France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- dimanche 23 avril 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Siciliennes célèbres par e4c5 le 21 février 2017  [Aller à la fin] | Ouvertures |
Bonjour,

Par curiosité je recherche des siciliennes (parties et non des habitantes de Sicile... bien sur) remarquables quelque soit la raison : nouveauté théorique, partie décisive, prix de beauté...

Avez vous des exemples ?

merci


Petiteglise, le 21/02/2017 - 11:28:24
Nakamura MVL Sharjah 2017


supergogol, le 21/02/2017 - 11:43:49
La remarquable 16è partie du Match Karpov-Kasparov de 1985 à Moscou ,avec sacrifice du pion "d" noir .
Un chef d'oeuvre de Kasparov.


Troymcclure, le 21/02/2017 - 16:15:37
D'accord avec supergogol, cette partie de Kasparov est peut-être la partie qui m'a le plus marquée quand j'ai débuté les échecs.
Je l'ai vue analysée dans un petit bouquin de Giffard (l'efficacité aux échecs, je crois) que je m'étais acheté à l'époque pour progresser et cette partie m'a complètement scotché par le placement géométrique parfait des pièces de Kasparov qui dominaient complètement l'échiquier.


MChoiz, le 21/02/2017 - 16:37:42
J'ai découvert récemment Ivanchuk-Anand Linares 1992 qu'il commente dans son DVD. Si on cache les noms et le résultat en faisant défiler la partie, on peut insulter Anand pendant un moment avant de comprendre qu'on ne joue vraiment pas au même jeu.


ArKheiN, le 21/02/2017 - 16:46:02
Sujet bien trop vaste, il y en a des célèbres dans toutes les variantes et même sous-variantes... Rien que sur la Dragon pour n'en citer qu'une. Karpov-Korchnoi wch 1-0 est célèbre.

Dans la Kalashnikov la plus connue est sans doute cette superbe partie Nunn - Nataf 99 0-1


Petiteglise, le 21/02/2017 - 17:40:58
Ma proposition ne passera finalement pas à la postérité.
Deux siciliennes où Polgar écrase Anand : 98 Hoogovens (positionel) et 99 Dos Hermanas (tactique).
La plus seconde est la plus belle mais la deuxième la plus instructive, Anand montrant tout ce qu'il ne faut pas faire dans une sicilienne.
Sinon, on ne peut pas ne pas citer Moro vs MVL, Bienne 2009.


DocteurPipo, le 21/02/2017 - 19:40:34
Le sacrifice du pion d5 de Kasparov contre Karpov, qui mena à une partie inoubliable, une des plus belles rencontres K-K.


ArKheiN, le 21/02/2017 - 20:00:52
Effectivement Moro vs MVL vaut clairement son pesant d'or, une partie d'anthologie que j'ai eue la chance de voir "en vrai". Allez une partie en tête, Ivanchuk - Karjakin 2008 où Ivanchuk nous sort une nouveauté géniale pour un "simple" rapide en sacrifiant sa dame sur 2 pièces. http://www.chessgames.com/perl/chessgame?gid=1487929

La sicilienne Najdorf avec Fg5, les Fischer/Sozin/Velimirovic ont un tas de sacrifices qui ont amené à des parties fantastiques...


Badisse, le 21/02/2017 - 22:15:52
Kasparov-Anand 1991 Tilburg. Impressionnante !


palm6174, le 21/02/2017 - 22:23:00
Il y a la victoire de Nezhmetdinov
contre le dragon

http://www.chessgames.com/perl/chessgame?gid=1260278

et la victoire de Ivantchouk sur Kasparov et surtout le 11 ème coup

http://www.chessgames.com/perl/chessgame?gid=1017843


e4c5, le 21/02/2017 - 22:32:53
Merci pour toutes ces infos. Ca me donne de belles pistes d'etudes.


supergogol, le 22/02/2017 - 13:39:42
Pour aborder l'histoire du jeu, cette sicilienne Paulsen , entre les 2 meilleurs joueurs de l'époque (1858) Morphy-Anderssen :
http://www.chessgames.com/perl/chessgame?gid=1019056


supergogol, le 22/02/2017 - 14:04:02
Plus ancienne encore, (1834), cette démonstration de la Bourdonnais contre Mac Donnel. Le tableau final , très connu , reste toujours aussi merveilleux à mes yeux...
http://www.chessgames.com/perl/chessgame?gid=1001165


JMC, le 22/02/2017 - 17:24:23
Merci palm6174 pour les liens, la partie de Nezhmetdinov est fantastique.

