France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 18 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Recherche livres sur le jeu dynamique par Philidor2007 le 05 octobre 2007  [Aller à la fin] | Théorie |

Quels sont les meilleurs ouvrages selon vous ?




yggdrasill, le 05/10/2007 - 11:26:37
Quelques titres... -How to play dynamic chess: Beim

Je suis en train de le lire et il est bien fait: les parties sont bien choisies et bien commentées (malgré un style un peu pompeux parfois genre 'moi j'ai vu la variante gagnante que Kasparov n'a pas vu lors de son analyse).Traduit en français chez Olibris, je crois

-Dynamic chess strategy: Suba

Introuvable sauf en ebook ou sur amazone à 200 dollars

-Dynamic pawn play in chess: Marovic.

C'est plus ou moins la suite de 'Understanding pawn play in chess' dans lequel il étudiait les caractéristiques statiques des pions: là il passe à l'étude dynamique des pions (percées, sacrifices, etc). AMHA, les bouquins de Marovic sont bien faits

-Art of attack in chess: Vukovic

L'attaque c'est dynamique :o)

-Recueil de parties de joueurs: Spielmann, Tarrasch (joueur classique qui privilégiait la mobilité des pièces, donc ses parties sont assez dynamiques et instructives), Tal, Stein, Alekhine, Shirov, Moro, Kaspy, Botvinnik, etc....

-Un vieux livre de Coles s'appelle aussi 'Dynamic chess' en notation descriptive dans lequel il étudie le style des joueurs des années 30-70 (la fameuse école soviétique). Je ne l'ai pas lu, donc pas d'avis

-Je rajouterais aussi les bouquins de John Watson: 'Secrets of modern chess strategy' & 'Chess strategy in action' dans lequel il étudie les avancés de la strategie depuis Nimzovitch: on y retrouve donc certains traits du jeu dynamique moderne type poussée précoce de g4 juste après le roque, placements des pièces bizarres style cavalier au bord, acceptation de faiblesses statiques innexploitables pour un gain de dynamisme genre pions doublés, arriérés, etc (peut-être un peu hors-sujet tout de même: à toi de voir)



Pour l'île déserte, je choisirais le Beim.

HTH





Philidor2007, le 05/10/2007 - 11:48:34
merci :-) 


bulgroz, le 05/10/2007 - 13:51:32
Il y a les 2 Dorfman également The method in chess

The critical moment


Philidor2007, le 05/10/2007 - 14:51:04
je vais commander Le Beim et en plus je crois qu'Olibris a édité en français un autre de ses livres. Le jeu dynamique n'est il pas une étape de stratégie qu'on du mal à maintriser les joueurs de moins de 2000 elo?


IDFX, le 05/10/2007 - 15:43:03
parce qu'il y a des étapes de la stratégie que les moins de 2000 elo maîtrisent facilement? tu me diras lesquelles, parce que j'ai beau avoir atteint ce cap, j'ai encore du mal dans tous les compartiments du jeu sans aucune exception :oD


bulgroz, le 05/10/2007 - 15:49:33
ref IDFX C'est clair.

Moi je sais que j'ai beaucoup de mal, par exemple, à me décider pour les modifications à apporter à la structure de pions centrale.

Faut-il échanger les pions, pousser et bloquer le centre, maintenir la tension, sacrifier un pion pour obtenir du jeu ?

Hier soir, j'ai passé près de 2 heures sur une partie en JPC pour regarder les modifications possibles de la structure, et je ne suis pas sur d'avoir pris la bonne décision !


bulgroz, le 05/10/2007 - 15:50:19
En JPC sans ordinateur, je précise Sinon, j'y aurai passé 5 mn tout au plus ...


Philidor2007, le 05/10/2007 - 19:59:55
@idf oui sur le jeu statique je pense qu'il est plus facile à joueur de 1700-2000 de comprendre l'importance des cases fortes, etc...je ne dis pas qu'il maintrisera totalement mais pourra le comprendre. Ensuite c'est autre chose de le placer dans une partie surtout que les aspects stratégiques sont importants. Un ex j'ai un elo de 1750 et j'ai fait nulle contre un MI de 2450 elo : or ce MI a négligé des principes de bases (cases fortes en l'occurence) pour essayer de gagner sur le jeu statique. En suivant des principes basiques de stratégie je me suis trouvé dans une finale avec un avantage mais pas la capacité de forcer le gain (le maitre était nettement meilleur dans cette phase de jeu). Et le propos de ce post était de dire que certes la stratégie est difficile à assimilier mais surtour l'aspect dynamaique.


Philidor2007, le 05/10/2007 - 20:04:13
@bulgroz certes, mais comme idfx il y a contre sens à mes propos, il n'est pas dans mon intention de dire qu'un joueur de -2000 (voit même -2500) maitrise la stratégie, mais c'est plus facile pour lui de voir les plans sur l'aspect statique que sur le plan dynamique.Or dans ta partie tu dis passer deux heures sur des éléments statiques sans évoquer une seule fois l'aspect dynmique (à part peut être le sacifice de pion). or,il faut pas négliger cet aspect il n'y a pas que la structure de pions d'importants il y aussi le rôle des pièces.


Philidor2007, le 05/10/2007 - 20:06:00
@bulgroz encore un contre sens avec l'ordinateur :depuis quand les logiciels sont des statéges ??? J'en ai pas entendu parler....jouer avec un ordi dans le JPC c'est d'être quasi sur de gagner grace une pointe tactique


Blunderman, le 05/10/2007 - 22:10:10
@Philidor2007 Pourquoi guilaine13 et bubugardanne ont-ils changé de pseudo ?


bulgroz, le 05/10/2007 - 23:46:38
ref Philidor2007 Pourquoi l'ordinateur ? Parce que les variantes que j'ai été obligées de calculer sont très tactiques : l'utilisation d'un ordinateur m'aurait permis de trancher beaucoup plus vite


Philidor2007, le 06/10/2007 - 06:12:20
@blunderman ?! pas eu d'autre pseudo ici...vous confondez non?


IDFX, le 06/10/2007 - 10:29:50
re Philidor je plaisantais bien sûr, ton raisonnement est convaincant, c'est même pour ça que mes coéquipiers me croient fou, en tout cas trouvent mes parties super-tendues: ils essaient de limiter les risques et donc le nombre de possibilités ans la position pour avoir le sentiment de contrôler les évènements. Mais le problème soulevé par bulgroz ne relève pas du jeu statique à mon sens, ou plutôt je crois que finalement c'est assez artificiel cette frontière (et il me semble que Beim ne dit pas autre chose). La décision de modifier la structure centrale est essentiellement dynamique, même si la structure est justement un élément du jeu statique. Comme tu l'as démontré toi-même, on ne gagne pas sans prendre les choses en main à un moment donné, et c'est délicat bien sûr. Tu devrais effectivement aimer les bouquins de Beim et progresser avec, à mon avis.
Réciproquement, ton raisonement " jouer avec un ordi dans le JPC c'est d'être quasi sur de gagner grace une pointe tactique" montre que tu as effectivement de gros progrès à faire, on ne saurait être plus à côté de la plaque. bulgroz parlait d'une béquille qui fait gagner du temps et de la confiance parce qu'on est (presque) sûr de ne pas avoir oublié une pointe pourrie quelque part, il n'y a pas un joueur de JPC "advanced chess" qui fait confiance à son logiciel pour les décisions stratégiques.




Blunderman, le 07/10/2007 - 09:40:16
@Philidor2007 Inutile de nier, on te reconnait à ton accent marseillais




© 2000-2017 - France Echecs