France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 16 septembre 2019
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Cours d'échecs par alparisiano le  [Aller à la fin] | Actualités |
Bonjour à tous. Je propose des cours par correspondance, espérant vous aider à progresser. Intéressé, vous pouvez me contacter à cette adresse : samyshoker1@hotmail.com

A bientôt !


Bonjour alparisio..
Franchement votre message est trop concis pour susciter la curiosité...
Pourquoi ne pas expliquer à quel type d'élèves vous vous adressez. Leur niveau. Comment se déroulent les cours. Le tarif. Évaluation des progrès.. etc
Meme les cours de waitzkin sur chessmaster savent se présenter sous un jour agréable..
.


Julo62, le
Clique sur le profil ;)


+1


Chemtov, le
J'allais le dire...

@thierrycatalan : Vous parlez à un grand maître ! Très sympa et jeune ( relativement ), il sera certainement capable de s'adapter à tous les niveaux.




alors je comprends thierry pour ma part. Bien sûr tu peux accéder aux infos dans le profil, mais quand tu fais ta pub, tu t'assures au moins de te vendre correctement et de donner les détails à tes prospects et rendre ton annonce un peu sexy.


clarxel, le
Peut-on faire plus "sexy" pour un prof d'échecs que le mot "GMI" ?
Par contre, ce qui manque, c'est le tarif.


lafesse, le
C’est dommage, cette paupérisation des joueurs d’echecs .
Si un normalien médaille Field donnait des cours de maths, en demanderiez vous autant ? Remarque non , car il ne donnerait pas de cours .
Vous voulez quoi en plus , un strip-tease?
On parlait avec plus de respect aux GMI fut un temps ...
Rien ne vous empêche de faire un click et d’aller voir sa vidéo , mais même cela semble trop dur .


Samy est super sympa et enthousiaste, il saura certainement doper votre niveau !
Quand aux tarifs, il appartient aux personnes intéressées d'en discuter en privé avec leur entraîneur, cela n'a certainement pas à être évoqué publiquement. Les tarifs moyens par skype ou autre, c'est 40/50 e de l'heure pour un entraîneur titré qualifié.


Renan, le
Bonjour,
Oui quand même c'est un Gmi, que j'ai rencontré à Kourou...il est très sympa et très abordable...
Je le salue d'ailleurs !!


Chemtov, le
Oui. Finalement, ce sujet peut être intéressant. D'abord je pensais juste que le petit manque de respect de thierrycatalan venait juste du fait qu'il n'avait pas regardé le profil de Samy Shoker. Peut-être, aussi, l'intitulé ''cours par correspondance '' a fait croire à thierrycatalan qu'il s'agissait là d'une vente d'un manuel ou d'un produit tout fait ( comme un livre ).

Mais en fait, la réponse de deep_blue_iv montre autre chose. Apparemment, on s'attend aujourd'hui à ce qu'un GM ''commercialise '' aussi ses compétences à la manière de certains ''coachs psychologiques'', par des annonces ronflantes, promesses de succès et autres bla-blas. C'est dans l'ère du temps...

Mais le simple fait d'être GM, cela devrait suffir ! Pour devenir GM, il faut une somme de travail considérable, de réflexions, sur le jeu, sur soi-même, sur les méthodes, la psychologie, etc... Perso, quand j'ai l'occasion de partager des idées avec des GM ( notamment ceux de mon club ) je suis aux anges ! J'aurais le temps ( et encore quelques ambitions de progresser ), je payerais volontiers un GM pour répondre à toute une série de questions. Et je crois qu'avec 500 à 1000 points elo de moins ( et aussi quelques décennies de jeu en moins ), d'autres devraient saisir cette chance de travailler avec un GM disponible.


C'est joli, l'ère du temps . Cà donne une profondeur au propos ...


