France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mercredi 22 novembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

les salariés de la FFE en grève ! par yvechecs le 31 août 2017  [Aller à la fin] | Actualités |
Syndicat CGT des salariés de la Fédération Française des Echecs

Syndicat CGT des salariés de la Fédération Française des Echecs

1 rue Ernest Hemingway, 78370 Plaisir
salariesffe@gmail.com

Plaisir, le 31 août 2017

Mesdames et Messieurs,
Les présidents et correspondants des clubs,
Les présidents des CDJE,
Les présidents des Ligues

Nous nous adressons à vous afin de vous faire part de la situation difficile que nous, les salariés de la fédération, vivons actuellement suite au licenciement de Mme Céline Lagadic, salariée de la FFE depuis le 1er janvier 2008 et la nomination de M. Jérôme Valenti comme nouveau Directeur Général.
Nous, les salariés permanents de la FFE, avons décidé d’initier une grève illimitée à compter d’aujourd’hui, 31 août 2017 à 18 heures, jusqu’à la convocation d’une Assemblée Générale qui puisse débattre et décider des points suivants :
 Licenciement de Céline Lagadic
Sans aucune concertation préalable pour envisager une quelconque répartition des tâches, sans aucune proposition financière négociée, sans même en informer le syndicat des salariés de la FFE qui comprend pourtant l’ensemble des salariés permanents, Céline Lagadic s’est vu signifier son licenciement pour « motif économique ».
Ce licenciement est inacceptable sur la forme et sur le fond.
Sur la forme, le tribunal des Prud’hommes, si on en arrive là, jugera l’acharnement sur la Secrétaire Générale du syndicat CGT de la FFE, les erreurs de procédure, et le motif détourné.
Sur le fond, la raison invoquée n’est en effet rien d’autre qu’un faux motif. N’importe quel licencié peut demander les documents financiers permettant de constater que notre fédération, grâce aux mesures prises en amont, mesures rapportant à la FFE quasiment 200 000€ annuels, a parfaitement anticipé la perte de notre plus gros partenaire. Le déficit de 2015 est proche d’être résorbé et la trésorerie en fin de saison sportive n’a jamais été aussi stable !
Ce licenciement, injustifié d’un point de vue économique, et incompréhensible concernant les besoins humains nécessaires au bon fonctionnement du siège fédéral, est en réalité une attaque :
- contre les salariés, malmenés par le Bureau fédéral pendant le premier semestre 2017, ce qui nous a amené à créer le syndicat CGT des salariés FFE ;
- contre Céline Lagadic qui avait accepté la responsabilité de devenir la Secrétaire Générale de notre syndicat. Suite à une altercation entre une salariée (Laëtitia Chollet) et le futur DG (Jérôme Valenti), notre syndicat a annoncé sa création au président fédéral, et dans le même temps, lui a fait part de l’incident.
Une vingtaine de jours plus tard, la Secrétaire Générale du syndicat est licenciée !
Cette manière d’agir est scandaleuse.
Ce licenciement, dont les conséquences financières et pénales pour la FFE semblent ne pas avoir été évaluées, voire intentionnellement sous-évaluées, nous donnent l’impression d’avoir affaire à des dirigeants qui agissent en “propriétaires” de la FFE plutôt qu’en élus d’une association sportive agréée par le Ministère des Sports.
Syndicat CGT des salariés de la Fédération Française des Echecs
Syndicat CGT des salariés de la Fédération Française des Echecs
1 rue Ernest Hemingway, 78370 Plaisir
salariesffe@gmail.com
Au vu du motif détourné de ce licenciement, - et les tentatives de dialogue avec le président étant restées infructueuses -, nous demandons que la réintégration de Céline Lagadic soit à l'ordre du jour d'une convocation d'AG.
 Conditions de travail
Ce licenciement engendre automatiquement une détérioration de nos conditions de travail. Déjà surchargés suite aux départs des dernières années (il n’y a pas si longtemps la FFE comptait 9 salariés), avec un salarié en moins au siège, nous ne serons pas assez pour répondre aux nombreuses tâches et rendre le service que les clubs sont en droit d’attendre du siège fédéral.
Demander aux salariés restants de prendre en charge les taches de Céline Lagadic se heurte à l’impossibilité physique de le faire. L’engagement d’intérimaires ou prestataires pour remplacer la licenciée « économique » est semble-t-il très encadré par la loi.
A ce-jour, il nous a été demandé de reprendre quelques tâches, ce qui montre l’ignorance de nos dirigeants sur le volume de travail que nous devons déjà accomplir.
Cette augmentation du volume de travail ne pourra engendrer que des ralentissements dont pâtiront les clubs et les licenciés et dont les salariés seront tenus comme responsables.
Nous ne pouvons pas l’accepter.
Par ailleurs, nous sommes profondément indignés du discours tenu en off ou en réunion publique (séminaire des Ligues) par quelques élus essayant de diminuer l’importance de notre travail, voire même nous accusant de torts imaginaires. Ce discours, tenu sans que nous puissions y répondre, cherche à monter les responsables des clubs contre les salariés, et nous y répondrons de vive voix si ces personnes maintiennent ces propos devant une AG.
 Le Directeur Général
M. Jérôme Valenti est le nouveau Directeur Général de la FFE. Or, l’attitude et la manière d’agir de M. Valenti envers les salariés, rend impossible toute collaboration avec ce dernier dans un quelconque cadre hiérarchique.
Nous avons eu le droit au manque de respect, au mépris, à des « ordres » contradictoires et enfin à des incidents signalés au président sans qu’aucune suite ne soit donnée, notamment l’incident avec Laetitia Chollet au cours duquel M. Valenti a fait preuve à la fois de de violence verbale et gestuelle.
A l’arrivée, nous apprenons que Céline Lagadic est licenciée et que M. Valenti prendrait son salaire !
La façon de fonctionner et de manager de M. Valenti est aussi une atteinte au respect de nos conditions de travail et nous ne voyons pas comment nous pourrions travailler sereinement.
 Conséquences financières et juridiques
L’évaluation des risques encourus par la FFE suite à ce licenciement économique qui n’en est pas un, laisse envisager des conséquences lourdes pour la FFE et ses clubs. Nous joignons à ce courrier la lettre envoyée par M. Eric Le Rol, président de la Ligue des Hauts-de France, aux membres du CD fédéral.
Syndicat CGT des salariés de la Fédération Française des Echecs
Syndicat CGT des salariés de la Fédération Française des Echecs
1 rue Ernest Hemingway, 78370 Plaisir
salariesffe@gmail.com
Conclusion
Face à l’absence de dialogue et la position intransigeante du président fédéral, après concertation de l’ensemble des salariés permanents, nous avons pris la décision d’initier une grève illimitée jusqu’à ce qu’une convocation pour la tenue d’une Assemblée Générale soit annoncée.
Nous sommes conscients des problèmes d’organisation que cette grève engendre pour les clubs et notre fédération, et nous regrettons profondément que nous soyons obligés d’arriver à cette situation inédite. Face à l’absence de dialogue à laquelle nous sommes confrontés, il nous semble nécessaire que les clubs, membres de l’AG souveraine, et qui sont la véritable instance dirigeante de la FFE, soient informés de la situation et puissent débattre et prendre des décisions dans l’intérêt de notre fédération. Gageons que le président fédéral, ou bien les clubs eux-mêmes, se mobiliseront rapidement pour convoquer cette AG où le dialogue associatif pourra s’exprimer, nous permettant ainsi de mettre fin au mouvement de grève dans les plus brefs délais.
Sincères salutations,
Les salariés CDI de la FFE


thierrycatalan, le 31/08/2017 - 23:38:47
Bon, encore une histoire qui va déchaîner les passions sur le forum....
j'espère au moins que les avis des uns et des autres pourront s'exprimer , sur le fond et sur la forme , de manière civilisée pour informer du mieux possibles les lecteurs de ce forum...

Je rappellerais également que l'image du jeu d'échecs dans le grand public, ou auprès d'éventuels sponsors privés , ou auprès de politiques qui pourraient soutenir le développement du jeu d'échecs , passe aussi par l'image et la communication que donnent à tous les "joueurs d'échecs syndiqués " , ou bien les syndiqués de la CGT qui jouent aussi aussi aux échecs .....sur le forum qui est lu par pas mal de monde.
j'espère que le syndicat CGT des joueurs d'échecs a aussi à coeur notre jeu préféré et n'oublie pas son image auprès du plus grand nombre dans ce conflit.

Ps : pourquoi ouvrir un nouveau fil alors qu'il en existe déjà un sur le même sujet ?


Zorglub, le 31/08/2017 - 23:43:53
On ne pouvait pas attendre la fin des championnats d'Europe des jeunes? Qui va les informer, qui va les accompagner ? Merci...


EchecEtMatt, le 31/08/2017 - 23:49:22
Ce ne sont pas les salariés fédéraux qui les accompagne là-bas...


arnackor, le 01/09/2017 - 00:00:55
Excellent timing.

P.S. C'est les mêmes salariés qui n'ont réussi à travailler ni avec Diego Salazar, ni avec Stéphane Reyreau, ni avec Christophe Philippe et maintenant ni avec Jérôme Valenti ? Bref ils n'arrivent à travailler avec personne mais c'est la faute des autres ? Perplexe.


Mynhoss, le 01/09/2017 - 00:32:07
"Excellent timing. Paralyser la fédération ainsi en pleine rentrée démontre tout leur attachement au jeu d'échecs."

Licenciement pendant les vacances (sympa le timing ;-) donc quoi de plus normal que de réagir dès la reprise...

"P.S. C'est les mêmes salariés qui n'ont réussi à travailler ni avec Diego Salazar, ni avec Stéphane Reyreau, ni avec Christophe Philippe et maintenant ni avec Jérôme Valenti ? Bref ils n'arrivent à travailler avec personne mais c'est la faute des autres ? Perplexe."

