!

La cadence à l’époque (je ne sais pas ce qu’il en est aujourd’hui car je ne joue plus) était de 40 coups/2h + 1h KO, il n’y avait donc pas d’incrément. De toute façon, les pendules étaient mécaniques. On n’avait pas non plus de téléphones pour prendre des photos.

La situation était franchement bizarre, presque irréelle. J’étais très énervé mais je ne voulais pas me battre devant des jeunes, et d’un autre coté je plaignais tellement le gars de sa propre médiocrité que je ne voulais pas en rajouter. Il y avait aussi d’autres parties encore en cours dans la salle. En fait nous n’avons pas porté réclamation par dépit et parce qu’on était sous le choc. De plus, sans doute par dégout, le jeune disait qu’il s’en fichait…

@PowerDuck J’avais le plus fort élo de l’équipe (~2100) et le jeune me prend donc à témoin pour confirmer que la position n’est pas nulle. L’adversaire me prévient sévèrement (il est arbitre!) que je ne dois pas donner de conseils au risque de faire perdre la partie. Je dis juste que c’est archi gagnant et qu’il prenne conscience de ce qu’il est en train de faire à un jeune pour sauver 3 point élos. Longtemps après, lorsqu’il est clair qu’il ne reprendra pas la partie, je montre juste comment gagner (rien de difficile, juste pousser les pions ou échanger les fous) et là : « toi tu sais gagner à ton niveau mais lui ne sait pas: il voulait juste gagner au temps, ce qui conforte ma version ».
Face à la mauvaise foi absolue, l’orgueil pour quelques points élo et la vanité d’être un arbitre, on a laissé tomber. Il était tard, on avait 1h30 de route pour renter et on voulait partir. Ensuite, le lundi matin, la vie normale reprend ses droits.

Mais je repense souvent à cette histoire, chronique d’une bêtise ordinaire.



ANaigeon, le 07/02/2015 - 17:12:35
Pourquoi on met des pendules si c'est interdit de gagner au temps ??



Picard, le 08/02/2015 - 09:22:21
@adoubator
Oui, j'en ai pris plusieurs fois sur le fait
Un des tricheurs au Mans est devenu par la suite presque un ami, lors de la triche cela avait bardé entre nous et il avait arrêté puis perdu
Dans un autre tournoi, j'avais signalé ces triches à répétition à l'organisateur qui n'est pas n'importe qui, il n'avait rien fait (le club des tricheurs représentait le plus gros contingent de visiteurs)
Quand j'ai été apparié avec la tricheuse conseillée à chaque coup par un 2300/2400, je l'ai pratiquement prise sur le fait, déstabilisée elle a gaffé de suite et j'ai eu la joie indicible de gagner contre elle (un de posts anciens donne des indices sur la partie qui est dans toutes les bases)
De plus, son conseiller ne décolérait pas qu'elle ait perdu, vraiment jouissif!!
Dans un autre tournoi, c'est l'accompagnateur-formateur qui donnait ses avis pendant la partie, l'arbitre local, pourtant habituellement chicanier, était aveugle


Almighty, le 08/02/2015 - 09:30:03
Je rêve, certains veulent la baston ou la violence pour un simple résultat nulle? Ce joueur arbitre aurait du être dénoncé dans une lettre par l'ensemble de l'équipe adverse dans une lettre adressée à la FFE et c'est tout! N'importe quoi de prôner des vengeances démesurées...Le jeune avait peut être frappé ses coups, manqué de fair play, bref nous ne connaissons pas tous les tenants et les aboutissants de l'histoire et le rapporteur ne peut pas être complètement objectif puis qu’étant parti pris dans cette histoire.


Adoubator, le 08/02/2015 - 10:44:29
Almighty, un c.. pareil qui se fout royalement de la gueule du monde, qui de plus prend les gens de haut ne mérite qu'un défonçage de tronche bien appuyé. La violence est un excellent moyen de remettre certaines personnes égarées dans le droit chemin.
Commentaire modifié par un modérateur.


Chemtov, le 08/02/2015 - 11:44:27
Frère Adoubator, les missionnaires du jeu d'échecs que nous sommes ( enfin, pour vous, je ne sais pas... ) ne devraient pas se comporter comme ceux qu'ils condamnent. Et remettre les brebis égarées dans le droit chemin, comme vous dîtes, peut, éventuellement se faire autrement que dans l'insulte et la violence.

D'abord, comme l'écrit Amighty, on ne peut jamais juger de quelque chose sans avoir entendu ou lu les deux parties.

Ensuite, il faut considérer que les éventuels tricheurs sont des malades. Effectivement, ces comportements sont fréquents. Trop souvent, il s'agit de joueurs ou dirigeants immatures ( même s'ils sont vieux ! ) qui ne parviennent pas à contrôler leurs émotions pendant la partie, qui sont dépassés par les événements, et sur-réagissent bêtement.

