France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 14 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

JMC a raison par Brazilou le 18 juin 2001  [Aller à la fin] | Arbitrage |
L'incident provoqué par Shirazi n'est vraiment pas digne d'un joueur d'échecs, quel qu'il soit.

C'est complètement anti-sportif, aucun respect pour le jeu, pour l'adversaire ni pour l'arbitre.

Il se trouve que le règlement pris au pied de la lettre donne raison au MI. Mais n'oubliez pas que l'arbitre est là pour interpréter ce règlement et décider du résultat final en fonction des évènements.
C'est ce qu'il a fait : il a accordé la nulle. Comment a-t-il pu revenir sur sa décision ?
A cause de l'intervention d'une tierce personne qui a soutenu Shirazi.
Est-ce prévu par le règlement ?
Non. Au contraire, cette attitude aurait pu être sanctionnée.

La plus grande différence entre un joueur titré et un amateur ne se situe pas toujours sur le élo ou le niveau de jeu.En réalité nous ne jouons pas au même jeu ! Les intérêts sont opposés. Nous les amateurs jouons pour nous amuser. Ils jouent (OK pas tous) pour bouffer.Rien d'étonnant à ce que Shirazi se batte comme un mort de faim pour obtenir son demi-point.

Je tiens à renouveler mon soutien à JMC et à souligner son fair-play puisque l'incident a été clos sur une poignée de main (après que Shirazi ait reçu son chèque, bien sûr).


Reyes, le 17/06/2001 - 22:17:26
Suggestion Il vaudrait peut-être mieux ajouter ce type de commentaires dans l'article, plutôt que de créer à chaque fois un nouvelle article. Sinon, il va être difficile de s'y retrouver.


Franz.cf, le 18/06/2001 - 10:38:06
comme tu le dis si bien, les pros se battent comme "des morts (?!) de faim", et c'est bien normal, ils gagnent leur vie ainsi. C'est façile de critiquer leurs méthodes, certes parfois inadmissible, mais il faut les comprendre c'est leur gagne pain.


Reyes, le 18/06/2001 - 10:53:07
Sans doute, mais lorsque je participe à un tournoi, je ne veux pas que l'on me considère seulement comme unsponsor ;o)
Si d'un côté je suis d'accord avec l'idée que la présence de forts joueurs attire du monde dans un tournoi, de l'autre, ces forts joueurs ne doivent pas oublier que sans nous, les petits elo, des tournois il n'y en aurait pas.


IDFX, le 18/06/2001 - 12:01:04
Reyes, s'il te plaît... mesure tes paroles. Tu n'as pas un petit elo, sinon de quoi j'ai l'air?.. ;o)
Dis: "nous les joueurs plus modestes", ou bien "les ceusses qu'on paye"...


Esoxlucius, le 18/06/2001 - 14:19:40
Je ne suis pas mécène non plus! De plus si ce type qui est pro était si fort que ça il pourrait gagner sa vie sans faire preuve d'un manque de fair-play évident! Il est pas dans le top 100, il est à peine 2500 ( tout mouillé) et s'il est devenu pro c'est peut-être qu'il s'est planté, fallait faire autre chose!!!Passer sa vie à jouer pour être si peu fort que ça ( il rend 400 points à Kasparov) faut pas être bien ....... ( à vous de complèter)


Franz.cf, le 19/06/2001 - 10:31:34
Encore une réflexion débile..."si peu fort"... ???Il gagne quand même régulierement les semi rapide, et donne des cours particuliers, et il gagne sa vie d'une façon correct.Si pour être un pro, il fallait avoir l'élo à Kasparov, et bien il n'y aurait qu'un pro...


