France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 18 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Pourquoi les joueurs ont ils le droit de proposer nulle ? par mhm le 06 octobre 2001  [Aller à la fin] | Arbitrage |
Salut à tous,
Quelqu'un pourrait-il m'expliquer d'où vient la règle qui autorise 2 joueurs à s'entendre pour la nulle?

Cela me parait totalement anti sportif: j'ai du mal à imaginer 2 équipes de football qui s'entendent pour le nul avant la fin d'un match ....

Il me semble que le nul devrait être une décision de l'arbitre, et ne devrait survenir que dans les cas enoncés par le règlement: repetition de coups, impossibilité de gain ( genre R+F contre R) etc.

Enfin voilà quoi, si quelqu'un sait qui a inventé cette règle, et si on a déjà eu l'intention de la supprimer ...



ygrasil, le 06/10/2001 - 11:01:56
Nulle ? Bjrje ne sais qui a inventé la règle, mais tes interrogations sont pertinentes. Ceci dit, en match ou en tournoi, pour des raisons tactiques il est bon de pouvoir proposer nulle. Ex : je fais un match contre toi en 10 parties, tu as les blancs dans la 1ere, si tu n'obtiens pas un avantage significatif au sortir de l'ouverture voir même tu l'as ratée, tu proposes nulle. Après il faut quand même l'accord de l'autre joueur


planeteprovence, le 06/10/2001 - 11:45:15
hummm je suis d'accord avec mhm cette regle devrait disparaitre: ceci est necessaire pour que les echecs deviennent un veritable sport; en effet dans quel autre sport voit-on deux joueurs ou deux équipes se mettre d'accord pour ne pas jouer? si vous en connaissez... moi pas.Alors pourquoi les echecs seraient une exception?


Benji3000, le 06/10/2001 - 11:52:11
Tout simplement parce que les Echecs sont un sport très précis: on peut définir à l'avance qui va gagner, ou si la partie sera nulle dans beaucoup de positions, contrairement au Foot-Pétanque-Basket-Tennis ...etc, où le "hasard" joue un grand rôle.

Pour moi, les règles de la nulle et de l'abandon (et oui, trouvez-moi un autre sport dans lequel on abandonne 20 min avant la fin du match; bonne chance! ;-)) sont là pour éviter de prolonger inutilement les parties, d'où une fatigue moins grande et une qualité de jeu accrue!


vbest, le 06/10/2001 - 12:51:32
De toutes, on ne peut rien s'ils ont envie de faire nulle. Il suffit de répéter les coups trois fois comme dans la fameuse variante de la Ruy Lopez :1 e4 e5 2 Cf3 Cc6 3 Fb5 a6 4 Fa4 Cf6 5 o-o Fe7 6 Te1 b5 7 Fb3 d6 8 c3 0-0 9 h3 Té8 10 Cg5 Tf8 11 Cf3 Té8 ...


GibsJoe, le 06/10/2001 - 13:27:04
Benji3000 "Pétanque-Basket-Tennis "ya pas de match nul dans ces sports d'ou le faible nombre de parties nulles arrangees :)


Benji3000, le 06/10/2001 - 14:56:18
T'as pas tout capté Kesske j'voulais dire, je crois! ;-))
D'accord, il n'y a pas de nulles, mais ça n'a vraiment rien à voir: on ne peut absolument pas prévoir si telle ou telle équipe va marquer le but final à 5 min de la fin, alors qu'aux échecs, lorsque les joueurs font nulle ou abandonnent, on peut :-)


TonnaireCh, le 06/10/2001 - 16:56:55
je connais planete provence alors ça va avec ton 1 b3 !?


dertasz, le 06/10/2001 - 19:44:26
Le prochain qui dit ca !?!? Je crois que je vais etriper le prochain qui compare les echecs aux foot !!! A bon entendeur !


mhm, le 06/10/2001 - 22:16:27
bon je remets une couche Tiens voilà, ce commentaire tiré de l'article d'Europe Echecs concernant le tournois de Kramatorsk: Par contre, le partage du point entre Moiseenko et Borovikov n'a rien d'une nulle de salon: en zeinot réciproque et dans une finale complexe, les deux joueurs ont préféré ne pas "payer pour voir".En gros on joue au poker, et juste avant de montrer son jeu, chacun reprend ses mises parceque la tension est insupportable.Belle mentalité! Pas un seul des deux n'a envisagé qu'il pouvait gagner. C'est sur que le seul qui perd la dedans c'est le public: j'imagine la rangés de mec les yeux goulus, rivés sur la partie, et pis tout à coup "stop! non lieu! Les joueurs ont peur de perdre". ça donne envie d'aller voir des tournois.Alors moi je dis sus! :)


