France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 14 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Finales de cavaliers de couleurs opposés par Jacouille le 13 octobre 2001  [Aller à la fin] | Finales |
On parle souvent des finales de fous de couleurs opposés. J'ai étudié très sérieusement le problèmeet mon travail de laboratoire me fait penser que la nulle est loin d'être acquise.

Aussi, je me demande pourquoi on n???attache pas plus d???importance aux finales de cavaliers de couleurs opposés ?

En effet, en jouant une partie sur la zone de jeu, mon adversaire me joua avec les pièces blanches une variante d???échange du gambit de la dame d???Ouzbékistan (un stratagème pour sortir des sentiers battus) et je me retrouvais très mal suite à une attaque de minorité fort bien exécutée de sa part. Je devais donc jouer une finale de cavalier avec deux pions de moins.
Par chance, j???avais étudié cette séquence de jeu quelques temps auparavant. Voici ma stratégie adoptée: lorsqu???il jouais son cavalier blanc sur case blanche, je mettais aussitôt mon cavalier noir sur case noire afin d???occuper les cases conjugués. Inversement, lorsqu???il jouais son cavalier noir sur case blanche, je mettais donc mon cavalier blanc sur case noire.

Exemple: supposons un cavalier en a8 et l???autre en a1.

Si le cavalier se déplace de a8 à b6, je dois impérativement mettre le cavalier a1 sur case blanche, donc je peux le mettre soit en b3, soit en c2. Ensuite, si le cavalier b6, se dirige vers d5, cela restreint les possibilités adversaire, ceci en raison du problème des cases conjugués .Je ne vois donc qu???un seul coup: Cb3-c5.

Finalement, mon adversaire, ne trouva pas de solutions à la colle que je lui posais et du se contenter du partage du point malgré deux pions de plus !

Pour conclure, je pense que les finales de cavaliers de couleurs opposés sont souvent nulles avec un jeu actif pour le camp qui à un déficit matériel.

Qu???en pensez vous ?



TonnaireCh, le 13/10/2001 - 11:12:32
!? Mais si tu nous donnais un exemple...Car avec deux pions de plus il suffit de les poussés et la victoire arrive


michelSalaun, le 13/10/2001 - 11:47:58
ah ah Evidemment c'est une blague?STP rassure moi!


yoyo12, le 13/10/2001 - 12:06:50
ta blague etait marrante !! Montre nous la position !On va se marrer ! Pourquoi ton adversaire n'a t-il pas pu pousser ses pions ??P.S. : j'avais JAMAIS entendu parler de finale de CAVALIER de couleur opposées!!


arnackor, le 13/10/2001 - 12:09:41
lol ça c'est de la blague de bonne qualité !! :-) Cavaliers de couleurs opposés, moi qui croyait que les cavaliers se déplacaient justement à l'inverse des fous sur les 2 couleurs... lol !!


Jicé Karpo, le 13/10/2001 - 12:34:54
Les cavaliers sont plus faibles que les fous 1 les cavaliers ont généralement plus faible que les fous
2 les finales de fous de couleurs opposés sont difficiles
donc les finales de cavalier de couleurs opposées sont plus faciles
petit joueur va !ps rien ne vaut une bonne finale de Damle de couleurs opposées ca c vraiment dur


Schnibble, le 13/10/2001 - 13:47:51
Paire de Cavaliers Jacouille, a quand un article sur la force de la paire de cavaliers ? (trop souvent négligée)


antimacho, le 13/10/2001 - 15:09:38
Et les tours de diagonales opposées, hein?, qui est assez baléze pour les traiter, hein?


wiltord, le 13/10/2001 - 15:30:18
GMI Jimmy En effet, moi aussi j'ai déja été confronté à ce problème de finale de cavaliers de couleurs opposés ... Et bien, j'ai bien été embeté durant la partie ! De ce fait, j'ai acheté un livre traitant ce sujet (par le GMI Jimmy, Edition François). Ce livre explique parfaitement la stratégie à adopter ! Il traite également d'autres thèmes qui sont :l'exploitation de colonnes ouvertes pour l'attaque du roi au centre et à l'aile dame; le roi exposé en tant que facteur stratégique; le pion passé, sa création et sa valorisation; l'exploitation d'une majorité de pions; le pion passé éloigné; le pion passé protégé; le pion passés liés; le pion arriéré; l'attaque à l'aile et au centre ...Voilà Jacouille avec ce livre tu seras comblé !


Fox, le 13/10/2001 - 15:41:19
Au lieu de ricaner bêtement vous auriez dû lire l'article de jacouille en entier, il explique ce qu'il entend par le terme "cavaliers de couleurs opposés"...


tigran, le 13/10/2001 - 15:42:18
Attendez un peu 

avant de dire que c'est une blague; le terme "cavaliers de couleurs opposées" est inhabituel mais on voit bien ce que Jacouille veut dire...