msk, le 19/06/2001 - 10:58:03
Puisqu'il gagne correctement sa vie... ...alors pourquoi a-t-il fait un sac de tout ça ? C'est clair que question fair-play, s'il s'était agi de moi, la poignée de main il l'aurait prise dans la gueule. Et pourtant je ne suis pas un teigneux de nature, mais certaines limites ne doivent être dépassées.
Malgré tout c'est vrai qu'un certain nombre de joueurs "professionnels" crèvent de faim : Il suffit de voir le nombre de joueurs d'Europe l'Est qui viennent disputer les opens d'été en France pour courir le cacheton. En s'arrangeant entre eux bien sûr : je te laisse gagner ce tournoi, tu me laisses le prochain.
Ceci dit les entourloupes ne sont pas seulement l'apanage des forts joueurs. Je me rappelle d'un vieux roublard classé 1600 il y a une quinzaine d'années, ancien président de Nancy aujourd'hui décédé (C.Müller pour ceux qui sont du coin...) : Opposé à un de mes collègues de club pendant le Championnat de Lorraine individuel, il se retrouve en zugzwang. Tout coup joué de sa part perd la partie. Profitant d'une envie pressante de mon collègue, il a noté sur sa feuille "d4", appuyé sur sa pendule puis s'est eclipsé. Problème : le pion joué se trouvait déjà en d4, et par cette magouille il croyait faire basculer le zugzwang dans l'autre camp.Bien sûr, il y a eu discussions, reconstitution de la partie malgré ses protestations de vierge effarouchée, mais le temps perdu par son adversaire a comprendre ce qu'il y avait de bizarre dans la position aurait pu être tout bénef pour lui en cas de zeitnot.
La morale est finalement restée sauve puisqu'il a été forcé de reprendre son coup et s'est fait atomiser par la suite. Mais ça prouve que quelque soit le niveau, il y a quelques joueurs dont il faut se méfier et leurs noms finissent assez vite par se savoir.


Tof, le 19/06/2001 - 11:14:10
Ca m'ennuie d'être toujours d'accord avec Notzaï mais... Ton exemple n'a rien à voir, tu décris un joueur qui triche, Shirazi dans le cas soulevé n'a pas triché il a fait appliquer le règlement, point. Certes il se conduit comme un goujat, certes ca me filerait à moi aussi envie de frapper mais en attendant si on ne veut pas accepter les règles du jeu (assez clair sur ce point) on ne joue pas.
Si le code de la route ne te convient pas, arretes de rouler (pour reprendre les métaphores circulatoires du Dandy) inutile d'aller au tribunal te plaindre que les règles de circulation sont injustes ! Quand bien même elles le sont fréquemment.
Alors bien sur c'est frustrant, mais toutes les regles du jeu sont au même niveau du moment qu'on les acceptent.
Quand à l'esprit chevalresque et au sens du respect, il est absent de bien d'autres endroits que les tournois d'échecs...


msk, le 19/06/2001 - 12:29:41
Sur la forme peut-être... ...puisqu'effectivement dans le cas que je cite, le joueur à effectivement triché. Mais sur le fond c'est strictement pareil car le but recherché est le même : gagner une partie au moyen d'une grosse arnaque.
C'est exactement la même chose que de faire croire qu'on abandonne en signant sa feuille et laissant son adversaire arrêter la pendule, le réglement donnant à celui-ci partie perdue.
Dans le cas de Shirazi, le problème n'est pas qu'il respecte le réglement, ça on ne peut pas le lui reprocher, mais plutôt qu'il joue volontairement sur la connaissance imparfaite du réglement par son adversaire (règlement qui est d'ailleurs en constante évolution). Et qu'on ne me dise pas que tous les joueurs ici présents en connaissent les alinéas par coeur, je pense que leurs p'tites cellules grises servent plutôt à stocker des variantes :o)
C'est donc bien une question de caractère vicieux, truqueur, retors et ça effectivement on le retrouve ailleurs (dans d'autres sports par exemple, mais les échecs sont un sport maintenant!).
Cela qui n'empêche pas les arbitres d'autres sports de distinguer l'esprit et la lettre, de s'appuyer sur un réglement plutôt que le faire respecter de façon aveugle. Exemple au foot : si le réglement était systématiquement respecté, les parties se finiraient à 5 contre 5.
Alors pourquoi ne serait-ce pas possible aux échecs ?