Rien à voir avec d'odieux criminels qui agissent de façon raisonnée et préméditée ( par exemple en inscrivant leurs coups avant de les jouer ).

Anecdote : Dans mon club, un dimanche matin, lors de matchs départementaux, alors que j'étais simple spectateur ( ni président, ni capitaine, ni entraîneur d'un des joueurs ), une petite fille est venue me dire ( ah! les joies de la délation ! ) qu'un monsieur avait repris un coup, en l'absence de son adversaire.

Je suis allé parler avec le joueur en question ( personnage déjà connu pour ses comportements échiquéens limites ), je lui ai demandé courtoisement si c'était exact ( qu'il avait repris un coup ) ( et c'était exact ) et je l'ai prié d'abandonner discrètement la partie et de quitter aussitôt les lieux ( le seppuku ne figurant pas encore dans les règles de la FIDE ). Ce qu'il fit, sans broncher.

Bon... nous avons perdu un point d'échiquier, un membre et co-équipier ( un de perdu... ), mais nous avons certainement évité des incidents futurs.


Reyes, le 08/02/2015 - 11:51:55
Pour ceux qui ont encore un peu de mal à faire la différence entre délation et dénonciation, voici un article qui peut les aider : www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/la-delation-peut-elle-etre-civique_486414.html


Adoubator, le 08/02/2015 - 12:05:37
Chemtov : "Je suis allé parler avec le joueur en question ( personnage déjà connu pour ses comportements échiquéens limites ), je lui ai demandé courtoisement si c'était exact ( qu'il avait repris un coup ) ( et c'était exact ) et je l'ai prié d'abandonner discrètement la partie et de quitter aussitôt les lieux ( le seppuku ne figurant pas encore dans les règles de la FIDE ). Ce qu'il fit, sans broncher."

C'est vraiment étonnant qu'il n'ai pas essayé de nier...




Chemtov, le 08/02/2015 - 12:37:16
Oui Reyes, je sais. Mais dans ce cas spécifique, les motivations de la petite fille ( très lisibles dans ses yeux et ses paroles. Surtout dans son ton ! ) étaient assez troubles. De l'ordre du jubilatoire, du plaisir d'accuser et de mettre en difficulté un adulte. Là, la dénonciation, bien que justifiée, était un peu malsaine ( d'où mon qualificatif de délation).

@Adoubator : Avec un peu de dialogue, bien tourné, confondre un joueur est souvent beaucoup plus facile que l'on croit. En plus, avec un témoin, avec un gros risque d'esclandre mis en avant, la personne a vite déguerpi.
C'est justement en faisant tout dans le calme et la discrétion que l'on parvient à un bon résultat. Si la petite fille avait eu le courage de crier : ''il a triché, il a triché !'', on aurait eu une dénégation spontanée du joueur et ensuite cette personne n'aurait plus pu revenir sur ses déclarations. Cela aurait été pire pour lui. Il faut réfléchir et analyser avant de jouer ( Et les arbitres ne sont souvent pas de bons joueurs d'échecs ).



Adoubator, le 08/02/2015 - 13:06:30
Personnellement j'aurai nié en bloc contre vents et marées (tant pis pour l'esclandre). Après tout c'est la parole d'un adulte contre celle d'un enfant.
Mais bon de toute façon je suis conscient que reprendre un coup en compétition est mal et je ne suis pas très fier de l'avoir fait.


Chemtov, le 08/02/2015 - 15:02:33
Ah bon... Et si un autre Adoubator était venu, en face de vous, pour soutenir votre adversaire et la fillette-témoin ? Vous auriez risqué de vous faire administrer la correction que vous préconisez vous-même pour les autres tricheurs ? Il doit y avoir de l'ambiance dans votre club...


Adoubator, le 08/02/2015 - 15:56:12
Ma triche est quand même bien moins grave que celle dénoncée par Imagine quelques posts auparavant. Je n'ai jamais volé de point ni de demi point à un adversaire qui avait clairement mérité de me battre, je n'ai "que" repris un coup dans l'ouverture avant que quiconque ne prenne l'avantage.

Le protagoniste qu'a décrit Imagine a eu un comportement plus que honteux tout en abusant de son statut d'arbitre et en prenant de haut tout le monde en s'enfermant dans la mauvaise fois pendant une heure. La reprise de mon coup n'est que peut comparable avec ce comportement délétaire et sataniste.

Mieux vaut toujours avoir sur soi une fiole d'eau bénite et asperger l'échiquier discrètement avant chaque partie sérieuse, pour créer une barrière invisible pour qu'un infâme pécheur (comme celui décrit par Imagine) ne s'enlise pas à nouveau dans les visissitudes les plus abjectes.