Que dit l'ordi après Dxf6 ?


DocteurPipo, le 23/02/2017 - 09:22:03
Cela étant, la Sicilienne la plus célèbre, de loin, c'est Claudia Cardinale.


Chemtov, le 23/02/2017 - 10:11:00
Ah ! Elle est Sicilienne ? Voilà pourquoi, un jour, ma pizza sicilienne s'appelait Cardinale.


Petiteglise, le 23/02/2017 - 11:11:52
Si je ne m'abuse les Coppola et donc Sofia sont d'origine sicilienne. Et son premier rôle a été Mary Corleone dans le parrain 2.


Chemtov, le 23/02/2017 - 11:34:51
Sicilienne Kalashnikov...


Picard, le 23/02/2017 - 14:39:17
@supergogol
Les 2 meilleurs joueurs du monde de l'époque, Morphy et Anderssen?
C'est ce que je pensais mais ChessBase a attiré notre attention sur le peu connu, Louis Eichborn qui a battu Anderssen à très plate couture sur environ 70 parties.
Sur 66 parties conservées, le score est 63-3


Picard, le 23/02/2017 - 14:50:25
Je viens de retrouver un vieux et intéressant fil de 2005 sur ce mystère:
http://www.france-echecs.com/article.php?art=20050516164446357


Petiteglise, le 23/02/2017 - 14:54:51
Eichborn c'est le Keyzer Soze des échecs. D'après les résultats disponibles (fournis par sa famille après sa mort) il serait le plus fort joueur du monde, toutes époques confondues. Mais n'a jamais joué en tournoi...


supergogol, le 23/02/2017 - 14:56:34
se non è vero, è ben trovato
Petite pensée au passage pour Temudjin, dont chaque article sur France-echecs était un régal .



Picard, le 23/02/2017 - 14:59:15
@Petiteglise
C'est fantastique que des mystères de ce genre existent!
Certaines parties ont été trouvées aussi dans les carnets d'Anderssen.
Il parait que son travail de banquier l'empêchait de faire les tournois?


Petiteglise, le 23/02/2017 - 15:07:53
Perso, je ne crois pas du tout à l'amateur qui score 63 3 contre Anderssen, ce qui lui ferait +3000 d'après chessmetrics, record absolu.
L'hypothèse la plus crédible est qu'ils ont joué quelques centaines parties et que Eichborn n'a noté que ses victoires.
Une autre hypothèse est que lui ou sa famille ont échangé les noms des joueurs.



Picard, le 23/02/2017 - 15:21:55
Oui, tout est possible, même s'il y a quelques témoignages, on ne saura jamais la vérité


Petiteglise, le 23/02/2017 - 17:47:37
D'ailleurs t'es sûr du 63 - 3 ? J'ai trouvé que +31 =2 -1.


elkine, le 24/02/2017 - 01:39:12
Il est généralement admis qu'Eichborn n'a conservé que ses victoires.
Parmi les joueurs très forts et relativement méconnus de l'époque, on peut citer Gustav Neumann.
On lit d'ailleurs sur cette page qu'il aurait inventé la nulle par répétition !


Picard, le 24/02/2017 - 03:21:33
@Petiteglise
J'ai 66 parties qui donnent ce résultat mais je ne peux garantir leur authenticité


Photophore, le 02/03/2017 - 21:59:07
Alekhine-Botvinnik de Nottigham : la plus belle nulle de tous les temps


dan31, le 04/03/2017 - 18:25:01
Il y a eu récemment une belle partie Caruana-Nakamura dans la Najdorf avec un sacrifice de dame pour 2 pièces mineures laissant les noirs ligotés :

http://www.chessgames.com/perl/chessgame?gid=1849553


dulovitch, le 07/03/2017 - 21:46:21
Et la tragédie de Goteborg?
Avec sa "suite" Gligoric-Fischer :
https://www.redhotpawn.com/forum/only-chess/argentinian-tragedy--portoroz-surprise.160281
Ok en anglais mais j'ai rien trouvé de mieux en français.