Rires, c'est vrai que je n'avais lu que le petit message initial et que je n'avais pas du tout regardé le profil !!
Alors forcement je comprenais pas grand chose !
(profil pourtant utile quand il est bien rempli pour comprendre quelquefois les points de vue des uns et des autres sur le forum ! ! )


quand j'ai lu" cours par correspondance" j'avaos pensé en effet à des documents "papier" de type que ceux qu'avaient publiés la Féderation il y a bien longtemps " Objectif 1700 " et objectif "2000" ,
c'est à dire des documents qui n'apporteraient pas beaucoup plus pour moi que la lecture du livre" mon système " de Nimzovicth .
Naturellement je m'étais complétement trompé ! ne sachant pas du tout qui était le pseudo sur le forum . J'en profite pour m'excuser auprès de lui , si j'ai semblé un peu "cavalier" … une petite phrase du genre "lisez mon profil" aurait évité mon intervention "raleuse" .
Salut à tous sur le forum


A propos de l'apport pédagogique que peut apporter un GMI à n'importe quel amateur, il est extraordinaire, je le sais par expérience .
J'ai eu le plaisir et la chance de fréquenter dans mon premier club, un temps un ancien membre de l'équipe nationale de jeu par correspondance de l'équipe d'allemagne … (bien avant la réunification).
C'était un homme charmant, toujours souriant, qui prenait plaisir à jouer avec un débutant comme moi (env 1450) , en me laissant toujours la possibilité de corriger mes erreurs sur l'échiquier, et en me laissant "réfléchir par moi même" jusqu'à ce que je comprenne et propose une alternative meilleure à ma reflexion. ...
*il ne parlait presque jamais ! , c'était un "taiseux" comme on dit chez moi, mais sur l'échiquier, et sans que le comprenne à l'époque, il m'apprenait à réfléchir, en positionnant ses propres pièces et pions , de manière à toujours me laisser une issue (et une seule !) que je devais trouver sur l'échiquier.. jusqu'à la séquence de coups suivante .. .
nos parties pouvaient ainsi durer 45 minutes et 60 coups… pour mon plus grand plaisir ! !!
Le plus fort joueur que j'ai jamais croisé dans ma vie, et certainement l'homme le plus humble aussi dans jeu d'échecs !




Chemtov, le
@supergogol : L'ère du temps ? Ah bon ? OK... Cela me semblait banal, mais je ferai attention dorénavant. Déjà, je me surveille, car mon livre de chevet c'est '' 200 drôles d'expressions '' d'Alain Rey. C'est aussi drôle qu'intéressant. Et cela me donne envie de parler uniquement avec des expressions ! Comme le personnage de Remington ( Omar Sy ) dans une comédie dont je ne rappelle plus le titre.


Alors, mes excuses si j'ai mal exprimé ce que je pensais.
J'ai énooooormément de respect pour le titre de GMI.
Ce que je voulais dire par là, c'est qu'il est dommage qu'il faille cliquer sur le profil pour voir qui est le monsieur, alors qu'il aurait été plus simple pour tout le monde de détailler un poil plus directement dans l'annonce. Simplement ça. Juste une approche client plus simple ?
Si je reçois une pub pour un lave-vaisselle, j'ai l'image, le modèle, les qualités et le prix, je ne dois pas cliquer ailleurs pour avoir une de ces infos sinon, ben, en tant que client lambda-gros-feignant, je ne vais pas voir. (Et non, je ne compare pas notre GM à un lave-vaisselle)


Marc08, le
@ mon ami Alsacien ,
tous les grands joueurs de foot ne font pas spécialeent de bon entraineur comme tous les M.I ou GMI ne font pas de bon entraineur donc effectivement il faut se vendre


Chemtov, le
@Marc : Je ne connais absolument rien au foot ( même encore moins qu'on peut imaginer ! ) . Donc pour moi, cette comparaison ne me dit rien, mais je peux la comprendre ( en théorie ). En revanche, je connais les GM d'échecs français.

Il faut déjà noter que, malheureusement, la France en a très peu ( quelques dizaines ). En ajoutant quelques joueurs sous listes étrangères, cela en fait peut-être 60, à tout casser. Bref... difficile de faire la fine bouche.

