France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mardi 24 octobre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Les échecs en entreprise - Une politique inadaptée par Michel74 le 19 septembre 2017  [Aller à la fin] | Clubs |
Nous montons une section d’échecs dans mon entreprise. Si le nombre de personnes intéressés par les échecs me surprend, force est de constater que, une fois de plus, perdue dans des méandres bureaucratiques, la FFE ne semble pas à la hauteur de l’enjeu.

Nous souhaitions en effet, nous inscrire au championnat d’IDF des entreprises. A deux exceptions près les joueurs intéressés par cette compétition jouent déjà en club. Après avoir résolu, de menus détails, constituer une équipe (avant que les activités débutent fin septembre) négocier un local pour des compétitions le samedi sur un site surveillé, il faut s’affilier à la FFE (soit avori en propre 5 licences A).


A titre personnel, je trouve cette contrainte contreproductive : d’une part, elle fait concurrence aux clubs (alors que les deux activités sont complémentaires) d’autre part, elle contraint à prendre des fausses licences A, supportées par le budget de la section : en effet, la plupart des joueurs souhaitent disputer le championnat de France par équipe. Ils se licencient dans leur club non dans la section d'entreprise.

Passons !
Je me reporte sur le limpide site de la FFE. Et dans le règlement d’affiliation, je note un passage qui correspond à notre cas de figure.

"Cas particulier des sections échecs dans des clubs multisports ou des associations pluridisciplinaires Tout club multisports ou association pluridisciplinaire (MJC, MPT, Amicale laïque, etc.) qui souhaite s’affilier à la F.F.E. doit constituer une section échecs, répondant aux conditions suivantes :
a) Le règlement intérieur de la section échecs doit être approuvé par le Comité de direction du club omnisport ou de l’association pluridisciplinaire. Il doit obligatoirement mentionner que l’organisme de direction de la section échecs est élu par l’Assemblée Générale des membres actifs de la section (toute personne qui paie une cotisation pour pratiquer les échecs est considérée comme membre actif). Pour voter lors de cette Assemblée Générale, il faut : ‚ Etre âgé au moins de 16 ans et être membre de la section depuis au moins 6 mois ; ‚ Le quorum doit être égal au moins au quart des membres actifs de la section échecs ; ‚ La convocation doit parvenir au moins 15 jours à l’avance aux membres actifs. Le vote par procuration est autorisé.
b) Le Président de la section échecs doit être mandaté par le Comité de Direction du club multisports ou de l’association pluridisciplinaire pour : ‚ Donner valablement l’adhésion de l’association aux statuts et règlements de la F.F.E. ; ‚ Etre habilité à engager la responsabilité de l’association devant les autorités fédérale"

Je contacte la Fédération. Je reçois cette réponse signé d’un juriste FFE (il faut bien cela)

« L'affiliation à la FFE ne peut être accordée qu'aux associations déclarées, ayant pour objet la pratique du jeu d'échecs dans un cadre exclusif ou dans un cadre multisports ou omnisports, en application des statuts (article 2.1) et du règlement intérieur (articles 1.1,1.2) de la FFE.
L'article sur l'affiliation des sections echecs que vous avez cité n'est plus applicable et sera modifié sur le site internet fédéral dans les meilleurs délais, mais il ne permettait pas pour autant l'affiliation d'un comité d'entreprises non rattaché à une association.
Je suis à votre disposition pour tous renseignements complémentaires. »

La date limite des inscriptions pour le championnat d’ile de France par équipes est fixée à samedi, j’en suis à ma seconde relance.

Teneur de la première.
« Je pense qu'il y a un malentendu. Il ne s'agit pas d'affilier un comité d'entreprise. Mais le Comité d'Entreprise a mis en place un système de sections sportives (omnisport donc) qui comptera une section d'échecs. L'idée est justement d'éviter que chaque section monte une association loi 1901. Les sections sportives de la société se sont pour certaines d'entre elles, affiliées à leur fédération correspondante (athlétisme par exemple).
Je pense du reste que les clubs d'échecs d'autres sociétés sont dans le même cas de figure. »

La seconde
« Je n’ai pas reçu de réponse à mon dernier courrier. Nous avons pourtant une date limite est fixée au 23 septembre.