DocteurPipo, le 08/03/2017 - 10:08:20
Et la "catastrophe Argentine" ? Quand trois soviétique (Geller,Spassky, Bronstein)jouant simultanément , réfutèrent devant l'échiquier une trouvaille des Argentins (dont Miguel) dans la Najdorf. C'est Geller, d'ailleurs qui trouva Fb5, ses compatriotes l'imitèrent peu après...et c'est Fischer qui réfuta la réfutation- Th7 !).


DocteurPipo, le 08/03/2017 - 11:22:22
Edit : ah je répète ce que dit Dulo, désolé !


raspoutilf, le 08/03/2017 - 13:42:54
Dans les récentes, Wei Yi - Bruzon est sympa:
http://www.chessgames.com/perl/chessgame?gid=1795096


kieran, le 08/03/2017 - 14:32:26
@dulo,

De mémoire, à propos de Goteborg et la réfutation de la réfutation, Gligoric a écrit (et donc traduit en français j'imagine) un article dans le numéro d'octobre 2001 de EE intitulé "Rencontre avec le jeune Fischer".


ArKheiN, le 08/03/2017 - 17:53:56
Photophore, tu parles de cette partie avec sous-ligne de la Dragon en 1836? Bof rien de spécialsi c'est ça. Des plus belles nulles il y en a 10 millions.


Julo62, le 09/03/2017 - 01:08:57
Je ne peux que te conseiller les 2 tomes de Polougaïevsky : Le labyrinthe sicilien.

Beaucoup de parties importantes pour le côté sportif, pour le côté théorique, mais aussi pour l'aspect historique / évolution du jeu.

Un exemple qui m'a beaucoup marqué :
KONSTANTINOPOLSKY - GILMAN
Championnat d'URSS par correspondance 1948-1951

(Je donne la partie avec la ponctuation type Informateur de Polougaïevsky)

1 e4 c5
2 Cf3 e6
3 d4 cxd4
4 Cxd4 Cf6
5 Cc3 d6
6 g3 b6?!
7 Fg2 Fb7
8 oo a6
9 Te1 Dc7
10 Cd5!

10... exd5
11 exd5+ Rd8
12 Fg5 Cd7
13 De2 Rc8
14 c4! Rb8
15 b4 Ra7
16 a4 Te8
17 Fe3 Ce5
18 Cc6+! Cxc6
19 dxc6 Fxc6
20 a5 Txe3!
21 Dxe3 Fxg2
22 Rxg2 d5!
23 b5! Fc5
24 axb6+ Fxb6
25 Txa6+ Rb7
26 Da3 Td8!
27 Te7 Cd7
28 cxd5! Dc5
29 Df3 Dxb5
30 Ta3 Rc7
31 Txf7 Rd6
32 Txg7 Ce5
33 Df6+ Rxd5
34 Dxe5+ Abandon

Selon Polougaïevsky, c'est une partie pionnière, car elle démontre la force du sacrifice du Cavalier en d5 quand le Roi noir reste au centre.
(Le joueur avec les blancs est plus connu pour être la victime de Botvinnik dans une Caro-Kan Panov où les blancs font fructifier leur majorité à l'aile D après avoir poussé c4-c5, le joueur noir m'est complètement inconnu.)

Pour le sacrifice en d5, et dans un tout autre style (ici, le jeu par correspondance a permis un jeu "exact"), la partie Tal - Larsen (1965 - Demi-finale des Candidats - 10ème partie)
Position avant : 16 Cd5!!?


------
Sinon la partie de Kérès où il "invente" l'attaque qui porte son nom, contre Bogoljubov (je crois) et qu'il analyse dans son auto-biographie.



© 2000-2017 - France Echecs