Je peux dire que j'aimerais bien travailler avec tous ! Et il n'y en a pas un que je ne recommanderais pas à un de mes élèves ( évidemment avec certaines préférences ) .

Il faut savoir aussi que parmi ces GM, un certain nombre ne donne pas de cours. Ils sont complètement pris par leurs tournois. D'autres sont plus ou moins retirés, d'autres préfèrent se consacrer à leurs élèves proches. Avoir des cours d'un GM français, c'est une aubaine.

Quant à ''se vendre'' ? Ben...non. Si les élèves sont trop fainéants pour se renseigner un minimum ( au point de ne pouvoir faire deux clics ), s'ils prennent leurs profs pour des lave-vaisselle, ils ne méritent pas leurs cours. Un élève, ce n'est pas un client. C'est au mieux un ''petit scarabée'' ( David Carradine ) devant Maître Po.


Bonsoir à tous,

J'espère que M. Samy va trouver des élèves.

Par contre, le titre de GMI à lui tout seul n'est pas une condition suffisante pour être un bon prof.
Personnellement, j'ai au moins deux noms de GMI français que je ne conseillerai JAMAIS comme prof...


Julo62, le
Si faire parler, en bien, en mal, en n'importe quoi, c'est de la pub, c'est (un peu) réussi ;-)
Ils sont forts, ces GM !

En espérant que l'auteur trouve, ici ou ailleurs, des élèves, et vice versa.
Bon courage !!


Meteore, le
@marc : entraîneur au foot me semble beaucoup plus difficile qu entraîneur aux échecs.
Il y a tout un groupe à gérer alors qu aux échecs on peut se consacrer sur un élève à la fois.


Et je n'ai pas précisé : je ne connais pas beaucoup de GMI français


Chemtov, le
@Esoxlucius : Il y a aussi des élèves qu'on ne conseillerait jamais aux formateurs.



clarxel, le
Je tente de résumer
Le mot GMI suffisant pour susciter l'intérêt d'un élève.
Un GMI n'est ni forcément sympathique, ni bon pédagogue.
Du coup c'est à l'élève de se renseigner.

À titre personnel, je pense qu'un GMI est surdimensionné pour un élève en dessous de 2000 elo. (au moins)

C'est comme prendre des cours de piano avec Helène Grimaud...


Orouet, le
Si tu peux le faire, fais-le !!
Si tu ne peux pas le faire, enseigne-le ...


Chemtov, le
@clarxel : Non, je ne pense pas ( GM par rapport à Elo trop bas ). J'ai vu des analyses de Kallai avec des quasi-débutants. C'est génial. Cool, captivant, intelligent. Je crois d'abord que les très forts joueurs n'ont rien à prouver. Ils peuvent travailler de manière détendue sans devoir justifier leur niveau. A l'inverse, je vois souvent des coachs moins sûrs d'eux (sauf quelques ''délirants''), avec un genre de complexe qui les pousse à ''surjouer'' leur rôle.

Tiens, au passage, on en a parlé la semaine dernière après avoir vu Fahim ( en avant-première ). Le rôle que Depardieu s'est inventé est trop bizarre ( pendant les cours, il tape dans les murs, au point de faire tomber les objets du bureau voisin ! ).


@Chemtov : "@Esoxlucius : Il y a aussi des élèves qu'on ne conseillerait jamais aux formateurs".

Tout à fait d'accord.
Ce qui ne contredit évidemment pas du tout ce que j'ai dit avant !


Chemtov, le
Ce n'était pas le but. C'était juste pour dire que chacun voit les choses de son point de vue. Peut-être, les mêmes GM, que vous ne conseilleriez à personne, ont-ils pensé parfois : ''pourvu qu'aucun collègue ne soit contraint de travailler avec cet élève là !''.