Ils ont pourtant bien réussi à travailler avec Stéphane Escafre au point que ce dernier a augmenté leur temps de travail ;-)

Par contre, la similitude entre l'ancienne et la nouvelle équipe, c'est l'abus de pouvoir ! Perplexe.



Zorglub, le 01/09/2017 - 01:10:41
Certes mais j'ai déjà un papa sur place qui n'a aucune information...


EchecEtMatt, le 01/09/2017 - 02:05:33
Aucune information sur quoi ?


grandesorciere, le 01/09/2017 - 13:02:03
Grève surprise


GBel, le 01/09/2017 - 14:45:05
Il y a un papa sur place, il est très en avance !!

La benjamine de mon club ne part que dimanche tôt à 4 h du matin, j'espère que la fête ne sera pas gâchée !!

Je ne savais pas qu'ils n'avaient pas réussi à travailler avec Christophe Philippe, ce n'est pas ce qu'il en ressort de ses prises de parole en AG !

Pour l'équipe Salazar, logique vu le dégraissage effectué à leur époque !

Qui est Monsieur Valenti, quel est son parcours avant sa nomination ?!!


Pietro, le 01/09/2017 - 15:15:12
Pourquoi ne trouve-t-on pas les noms des salariés, s'ils sont tous d'accords ?



Chemtov, le 01/09/2017 - 15:27:30
Je me rappelle effectivement d'une lettre co-signée des salariés qui se désolidarisaient de Christophe Philippe ( on peut retrouver généralement ce genre de document sur le site corse qui conserve ces archives toujours de manière très bienveillante !) Cela doit se trouver dans l'article, très bienveillant aussi, sur le ''Trump des Echecs'' (!!).


arnackor, le 01/09/2017 - 16:18:30
S'il est possible de discuter sur les motivations de la grève, exiger la convocation d'une AG des clubs pour y mettre fin, c'est prendre en otage absolument tout le monde, et notamment les clubs et leurs présidents bénévoles.

Les bénévoles, qui par définition donnent de leur temps sans être rémunérés, sont assez surchargés comme ça, surtout en pleine période de rentrée, pour ne pas en plus être pris en otage par des salariés.

Qu'ils aient des revendications, pourquoi pas. Qu'ils décident de se mettre en grève pour les mettre en avant, pourquoi pas. Qu'ils paralysent la fédération et prennent tout le monde en otage, c'est particulièrement regrettable. Eux-mêmes n'en sortiront pas gagnants, et absolument personne n'en sortira ni gagnant, ni grandi.

Ils ont sans doute considéré que c'était leur seul coup à jouer. Je peux me tromper mais j'ai du mal à croire que leur position fut si horrible qu'ils soient obligés de jouer un coup aussi mauvais.


EchecEtMatt, le 01/09/2017 - 16:44:00
Je déteste cette expression « prise en otage ». On se croirait sur BFMtv. Sérieusement, si une grève n’embête personne, à quoi sert-elle et pourquoi un patron accèderait aux revendications des salariés ?

Le principe de la grève, c’est que ça gêne et c’est fait exprès, afin d’exercer une pression sur l’employeur. Si les grèves n’avaient pas paralysé des usines, le droit du travail n’existerait pas.

Donc oui, comme dans toute grève, les revendications peuvent paraître exagérées et c’est logique puisqu’il faut mettre la barre haut pour ensuite faire des concessions lors de négociations.

@arnackor : trouves-tu normal qu’une salariée soit licenciée économiquement alors qu’on embauche un DG dans le même temps ? Ne trouves-tu pas bizarre qu’il s’agisse de la déléguée syndicale ?

Les premiers mois de cette mandature étaient selon moi bons. La majorité est même de mon point de vue revenue à la raison en abandonnant les « référents » dans les régions, qui était pour moi un point « promesse excessive » du programme. La com’ continuait, on a eu une image très professionnelle lors du Championnat de France entre Twitter & la diffusion en direct sur Youtube. Mais là, on retombe dans un travers terrible de monter les uns contre les autres.


Chemtov, le 01/09/2017 - 16:56:40
Oui, sur cette demande de convocation d'une AG des clubs, je suis bien surpris. A Agen, les questions sur le licenciement ont bien pu être posées ( moi-même, j'en ai posée deux, à ce sujet ) et on a pris le temps comme l'a reconnu Didier Fretel.

Et cette demande de convocation d'AG contredit ce que le secrétaire général, l'un des salariés, nous a déclaré à Agen.

Evidemment interrogé sur sa position, il n'a pas souhaité donner son avis personnel, mais il nous a bien indiqué que les clubs avaient préféré un autre choix que sa candidature à la présidence et qu'il ne fallait pas être surpris si l'équipe actuelle appliquait la politique de changement pour laquelle elle avait été élue.

@EchecEtMatt : Je ne sais pas si vous étiez au séminaire ( J'y ai rencontré votre président de ligue ) mais il y a beaucoup de choses très intéressantes qui ont été discutées, de l'avis quasi général des participants. Un compte-rendu devrait être publié et le séminaire a été filmé. Je suis étonné que vous reveniez de nouveau sur la mise en parallèle des postes de DG et de secrétariat qui n'ont rien à voir. C'était déjà exposé dans le communiqué du secrétaire général adjoint.

Concernant les référents, apparemment aucune nouvelle ligue, à l'exception du Grand Est, n'a créé de commission développement. La création de référents semble dès lors un peu prématurée, mais en revanche un très bel outil de développemment et de communication nous a été présenté ( une maquette ) : un site commun pour tous, déclinable de la FFE, aux ligues, aux comités. Vous en aurez les détails prochainement.

Par ailleurs, chaque ligue devrait bénéficier de conseillers personnalisés ( du genre ''un arbitre vous répond'', mais sur les thèmes du développement, de la représentation, des contacts, des carnets d'adresse, etc.. ).

A la fin du séminaire, mêmes les plus réfractaires à la nouvelle équipe avaient l'air conquis. Bref... c'est bien dommage que le bel élan que nous étions entrain de vivre soit ainsi freiné, en cette rentrée.



JLuc74, le 01/09/2017 - 17:07:35
je plussois arnackor.

Je comprends la situation des salariés de la FFE, et bien sûr plus encore celle de la licenciée cependant ce sont les clubs qui sont pris en otage, et les clubs n'y sont pour rien. Nous avons une première compétition pour les jeunes samedi prochain, pourra-t-elle avoir lieu ? Une compétition c'est l'occasion de se faire connaître (le terme exact est "mousser") auprès des élus locaux et d'obtenir des moyens.

Je viens d'essayer, il n'est pas possible pour le moment de passer des commandes de licence et de ré-affilier son club. Ce qui veut dire que si on organise une compétition en se disant qu'on régularisera plus tard les joueurs ne seront pas couverts par l'assurance FFE.

Cette situation peut se prolonger plusieurs semaines.

Pour info les classement FFE lent et rapide ont été mis en ligne, il y en a au moins un qui n'est pas en grève.


Mynhoss, le 01/09/2017 - 17:26:49
"Ils ont sans doute considéré que c'était leur seul coup à jouer. Je peux me tromper mais j'ai du mal à croire que leur position fut si horrible qu'ils soient obligés de jouer un coup aussi mauvais."

On peut penser la même chose du licenciement car ce n'était pas le seul coup à jouer et la position de la FFE n'est pas si horrible au point de jouer un coup aussi mauvais ;-)


PatriceVincens, le 01/09/2017 - 19:45:09
JLuc74, il n'y a pas que les salariés qui entrent des données dans le site FFE ! Des dizaines et des dizaines de bénévoles le font dans le cadre de leur fonction (stats, compétitions, etc ...).
Je comprends la position des grévistes, mais ce n'est pas ce qui va empêcher le monde échiquéen de tourner. Quant aux assurances, chaque club organisateur se doit d'être couvert.


arnackor, le 01/09/2017 - 20:17:10
@Mynhoss : possible !


Anonymousse87, le 01/09/2017 - 20:41:31
@PatriceVincens : depuis 3-4 ans, la FFE a une assurance qui couvre ses organes déconcentrés + licenciés.
http://www.echecs.asso.fr/Default.aspx?Cat=26
A droite rubrique Assurance et en particulier :
http://www.echecs.asso.fr/Actus/7549/Attestation_FF_ECHECS__2017.pdf

Très bien pour les organisateurs et à mettre sur le compte de Diégo Salazar (il y a eu des choses bien de faites aussi, il faut le dire !).

Reste que dans le cas présent, les joueurs qui font des tournois sont-ils licenciés ? Sur le site FFE ils sont bien notés affiliés, mais la licence est normalement échue au 31/8 et on ne peut pas prendre la nouvelle (à cause de la grève j'imagine ?). Quid des joueurs du 24e Open de Sautron qui a commencé ce jour ???


JLuc74, le 01/09/2017 - 21:06:56
@PatriceVincens :

Ce ne sont pas les salariés de la FFE qui s'occupent de la gestion des licences et de l'informatique ?

L'assurance à laquelle chaque licencié souscrit ne sert à rien ?


yvechecs, le 01/09/2017 - 22:12:46
Deux précisions :
- @Chemtov : le secrétaire général n'est aucunement un salarié de la FFE !
- la personne en charge du calcul du Elo FFE et du Elo rapide FFE n'est pas non plus salariée...


JLuc74, le 01/09/2017 - 22:42:17
Ca veut dire quoi "en charge du calcul" ?

N'y a-t-il une différence entre la personne responsable du calcul et celui qui lance le calcul ?


Zorglub, le 01/09/2017 - 23:00:21
Je rêve d'un France-échecs ou l'on puisse bloquer ceux qui n'apportent rien à ce forum... Ok la discussion pourrait devenir incohérente mais qu'est ce que ça se ferait du bien!


Chemtov, le 01/09/2017 - 23:34:38
@yvechecs: Et quels sont leurs statuts ?


yvechecs, le 01/09/2017 - 23:40:52
Le secrétaire général est une bénévole, il a été élu au CD lors de l'AG de décembre et nommé secrétaire général par le CD.
La personne chargée du calcul du Elo est un prestataire.


