France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- vendredi 15 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Finales de fous par Map17 le 03 janvier 2002  [Aller à la fin] | Finales |
juste une petite question ki ne devrait pas poser trop de problèmes à pas mal d'entre vous.

selon les différents cas de figure (fous de meme couleur, fous de couleurs opposées, fou contre cavalier adverse), sur quelle couleur est-il mieux de placer ses pions?


Myf, le 03/01/2002 - 09:57:15
Pour les fous de meme couleur, il est preferable de placer ses pions sur la couleur opposee afin qu'ils ne soient pas attaquables par le fou adverse, ce qui evite d'avoir a les defendre. En finale de fous de couleurs opposees, il est bon pour le defenseur de mettre ses pions sur la couleur de son fou (on peut les proteger et le fou adverse ne peut les attaquer). Pour l'attaquant, il faut essayer de forcer l'adversersaire a mettre ses pions sur la couleur ou on peut les attaquer et pour cela on a souvent a mettre les siens sur la couleur du fou adverse (c'est a priori la couleur ou ils sont faibles mais ce n'est generalement pas grave et il restraignent en fait souvent les fou adverse). Quant a une finale contre le cavalier, il faut essayer de forcer l'adversaire a mettre ses pions sur la couleur de votre fou pour les attaquer. Pour cela, on est souvent amene a mettre ses pions sur la couleur ou on ne peut les defendre avec son fou. Ce n'est encore pas grave si en contrepartie on peut attaquer les pions adverses. Dans le cas contraire, le possesseur du fou doit mettre ses pions sur la couleur de son fou et se preparer plutot a defendre. En ce sens, je pense qu'un cavalier est souvent plus for qu'un fou en finale, sauf si des le depart la structure de pions est figee sur la bonne couleur pour le fou (si elle l'est sur les deux ailes, le cavalier est alors impuissant, car a portee limitee). J'espere que cette reponse te satisfera, mais je precise qu'il ne s'agit que de regles generales et non de dogmes.


IDFX, le 03/01/2002 - 11:46:44
Méfiance... tous ces grands principes sont très dangereux. En finale de Fous de même couleur, il est fréquent que le camp en infériorité (numérique, spatiale, activité...) ait intérêt à placer ses pions sur cases de la même couleur, pour les défendre. Le tout est de ne pas avoir deux faiblesses attaquables simultanément, sinon: zugzwang. Il peut aussi s'agi de limiter l'activité du Fou adverse, et ça dépend de la position.
Quand à F contre Cavalier, il est surtout question de savoir s'il y a des pions d'un seul côté ou partout sur l'échiquier, auquel cas le Fou sera presque toujours supérieur au canasson (toutes choses égales par ailleurs), peu importe la couleur des pions. A la limite, les pions peuvent limiter l'activité du cavalier sur une couleur pendant que le fou domine sur l'autre, mais si on est en infériorité, il vaut mieux pouvoir protéger.
Bref, il n'y a pas de recette, il faut d'abord évaluer la position (qui a l'avantage?), puis voir si on cherche à être actif (y compris pour défendre) ou passif. D'autant que la structure n'est pas toujours figée, et n'a pas à l'être systématiquement. Je crois qu'un défaut dans ce genre de position, quand on n'est pas rassuré, c'est chercher la structure statique qui résoud le problème une fois pour toute. Il n'y a rien de plus dangereux, le dynamisme est essentiel aux échecs. Je trouve.



© 2000-2017 - France Echecs