Pour résumer, il ne s’agit pas d’affilier un Comité d’Entreprise à la Fédération Française des Echecs mais une section échecs qui dépend de sections sportives. Je suis convaincu que nombre de grands groupes sont dans ce cas de figure. Nous ne pouvons constituer une association loi 1901 indépendante.


Je note que les autres sections sportives de notre société ne rencontrent aucune difficulté pour licencier certains de leurs membres auprès de fédérations qui, elles, sont délégataires.


Par ailleurs, je m’étonne qu’un article qui n’est plus valide, soit toujours mentionné sur le site fédéral, dans un document explicitant une démarche d’affiliation.


Enfin, je trouve pour le moins curieux que ma société puisse parvenir à monter une équipe pour participer au championnat européen des entreprises mais soit empêchée participer au championnat d’Ile de France des entreprises. »


Je présume que les passages sur le site de la FFE favorisant le développement du jeu d’échecs seront, eux aussi, prochainement supprimés du site.




PhilippeJoussim, le 19/09/2017 - 10:23:19
Bon ben t'es tombé dans un trou d'espace-temps !

Bienvenue au club !

(((-:


DDTM, le 19/09/2017 - 10:25:23
@Michel

De telles constations meriteraient d'etre diffusees aux responsables federaux, membres du CD FFE, rresponsables du developpement, etc ...
Les ecrire simplement ici, c'est comme jeter une bouteille a la mer ;)

Comment font les clubs du championnat des entreprises IDF ?
as-tu contacte ces equipes ? Il y a D Clauzel par exemple qui a des equipes d'entreprises et qui passe souvent ici qui devrait pouvoir te rencarder


Sdb64, le 19/09/2017 - 10:30:35
Ne peux-tu pas passer par un club local pour y monter une équipe ?

Concernant les 5 licenciés A , tu peux prendre des licences A pour des enfants (14 euros/licence) certes fictives mais économiques.


Marc08, le 19/09/2017 - 10:34:34
@ Michel , c'est là encore que l'on voit que notre fédé se trompe lourdement car je peu te dire qu'il y a encore de trés nombreux "clubs" affiliés depuis ...X temps qui sont dans le principe que tu décris c'est à dire une simple section échecs d'une structure MJC ou foyer rural etc...
et là un "juriste" qui a mon ami n'as jamais été sur le terrain pour créer une section ou un club te et nous - fourni des aberrations qu'il a validé dans leur règlement
conclusion ce n'est pas avec cela que l'on va avoir de nouveau club (ou structures) et de nouveau joueurs et preuve que l'on n'est pas "sport" du tout avec des réponses comme celle que tu as eu car je connais des sections football de FRJEP !


Michel74, le 19/09/2017 - 10:35:10

@DDTM
J'ai écrit au point de contact indiqué sur le site de la fédération.. Je n'ai reçu aucune réponse à mes deux derniers mails.

D. Clauzel est président du Club 608. Son affiliation doit remonter à la nuit des temps. Tant mieux pour eux si le Club 608 et d'autres clubs de ville participent au championnat d'IDF des entreprises, mais ils ne rencontrent pas la même problématique d'une section sportive liée à une grande société.