Chemtov, le 01/09/2017 - 23:47:52
L'actuel secrétaire général est arrivé le 18 juin. Bénévole ? C'est sûr ?


Zorglub, le 02/09/2017 - 00:00:48
lol je fais une perf à + de 2600 en rapides sur un seul tournoi et je perds 20 points au classement rapide. On paye la personne en charge du classement rapide ? On pourrait économiser de l'argent...


Arbitro, le 02/09/2017 - 07:37:27
@ Chemtov : j'ai été président de la FFE bénévole pendant 7 mois. Et depuis le comité directeur de juin, je suis Secrétaire Général bénévole, en effet.
Stéphane Escafre


Zorglub, le 02/09/2017 - 07:53:18
Arbitro et tu en penses quoi alors de la situation ? Si ta partialité te permet tout de même d'être sincère! En tout cas bon courage


Arbitro, le 02/09/2017 - 07:59:40
je pense qu'il faut s'asseoir et écouter l'autre.



Chemtov, le 02/09/2017 - 10:06:47
Merci Arbitro.


Chemtov, le 02/09/2017 - 10:38:20
Surtout aussi pour ce message, publié sur le site de la FFE :

Message du secrétaire général de la Fédération Stéphane Escafre

Courriel du 1er septembre de Stéphane Escafre, Secrétaire Général de la Fédération française des échecs, aux membres du comité directeur.

Chers amis des échecs,

Le Président fédéral et moi avons été informés hier, peu après 19h, qu'un mouvement de grève des salariés de la FFE au nombre de 4 était enclenché dès 18h.

Bien entendu comme vous, nous avons été surpris par un timing qui n'était pas nécessairement spontané.

Ensemble, nous avons effectué un débriefing de la réunion du matin en compagnie du directeur général et du conseiller à la présidence.

Le Président Kouatly avait réuni dès mardi 29 août, en fin de matinée, les employés du siège en présence du directeur général, du conseiller à la présidence et de moi-même, afin de tenter de préparer la rentrée des clubs de la meilleure manière possible.

Dans l'après-midi de nouveau tous réunis, le Président a assuré les salariés qu'ils pouvaient compter sur lui pour les aider et les protéger dans leurs missions respectives.

Le mercredi 30 août il a formalisé par email à tous les salariés présents au siège ce qui avait été prononcé oralement la veille.

Visiblement ces actes concrets n'ont pas suffi.

Le Président Kouatly a assumé ses responsabilités : il était de son devoir aujourd'hui de rencontrer physiquement les salariés. C'est ce qui a été fait en compagnie du conseiller à la présidence cet après-midi.

Il a été convenu qu'ils se revoient dès lundi afin d'examiner toutes les possibilités de sortie de crise. A titre personnel, je me réjouis de cette volonté de dialogue des deux parties.

Je remercie le Président fédéral pour ses explications. En accord avec lui, je vous tiens donc informés. Nous souhaitons tous que cette crise trouve rapidement une issue favorable. Il était important que le Comité Directeur connaissent les avancées de la situation en toute transparence.

Bien amicalement,

Pour le Bureau

Stéphane Escafre





Anonymousse87, le 02/09/2017 - 11:41:17
Salut Stéphane,

"... salariés de la FFE au nombre de 4 ..."
"... les employés du siège ... "
"... le Président a assuré les salariés ..."

Peux-tu être plus explicite sur "les salariés", personnellement je m'y perds. Céline l'est-elle encore ? Fait-elle partie des salariés rencontrés, re-rencontrés, assurés que leurs missions vont être protégées, à rencontrer lundi ?

J'espère (comme beaucoup je pense) que tout sera définitivement apaisé lundi et me réjouis aussi qu'il y ait dialogue.



Pietro, le 02/09/2017 - 12:50:01
Surtout avec 2400 licenciés en moins cette année, il faut vraiment faire quelque chose, est-ce une tendance ponctuelle où bien un mauvais signe ?
De plus qui dit prud'homme, dit avocat et c'est très cher pour les 2 parties.


arnackor, le 02/09/2017 - 13:48:19
La vraie question c'est combien de licences A en moins. Malgré tous ces liens je ne trouve pas facilement cette info. Certains n'ont pas été mis à jour.

http://www.echecs.asso.fr/Actu.aspx?Ref=6797


EchecEtMatt, le 02/09/2017 - 13:50:57
@arnackor : La réponse est ici non ? http://www.echecs.asso.fr/Actus/6797/EFFBRUTS.pdf


Orouet, le 02/09/2017 - 13:53:53
Pietro,
je ne pense pas qu'aux prud'hommes l'avocat soit obligatoire.
Les conseillers prud'homaux sont là pour aider.


arnackor, le 02/09/2017 - 15:06:21
Merci. Ok -900 licences A.
Mais il en reste toujours plus que de 2011 à 2015.
Bon rien de très spécial donc.


JLuc74, le 02/09/2017 - 17:26:11
"Surtout avec 2400 licenciés en moins cette année, il faut vraiment faire quelque chose"

Qu'on soit clair, la baisse des effectifs n'est en rien du ressort de la FFE, c'est aux clubs de se bouger.

Dire "les effectifs de mon club sont en baisse, mais que fait la FFE ?" c'est vraiment trop facile.


Chemtov, le 02/09/2017 - 18:43:32
Bah...c'est difficile à analyser. Il y a des clubs qui peuvent prendre plein de licences A pour les enfants, d'une année à l'autre, puis ne plus les affilier ou l'inverse. Il y a les années électorales aussi. Il faut voir aussi s'il s'agit de licences adultes ou pas, etc...


JLuc74, le 02/09/2017 - 18:48:16
"Il y a des clubs qui peuvent prendre plein de licences A pour les enfants, d'une année à l'autre, puis ne plus les affilier ou l'inverse"
Pour les licences B c'est encore plus courant.

Une licence A c'est le choix du joueur ou de ses parents.
Une licence B, surtout pour les scolaires, c'est un choix du club. Beaucoup de licenciés B ne sont pas au courant qu'ils ont une licence.


Chemtov, le 02/09/2017 - 18:53:35
''Une licence A c'est le choix du joueur ou de ses parents''. Dans l'idéal oui, mais souvent pas.


JLuc74, le 02/09/2017 - 19:16:35
Comment ça ? Quand un joueur vient s'inscrire dans un club on lui propose licence A ou licence B, si il ne sais ce que c'est on lui explique. Je ne vois pas comment il peut en être autrement.


Chemtov, le 02/09/2017 - 19:25:30
''Sachant que 2015/2016 fut une année avec des élections à venir et je connais au moins un club qui a gonflé de plusieurs centaines ses licences A.'' Mynhoss, sur le post voisin.

Et vois dîtes vous-même : ''Beaucoup de licenciés B ne sont pas au courant qu'ils ont une licence.''
Pourquoi en serait-il autrement avec la A ?




JLuc74, le 02/09/2017 - 19:39:17
Beaucoup de licences B sont des enfants qui font des échecs à l'école, ils n'ont jamais fait la démarche de pousser les portes d'un club pour s'inscrire. Ils ne savent pas qu'ils font partie, par le biais de leur inscription aux échecs à l'école, des licenciés B du club du coin qui met un animateur à la disposition de leur école.

Sans changer ses activités un club peut prendre la décision de licencier ou non tous les enfants qui font des échecs à l'école.


Chemtov, le 02/09/2017 - 19:56:47
Chez nous, dans le périscolaire, animateur du club du coin mis à disposition ou pas, c'est totalement interdit d'affilier les enfants à leur insu.


JLuc74, le 02/09/2017 - 20:10:22
Tous les clubs ne fonctionnent pas de la même façon...


Chemtov, le 02/09/2017 - 20:30:43
Bon... on préfère rester dans les clous, avec nos partenaires institutionnels ( service de l'éducation, service des sports, DRJSCS, etc...).


Anonymousse87, le 02/09/2017 - 20:31:53
oui y'en a qui sont sans gênes ...
Nous, on licenciait B les scolaires qui faisaient le cht scolaire. Comme ils payaient ... ils étaient au courant !


JLuc74, le 02/09/2017 - 20:44:30
"on licenciait B les scolaires qui faisaient le cht scolaire"
Ca c'est normal et même nécessaire mais il y a des clubs qui ont un animateur qui s'occupe de 50 scolaires, ils leurs prennent une licence B chacun.


Anonymousse87, le 02/09/2017 - 20:52:23
Evidemment que c'est obligatoire, je voulais juste dire que seuls ceux là étaient licenciés. Pas leurs copains non motivés ou indisponibles qui avaient pourtant la même activité.
Après, tout dépend aussi de ladite activité. Si le club ne fait pas payer l'étab scolaire/les parents, prendre une lic B + qques € doit pouvoir se comprendre. Nous on prend lic B+1€ (dossier, € symbolique) jusuq'au 10è enfants et prix coûtant après. Ca paye à peu près les piles des pendules, qques jeux dont les pièces disparaissent parfois, voire les pendules massacrées lors des compéts scolaires (oui on utilise le matos club !)


JLuc74, le 02/09/2017 - 21:10:56
@Anonymousse87 : j'avais bien compris et c'est comme ça qu'il faut faire.

Nous on ne fait pas de compétitions scolaires mais on offre la licence B (sans le cacher) aux quelques enfants qui apprennent à l'école et viennent participer à un tournoi (autre que scolaire). Quelques euros dépensés par le club pour éviter qu'ils aient à payer une licence en plus de l'inscription au tournoi sachant qu'ils ne feront probablement qu'un seul tournoi ou alors rejoindront le club et la situation sera régularisée par une licence A.


GK52, le 02/09/2017 - 21:20:13
Peut-être certains préfèreraient que les grévistes offrent les licences. Mais, ainsi qu'il a été dit plus haut, une grève , c'est fait pour faire chier le monde et montrer qu'on n'est pas content !


