France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 23 novembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Paul Morphy

Il y aurait sur une table de jeu Régence, un corps las abattu sur sa chaise de bois. Le champion a basculé en avant, sa tête repose sur la paume de sa main gauche, accolée mélancoliquement sur sa joue. En chutant, le joueur a balayé les pièces de son jeu qui guerroyaient encore, il y a peu, menant une offensive positionnelle à l'Aile Dame ! Il n'y a plus à l'Aile Roi qu'un charnier, son Roi maure abattu au coeur d'une mêlée, et son roque dévasté, destructuré. Ici et là, les fantassins gisent hagards...
Mais il lui reste ce Chevalier, symbole de sa hardiesse et de son âpreté au combat ! Il contemple avec lui ce charnier, perché sur sa monture cuirassée. Au delà de ce jeu, il restera jusqu'à sa mort prostré et horrifié à l'intérieur de lui-même par la folie meurtrière des hommes.


Et l'homme se relève...
Il fixe son adversaire, et ses yeux se reposent sur l'Aile de son Roi couché. Alors, son sang ne fait qu'un tour, et il repositionne ces 16 pièces noires traîtresses sur les cases vides de son camp. Son adversaire, sans piper mot, fait de même avec les siennes. Il esquisse un rictus, mais le ravale aussi vite. L'homme a déjà actionné la pendule digitale néo super Tech programmée à la cadence Blitz. Une guerre nouvelle s'engage ! Ce jeu n'offense pas son orgueil, il ne brutalise que son âme... Les parties sont d'une telle violence psychique, et il déteste la défaite. Il se dit qu'il n'y a pas de sort plus cruel que de perdre contre meilleur que soi.

Il y a aussi, ordinairement, un cendrier de verre posé sur la table d'érable. Un verre est empli de Vodka-Tonic, ou mieux, de Cognac... Je fume une cigarette, tiens le verre, je bouge mes figurines, vite, j'appuie sur la pendule...
Et tout cela d'une seule main !

@+

jpchess, alias Mat et Voir le Noir

jpchess@europe-echecs.com










© 2000-2017 - France Echecs