@Sdb64
Il s'agit d'un grand groupe. Le système de sections pourrait être apparentée à de l'omnisport. Nous n'avons pas vocation ni ne voulons nous monter en loi 1901. Je ne pense pas que nous en ayons la possibilité et il n'y a pas la volonté.
Concernant les licences, oui, c'est ce que nous nous apprétions de faire : licencier les 2 qui ne sont pas inscrits en club et compléter quitte à ce que se soit avec des enfants qui de tout façon, sont ouvrants droit au CE.




jeremiaz, le 19/09/2017 - 10:43:46
Si vous voulez vous rattacher à notre structure associative vous êtes les bienvenus e-mail : culture.echecs@gmail.com (n'hésitez pas ), on peut voir ensemble comment peut on vous aider- joignable à tout moment - M.KONOPKA -Président de Culture-Echecs de Suresnes(92) www.culture-echecs.eu




DDTM, le 19/09/2017 - 11:20:35
@Michel
je parlais de DD comme contact frequemment sur FE., pas pour le cas du 608 mais des autres entreprises, genre Banque de France ou les Impots qui jouent le championnat.

Les recriminations de ton post ont ete envoye au "point-contact" et non aux membres du CD FFE par exemple ? Libre a toi de te compliquer la vie et continuer a geindre de l'absence de reponse ou presque !

Excellente proposition de jeremiaz qui est a mon sens la facon la plus pragmatique de se sortir rapidement de la situation





Michel74, le 19/09/2017 - 11:56:45
@DDTM : la FFE indique un contact pour les affiliations mais ... il faut en suivre d'autres. Comprenne qui pourra ! Quels sont ces membres du CD à contacter ? Désolé mais CD FFE, je ne connais pas.

Je ne fais que rendre public des difficultés rencontrés.

La proposition de Jeremiaz ne tient malheureusement pas. Le but est d'inscrire une entreprise au championnat interentreprise pas une autre association.

Une procédure est indiquée mais pour voir des démarches aboutir, il faut suivre des voix parallèles et contacter des gens dont il faudrait deviner qu'ils soient en contact avec d'autres entreprises. Et c'est moi qui me complique la vie. Quelle plaisanterie !

Merci de rester correct dans tes réponses et de ne pas verser dans les attaques ad hominem @DDTM



bzh92, le 19/09/2017 - 12:22:47
J'ai joué une quinzaine d'années pour le club d'Issy-Les-Moulineaux et en parallèle également pour Renault en entreprise. Il n'y avait pas besoin de prendre une seconde licence pour jouer en entreprise et au surplus, le règlement interdit de jouer pour deux clubs.
Le club d'Issy est une section de la MJC et la position exposée parait étonnante.
Ce qui va par contre poser problème est le fait qu'il n'y a que deux adhérents non licenciés. Il faut un minimum de 5 licenciés et il n'est pas possible de compter les autres joueurs.


bzh92, le 19/09/2017 - 12:26:48
PS: le règlement interdit d'être licencié dans deux clubs mais pas de jouer pour deux clubs.


DDTM, le 19/09/2017 - 12:58:29
@Michel
si donner des conseils est pris par la personne concernee comme des attaques ad hominem, je commence a comprendre d'ou vient aussi le probleme certainement.
Feindre ne pas savoir comment joindre les membres du comite directeur tout en soit disant simplement rendre public qqch sur un forum tel que France-Echecs pour un joueur de club licencies depuis de nombreuses annees me semble ne pas chercher justement a etre constructif (informer les responsables qu'ils ont un processus defaillant).
Si tu preferes t'adresser a une seule personne, alors le nouveau Directeur General peut etre la bonne personne, cela ne semble dans ses attributions.

Pour jouer en entreprises en IDF, une evidence me semble de consulter la page dediee sur la Ligue IDF
http://www.idf-echecs.com/pages/par-equipes/entreprises.html
a jour ou pas ? C'est aussi une question a se poser.

D'autre part les autres intervenants du post ont propose aussi des elements interessants

.. apres cela depend de la volonte de chacun mais il semble qu'il existe des equipes dans le championnat des entreprises, c'est donc que c'est faisable :D


Chemtov, le 19/09/2017 - 14:13:43
Je pense que si l'amicale du personnel de la boîte voisine venait me demander comment faire pour participer à cette compétition, je leur proposerais que les joueurs de l'équipe ( non encore licenciés ) prennent des licences dans les clubs du département. Le comité départemental pourrait accompagner cette démarche pour la mise en contact avec les clubs.