Chemtov, le 02/09/2017 - 21:48:44
Déjà s'ils laissaient les clubs prendre leurs licences se serait sympa ! Chaque année je passe des heures à saisir des dizaines (voire centaines) de noms, adresses, dates de naissance et autres coordonnées, moi même. Tout ça, sans leur aide. Et je ne suis pas payé pour. Mais là, le site est bloqué.


GK52, le 02/09/2017 - 21:53:17
Eh oui, c'est bien connu: ces gens là n'ont pas raison de se plaindre...(Coluche)


Chemtov, le 02/09/2017 - 21:56:44
Vous savez peut-être quelque chose ?


GK52, le 03/09/2017 - 01:36:03
Oh là...Excusez moi, not' bon maître, d'avoir, un peu, ironisé sur votre grand savoir et votre juste raison...


Chemtov, le 03/09/2017 - 11:01:13
Ne vous égarez pas, mon brave GK52. Pour espérer appartenir à la très restreinte sélection de mes disciples, il en faut davantage que ces basses flatteries.

Quand à ma raison et à mon savoir, hélas, ni l'une ni l'autre, ne parviennent à déceler quelque logique satisfaisante dans cette triste histoire. Votre aide aurait été la bienvenue.

Mais peut-être, dans l'esprit de Coluche, un autre grand maître contemporain de la Pensée, du même niveau, c'est-à-dire celui de FE, aurait pu vous suggérer aussi ''On ne nous dit pas tout !''

Bonjour à Chaumont où j'ai passé quelques agréables week-ends.



Picard, le 03/09/2017 - 11:43:31
Il faut noter que beaucoup de gens prêts à tout pour être élus (maires, présidents divers...) ont "besoin" d'adjoint, de directeur général ou autre, pour ne pas avoir à travailler normalement.
On prend les avantages, paie, honneurs et le reste mais il faut aussi prendre le boulot!
Si la fonction est bénévole, ce qui reste à prouver, cela ne change rien à mes remarques.


PatriceVincens, le 03/09/2017 - 11:46:43
Cette baisse du nombre de licenciés est d'autant plus inquiétante qu'elle se produit à partir d'une base qui était déjà bien faible.

A entendre certains, beaucoup gonflent artificiellement le nombre de leurs licenciés. Encore faut-il en avoir les moyens et je peux vous certifier que ce n'est pas partout le cas. Quand on dirige des clubs avec des budgets dérisoires, comme c'est le cas dans mon département (Tarn), pas de rentrées de licences, pas de dépenses ! Et on ne commande à la fédé les licences que quand elles sont payées.

Enfin, c'est certes aux clubs de se bouger, mais pas seulement à eux. Je réclame depuis de nombreuses années qu'une commission "développement" soit mise en place avec des déclinaisons aux niveaux régional et départemental. Car qui mieux que les CDJE connait les points faibles à consolider et les zones blanches à conquérir ?


Picard, le 03/09/2017 - 12:11:14
J'ai connu un club dont le tournoi était très bénéficiaire ce qui permettait de payer la licence B des élèves des écoles ou le club intervenait.
Le résultat était que ce club était considéré de façon surestimée comme un des plus importants clubs français.
Les choses ont du évoluer car maintenant il n'a p lus que 300 licenciés dont 200 licences B, ce qui est très, très loin des chiffres de l'époque!


JLuc74, le 03/09/2017 - 17:18:52
200 licences B pour 300 licences A ça me semble un chiffre artificiellement énorme.

Exemple de situation curieuse :
- Une agglomération de 100.000 habitants
- Un seul club dans cette agglomération
- quelques 70 licences A
- Environ 80 licences B, presque uniquement des jeunes
- Une seule équipe en interclubs jeunes, c'est à dire une équipe de 4 joueurs de N3J.

Là on se doute qu'il y a quelques chose qui ne fonctionne pas.


Picard, le 03/09/2017 - 17:44:23
@JLuc74
Oui, artificiellement énorme 200 B pour 300 licenciés au total! (ce sont les chiffres de 2017)
Et cela a été jusque 600/700 grâce aux licences B pendant mon passage dans ce club.
cela a peut être même monté à 1000 antérieurement selon l'historique que publie le club lui même.
La commune comporte 150.000 habitants et l'agglomération 100.000 environ.
Cela donne des voix aux élections, permet de mieux se positionner par rapport aux administrations, Mairies, sponsors...
Mais est-ce normal?


Anonymousse87, le 03/09/2017 - 18:50:05
Je dirais même "Est-ce moral ?".
J'ai connu cette situation, moi aussi, proche de chez moi ... Sur le coup c'est risible, puis on réalise qu'on passe pour des "cons". Le club de la petite ville a plus d'effectifs que celui de la grosse ! Pourtant Dieu sait qu'on faisait (et qu'on fait toujours) beaucoup plus d'activités ... Mais je ne développerai pas aujourd'hui ...


Sdb64, le 03/09/2017 - 23:54:14
Le nombre de licenciés reflètent généralement l'activité du club.
A vous lire on dirait que vous préférez un club de 25 licences A + 25 licences B plutôt qu'un club de 25 licences A + 2000 licences B.

Comment prouver un certain niveau d'activité aux collectivités qui donnent les subventions ou à un potentiel sponsor ?

Une licence est obligatoire pour participer à des compétitions. Mais avoir une licence ne rend pas obligatoire la compétition.

Il y en a marre que la FFE encaisse les 3 euros des licences B des scolaires et ne fait rien de son côté.
Du coup j'ai cette idée :
- la FFE crée cette licence dite "scolaire" à 1 euro.
- cette licence ne permet pas de jouer en compétition.
- avec les 1 euro, la FFE s'engage à livrer aux écoles participantes un Diplôme personnalisé pour chaque enfant détenteur de cette licence scolaire.
- la pointe : chaque licence scolaire transformée en cours d'année en Licence B rapporterait 1€ au club ! Si et seulement si le licencié a participé à une compétition officielle.

On diminuerait le nombre de licence B. Mais on exploserait le nombre de licence scolaire. Les écoles et les mairies paieraient elle-même ce diplôme alors qu'aujourd'hui ce sont les clubs qui payent (très cher) sans rien en retour !

Et voilà on peut garder Mme Lagadic car on atteindra les 100 000 licenciés en 3 ans.



Sdb64, le 04/09/2017 - 00:01:44
On a besoin de compétence à la FFE, pas d'une personne dont l'absence ne serait même pas remarquée...


JLuc74, le 04/09/2017 - 00:21:08
"on dirait que vous préférez un club de 25 licences A + 25 licences B plutôt qu'un club de 25 licences A + 2000 licences B"

Je réponds par un grand OUI !

"Il y en a marre que la FFE encaisse les 3 euros des licences B"

Si j'ai bien compris 1,50 € vont aux CD et ligues et une autre partie des 3€ va à l'assurance. La FFE ne touche donc pas 3€ mais beaucoup beaucoup moins.

"cette licence ne permet pas de jouer en compétition."

Elle sert à quoi alors ?

"la FFE s'engage à livrer aux écoles participantes un Diplôme personnalisé pour chaque enfant détenteur de cette licence scolaire"

Ah oui, donc la montant de la licence est gaspillé...

"chaque licence scolaire transformée en cours d'année en Licence B rapporterait 1€ au club !"

Il vient d'où cet Euro ?

"on exploserait le nombre de licence scolaire!"

Super !... et ça sert à quoi ?

"aujourd'hui ce sont les clubs qui payent (très cher) sans rien en retour"

Ben... aujourd'hui ça nous rapporte de l'argent et des adhérents, ça ne nous coûte rien.

"Et voilà on peut garder Mme Lagadic car on atteindra les 100 000 licenciés en 3 ans"

Elle ne sera pas payée par quelques Euros gaspillés à imprimer des diplômes bidons.

Un truc basique qui semble t'échapper c'est que pour avoir 50.000 licenciés supplémentaires qui ne seront en fait que des gamins initiés dans les écoles et qui ne rapporteront au mieux que quelques milliers d'Euros à la FFE il faudrait que la FFE dispose de centaines d'animateurs supplémentaires qui interviendront dans les écoles. Je serais curieux de savoir où la FFE va les trouver, sachant qu'il s'agit plus d'une vocation que d'un métier.



Chemtov, le 04/09/2017 - 01:01:21
Euh...oui... s'il y a encore des écoles prêtes à organiser des animations d'échecs.

Et il faut d'abord voir aussi si le monde associatif va survivre à Macron/Philippe et aux baisses et suppressions des soutiens par les collectivités publiques :

Suppression des emplois aidés, suppression de l'aide aux communes ( Politique de la Ville ), suppression des activités périscolaires, suppression de l'aide départementale aux sports, baisse drastique des subventions CNDS, suppression de la réserve parlementaire ( bien utile ), etc... Que restera-t-il comme financements ?

On a toujours subi d'un côté ou d'un autre de telles variations néfastes. Mais quand on est attaqué de tous les côtés à la fois, et en même temps, c'est dur, dur....

Bon... les Echecs...nous ne sommes qu'une activité de loisirs ( même si on fait beaucoup aussi dans le social )... Mais je connais d'autres associations, frappées de plein fouet, pour lesquelles c'est vraiment tragique ce qui se passe.


Sdb64, le 04/09/2017 - 01:40:44
"que des gamins initiés dans les écoles"
c'est bien ton problème, même ces enfants tu les rabaisses.

Pour ton grand oui, je mets ça sur le dos de ta phase d'opposition qui n'est pas encore passée.

Pour le reste
80% des licences B à la FFE sont des "gamins initiés dans les écoles" et qui passeront une journée, au plus, à jouer des parties officielles. Ils n'ont aussi jamais les pieds dans un club. C'est sur un licencié B qu'on cherche à faire des économies ou de la marge pour alimenter les activités d'une minorité (licenciés A).