Notzaï, le 19/06/2001 - 13:14:39
Puisque c'est la rubrique... Question découlant du message de msk :
Est-ce qu'un joueur qui arrête la pendule a partie perdue ?

(Je n'ai pas la réponse !)
Bien qu'étant censé ne pas ignorer le rêglement, je pensais sans être sûr qu'il s'expose à une sanction (tps en + ou en -) s'il ne peut justifier l'arrêt (reconstitution de coups, etc.) mais pas qu'il avait partie perdue.

Est-ce vraiment sûr que le règlement donne partie perdue ?
Pascal


Tof, le 19/06/2001 - 14:00:20
Please ... quelqu'un pourrait il me rappeler la cadence de la partie concernée SVP?Est ce bien du 2h KO ?


msk, le 19/06/2001 - 14:12:51
En tout cas c'était vrai il y a quelques années... mais je reconnais que ça fait longtemps que je n'ai pas parcouru le réglement.Et puis j'ai pris l'habitude de signer les feuilles et d'écrire le résultat avant de toucher à la pendule.

Autre cas intéressant à soumettre aux aficionados de l'arbitrage, un truc qui nous était arrivé il y a quelques années de cela, lors d'une compétition par équipe (je préfère préciser que mes propos ne se veulent absolument pas racistes...).
Le collègue qui jouait sur l'échiquier voisin du mien s'est entendu dire ceci par son adversaire
"Je suis de confession juive, aujourd'hui chez shabbat donc je n'ai pas le droit de noter les coups. Pouvez-vous les noter pour moi ?"
On jouait le samedi et effectivement les juifs ne peuvent pas travailler ce jour-là car c'est le jour du shabbat.Je précise qu'un de nos joueurs était juif aussi et jamais il n'a refusé de noter ses coups (d'ailleurs il a rangé l'autre dans le camps des intégristes :o) Bonne pâte, mon pote a accepté, il a d'ailleurs perdu la partie.
S'il s'était agi de moi, je l'aurais laissé se démerder : ou bien tu te plies à ta religion et dans ce cas-là tu vas jusqu'au bout (c'est-à-dire tu ne joues pas du tout et tu ne viens pas emmerder les autres) ou bien tu joues et c'est au réglement tu dois te plier
Ca ce n'est que mon opinion personnelle, mais il me semble avoir lu un truc sur ce sujet dans le réglement officiel il y a pas mal de temps. Quelqu'un en sait-il plus sur le sujet ?


msk, le 19/06/2001 - 14:17:36
"c'est" et non pas "chez"... 'scusez 


Franz.cf, le 19/06/2001 - 17:58:03
A t on perdu quand on arrete la pendule. La reponse est dans echecs et mat de juin page 55.Ca dépend des cas, mais visiblement pour perdre la partie en arretant la pendule, faut vraiment faire chier le monde...


cchristian, le 19/06/2001 - 18:33:14
reponce Arreter la pendule n'est plus consideré comme un signe d'abandon. Mais l'arbitre peut senctionner un arret de la pendule injustifierpour la notation des coups on ne peux pas allez contre les convictions religieuses. mais on ne vas pas obliger un joueur a renplir deux feuilles; En temps qu'Arbitre, je profiterais du nouveau reglement qui permet a l'arbitre a retirer du temps au joueur trop respectueux de ses convictions pour un 2H/40coups une 1/2 heures en moin fera reflechir tout integriste.


eniaber, le 15/08/2001 - 14:42:11
à cchristian je ne suis pas vraiment au courant de l'histoire de " l'accusé " mais votre commentaire on s'en passerai volontier.mesurez vos mots svp et respectez les convictions de chacun.



© 2000-2017 - France Echecs