Fox, le 06/10/2001 - 23:00:23
En effet tu marques un point mhm. Peut-être pourrait-on faire une règle qui obligerait un joueur à demander à l'arbitre le droit de proposer nulle. Si celui-ci juge que la position est suffisamment riche pour offrir des possibilités réelles de déséquilibre ultérieur, il refuse et les joueurs doivent poursuivre.Bon, vous avez le droit vous aussi de juger ma proposition nulle...:-)


tigran, le 07/10/2001 - 07:40:15
La nulle ... 

La nulle par accord des deux joueurs est un moyen, comme cela a été évoqué, de ne pas prolonger inutilement la partie, si l'issue, aux yeux des joueurs, est tôt au tard la nulle...

Je vois mal comment on peut s'opposer à l'envie de deux joueurs de faire nulle. Même si l'arbitre refuse de déclarer la partie nulle à un moment donné (est ce qu'il a le droit de le faire ?), les joueurs peuvent simplifier la position en 20 ou 30 coups (en peu de temps s'il faut)pour arriver à une nulle évidente que personne ne peut refuser..

Les nulles sont parfois decevantes pour les spectateurs, mais la pression de compétition est aussi compréhensible : La peur de perdre, la peur de gâcher une position, l'envie de s'accrocher à un "petit résultat" s'il correspond bien à un objectif personnel...

On a tous connu ça dans une compétition, chacun à son niveau bien entendu...




planeteprovence, le 07/10/2001 - 09:31:26
et si.... on supprimait la nulle o)))et désolé tonnaire mais on ne se connait pas ( moi c'est 1 e4 )


sythymesnos, le 07/10/2001 - 11:57:06
la nulle ne peut être eviter... Supposons que l'arbitre refuse la nulle demander par les joueurs..ALors ils ne leur restent qu'à jouer 3 fois un même coup inutile genreFf1-e2 Ff8-e7 Fe2-f1 Fe7-f8 Ff1-e2 Ff8-e7...et le tour est joué!!


planeteprovence, le 07/10/2001 - 13:08:03
alors on pourrait supprimer la nulle par répétition de coup: les joueurs n'auraient pas le droit de répéter la position , le premier à le faire serait perdant


mhm, le 07/10/2001 - 13:29:27
oui mais ... A supposer que les joueurs n'aient pas le droit de se proposer nulle, si un luron s'amuse à jouer un coup inofensif genre Rh1-g1-h1 histoire de proposer la nulle à son adversaire (ie. l'autre sera tenté de repéter les coups), alors la position a vraiment interêt à etre nulle ... sinon l'autre risque d'en profiter pour jouer des coups incisifs.Mais surtout le plus important, c'est que si les joueurs se retrouvent devant un echiquier en sachant qu'ils ne pourront pas arranger leurs parties, ils seront d'autant plus motivés : en grand zeitnot les joueurs ne penseront plus qu'à gagner et non à se debiner en proposant nul.Par contre dans les positions vraiment nulles, genre symetrique avec materiel réduit, les protagonistes ne prendraientt pas grand risque à jouer des coups faibles et proposeraient alors indirectement nul à leur adversaires ...Et puis il s'agirait aussi d'un adieu aux nulles de salon en 7 coups, genre Vaisser dans le championnat de France.M'enfin ...


Dcax, le 07/10/2001 - 16:08:30
et ben moi..... un jour, j'ai joué

1.e4

à mon adversaire... et l'horreur est arrivée quand je me suis souvenu de la célèbre maxime :

"après 1.e4 , les blancs sont à l'agonie!!!"

alors, n'écoutant que mon courage, j'ai proposé "nulle " à mon adversaire...

qui s'est aussitôt dépéché de saisir cette offre , car il avait oublié le 958è coup de la réfutation forcée à laquelle mon premier coup menait...;o)

les nulles, c'est un accord de volonté, qui permet au joueur le plus prompt pour la demander de sauver les pots cassésde sauver les meubles ;op

le pire ; c'est que le lendemain, 8 copiteurs ont osé plagier le chef d'oeuvre que j'avais ainsi créé, pour réfuter la réfutation de la longue agonie des blancs après 1.e4...