Mon idée portait sur la relance de la communication à grande échelle et la reconnaissance des actions qui portent sur la découverte/l'initiation en milieu scolaire. C'est donc un gros investissement qui pour moi est nécessaire. La création d'une "licence scolaire" accompagnée d'un diplôme est un prétexte pour communiquer.
On voit avec le temps que les compétitions ne suffisent plus pour communiquer et avoir des retombées (sauf des retombées du nombres de licenciés).

Ta phase d'opposition refait des siennes : tu opposes "vocation" "et "métier", alors que ce sont deux choses qui souvent sont intimement liées.
Un animateur dont c'est le métier forme 2000 enfants par an si on lui donne les moyens de les avoir. Pas besoin de centaines d'animateurs même si l'idée ne me déplait pas.

Regarde en Corse, ils ont leur élo, ils ont des 8000 membres mais que 2500 avec une licence FFE.
élo-corse
On peut imaginer que les 2500 licenciés sont actifs et savent qu'ils ont une licence.

Certes le périscolaire se casse la gueule et rien ne bouge pour le temps scolaire. Mais si la seule chose qu'on puisse communiquer aux scolaires c'est la date de leur championnat scolaire, alors je dis même pas la peine d'essayer de sauver la FFE. Mieux vaut créer son "élo club", son "diplome scolaire", sa "carte d'adhérent Bienvenue Au Club", d'organiser des tournois non homologués. Je suis persuadé que ça fonctionnerait mieux ceci que de suivre le train-train fédéral.





yvechecs, le 04/09/2017 - 07:16:20
Il me semble que le fil est consacré à la grève des salariés de la FFE et non aux bienfaits (ou pas) de la licence B, des scolaires et autres adhésions...


JLuc74, le 04/09/2017 - 07:51:16
@Chemtov "suppression des activités périscolaires"
Faux, les TAP ne sont plus obligatoires mais ne sont pas supprimés. J'interviens dans une commune qui souhaiterait continuer, ils savent financer et trouvent que les activités sont enrichissantes pour les enfants. Dans l'autre commune où j'intervient ils savent également financer et trouvent que c'est intéressant mais ont plutôt l'idée d'arrêter sous la pression des profs qui voudraient récupérer leur mercredi matin pour faire leurs courses mais rien n'est définitif.

Pour les subventions le problème c'est que les clubs font leur budget en fonction des subventions. Je m'en garde bien et la seule subvention que nous pourrions avoir (c'est pas fait) vient de la région par le biais de la ligue, elle est de 200€ et c'est une subvention pour l'organisation de notre open d'été. On sait parfaitement se passer de cette subvention qui n'était de toute façon pas prévu au budget.




JLuc74, le 04/09/2017 - 08:02:54
@sdb64
"c'est bien ton problème, même ces enfants tu les rabaisses."
Ca c'est très bien me connaitre.

"tu opposes "vocation" "et "métier" "
Non, je dis que pour être animateur (qu'on en fasse un métier ou pas) il faut avoir la vocation et que la FFE ne va pas trouver par miracle des centaines de joueurs qui ont cette vocation et sont disponibles.

"rien ne bouge pour le temps scolaire"
Le jeu d'échecs n'a de toute façon rien à faire sur le temps scolaire, c'est du gaspillage d'argent public.

Pour ce qui est de la communication elle se fait sur le terrain, par les clubs et leurs adhérents. Le rôle de la FFE est juste de fournir quelques outils dont les clubs peuvent avoir besoin (les dépliants de règle du jeu par exemple)


Meikueilu, le 04/09/2017 - 08:06:02
@yvechecs Tu sais depuis un certain temps sur FE, on remarque une nouvelle tendance qui émerge.
On pourrait la décrire ainsi:
"Plus une discussion sur FE dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver un débat sur les licences B s’approche de 1."


JLuc74, le 04/09/2017 - 08:12:29
Les licences B son symptomatiques des problèmes rencontrés par la fédé et les clubs


Zorglub, le 04/09/2017 - 08:15:19
Le point Godwin de la licence B


Petiteglise, le 04/09/2017 - 08:20:17
@Meikueilu :
Démonstration du théorème :
JLuc74 poste régulièrement et choisit les fils sur lesquels il va poster de manière aléatoire.
=》plus un fil dure longtemps, plus la proba d'y trouver un commentaire de JLuc74 se rapproche de 1
Or JLuc74 ne parle que de licence B.
=》Plus une discussion sur FE dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver un débat sur les licences B s’approche de 1


Anonymousse87, le 04/09/2017 - 08:47:16
@Sdb64 : "A vous lire on dirait que vous préférez un club de 25 licences A + 25 licences B plutôt qu'un club de 25 licences A + 2000 licences B."
Je dis juste que rajouter des licences fictives pour dépasser les "copains" et aller ensuite demander des subventions n'est pas très moral et porte préjudice aux voisins honnêtes. Et je ne parle pas, comme le dit Chemtov, des voix supplémentaires pour les élections.

Les élèves initiés (s'ils existaient) méritent-ils d'être recensés par une licence ? Est-ce qu'on fait prendre une licence de foot aux gamins qui y jouent dans la cour de récré ?
Après, pourquoi pas, ça peut permettre de payer une partie de l'intervention, mais si le financement est pris en charge par la mairie, c'est peut-être un peu abusé.

Mais Yvechecs a raison ... ici on devrait parler des salariés de la FFE. Réunion prévue aujourd'hui ...


Chemtov, le 04/09/2017 - 08:55:32
@JLuc74 : "suppression des activités périscolaires" '' Faux, les TAP ne sont plus obligatoires mais ne sont pas supprimés.''

Mais rien n'est jamais complètement supprimé. Vous jouez avec les mots. Beaucoup de communes repassent à l'ancien système de la semaine des quatre jours et demi. Donc le temps périscolaire lui-même disparaît et les structures en même temps. Vous parlez toujours de ce qui se passe chez vous. C'est grand la France... Espérons que le 74 sauvera les échecs français...

@yvechecs : on vous rend l'antenne et on va faire notre rentrée

( Scolaire , j'entends bien, l'échiquéenne, c'est déjà fait avec des compétitions en place depuis hier et pour tous les week-ends de septembre... sans nouvelles licences, pour revenir au sujet de la grève ! Tournoi de Cernay samedi et hier 02 et 03.09, Match Strasbourg Karslruhe + Tournoi d'Oberhausbergen le 09.09., Match Alsace-Bade le 10.09, Tournoi de rentrée d'Erstein le 17.09. Tournoi de l'Avenir à Bischwiller le 23.09, Match de jeunes Paris-Bas-Rhin le 24.09, etc... Tout ça, pour s'échauffer avant les compétitions fédérales ! Avec ou sans licences , la vie continue ! )


JLuc74, le 04/09/2017 - 09:26:43
@Chemtov : Vous dites que le gouvernement supprime les TAP, c'est faux il laisse le choix aux communes et beaucoup vont les conserver donc ne laisser par croire que les TAP sont supprimés.


Chemtov, le 04/09/2017 - 09:38:23
Et aucune des suppressions que j'ai citées n'est complète, définitive et irréversible. Mais désormais elles sont toutes possibles et pour certaines personnes, tout se produit déjà en même temps. Un quart des enfants et un tiers des écoles changent de rythme en septembre et pour 2018 la tendance va vers une grande majorité des écoles.

A ce sujet, le ''ministère'' indique ( Monsieur Blanquer ? Aussi membre du CD de la FFE ): ''La situation nouvelle doit être l’occasion d’un progrès dans l’organisation des activités périscolaires par la coopération entre les communes, l’éducation nationale et les structures de la jeunesse et de la vie associative ''. Cela fait un peu langue de bois et entre la nouvelle situation et ce '' progrès dans l'organisation '' future, beaucoup de créneaux consacrés aux échecs ont déjà disparu ( un quart pour mon club = répercussion sur l'emploi notamment ).

http://www.lemonde.fr/education/article/2017/07/18/un-tiers-des-ecoles-reviendront-a-la-semaine-de-4-jours-a-la-rentree-2017

Désolé pour le post initial. Là, je vous laisse vraiment.


Meikueilu, le 04/09/2017 - 11:52:04
@petiteglise Tu lis dans mes pensées :-)


Seingalt, le 04/09/2017 - 13:37:56
L'équation est simple:
pas obligatoire + pas d'argent = suppression
Sauf pour Jluc qui est gratos :-)))))


JLuc74, le 04/09/2017 - 14:41:19
Pas obligatoire + argent = continuation possible


Noteboom, le 04/09/2017 - 21:15:38
Commande de licences impossible sur le site de la FFE ?


JLuc74, le 04/09/2017 - 21:29:45
Oui, toujours


Noteboom, le 04/09/2017 - 21:42:08
Ok merci


Chemtov, le 04/09/2017 - 22:04:24
Pour gagner du temps, car de toute façon, il vous faudra bien les saisir un jour, vous pouvez saisir vos affiliations sur un listing et les envoyer par la poste. Je crois que je vais faire ça. http://www.echecs.asso.fr/Actus/3470/EtatAffiliation.pdf


JLuc74, le 04/09/2017 - 22:07:24
Ca me semble plutôt une bonne façon de perdre du temps. Et ça va aussi en faire perdre à la FFE.


Chemtov, le 04/09/2017 - 22:49:37
Pourquoi perdre du temps ? Saisir ( pour les nouveaux membres ) sur le site ou sur un doc word ou autre, je ne vois pas la différence pour moi.
Ce sera déjà ça de fait.

J'ai plus de 400 membres chaque année et je bosse pour le club ( sans parler des comités et ligue ), en flux tendu, non-stop, toute l'année, quasiment sans vacances. Donc commencer tôt, c'est vraiment important.


DDTM, le 04/09/2017 - 23:38:13
Ecoutons les conseils avises de Chemtov


Wisemas, le 04/09/2017 - 23:49:03
Cela fera perdre un certain temps à la FFE, ça on peut en être sûr.