Je ne fais que passer, je pose ça là :

Karjakin - Shoker, Eurasian Blitz Chess Cup, 2016



ah je pense que le plus important , n'est pas les qualités du GMI , mais surtout, qu'il comprenne quelles sont les lacunes , les points forts et les points faibles de l'élève , afin de s'adapter au mieux pour faire progresser le joueur et que ce dernier ait 1600 1800 ou 2000 ou 2200 , ce qui compte c'est quels points particuliers l'élève doit travailler pour progresser et je dirais surtout mieux comprendre ce jeu toujours mystérieux quelle que soit sa force !

Je dirais presque que enseigner un débutant est plus facile pour un grand maitre, car l'élève n'a presque pas de "mauvaises habitudes " de pensées , alors qu'un joueur à 2000 elo, aura des schémas de pensée qu'il sera très difficile de corriger par le gmi si ils sont mauvais… comme on dit les mauvaises habitudes, c'est dur de s'en défaire !


kaktus, le
c'est fou que dès que quelqu'un passe une annonce, ça déclenche toute une série de jugements.

Le professeur comme l'élève sont grands et chacun peut voir ensemble, en toute discrétion, si les cours conviennent à l'un comme à l'autre, en dehors de toutes les élucubrations de FE :) .




Chemtov, le
@thierrycatalan : Oui et non ( j'ai des exemples dans les deux sens ). Tout existe dans la nature ! Il y a une gamme de profils très large.

@kaktus: Ce ne sont pas des jugements, mais des croisements d'expérience. Le domaine de la formation, c'est toujours intéressant. Je pense que le sujet sur l'annonce même de Samy est clos ( de toute manière ce n'est pas ici que les gens lui répondront ) et il nous est tout de même possible de poser des questions et d'y répondre ? Non ?

Par exemple, vous-même, kaktus, avez-vous déjà donné, pris ou organisé des cours ? Venez partager vos élucubrations !


ANTOINE ? Sors de ce corps !!
Au nom de la Déesse Kaissa !
Voyons dans les prochains messages du fil si ca marche ! 🙄


kaktus, le
@chemtov

oui j'ai donné des cours d'échecs (et sinon je donne des cours de math professionnellement^^ ), mais mes expériences n'ont rien d'exceptionnel, je t'éviterais donc mes "élucubrations" , pas de jugement dans ce terme sans doute ;)


J'espère quand même que tout le monde est capable de comprendre qu'il y a une différence entre le niveau de jeu et le niveau de pédagogie...

Deux exemples de profils qui existent (parmi tant d'autres) :
- le très fort joueur qui a du mal à transmettre de manière pédagogique et/ou à comprendre les besoins/lacunes/capacités de ses élèves
- le joueur de niveau modeste qui comprend la pédagogie, sait transmettre ce qu'il sait, comprend ses limites et les limites de ses élèves, sait créer de l'enthousiasme, etc.

J'ai déjà souvent vu les deux. Et beaucoup de nuances entre les deux.

Je vous conseille évidemment le profil très fort joueur très pédagogique :D

Un GMI a de base a priori deux énormes qualités : ses connaissances et sa passion. C'est déjà très bien oui. Mais tous ceux qui se sont déjà intéressés à la pédagogie et à l'enseignement, d'un point de vue théorique, ou par la pratique, savent que ça peut s'avérer léger/insuffisant dans certains cas.

Sur cette parenthèse, n'hésitez pas à essayer de travailler avec Samy !


clarxel, le
...et également avec arnackor, testé et approuvé ;-)


Chemtov, le
@kaktus : Dommage. Vous auriez pu nous montrer la différence entre élucubrations et réflexions. Attendons donc d'autres sujets pour cela...

@arnackor : Tout à fait d'accord. Mais au sujet de '' tous ceux qui se sont déjà intéressés à la pédagogie etc...'', il faut savoir que les GM peuvent aussi en faire partie ! Et, inversement, les éventuels défauts mentionnés sont valables aussi pour un bon nombre de formateurs de tous niveaux elo. Alors quitte à pouvoir choisir... si on a la chance d'avoir un GM disponible...