tout le monde sait que 1.e4 est réfuté par 1...h5, c'est bien connu ;o)

mais je crois que j'en ai trop dit !;o)


Dcax, le 07/10/2001 - 16:09:45
les échecs, c'est un combat de rue Nigel Short


mhm, le 07/10/2001 - 16:35:46
de l'eau pour mon moulin Toujours à propos du tournois de Kramatorsk:Kiriakov et Tiviakov annulèrent alors que la partie entrait dans une phase intéressante. Dommage pour le spectacle.Lalic et Ulibin firent semblant de jouer, avant d'annuler eux aussiAlors moi je redis que si les joueurs ne pouvaient pas se proposer nulle, ça n'arriverait pas tout ça et toc! (je me sens mieux maintenant que j'ai denonçé un des problemes de notre société) :)


Benji3000, le 07/10/2001 - 17:55:33
Mhm, ce que tu proposes n'est pas possible, car comme l'a dit Tigran les joueurs pourront toujours simplifier un max pour arriver avec T contre T, par exemple.

Imagine la partie: 1 e4-e5 2 f4-f5 3 fxe5-fxe4 4 d3-exd3 5 Dxd3-d6 6 exd6-Dxd6 7 Dxd6-Fxd6 8 Cc3-Cf6 9 Cd5-Cc6 10 Cf3-Fe7 11 Cxf6+-Fxf6 ...etc. ;-)) nulle en 20 coups!


Chascal, le 07/10/2001 - 20:51:09
Quelques réflexions Les échecs sont un monde à part. Inutile de chercher à comparer différents sports, ça ne mène à rien. Il y a trop de différences.Les nulles sont partie intégrante du jeu d'échecs et doivent le rester.Il ne faut pas perdre de vue que proposer nulle n'oblige en rien votre adversaire à accepter !Vous êtes contre les nulles de salon? Sachez qu'il n'y a rien à faire contre... Si deux joueurs visent le match nul en commençant la partie, vous ne pouvez pas les en empêcher. Les obliger à jouer ? Ils vont vous ressortir une ligne de jeu qui ne laissera aucun doute sur le résultat après 40 coups.De plus, il y a beaucoup de mode de jeu qui empêche totalement les joueurs de faire nulle. Ex: tournoi éliminatoire où vous devez battre votre adversaire direct sur 2 parties. D'abord longues, puis avec un temps de réflexion de plus en plus court.Enfin (pour le moment?), je trouve que la possibilité de faire nulle est intéressante : ne serait-ce que quand les deux joueurs ont donné le meilleur d'eux-même. N'avez-vous jamais regretté qu'il faille désigner un vainqueur dans d'autres sports?


Hubb, le 07/10/2001 - 21:51:46
Supprimer la nulle par répétition ?? Mais que faire si la répétition est "forcée" soit par échecs, soit parce que les autres coups sont une perte immédiate ? Répèter, jusqu'à ce que l'un des deux tombe au temps...
Et si on donnait un bonus au gain matériel (les brouzoufs, l'oseille, le blé palpable...) dans le décompte final pour les parties jouées jusqu'à ce que mort s'ensuive ?
Les joueurs de foot ;-) recoivent aussi une prime de but !!



tparis, le 10/10/2001 - 12:38:38
Les nulles sont aussi des affaires d'organisateurs UN moyen de limiter les nulles autrement que par des révisions de règlement pas trsè démocratique et certainement bridant pour la qualité de jeu, il ne faut pas oublier que les organisateurs ont aussi leur mot à dire. Ainsi il est possible de gratifier le joueur combatif d'un prix spécial voir comme l'a déjà fait l'organisateur du semi-rapide d'Aubervilliers d'accorder une prime au premier de 2000F s'il n'a pas fait la moindre nulle. Et là je peux vous garantir que personne n'est tenté par l'appat du gain, sachant qu'un demi-point perdu coûte largement + des 2000F !!!


tparis, le 10/10/2001 - 12:40:10
Et l'arbitre aussi à son mot à dire Car maintenant on peut faire comme au football : 3 pts pour un gain, 1 pour la nulle et 0 pur la défaite. ET là çà change tout !!!