Chemtov, le 05/09/2017 - 00:21:40
@DDTM : Je n'ai pas donné de conseil. J'ai signalé une possibilité pour les gens pressés.

@Wisemas : Oui, bon... Certaines années, plutôt que de saisir moi-même tout ça, bénévolement, j'aurais préféré même payer, sortir de ma poche 500 euros pour quelqu'un, pour un job d'une semaine de 35 heures.


JLuc74, le 05/09/2017 - 05:26:30
"Pourquoi perdre du temps ? Saisir ( pour les nouveaux membres ) sur le site ou sur un doc word ou autre, je ne vois pas la différence pour moi."
Flagrant délit de mauvaise foi, comme si tu n'avais que des nouveaux membres... J'espère que tu as une large majorité de joueurs qui renouvellent leur licence et pour qui tu n'as que très peu de saisie à faire. Et dans ta réponse tu ne parles pas non plus de la perte de temps pour la FFE qui doit ressaisir les bordereaux.

"J'ai signalé une possibilité pour les gens pressés"
Ca n'ira pas plus vite, au contraire. Tant que la FFE sera en grève ce n'est pas parce que tu enverras tes inscriptions sur papier qu'ils seront enregistrés.

"une semaine de 35 heures"
N'importe quoi, si tu as 400 membres tu n'as sans doute pas plus de 100 nouveaux chaque saison et il ne faut pas plus d'une dizaine d'heures pour les saisir. Nom, prénom, date de naissance, ça va vite. Et puis ils n'arrivent pas tous d'un bloc comme ça, le gros des inscriptions s'étale sur plusieurs semaines.


PatriceVincens, le 05/09/2017 - 06:48:31
Pour en revenir à la grève, a-t-on des informations sur l'avancée des négociations ? Qui aurait des infos ?


Chemtov, le 05/09/2017 - 10:56:32
@JLuc 74 : Je suis admiratif devant votre insistance à toujours parler de ce que vous ne connaissez pas ! C'est prodigieux ! ( Venez faire un stage ici, suivez-moi pendant une semaine et vous comprendrez ). Alors oui, le turnover est important. Je sais que j'y passe énormément de temps. Oui, la FFE devra ressaisir; elle pourra engager un vacataire, comme cela se fait à la rentrée dans beaucoup d'administrations, universités, etc... Non, il ne faut pas 35h00 juste pour mon club, mais payer quelqu'un de sa poche 35h00/semaine ne veut ni dire lui faire faire ces 35h00, ni lui demander de les faire à l'affilée. Non, bien sûr, les licences ne seront pas enregistrées, mais l'important est qu'au moment où le joueur joue, la licence a été commandée ( vous notez ''en cours d'affiliation '', lors de la compétition, et ce n'est plus votre problème. C'est comme cela que cela se passait avant pour les nouveaux joueurs ). En plus, on perd beaucoup moins de temps à écrire un bordereau, d'un bloc, surtout à la main, que d'entrer et sortir de différentes fenêtres, sur le site.

@PatriceVincens : Aucune info pour ma part, d'aucun côté.


JLuc74, le 05/09/2017 - 11:41:29
"Je suis admiratif devant votre insistance à toujours parler de ce que vous ne connaissez pas !"
Commander des licences sur le site de la FFE, je connais. Visiblement il y a des gens plus rapides que d'autres.


DDTM, le 05/09/2017 - 12:09:01
Ecoutons Chemtov qui ne donne pas de conseil mais signale une possibilité pour les gens pressés.


Chemtov, le 05/09/2017 - 12:14:43
Ce qui est bien, c'est que l'enregistrement des tournois et la publication des résultats se passent très bien sur le site fédéral ( Nous avions plusieurs représentants, samedi + dimanche, au tournoi de la Thur, à Cernay, un Open de 6 rondes, homologué FIDE cadence lente ).

@DDTM : Ecoutons DDTM qui conseille d'écouter ceux qui ne donnent pas de conseil. La sagesse et la profondeur d'esprit de DDTM resteront légendaires...


r2d2, le 05/09/2017 - 12:34:22
Suite à la lecture du Message du secrétaire général de la Fédération Stéphane Escafre :
et notamment du paragraphe suivant :
Le Président Kouatly avait réuni dès mardi 29 août, en fin de matinée, les employés du siège en présence du directeur général, du conseiller à la présidence et de moi-même, afin de tenter de préparer la rentrée des clubs de la meilleure manière possible.
Je me suis posé la question de qui est ce ; que fait il exactement et combien coûte t'il? Je veux parler du "Conseiller à la présidence"
Qui, j'ai trouvé : Mr Larbi Houari
Pour les autres interrogations, pas d'infos précises....Il conseille?? le président..ha bon !!
Bachar Kouatly, GMI, ex directeur d'EE, co-auteur d'un livre sur le jeu d'échecs et la stratégie d'entreprise, BK qui évolue dans le monde des Echecs depuis belle lurette a besoin de conseil....sur le monde du jeu d'échecs et de l'entreprise....???
Cela mérite réflexion, non ? et il y a peut-être là une piste pour faire des économies.....et éviter un licenciement au final.


poutitechatte, le 05/09/2017 - 12:39:09
DDTM a toujours aimé la provocation: c'est sa marque de fabrique.
C'est toujours mieux que ceux qui se répandent sur tous les sujets de ce forum pour les polluer.


Chemtov, le 05/09/2017 - 12:58:52
Quelle découverte, r2d2 !

Mais M.Houari n'est pas un mystérieux personnage occulte ! Et il ne conseille pas que le président !!

Les présidents de ligue et de comité ont pu passer un week-end entier avec lui au séminaire des présidents à Agen. Il nous a présenté un travail intéressant sur nos outils de communication et il était prêt à répondre à toutes nos questions.

( Et on a toujours besoin de conseil, n'est-ce pas DDTM ? )

@poutittechatte : Oui, nous apprécions toujours les grandes pensées et surtout les prises de position très courageuses de DDTM.


r2d2, le 05/09/2017 - 14:07:28
@Chemtov
Je n'ai écrit nulle part que c'est un mystérieux personnage occulte.
Bientôt notre assemblée générale, je poserai donc la question à notre président, à savoir si il a la même appréciation sur ce travail si intéressant selon vous.
Cependant , je persiste à m'interroger sur l'utilité d'un tel conseiller (la légitimité...il ne fait pas partie de la liste qui a été élue, il me semble) d'un tel conseiller et sur le coût (là, il n'y a pas de réponse). Les autres présidents avaient ils un conseiller?
Et pour conclure, cela ne m'étonne guère que cette personne soit missionnée sur la communication.
La communication, le mal du siècle (et du siècle précédent).
Il faut communiquer absolument, à tout prix, même si tu n'as rien à dire, surtout si tu n'as rien à dire !!



Chemtov, le 05/09/2017 - 15:06:02
@r2d2: Nos interlocuteurs, l'équipe rencontrée à Agen, s'est présentée comme bénévole : Pascal Lazarre, Larbi Houari, Stéphane Escafre ( je n'avais pas compris que c'était le cas pour lui aussi, désolé ) et bien sûr Bachar Kouatly. A côté d'eux siégeaient aussi deux salariés : Jérôme Valenti et Damien Prouvost. ( Et dans la salle, il y avait d'autres membres du CD, bénévoles eux aussi ).

Pour ma part, il n'y a pas de raison de douter de ce qui a été dit sur ces différents statuts.

Pour le coût, vous pourrez effectivement poser la question à la FFE, je n'en sais rien. Cela doit être budgété. La FFE est sensibilisée à cela puisque elle réduit justement les coûts des séminaires, commissions et AG en les plaçant sur les Championnats ( Belfort, Agen ).

La communication: à tout prix, non. Mais c'est évidemment devenue indispensable. Et, apparemment, nous sommes assez mauvais, en général.

Sur ''communiquer absolument, à tout prix, même si tu n'as rien à dire, surtout si tu n'as rien à dire !!'' :
Est-ce que les infos que je vous communique, par exemple, c'est fait pour ne rien dire ? Est-ce qu'elles servent à quelque chose ? A mon avis, oui. Après à chacun son avis et sa façon d'être positif et de vouloir faire avancer les choses ( bon... sur ce forum FE .. c'est pas gagné.. Mais on a heureusement DDTM pour être utile...). Par exemple, la FFE, afin d'aider les Ligues (et Comités) à trouver des partenaires privés ou publics, devrait proposer de nouveaux outils et des services ( gratuits bien sûr ).

Votre président pourra effectivement vous faire un retour, j'espère positif, sur ce séminaire. Globalement, j'ai eu l'impression que c'était une réussite. Et il faudrait pouvoir continuer ainsi.


DDTM, le 05/09/2017 - 18:11:37
@Chemtov
tout cela me confirme dans la bonne idee de relayer des propos aussi bien que ceux-la

Curieux que les seules infos sur cette reunion qui a eu lieu il y a plus de 15 jours soient celles donnees ici sur FE. On peut deplorer un immense manque de communication .... alors que c'est justement ce que l'on propose aux clubs et comites :(
En comparaison, les infos sur le secteur du Handicap ont ete communiquees quelques heures apres la journee au CDF d'Agen.


Chemtov, le 05/09/2017 - 18:46:21
Oui. Un compte-rendu aurait dû être publié après la fin des championnats d'Agen. J'imagine que les derniers événements au siège ont paralysé momentanément le fonctionnement normal.

Avec Martine Bolla ( présidente PACA ), nous avions remarqué que nous n'étions que 2 personnes qui prenaient des notes, pendant tout le séminaire, parmi les 20 à 25 représentants des ligues !

Je pensais rédiger un compte-rendu moi-même pour ma ligue, ces jours-ci ( je vais peut-être encore le faire, mais avec la rentrée, c'est dur dur ), mais je n'ai pas pu tout noter ( à la fin, je dois dire que je fatiguais..). Par ailleurs, c'est dommage de ne pouvoir y insérer les documents qui n'ont été présentés qu'à l'écran ( projet fédéral, maquette d'un site clé en main proposé, projet de communication, soutien aux projets locaux de développement par des conseillers, état de fusion des ligues, règlementations, etc...).