Cela peut marcher comme ça ? ( C'est une question. Je ne sais pas. Pas lu le règlement ). Après il faudrait trouver des clubs qui acceptent de délivrer des licences simples, sans cotisations.


Michel74, le 19/09/2017 - 14:14:08
Le règlement du championnat Interentreprises impose d'affilier le club correspondant à l'entreprise pour pouvoir l'inscrire.

Pour remplir cette condition, Mon problème n'est pas d'avoir 5 licenciés (cela se trouve) mais d'affilier une structure qui n'est pas association loi 1901 n'a pas vocation à l'être et est liée à une structure de sections sportives d'un CE d'un grand groupe.


Le directeur de groupe est en copie des échanges. Le juriste qui m'a répondu, le contact des affiliations sont les destinataires du mail.
Qui d'autres ? le président de la FFE ?

Je trouve qu'il est anormal que je ne reçoive pas de réponses compte tenu des dates limites et que cette condition est en effet inadaptée au monde de l'entreprise.

Notre souhait premier est de jouer aux échecs. Manifestement, cela semble incongru à certains.




Pietro, le 19/09/2017 - 17:04:17
Ce qui est bizarre, c'est qu'il n'y a plus de classement, seulement des résultats. Il fût un temps où les équipes étaient classées. Je pense que ça va tomber à l'eau !!!


Marc08, le 19/09/2017 - 17:39:10
@ Michel 74 et aux autres
c'est encore un point que notre fédé ignore et que le "juriste" si on peu l'appeler comme cela devrait creuser
en effet les grosses sociétés ont des Comités d'entreprises et très souvent une (et je dit bien une) association qui chapeaute différentes section sportive ou pas de cette société - de mon coté c'était PSA on a dans l'association au moins 30 sections dont plusieurs sportives (Football - Voile - Cyclotourisme etc..) affiliés à des fédérations et ceci sans problème avec les dite fédé et nous "échecs" qui se disons "sport" on sort un règlement de je ne sais où ...et sois-disant validé par un "juriste" (qui m'a toujours fait rire celui ci) et notre règlement ne permet pas ce que de multiple fédération - elle vraiment sportives) permet...il faut m'expliquer car franchement à ta place Michel j'envoi un bordereau de création de section échecs au sein d'une asso de groupe et je les attaque s'ils ne me valide pas ma section car de toute façon dans les MJC - foyer rural etc..c'est des sections - Amitié échiquéenne et bon courage avec le "juriste"


Rachmani, le 19/09/2017 - 20:12:03
Michel74,

pour bien comprendre, le championnat IDF des entreprises impose d'être affilié à la FFE ?

pour info,
http://www.france-echecs.com/article.php?art=20170818222342569




Michel74, le 19/09/2017 - 20:50:53
@Rachmani, oui c'est exactement cela. Pour participer au championnat inter-entreprise d'IDF, il faut que le club soit affilié à la FFE.
(Il y a d'autres conditions après, requérant qu'un certain nombres de joueurs constituant l'équipe soient salariés de l'entreprise)

@Marc08 Oui on est exactement dans le même cas de figure. Je pense que c'est typique aux grosses sociétés. Il y a une grosse structure qui chapeaute toutes les sections. Je ne connais pas le statut mais j'ai des craintes car cette "structure" chapeaute les activités les plus diverses, sportives et non sportives, pas sûrs qu'elle remplisse le critère association multisports. L'enquête est lancée.

Je vous remercie pour votre soutien. Je ne puis envoyer un bordereau sans les bons documents.

J'ai reçu une réponse en fin d'après-midi.