Le problème vient aussi parfois, de l'état d'esprit et de l'ego de l'entraîneur GMI .
Je citerai l'exemple d'un autre sport,( le football), et le cas de Thierry Henry, dont la courte expérience en tant qu'entraîneur à Monaco aura été pour le moins pitoyable .
De toute évidence, il n'avait pas quitté psychologiquement le statut de "joueur-star" , étape utile pour passer à celui d'entraîneur .
Son égo hypertrophié étant un élément d'explication...


kaktus, le
puisque Chemtov me provoque, on peut dire aussi qu'il y a des GMI fainéants ou à l’assiduité aléatoire ? (testé et approuvé comme dirait clarxel).

Bref, j'en reviens à la base du post, Samy Shoker poste une annonce, à ceux potentiellement intéressé de lui répondre, et par la suite d'approuver, ou pas les cours.

Le reste n'est qu'élucubration, y compris exposer l'axiome que le titre de GMI se suffit à lui même pour imposer sérieux et talent pédagogique.


Il ne tient qu'à ce fil, que Samy dévisse ...


Chemtov, le
@kaktus : Même élucubration de croire que le pourcentage de fainéants et de retardataires serait plus faible à d'autres niveaux élos ( testé et approuvé aussi, et là, c'est hélas, beaucoup plus souvent, malheureusement ! )


Bellamy, le
@supergogol : L'ère d'U Thant, c'est pas 1961-1971 ?


kaktus, le
@chemtov

Ai-je dis le contraire ??




Bien vu ,Bellamy ! On l'a porté aux nues ,l'air de rien .



clarxel, le
Excellent
Vous avez fait le stage d'été d'Elcave ?


Imiter Le Maître ? Le voulût-on, on n'oserait. L'osât-on, on ne pourrait...


JMC, le
Seul, on va plus vite.
Avec l'aide d'un Grand Maitre, on va plus loin.


Bellamy, le
@supergogol
1. On écrit « l'hère de rien »,
2. Je ne vois pas pourquoi tu insultes cette grand figure birmane.


Bellamy, le
Ça ne s'invente pas !


@Chemtov : "Ce n'était pas le but. C'était juste pour dire que chacun voit les choses de son point de vue. Peut-être, les mêmes GM, que vous ne conseilleriez à personne, ont-ils pensé parfois : ''pourvu qu'aucun collègue ne soit contraint de travailler avec cet élève là !''. "

Encore une fois d'accord...mais non incompatible avec ce qui fut dit auparavant !

Pour prendre un autre exemple, c'est comme si on disait que tous les normaliens agrégés étaient de bons profs automatiquement : faux. Il y en a des mauvais ! Et ils enseignent peut-être des élèves qui ne méritent pas grand-chose. Mais dans ces cas-là, ce sont les deux parties qui ne sont pas bonnes, l'une mauvaise ne sauvant pas l'autre tout aussi mauvaise...


Chemtov, le
Je ne connais pas plus les normaliens que les joueurs de foot. Mais je pense que les Echecs n'ont pas grand chose à voir avec les études.

Pour arriver à son niveau, le GM a consacré beaucoup de temps à se poser des questions et travaille forcément sur le plan psychologique. Et, souvent, il ne passe ce cap de fort MI à GM qu'après avoir creusé un peu plus dans ce domaine. Cette introspection, ce travail sur soi, lui permettra plus tard de mieux ''fusionner'' avec ses élèves, se mettre à leur place, mieux qu'un simple bon prof. C'est du moins l'impression que me donne la très grand majorité des 50 GM français de la liste FIDE. Car on parle d'un tout petit microcosme qu'on rencontre régulièrement. ( ceux qui ne sont pas dans ma ''majorité'', ce n'est pas parce qu'ils ne sont pas bons, mais je ne les connais simplement pas ).