L'idée des cases conjugées pour les cavaliers dans cette position mérite l'intêret, non ?




LePoulpe, le 13/10/2001 - 16:15:51
Bravo Jacouille!!! Encore une intense réflexion qui indiscutablement marquera un tournant dans l'histoire des Echecs. Tu as du trouver ça lors d'un mémorable blitz à quatre ou tu devais faire équipe avec Wiltord vers 3 heures du matin. Hélas ta théorie de la nulle avec des cavaliers de couleurs opposées va apporter de l'eau au moulin à ceux qui critiquent justement les nombreuses parties nulles!!! Ta découverte géniale ne va pas te faire que des amis!!!


yoyo12, le 13/10/2001 - 18:47:32
c bien une blague !!!! Pour me convaincre que les cavaliers de couleur opposé existent alors il faut me montrer la position dans laquelle est apparut ce phénomène paranormal !!Je ne Crois QUE ce que je vois !lol !


Cf3, le 13/10/2001 - 21:43:03
Réfléchissez un peu! Si les rois ne peuvent bouger sous peine de laisser entrer l'adversaire que les pions sont fixés, le terme devient viable car les coups de cavaliers sont forcés(même si ce genre de position doit êre très très très très rare).

Jacouille: montre nous ta parties stp, rien que pour fermer le clapet à ces mécréants.
Non mais dis donc!


Jacouille, le 14/10/2001 - 07:22:38
Le débat est animé! J’ai l’impression que 2 écoles se sont font formées sur le sujet épineux des finales de cavaliers de couleurs opposés : les adeptes et les sceptiques. Vos commentaires nombreux et pertinents m’ont persuadés qu’il existait une faille dans mon système.Je m’explique : Les finales de cavaliers avec un grand nombre de pions sont facilement annulables même avec 1 ou 2 unités de retardcar il sera facile de provoquer une incursion du Roi comme dans ma partie sur la zone de jeu.En revanche, il en en va tout autrement lorsqu’il ne reste que quelques pions sur l’échiquier car je ne vois pas comment lutter contreles nombreuses combinaisons de mat à l’étouffée qui découlent de ce type de position.Peut être faut-il créer un levier pour diminuer la pression sur les pions arriérés ou simplement occuper les cases centrales avec le Roi ?,je l’ignore…Avez vous une solution à proposer ?


mathou, le 14/10/2001 - 08:09:29
Jacouillonade... Bravo Jacouille ! Puisque certains mordent à l'hameçon, tu en remets une couche !
Mais ceux qui y ont cru vont peut-être finir par trouver bizarre que tu ne présentes toujours pas la moindre position, et s'apercevoir qu'ils se sont fait jacouilloner...


mathou, le 14/10/2001 - 08:11:17
Plus sérieusement... ...que penses-tu des finales de Tours de couleurs opposées ?


Cf3, le 14/10/2001 - 18:54:31
Bon alors cette partie? Ben quoi, ca peut si les rois ne bougent pas...Ni les pions...
Et cete partie, elle vient oui ou non?

Quant à ta deuxième question un diagramme serait de rigeur car je ne vois pas de quoi tu veux parler...


Manuel Ménétrier, le 14/10/2001 - 21:34:49
Heureusement que les Rois sont de couleur opposée, sinon... comment jouer ?


Manuel Ménétrier, le 14/10/2001 - 21:35:46
Amusant, comme les posts les moins sérieux attirent les foules... C'est chouette !


Baebert, le 14/10/2001 - 21:50:33
Remarque technique Si un des adversaires se trouve en finale avec des Cavaliers de couleurs opposés (disons a1 et a8 dans ton exemple) il joue son Cavalier de a1 en b3 ET ICI remarque trés importante l'autre se trouve dans une finale de Cavaliers de mêmes couleurs. Donc si on suit bien ton exemple, l'un jouera jusqu'au bout une finale de C de couleurs opposés pendant que l'autre sera lui confronté en permanence à la non moins difficile finale des C de couleurs identiques.D'où la difficulté de traiter ce type de finale...


grodho, le 14/10/2001 - 23:15:24
peut etre que? afin de mieux comprndre ta position,tu dis que tu avais 2pions de moins,etaient ils de meme couleurs ou eux aussi de couleurs opposées?avait tu un roi passé ou un roi arriéré?


psycopate, le 15/10/2001 - 04:21:10
mdr il est trop fort ce post! et les commentaires encore plus! jacouille tu me fais trop rire!!!!!!



© 2000-2017 - France Echecs