France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mardi 12 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Jouer avec un joueur plus fort pour progresser par gégé1 le 19 février 2001  [Aller à la fin] | Théorie |
J'ai suivi ce conseil, en progressant comme prévu, mais est-ce qu'on progresse tout le temps ?

Pour ma part je ne suis pas sûr d'apprendre à chaque partie perdue !
Je joue en moyenne 8 h par semaine en club en 2 jours mercredi et samedi est-ce que ce n'est pas trop ?
Je joue au club depuis Décembre et ne suis pas encore licencié, mais le club veut que je me licencie tout de suite, je préférerais attendre octobre parce que jouer 1 partie de 6 h .....
C'est tout !!
Quel est votre avis ?
Merci d'avance


ferrettim, le 19/02/2001 - 12:19:58
Comme toi, je n'ai pas trop envie de faire des parties tellement longues, j'ai donc préféréune formation par corréspondance etpuis jouer avec des joueurs que jechoisis. Je sais que ce n'est pas commeça qu'on devient champion, mais celane m'empêche pas de progresser.Pour répondre à ta quéstion, il ne suffit pas de jouer avec des plus fortspour progresser. Certes, si tu analysestes erreurs après c'est très bien, maisil faut encore arriver à les trouver !Je pense que c'est important de faire des exercices (finales), des analyses,des parties avec des personnes différentes, et puis insister sur tespoints faibles.Si tu vois que t'es pas bon en milieude jeu, il faut alors acheter un bonlivre sur le sujet.Et puis, à force je jouer contre plusfort que toi, et de perdre, tu risquesde te démoraliser. Une victoire estnécessaire pour se faire plaisir.Si ton but n'est pas champion du monde,ne fais pas ce que t'aime pas, leséchecs doivent rester un plaisir, pasune torture. Comme toi, je passe trop de temps surce jeu superbe, et puis je récolte unebonne migraine. Je ferais mieux aussid'aller promener un peu dans les bois,afin de reposer la cervelle !Car pour bien apprendre, il faut aussireposer notre cervelle.A bientôtMaurizio


SyG, le 19/02/2001 - 12:21:19
Doser l'effort 1) il faut jouer contre un adversaire plus fort, mais pas trop. Par exemple un 1400 progressera beaucoup plus vite en jouant contre un 1700 que contre un 2600. 2) il faut jouer des blitz, mais pas trop. Des parties lentes et leur analyse sont nécessaires pour s'imbiber des plans et de leurs difficultés pratiques. 3) le mieux pour améliorer ses capacités de calcul est de résoudre 1 ou 2 exercices de difficulté moyenne tous les joueurs. C'est un avis strictement personnel, mais je pense que c'est plus efficace que d'essayer toute une série d'exercices une fois par mois.4) si cela t'est possible, fais analyser tes parties à la fois par un joueur tactique et par un joueur stratégique, et compare la différence (la Vérité est aillleurs...)


manof, le 19/02/2001 - 12:27:28
Il ya d'autre rythme Tous les tournois ne se jouent pas en partie de 6h, de nombreux tournois à cadences + rapide existent. notamment les parties de 61min. qui comptent pour le classement et permettent de faire un tournoi en peu de temps 2 jours parfois.Autrement pour progresser un joueur + fort est intéressant, mais pas bcp + fort, il faut qu'il soit possible de le battre.


GEGE, le 19/02/2001 - 12:35:25
Ok manof Si je parle d'une partie de 6 h c'est que mon club a 2 rondes à jouer en régionnal, donc des parties de 40 c/2h.Et les tournois rapides que je souhaite jouer sont en fin d'année, alors voilà !Merci pour ton conseil !


GEGE, le 19/02/2001 - 12:45:43
une partie 40c/2h apprend-elle quelque chose Je sais que vu le temps passé la qualité doit-être meilleure, mais est-ce que ce temps en plus apporte quelque chose à un novice ou juste à s'adapter à la cadence ?


ricou, le 19/02/2001 - 13:19:22
D'accord sur l'ensemble,toutefois le conseil de SyG de faire analyser tes parties par un joueur positionnel et par un joueur tactique ne m'a personellement rien apporté.La vérité n'est pas ailleurs, dans une position donnée, il est rare qu'il y ai 36 plans de gains ou sinon la différence de niveau des adversaires fait que la partie ne mérite plus d'être analysée.Et si il n'y a qu'une vérité, alors il faut la cherhcer tout seul.


jsg, le 19/02/2001 - 16:35:56
Travail personnel: le secret! Si tu veux progresser tu n'a pas d'autres choix que de potasser les bouquins de strategies et de tactiques. C'est la base pour la comprehension du jeu. La force d'un joueur reside dans l'estimation de la position, le recherche d'un plan adequat et le calcul ensuite pour verifier si tout se tiend. Je joue mes parties sans calculer de longues variantes mais je passe beaucoup de temps a "sentir la position".Amicalement.


gil, le 19/02/2001 - 21:25:01
Progression Pour moi la progression c'est le résultat d'un juste équilibre entre le jeu (lent et rapide, contre des adversaires de tous niveaux), l'étude des ouvertures, des finales et du milieu de jeu (avec une préférence pour les finales)Je sais cela fait beaucoup de travail, mais tout ne se fait pas en un jour ni en une année !La progession se mesure sur la duréeIl faut aussi être méthodique dans sa méthode d'entrainement (ce n'est pas facile), comme un sportif qui se respecte !La difficulté est aussi de trouver les bons livres par rapport à son niveau et les bonnes personnes chez qui demander conseilAmitiés


molin, le 19/02/2001 - 23:55:23
mon opinion Pour moi, le niveau d'un joueur est la combinaison de son talent (inné), de son expérience (au fil du temps), et de ses connaisances (travail). Malheureusement seul un de ces 3 paramètres peut être modifié de manière significative. Alors au boulot.



© 2000-2017 - France Echecs