JBond, le 08/02/2015 - 19:09:07
Là il est question de triche bas de gamme. C'est rien comparé à jouer contre un cyborg (le mec qui s'aide d'un logiciel)


Imagine, le 08/02/2015 - 20:27:52
Une anecdote plus amusante celle-là, car la tricherie est bien plus subtile.
De passage à Boston pour quelques mois, je joue des blitz dans les parcs aux alentours des universités. Là, comme c’est souvent le cas, des « pros » proposent des parties tarifiées (de 1 à 5 dollars environ) ou des cours particuliers. Je joue alors régulièrement des blitz (3 ou 5 mn) avec un gars très sympa pendant deux ou trois week-ends de suite. On est sensiblement du même niveau, mais j’en perds quand même beaucoup au temps, en tout cas beaucoup plus que d’habitude (par rapport à mon club de l’époque). Un jour, ayant les noirs, je mets la pendule à droite comme on le fait en France. Généralement je m’en fiche mais là je voulais gagner quelques précieuses secondes. Le gars refuse poliment sous prétexte qu’il a mal au bras gauche et qu’il a du mal à appuyer sur la pendule de ce côté.
Du coup j’ai vite réalisé que la pendule (mécanique) tournait nettement plus vite d’un côté que de l’autre, environ d’un tiers! Je lui fais comprendre et il éclate de rire en disant que j’ai mis pas mal de temps à comprendre. On est resté bons copains et on a continué à jouer, en rajoutant 1mn au côté le plus rapide.



clarxel, le 08/02/2015 - 22:32:08
@ Adoubator : c'est une chose d'avoir un mauvais réflexe et de reprendre un coup après avoir appuyé sur la pendule, mais nier la vérité, en toute mauvaise foi, en espérant que la parole d'un adulte l'emporte sur celle d'un enfant, les mots me manquent... c'est compliqué de se raser sans pouvoir se regarder dans une glace


Adoubator, le 08/02/2015 - 23:52:38
Personnellement je m'en fout du moment que je ne me fais pas pincer. Je préfères insinuer qu'un enfant s'est trompé plutôt que de me griller échiquéennement dans ma région.


Defendator, le 09/02/2015 - 00:16:36
moi je préférerai que tu ne triches pas !


Krusti, le 02/03/2015 - 14:55:33
Un arbitre FIDE, également joueur régulier, a triché contre moi une fois le 21 Novembre 2010 dans la belle salle de la mairie du XX° en partie rapide officielle, devant un témoin et ça l'a fait marrer après la partie (le joueur pas le témoin)...

Il a récupéré 1/2 point (sa position était perdue).

En gros il a joué rapidement d'un geste brusque un truc à fond la caisse faisant valser sa dame de g8 en b1 dans la dernière minute de jeu... (Dans l'esprit je n'ai plus la position en tête)

J'étais scotché, l'artiste avait du talent, je sentais bien qu'un truc foireux venait d'avoir lieu mais personne ne réagissant, victime du biais de conformité, j'ai continué à jouer un peu sonné, nous avons fais une perpète.

De retour de la table d'arbitrage ou j'avais piteusement été porté la nouvelle de cette nulle il discutait tranquillement et détaillait son geste fourbe...

Il en a fait un "tour de magie" sur son blog.

Ça m'a servi de leçon.... si faut en + se méfier des arbitres....




Adoubator, le 04/03/2015 - 00:35:16
Une fois en N5 au premier échiquier, mon adversaire un gamin de 14 ans au demeurant très sympathique, n'a pas pour ainsi dire triché mais a fait preuve d'une certaine mesquinerie :

Il faut savoir que je suis un peu un maniaque de l'adoubage (d'où mon pseudo), j'aime bien que les pièces soient à peu près centrées sur leurs cases sinon, comme je stresse pas mal en partie, ça me perturbe. Du coup j'adoube en moyenne une fois tous les 5 coups, mais sur mon temps de réflexion.
Je me trouvais en situation de ultra zeitnot en finale où j'avais un certain avantage , il me restait 1 min à la pendule et lui 15 minutes.
Me sachant un peu maniaque de l'adoubage il faisait exprès de faire chevaucher ses pièces de un quart de leurs diamètres respectifs sur la case voisine pour que j'adoube à chaque fois et perde de précieuses secondes.
ayant compris son petit manège je n'en ai adoubé aucune et ai fini par gagner grâce à une bourde colossale de sa part.

Je ne lui en veut pas, comme je l'ai déjà dit il est très sympa.


Paco, le 04/03/2015 - 02:20:17
Semblerait qu'une pièce à cheval sur deux cases avec pendule enclenchée pûsse t'être un coup illégal, donc sanctionable. A priori il y aurait donc théoriquement moyen de limiter très rapidement ces écarts-de-cases:?)