Ce cas ferait par extension, les frais d'une disposition prise en AG 2016, à l'encontre des clubs scolaires.
Pas d'affiliation possible pour les clubs qui ne seraient pas ou ne dépendraient pas d'associations sportives :-(

Pour les plus courageux, je joins un
extrait du CR d'AG
THEME 2 : L’AFFILIATION 
Dans  les  statuts  et  le  règlement  intérieur,  plusieurs  dispositions  ont  été  modifiées  concernant l’affiliation des clubs.   Plus particulièrement, il a été proposé de formaliser l’affiliation d’autres structures que les  associations sportives dans les conditions prévues par les articles L 131‐3 et L 131‐5 du Code  du sport.  Une présentation spécifique est proposée sur cette thématique.  Il est indiqué que ces dispositions ont principalement pour objet d’offrir un cadre statutaire  aux clubs scolaires.   Les  délégués  présents  à  l’Assemblée  Générale  soulèvent  particulièrement  l’incohérence  entre la légalisation de ces structures et la politique fédérale visant à se rapprocher des  fédérations spécifiques qui concourent au développement de l’activité échiquéenne, et plus  particulièrement des fédérations scolaires telles que l’UNSS et l’USEP. 
Propositions  d’amendements :  suppression  de  la  reconnaissance  statutaire  des  clubs  scolaires, entraînant toutes références aux autres structures affiliées et leurs représentants  dans l’ensemble des statuts et du règlement intérieur.  ‚ Pour :      517   Abstentions :       41   Contre :      2  Jordi Lopez demande alors quelles sont, en conséquence, les directives données au siège  fédéral afin de traiter les demandes d’affiliation de ces structures. Il en est déduit par les  membres de l’Assemblée Générale et les élus fédéraux que ces structures ne pourront plus  être affiliées à la FFE.  Un  dispositif  d’accompagnement  des  structures  existantes  va  être  mis  en  place  par  la  Direction  Nationale  des  Scolaires  afin  qu’elles  puissent  s’adapter  pour  la  rentrée  de  la  prochaine saison sportive (2016‐2017). 




Marc08, le 19/09/2017 - 21:06:15
Si je lis bien l'article 131.3 du code du sport rien n'interdit une section d'une association donc....

Article L131-3 En savoir plus sur cet article...
Les fédérations sportives regroupent des associations sportives.
Elles peuvent regrouper en qualité de membres, dans des conditions prévues par leurs statuts :
1° Les personnes physiques auxquelles elles délivrent directement des licences ;
2° Les organismes à but lucratif dont l'objet est la pratique d'une ou de plusieurs de leurs disciplines et qu'elles autorisent à délivrer des licences ;
3° Les organismes qui, sans avoir pour objet la pratique d'une ou de plusieurs de leurs disciplines, contribuent au développement d'une ou de plusieurs de celles-ci ;
4° Les sociétés sportives.



Michel74, le 20/09/2017 - 18:59:11
Oui le code du sport le permet mais la réponse officielle est que le statut de la FFE ne le permet pas à cause du vote en AG que j'ai mentionné ci-dessus. C'est la FFE et l'interpération qu'elle fait de ses propres status qui font obstacle.

J'essaie de faire valoir que ce point ne concernait que les structures scolaires ce que montre le PV.
Si on refuse l'affiliation à la section sportive de ma boite, il faudrait aussi revenir sur l'affiliation de la plupart des clubs d'entreprises qui ont tous une structure similaire voire de certains clubs tout court, tous ceux rattachés à une MJC ou une maison de la culture. Je note que la FFE n'a entrepris aucune "régularisation" avec ce qu'elle considère comme son statut depuis son AG de 2016.

Je soupçonne les membres de l'AG d'avoir voulu lancer un tir de missile contre les associations scolaires dans le but de récupérer les effectifs scolaires pour gonfler leurs effectifs de club. Résultat ils ont touché au passage sans s'en rendre compte les clubs eux-mêmes. Comme souvent, les contraintes artificielles de réglements à la noix posent plus de problèmes qu'ils n'apportent d'avantages. Il faudrait y réfléchir à deux fois.