ThL, le 10/10/2001 - 13:40:36
Ca, pour changer tout, ça change tout... ...même que ça fausse complètement le jeu et que ça pénalise injustement deux joueurs qui se sont réellement battus pendant six heures sans arriver à se départager à l'arrivée. Et loin de gêner les résultats préarrangés, ça les avantage.

(Mais pourquoi ai-je l'impression de me répéter ?)


Perestroïka, le 10/10/2001 - 13:47:57
(soupir) :o) 


El cave, le 10/10/2001 - 14:35:39
Du reste, il y a des matchs nuls sans intérêt au foot aussi, pour les amateurs de comparaisons. Par exemple, France-Pays-Bas de l'Euro 96 ou France-Italie du Mondial 98. Rappelez-vous : deux équipes très bien en place, qui ne veulent surtout pas perdre (et éventuellement gagner s'il y a une ouverture). Deux heures de spectacle fascinant avec une occase pour chaque équipe et un départage final. Ca ne vous évoque rien ?


antimacho, le 10/10/2001 - 14:45:24
Sans compter le Allemagne-Autriche de 84 Je crois où la victoire 1-0 de l´un qualifiait les deux, au détriment du Maroc je crois bien. A vérifier. En tout cas un match fascinant ou la balle quitta rarement la ligne médiane, juste le temps de rentrer dans une cage une fois.
Et les derniers matchs de poule de Ligue des Champions sont aussi pas mals dans le genre.

Les nulles ne sont ni deshonorantes, ni un probléme en elles-mêmes. Même les nulles de repos. Ce qui géne, c´est les résultats arrangés, le fonctionnement en "pool" dans les opens, etc...


antimacho, le 10/10/2001 - 14:47:28
Tout ca pour dire mhm qu´au foot aussi existent les nulles arrangées, les défaites trafiquées, les coups tordus. Mauvais exemple de vertu. Et je parle pas du dopage...


helva, le 23/11/2001 - 00:13:57
Il y a des nulles... ... de combat où la proposition de nulle est une nécéssité à moins d'accepter que celui à qui il reste le plus de temps à la pendule gagne! Et des nulle de salon que je trouve "nulles"!Interdire ne sert à rien! Incitons les joueurs dans les tournois à jouer "beau" et c'est bon.Comment? Prix de beauté, de combativité, double bulle pour les nulles manifestement arrangées...


mathou, le 23/11/2001 - 14:43:32
Ne pas imposer... Ne pas imposer l'interdiction des nulles : c'est impossible comme beaucoup l'ont déjà souligné.
La seule mesure qui semble résister à tout (combines, manque de combativité, etc...) c'est d'essayer de faire en sorte que les joueurs n'aient pas INTERET à faire des nulles !
Dans les open, on voit très peu de nulles de salon, car il faut marquer le maximum pour ne pas être distancé.
Au Championnat de France au contraire (sujet déjà largement évoqué), c'est en gérant leur tournoi au millimètre pour terminer à "+2", que les joueurs ont le plus de chances de se qualifier... ce qui entraîne de nombreuses nulles de salon.
Si le National était un système suisse avec, par exemple, 13 rondes et 26 joueurs, leur intérêt serait différent et les nombre de nulles de salon diminuerait en proportion.


guitov, le 24/11/2001 - 13:38:22
Foot... Pour les victoires truquées, il n'est nul besoin de remonter dans les années 80 : souvenez-vous de ce qui s'est passé quelques années plus tôt au Parc des Princes...

Guitov, Olympien polémique


colvit, le 24/11/2001 - 14:19:14
Hum, hum, guitov ! C'est pas parce que Bordeaux vous a planter sur le fil que tu dois etre jaloux et considérer qu'il y a eu de la triche (ce soir là,ça m'avait bien fait rire quand meme !).
Parce que je peux aussi dire que les joueurs de l'OM avaient trichaient à Paris en encaissant 2 buts dans les 10 dernieres (sauf qu'il ne sont pas très malins car il visaient le titre ;o) ).Ne t'inquiètes pas, vous le regagnerez un jour ce championnat, reste a savoir quand... ;o)
Mais je préfère ne pas m'éloigner du sujet principal...


Reyes, le 24/11/2001 - 14:43:48
Voilà une bonne base de travail "La seule mesure qui semble résister à tout (combines, manque de combativité, etc...) c'est d'essayer de faire en sorte que les joueurs n'aient pas INTERET à faire des nulles !"



© 2000-2017 - France Echecs