En tous les cas, je vous souhaite d'avoir des cours de Apicella, Bauer, Gozzoli, Degraeve, Anic, Nataf, Vaisser, Miralles, Bricard, Lupu, Prié, Lazarev, Sokolov, Demuth, Kosten, Relange, Guidarelli, Renet, Marcelin, Riff, Cornette, Libiszewsky, Gharamian, Chabanon, Velten, Le Roux, etc..etc... !


Reyes, le
MF, MI ou GM, un bon professeur d'échecs est quelqu'un qui en a fait son activité principale.


Chemtov, le
Et un GM ou MI dont ce n'est pas l'activité principale peut être aussi un bien meilleur coach que beaucoup de professeurs dont c'est l'activité principale.


Marc08, le
+ 1 pour Mon ami Alascien car excuse moi Reyes on peu être "Pro" des echecs et n'avoir AUCUNE pédagogie et pour moi si l’entraîneur n'a pas la pédagogie vis à vis de trés jeunes ou jeunes joueurs eux ci ne suivront pas longtemps les cours même s'il à 2600 !


Reyes, le
J'ai répondu un peu vite. Ce que j'ai voulu dire c'est qu'un bon professeur doit avoir du temps pour enseigner correctement. Un GM qui n'a que quelques heures par semaine pour ses élèves sera moins profitable qu'un MF (pédagogue évidemment), dont c'est l'activité principale et qui prend le temps de s'intéresser aux raisonnements de ses élèves. Les « mauvais » coups n'arrivent pas sur l'échiquier par hasard.


Il semble clair qu'un grand-maître a plus de choses à transmettre parce qu'il a plus de connaissances et d'expérience, ce qui rend a priori son cours plus intéressant.

Toutefois, comme l'ont relevé arnackor et esoxlucius, la pédagogie c'est autre chose et avoir des titres ne la garantit pas.

Ne pas en avoir non plus d'ailleurs.

Un bon pédagogue doit savoir se mettre à la place de ses élèves et il me semble que plus l'écart est élevé entre le professeur et l'élève, plus c'est difficile, même avec la meilleure volonté du monde.

Un exemple personnel :

Quand j'étais lycéen, notre club employait un joueur titré (MI) pour donner des cours et on commençait généralement par analyser une partie jouée récemment par un élève.

Je me rappelle d'une Benoni avec la manœuvre connue Ca6/Cc7 pour pousser b5.

Un élève propose "naïvement" Fxa6, que le professeur critique sur le ton de l'évidence.

On a dû insister longtemps pour qu'il nous explique pourquoi ce coup était mauvais ; après tout on ruine une structure de pions déjà pas terrible et on échange un fou sur la couleur de nos pions (e4/d5, généralement a4...).

Pour lui c'était évident que le coup n'était pas bon et ne méritait pas d'être sérieusement analysé ; pour nous qui n'étions pas non plus des débutants (niveau entre 1600 et 2000 a peu près), ça l'était beaucoup moins.

Le professeur était pourtant un bon pédagogue, patient, avec une vaste culture échiquéenne et une forte expérience.

Tout cela pour dire qu'au delà d'un certain niveau, on a tendance à "oublier" ce que c'était d'être débutant et on peut passer à côté de certaines questions qu'un élève se pose et que l'on ne se pose plus.

Donc à choisir, je préférerais un GMI "laborieux", qui a fait énormément d'efforts pour avoir ses normes plutôt qu'un GMI qui a eu son titre à 15 ans.

Je souhaite en tout cas le meilleur à Samy Shoker pour ses cours ! Il a une excellente réputation je ne me fais aucun souci pour lui et ses futurs élèves !




JMC, le
Nous évoquons le fait qu'un GMI peut être un très mauvais professeur.

Mais un élève qui propose Fxa6 dans la Benoni, le professeur doit-il continuer à travailler avec cet élève qui est sans espoir ?


@JMC :-))

@Chemtov : les deux GMI auxquels je pense ne sont pas dans votre liste, ouf!


Renan, le
Jmc;
Même si l'élève gagne la partie?




© 2000-2019 - France Echecs - Politique de confidentialité