France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- samedi 16 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Pour les débutants par ole le 16 octobre 2001  [Aller à la fin] | Théorie |
Article touvé sur le net et traduit par mes soins.
L'évolution d'un joueur.

La première partie de cet article, discutera de 3 manières de sélectionner un coup aux échecs, en fonction du niveau du joueur, due à l'age et à l'expérience.

Les échecs "Pile ou face" - Tout les débutants commencent par jouer de cette façon. Les coups sont joués rapidement sans réflexion sérieuse et sans prendre en compte les menaces existantes. Le résultat d'une partie ou les 2 joueurs jouent de cette façon est aléatoire. Si un joueur joue de cette manière contre un joueur qui prend son temps pour jouer, alors ce deuxième gagnera tout le temps. Les joueurs adeptes du "Pile ou face" n'utilise pas la formule de Lasker "Si vous voyez un bon coup, cherchez en un meilleur !".

12 ... Fxg4 13. Fg2 ??
Les blancs ont raisonnés ainsi: "Le fou noirs avait pour but de prendre mon pion en g4. Je peux donc maintenant exécuter mon plan. "Tous faux !", la Dame est perdue et la partie ne va pas faire long feu.

Les échecs "On verra bien" - Ce type de jeu survient lorsque le joueur prend en compte les menaces existantes, mais joue sans réfléchir aux réponses possible de l'adversaire suite à son coup. Il joue son coup, puis attend en pensant que quelque soit la menace qui va suivre, il pourra toujours la déjouer. Avec cette méthode il joue une partie classique (40 coups en 2 heures) en moins de 30 minutes avec des résultats désastreux.

12. .. Dxb3???
Les noirs ne se sont pas intéressés aux réponses possibles des blancs. Ceci viol 2 règles importantes pour les débutants: 1) Toujours rechercher les menaces, échecs et captures que l'adversaire peut jouer. 2) Plus la position est gagnante et plus il faut penser en terme de défense ! Les noirs n'avaient pas vraiment besoin d'un pion de plus. Ils devaient simplement s'occuper de la menace 13. Dh6 avec un mat imminent.

Les échecs "sérieux" - Le joueur sélectionne tous ses coups candidats et pour chacun d'eux, il anticipe et évalue toutes les réponses possibles (Particulièrement, les captures, les échecs et les menaces). Si il voit une menace qu'il ne peut contrer alors il rejète le coup candidat. Si l'adversaire joue un coup qu'il n'a pas envisagé, ce n'est pas bon signe !
Les joueurs passent donc par ces 3 phases au fur et a mesure de leur carrière échiquéenne. Certains ne passent jamais à la troisième étape car elle réclame certains efforts.

Deuxième partie: Une chaîne à la résistance du plus faible de ses maillons !.

Cela veut dire que pour gagner une partie, vous devez jouez sérieusement tous les coups, et pas seulement quelques uns !

Conclusion: Vous devez 1) Réfléchir assez profondément (au moins 3 demi coups) pour être sur de ne pas tomber dans un piège et 2) ceci pour chaque coup ! Vous n'arriverez peut être pas à 2400 Elo en respectant simplement cela, mais vous resterez plus près des 1000 Elo que des 2000 si vous ne le respectez pas !


olivierkrikorian, le 16/10/2001 - 15:01:44
si j'ai bien compris... pour bien jouer, faut faire attention à ce qu'on joue?


Fire-On-Board, le 16/10/2001 - 15:21:21
Caustique olivier... T'as pas lu le titre ?: "Pour les débutants". Après tout, chacun doit pouvoir trouver son bonheur sur ce site.Ole s'est quand même donné la peine de traduire l'article, et s'il fait ne serait-ce qu'un heureux, alors il aura servi à quelque-chose.


olivierkrikorian, le 17/10/2001 - 07:35:26
j'ai le sarcasme facile... mais je ne suis pas méchant, je ne pense pas qu'ole l'aura mal pris. J'aime chambrer, je l'avoue... sans rancune !



© 2000-2017 - France Echecs