Donc, pour l'instant, c'est plutôt ''wait and see''.


JLuc74, le 06/09/2017 - 07:23:16
G.Hernandez demande aux clubs de provoquer une AG de la FFE. Il a fait parvenir aux présidents de clubs un courrier à renvoyer à la FFE.

Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée d'affaiblir BK en lui forçant la main, il est j'espère assez grand pour prendre lui-même la décision de cette AG si il s'avère qu'il n'y a pas d'autre solution.


DDTM, le 06/09/2017 - 09:32:02
"J'imagine que les derniers événements au siège ont paralysé momentanément le fonctionnement normal"
Donc les grevistes paralysent les non-grevistes, les benevoles de la FFE qui ont prepare et anime cette reunion et dont la communication serait un point important mais qui ne pensent pas prendre des notes pour un CR complet... A moins de ne compter que sur les images de l'enregistrement de la conference.
La je ne comprends pas bien ...



PatriceVincens, le 06/09/2017 - 09:45:23
Qui a des infos sur les négociations entre les dirigeants de la FFE et les salariés grévistes ?
Il est en effet important de savoir avec précision où en est la situation avant d'entreprendre toute action.



Pietro, le 06/09/2017 - 09:46:49
Est-ce une AG qui va dire comment dépenser l'argent ?
Quel est le contenu de la demande de G. Hernandez ?
Plus de précision serait bienvenue.

Encore des dépenses en perspective.



JLuc74, le 06/09/2017 - 09:59:52
"Qui a des infos sur les négociations entre les dirigeants de la FFE et les salariés grévistes ?"
G.Hernandez dit qu'elles sont dans l'impasse, sans plus de précision.

"Quel est le contenu de la demande de G. Hernandez ?"
Je suppose que tous les clubs ont reçu son e-mail, il suffit de le lire.


Chemtov, le 06/09/2017 - 10:02:18
Cher DDTM, je ne comprends pas ce que vous ne comprenez pas ( comme souvent ! ).
Ceux qui nous semblaient ne pas prendre de notes, bien entendu, c'était l'auditoire, vous ou moi ( ou plutôt ni l'un ni l'autre... ) mais pas le staff fédéral. Evidemment, du côté fédéral, il y avait en permanence une personne qui prenait des notes et une autre qui filmait. Dès la fin du séminaire, j'ai même très aimablement discuté ( en attendant nos trains respectifs ) avec la personne en charge de ce CR, au sujet de l'exercice, pas simple du tout, de rédiger en génral des comptes-rendus ( s'il faut noter toutes les digressions, comment faire le tri sur 7h00 d'échanges, etc... ) ( Je connais cela aussi de nos AG de clubs, de réunions de comités départementaux ou de ligue ).
Bon... j'espère qu'on aura tout de même quelque chose prochainement, même si il y a probablement d'autres priorités ( affiliations, gestion du site, etc... ).



DDTM, le 06/09/2017 - 10:03:35
Le premier message du president sur le site FFE ce matin :
"Chers amis,

Je tiens personnellement à vous tenir informés de l'avancée des discussions avec les quatre salariés grévistes de la Fédération Française des Échecs.

Comme vous le savez, la semaine dernière j'ai tenu diverses réunions préparatoires pour la rentrée au siège de notre Fédération.

Ces réunions, m'avait-il semblé, ont permis à chacun des participants d'exprimer en toute franchise les bémols de l'organisation interne, les points d'amélioration et les propositions tout en réaffirmant la volonté de tous de servir les licenciés au mieux.

Jeudi 31 août à 18h15 je suis informé par un Président de Club que les salariés ont envoyé un communiqué de grève illimitée aux Présidents de Ligues et Comités Départementaux.

Un peu plus tard, vers 19h15, cette annonce m'est faite personnellement.
Bien que surpris par ce brusque arrêt de travail, j'ai souhaité rencontrer dès le lendemain vendredi 1er septembre à 14h30 les salariés concernés.

Ne me formalisant pas sur le procédé et ses conséquences pour tous, j'ai d'abord concentré mon attention sur le malaise, n'hésitant pas à envisager de sérieuses mesures organisationnelles afin que le confort de travail des salariés soit garanti.

Bien entendu, sur conseil préalable de notre avocat, j'ai demandé que puissent être consignés l'avancement de nos échanges ainsi que la liste des membres présents.

De façon très constructive nous avons convenu de nous revoir lundi 4 septembre, chaque partie devant déterminer les points sur lesquels il pouvait y avoir discussion/concession. En effet, les salariés grévistes nous ont indiqué qu'il leur fallait se concerter sur les revendications prioritaires qui n'étaient pas nécessairement les mêmes.

Ainsi nous sommes-nous quittés vendredi, convaincus je suis sûr, que le chemin vers un accord serait court.

Lundi 4 septembre Erick Mouret, salarié gréviste travaillant à distance de Montpellier en charge des aspects techniques à la Fédération, en particulier des prises de licences et homologations, nous rejoint au siège.

Il s'exprime d'emblée au nom des salariés et indique que les revendications de conditions de travail et de relations avec le Directeur Général ne sont qu'accessoires.

La revendication principale et non négociable est la réintégration de la personne de Céline Lagadic récemment licenciée.

Contestant le motif économique et la légitimité du Bureau Fédéral à prendre une telle décision, a fortiori le Président, il demande que cette réintégration soit décidée ou qu'une Assemblée Générale spécifique soit convoquée sans délai.

J'ai tenté alors de les sensibiliser sur plusieurs points de droit qui rendent la situation inextricable :

1) Si le droit de grève est constitutionnellement protégé, il n'en nécessite pas moins quelques préalables :

- Le mandataire social d'une organisation associative est le Président, que ce soit un club, une Ligue ou la Fédération auquel les membres ont confié un mandat de gestion.

- la grève doit reposer sur des revendications en lien avec les conditions de travail des salariés, que je suis venu discuter et le cas échéant protéger.

- il faut laisser à la structure la possibilité de se réorganiser temporairement pour assurer ne serait-ce qu'un service minimum or, il apparaît que Monsieur Mouret est le seul gestionnaire du serveur de données, des prises de licences, etc... ce qui conduit à une paralysie du fonctionnement de notre organisation. Le choix d'une grève le 31 août, loin d'être spontané, ne s'expliquant que mieux (basculement de saison).

- la grève de solidarité vis-à-vis d'une salariée dont on conteste le licenciement a été jugée à plusieurs reprises par la Cour de Cassation comme "illicite", si elle ne s'accompagne de négociations sur les conditions de travail strictes des salariés grévistes ; qu'ils refusent de discuter de façon distincte.

- convoquer une Assemblée Générale pour un tel motif n'existe pas dans nos statuts de fait. Comment puis-je le justifier aux clubs ?

Quel sera le taux de participation ? Quel coût ? Pour quel résultat ? Et quelle garantie de sortie de grève si ce résultat ne convient pas ?

À ces arguments, en particulier de droit, les salariés ont répondu que leur mouvement ne s'arrêtera que s'il y a réintégration de la salariée ou Assemblée Générale, libre au Président de saisir la justice. Ils ont également précisé que si rien ne se concrétisait le lendemain mardi 5 septembre, ce serait la CGT qui s'occuperait de cela, en particulier la médiatisation et la dénonciation au Ministère des Sports.

J'ai alors proposé que nous ayons recours en urgence à une consultation du Comité Directeur de la Fédération.

Ainsi, Lundi 4 au soir, j'ai relaté les faits et proposé à nos élus de se prononcer en toute conscience sur les trois hypothèses qui s'offrent à nous:

- réintégration pure et simple de la salariée licenciée (4 voix)

- convocation d'une AG spécifique (0 voix)

- demander l'arbitrage de la justice quant au bien fondé de cette démarche (16 voix)

Ainsi, sur les 24 membres du CD, 22 ont répondu, 2 abstenus, une large majorité souhaitant le recours à la justice si nécessaire.

Hier mardi 5 septembre, j'ai soumis ce résultat consultatif aux salariés. Jordi Lopez m'a répondu que cela n'a pas de valeur juridique, au nom des salariés bien entendu.

Voici chers amis l'état des lieux. La discussion doit et va se poursuivre.

Toutefois, je ne peux me résoudre à ce que les services fédéraux soient à ce point fragilisés. Aussi, comme nous y autorise la loi et nous commande notre responsabilité, je vais tout mettre en œuvre afin qu'une équipe puisse assurer ce minima fonctionnel en cette rentrée chargée.

Je vous demande également, quelles que soient nos opinions sur les événements, que nous gardions en conscience la préservation tant que faire se peut de l'image de la FFE.

Un jour que j'espère prochain, nous retravaillerons ensemble ; aussi veillons à ne pas laisser la colère l'emporter.

Je prendrai quant à moi mes responsabilités, celles que vous m'avez confiées le 10 décembre dernier.

Bachar Kouatly

Président de la Fédération Française des Échecs


Chemtov, le 06/09/2017 - 10:08:34
Ah ben voilà... DDTM. Vous voyez, il y a d'autres priorités.


DDTM, le 06/09/2017 - 10:58:48
je confirme vos propos, les objectifs vises dans cette reunion ne sont pas prioritaires puisque nous ne disposons de rien, seulement de belles paroles (d'autres diront promesses)


EchecEtMatt, le 06/09/2017 - 10:59:57
Heu, stop je lis bien :

>> Toutefois, je ne peux me résoudre à ce que les services fédéraux soient à ce point fragilisés. Aussi, comme nous y autorise la loi et nous commande notre responsabilité, je vais tout mettre en œuvre afin qu'une équipe puisse assurer ce minima fonctionnel en cette rentrée chargée.

Depuis quand il est autorisé de remplacer des salariés en grève ???