SLM, le 04/03/2015 - 04:08:42
Hmmm paradoxe quand tu nous tiens...

Drôle de fil où on peut trouver ça : "mon adversaire un gamin de 14 ans au demeurant très sympathique, n'a pas pour ainsi dire triché mais a fait preuve d'une certaine mesquinerie" précédé à peine 3 posts plus haut et par le même intervenant de : "Je préfères insinuer qu'un enfant s'est trompé plutôt que de me griller échiquéennement dans ma région."

Quand les gamins sont mesquins sauf s'ils peuvent être sacrifiés sur l'autel de lé vérité à la gloire de ta réputation...


LaurentMilleret, le 04/03/2015 - 05:53:04
Hier midi, au Luco, un vieux con a bougé son roi de 2 cases en 1 coup, et je n'ai rien vu... C'était pour aller chercher un pion passé, aile roi, bloqué par son bourrin, afin de libérer le bourrin pour qu'il aille bloquer mon autre pion passé aile dame (mon roi était pas loin de là bas)... Et pour que son roi après revienne aile dame aider son bourrin.. Ce sont plusieurs amis kibbitzs (3) qui me l'ont après que j'ai gagné cette partie. Donc ce vilain tricheur est désormais interdit de futures parties contre bibi, le code d'honneur aux échecs, c'est sacré !


Adoubator, le 04/03/2015 - 10:43:18
SLM plutôt "les sacrifier sur l'autel de la vérité pour SAUVER ma réputation".


SLM, le 04/03/2015 - 12:58:35
La correction renforce l'emphase il est vrai.

Quel dommage de ne corriger que la forme...


Orouet, le 04/03/2015 - 13:58:29
" Si on ne peut plus tricher avec ses amis, ce n'est pas la peine de jouer aux cartes "

Marcel Pagnol (Marius)


Oroy, le 04/03/2015 - 17:46:22
@Arbitro
Non, je n'ai jamais triché mais toi oui, comme arbitre : dans un tournoi de Naujac-sur-mer, le dernier que j'ai joué, tu m'as fait "flotter" vers le haut 3 fois en 4 rondes...


Bachkarov, le 04/03/2015 - 23:40:00
J'ai eu l'occasion, une fois (non je ne suis pas belge). Je déroque un adversaire mieux classé et j'empoche un pion en bonus. Là dessus, mon avdersaire va prendre l'air et je joue mon coup en son absence pour réaliser aussitôt qu'il perd une pièce nette.

Premier réflexe quasi involontaire : je me retourne pour voir s'il est en vue. Il ne l'est pas...Je n'ai pas repris mon coup car j'ai décidé, après une petite minute de torture mentale, que "ça m'apprendrait à être con".

Quand je pense qu'un ou 2 ans plus tard, le même adversaire, une fois de plus explosé dans l'ouverture, me privait d'une 3ème place au championnat individuel des Yvelines ! A vous je peux le dire, Olivier Le Ray, par ailleurs très sympathique, est ma bête noire.


Adoubator, le 04/03/2015 - 23:51:20
Bravo tu as été extrêmement fort sur ce coup là (sans sarcasme)


Bachkarov, le 04/03/2015 - 23:55:07
Fort je sais pas ;-), bien avisé j'en suis certain car aujourd'hui je me remémore la scène avec le sourire ; alors que si j'avais triché ça me tarauderait toujours la conscience.


Zogzog, le 05/03/2015 - 02:58:34
Je n'ai jamais triché en parties officielles, mais ça m'est arrivé une fois sur Internet. Je jouais une série de blitzs contre un adversaire qui m'insultait et me traitait "d'asshole", "idiot" et autres qualificatifs de ce genre. J'ignorais d'abord ses propos en espérant le battre, mais je n'ai pas réussi. Au bout de la 4e ou 5e partie, j'ai lancé le logiciel et "je" l'ai écrasé sévèrement à deux reprises, puis il s'est déconnecté. Maintenant quand ça se produit, je suis plus mesuré : je clique sur "disable chat"...


Zogzog, le 05/03/2015 - 03:02:04
Par contre, j'ai déjà été victime d'un genre de triche en tournoi individuel départemental. Mon adversaire me parlait tout bas fréquemment tout le long de la partie pour me déconcentrer : "Pssst, pssst, tu vas perdre, tu vas perdre... Tu es mauvais, je vais te battre ahahah!". J'ai fini par me plaindre à l'arbitre qui m'a répondu qu'elle n'avait pas à faire la police entre les joueurs et que je devais me débrouiller. Je crois me souvenir que j'ai effectivement perdu.



© 2000-2017 - France Echecs