Mon titre est plus que jamais justifié. La FFE est complètement à côté de la plaque pour les échecs en entreprise.





Rachmani, le 20/09/2017 - 19:32:38
l'objectif de mes interventions et de démocratiser le jeu d'échec pour tous ceux et celles qui ne peuvent passer que 10 minutes à une heure par-ci par-là et qui n'ont en tout cas pas la possibilité de travailler régulièrement.

j'ai vu plusieurs structures de ce d'entreprise dédiées aux échecs.
demander à des salariés de consacrer plus de 10 weekend complet par ans aux echecs, en plus de tout le travail à côté est impossible.

sur des sites a 1000 salariés, on est svt a 10 joeurs, voire moins.
il y a une prise de conscience a faire et faire une offre adaptée au rythme du salarié, pas des exceptions.


Rachmani, le 20/09/2017 - 19:33:33
cela consiste à proposer des activités sur 10 minutes sur 30 minutes ou sur une heure ou le joueur d'échec est autonome dans son travail.

autonomie = prise de plaisir.


Marc08, le 20/09/2017 - 19:51:31

"La FFE est complètement à côté de la plaque pour les échecs en entreprise."

cela ne serait que pour les échecs en entreprise...mais sur beaucoup d'autres points et trés importants malheureusement


Rachmani, le 21/09/2017 - 11:14:11
Un retour intéressant :
- j'ai posé la question à plusieurs salariés de métiers différents (boulanger, jardinier, qualité logicielle....)
la pratique d'activité extra-profesionnelle reste rare.
Au vue du nombre d'association, de fédération, et du nombre d'adhérent, on pourrait penser l'inverse.
Dans beaucoup de retour, les enfants passent d'abord.

- deuxième question : la disponibilité pour pratiquer une activité
passer le cap d'une pratique hebdomadaire n'est pas à la portée de tout le monde.
consacrer une journée, un week end complet est assez compliqué.
Si cela est régulier, c'est encore plus compliqué.

- il y a beaucoup de résistance à l'esprit de compétition qui est assez mal apprécié.

Pourtant, au vue du temps passé sur smartphone, le fait de poser la position sur un échiquier surprend et est assez apprécié.
La possibilité de rendre le jeu d'échec concurrent de pas mal d'applis sur smarphone intèresse, sous condition.



Michel74, le 21/09/2017 - 15:10:27
@Rachmani : Je pense que les pratiques et les souhaits sont divers. Ce que nous avons constaté dans notre enquête interne : cours, compétitions, jeu de loisir (très prisé la table avec un vrai jeu d'échecs et non les applications)

De notre côté, nous avons des gens motivés pour jouer en compétition en cadence lente le samedi après-midi, ce qui correspond à un souhait. le championnat Interentreprise d'IDF a toute sa raison d'être.


Et il est rageant que nous buttions sur un point réglementaire, point qui remet en question l'affiliation de bon nombre de clubs. Selon les statuts de la FFE, de nombreux clubs affiliés.... ne devraient plus l'être. Ils le sont en toute illégalité... sans le savoir. C'est d'une bêtise à se cogner la tête contre les murs.

Bref, nous pouvons inscrire une équipe au championnat d'Europe des entreprises mais non au championnat d'Ile de France.



Rachmani, le 21/09/2017 - 21:07:38
il y a beaucoup de groupes donts la société mère est installée à Paris.
il y a beaucoup de sociétés internationales qui ont une antenne en région parisienne.
gageons que la la Fédération sera est constructive à l'avenir quitte à faire appel à des sponsors pour un tel événement.
le coup de pub en serait absolument énorme.

dire que la Fédération on cherche à élargir ses effectifs...



© 2000-2017 - France Echecs