Voir code du travail article L1251-10

Donc, non je ne crois pas qu’on puisse avoir une autre équipe pour qu’un minima fonctionnel soit assuré.

Sinon, le reste de la lettre de BK est vraiment bien, et même si je suis contre ce faux licenciement économique, qui est en fait un remplacement par un DG inutile, je trouve qu’on est dans une idée de transparence.

Et puis enfin, on oublie quelque chose de primordial, cette grève, ce n’est rien du tout comparé à ce qui nous attend : on va aller sans aucun doute au prud’hommes, et la fédé risque de prendre une énorme amende, parce que je ne vois pas comment ils peuvent justifier d'un licenciement économique, ni comment ils peuvent éviter un caractère discriminatoire au vu de sa responsabilité de déléguée syndicale.


DDTM, le 06/09/2017 - 11:03:58
une personne prend des notes, une autre filme, aucun n'est greviste et la publication sur le site FFE n'est pas bloquee .. pourquoi aucune communication ?
Chemtov va surement me dire que Bachar est le seul a travailler a la FFE et donc ne peut pas preparer la rentree et communiquer vers les presidents de clubs, comites et ligue ( pour que les presents aient les elements (ceux que vous attendaient pour faire un retour complet autour de vous) ainsi que les nombreux presidents absents avides aussi de connaitre tout cela)


Chemtov, le 06/09/2017 - 11:20:03
@DDTM: Vous disposez, normalement, d'un représentant de votre ligue. Celui-ci devrait déjà pouvoir vous renseigner et vous relater ce séminaire de rentrée. Par ailleurs, les objectifs visés dans cette réunion étaient très techniques et variés, puisqu'on y a traité, ligue par ligue, de problèmes d'équipes urgents, de groupes, de places qualificatives, de fusions, de statuts à jour ou pas, de référents, de commissions de développement des ligues, etc... Ces objectifs visés étaient bien entendus prioritaires, mais c'est le CR global qui ne l'est pas désormais, ( mais le redeviendra très vite ), en raison de la carence momentanée des services que vous pouvez observer. Et je trouve que votre faible rhétorique est bien inutile en ce moment ( bon...peut-être cela relève du jeu... comme dit poutitechatte : '' DDTM a toujours aimé la provocation: c'est sa marque de fabrique.'' Mais est-ce de circonstance ? Mais bon... vous allez bien trouver encore un point virgule à déplacer, je pense...)




Chemtov, le 06/09/2017 - 11:26:03
@DDTM : ''aucun n'est greviste '' ?
Je n'en sais rien. Vous avez les noms des grévistes ?

'' Chemtov va surement me dire que Bachar est le seul a travailler a la FFE ''.
Ne parlez pas pour moi. Où ai-je dit cela ?

Quelles sont vos questions précises pour la rentrée ? Je veux bien essayer de faire le travail de votre président de ligue, mais bon... un peu, pas trop. Alors, quel est votre problème? Je peux peut-être vous renseigner. Evidemment, le président de la commission technique, le secrétaire général et le directeur général, qui étaient présents, sont tous plus compétents que moi pour vous répondre.



DDTM, le 06/09/2017 - 11:55:33
Mon president de Ligue temporaire etait justement a cette presentation mais voyez vous nous avons d'autres chats a fouetter en ce moment chez nous !

Des objectifs prioritaires et un CR (soit une des premieres pierres de l'edifice) qui ne l'est pas ?
Comment voulez vous que les personnes travaillent partout sur le territoire pour ces objectifs prioritaires sans informations valables (juste des mot en l'air, captes sur un forum et de ci de la, c'est tout ce qui resulte pour le moment de cette reunion) ? Je n'aimerais pas travailler dans de telles dispositions personnellement !!

aucun greviste, evidemment puisque ce sont des benevoles comme vous l'avez dit vous-meme ! Et ils sont a meme depuis plus de 15j de produire le minimum, soit le CR de cette reunion prioritaire si elle l'est vraiment !
Curieux de ne pas distribuer aux personnes presentes un minimum de documents permettant de suivre .. curieux au sens de non professionnel

C'est ce manque de professionnalisme que je signale depuis le debut de ce post.

Les noms des grevistes ?
Ils sont 4 d'apres les infos et il suffit d'aller sur le site FFE pour connaitre le nombre de salaries FFE (6 dont le DG) donc a moins de vouloir passer pour plus bete que vous ne l'etes vous connaissez les noms des grevistes, d'autant que des noms sont cites dans le CR presidentiel.


DDTM, le 06/09/2017 - 12:07:09
@Poutitechatte
Je m'excuse pour les chats a fouetter, j'espere que tu comprendras ;)


VincentNogent, le 06/09/2017 - 12:16:48
Les gens présents lors de la réunion. J'ai lu que 2 seulement prenaient des notes.

Les autres attendaient quoi ? Que la FFE fasse tout le boulot à leur place ?

Il y a des efforts de communication à faire venant de la base fédérale mais c'est aussi aux dirigeants ou représentants présents lors d'assemblées de se bouger le cul pour transmettre au maximum les infos autour d'eux. C'est juste du bon sens en fait.

Notre président de club nous fait souvent un mail récapitulatif dans ces moments là. Ou bien en parle lors de l'AG du club. Et toute personne lui demandant des infos les a quoi qu'il arrive.


VieuxRenard, le 06/09/2017 - 12:22:43
bonjour,pour nous cette grève,empèche l'affiliation du club que nous venons de créer,et la mairie me réclame le certificat d'affiliation à la ffe ,afin de nous verser une modeste subvention pour le démarrage du club,aussi j'ai lu qu'un certificat médical serait nécessaire cette saison pour prendre une licence,quelqu'un en sait il plus à ce sujet?
en 25 ans de licence je n'ai pas souvenir d'un tel blocus,il faut que ça cesse.


VincentNogent, le 06/09/2017 - 12:33:41
Bachar Koualty avait l'air bien parti pour faire aller la machine dans le bon sens. Espérons que ça continue et que rien ne viendra gâcher le changement.


JLuc74, le 06/09/2017 - 12:47:10
@VieuxRenard : C'est exactement ce que je décrivais quand je parlais des problèmes que les clubs allaient rencontrer.

Un certificat médical ? je ne suis pas au courant.

@VincentNogent "Espérons que ça continue et que rien ne viendra gâcher le changement."
Il me semble que c'est fait parce que c'est parti pour durer. La première journée des interclubs le 5 octobre est mal partie.



VincentNogent, le 06/09/2017 - 12:52:23
@Jluc74 : Un problème tel que celui qui fait actuellement polémique peut arriver. C'est d'ailleurs la gestion de ce genre de crise qui montrera si oui ou non quelqu'un arrive à bouger le dinosaure FFE et à surmonter l'obstacle.

S'il ne veut pas que ça dure il sera obligé de prendre une décision ferme et claire. Au risque de s'attirer des foudres.

S'il insiste à rester pacifique face à la méthode de grève employée, alors effectivement ça va durer une éternité.


Chemtov, le 06/09/2017 - 13:37:49
@DDTM : Une fois n'est pas coutume, vous m'avez mal lu.

Vous écrivez : '' aucun greviste, evidemment puisque ce sont des benevoles comme vous l'avez dit vous-meme ! ''

Mais j'ai écrit : '' A côté d'eux siégeaient aussi deux salariés : Jérôme Valenti et Damien Prouvost ''.

Vous écrivez : ''voyez vous nous avons d'autres chats a fouetter en ce moment chez nous !''

Oui, je n'en doute pas. Alors que l'Alsace et le Grand Est sont réputés pour n'avoir rien à faire...

Vous écrivez : ''Les noms des grevistes ? Ils sont 4 d'apres les infos /... / a moins de vouloir passer pour plus bete que vous ne l'etes vous connaissez les noms des grevistes''.

Et bien non. Je ne sais toujours pas. Car je ne sais pas si Mme Lagadic est toujours comprise dans ce chiffre.

Fatigant à la longue... Bon je vais aller fouetter quelques chats alsaciens...



yvechecs, le 06/09/2017 - 15:14:13
un article est déjà sorti dans la presse : http://www.leparisien.fr/plaisir-78370/plaisir-conflit-social-a-la-federation-francaise-des-echecs-05-09-2017-7237362.php

De plus, si la situation continue à être bloquée, le président fédéral sera totalement responsable car la saison sportive sera perturbée (ça commence très bientôt, et toujours pas de prise de licence possible, toujours pas de Elo Fide, plus d'homologations FIDE de tournois, etc etc)



Petiteglise, le 06/09/2017 - 15:22:10
Ah bah voilà, un article qui parle de la fédé dans le Parisien ! Dire que DDTM se plaignait de la stratégie com' de la fédé, voilà qu'elle porte ses fruits.



Marc08, le 06/09/2017 - 16:43:51
donc pour les grévistes il y aurait : Jordy et Erick déja, 2 PILIERS de notre fédé, pour avoir bossé avec eux ce n'est pas leur style de se mettre en gréve mais par contre vu certaine personnes de la nouvelle équipe cela ne m'étonne pas du tout de ce qui se passe, c'est le même style que l'équipe viré avant donc .....


TourBlanche, le 06/09/2017 - 17:04:38
@yvechecs : Totalement ? Et les salariés à 0% ?

@Petiteglise : Excellente pub...

@Marc08 : c'est quoi ce "style" dont tu parles ? Le style essayer de faire avancer les choses qui ne bougent pas depuis 20 ans ? Ou un autre ?

Sinon je savais pas qu'il y avait un style de personne qui se mettait en grève et un autre qui ne s'y mettait pas. En tout cas ceux qui n'étaient pas censées s'y mettre, selon tes dires, ont franchi le pas.

Licencier CL était possiblement/probablement une erreur. Mais maintenant on fait quoi ? Une AG ça servirait à quoi au juste ? Faire voter aux clubs la réintégration ? Comme si c'était aux clubs de décider ça ! Et comme s'ils avaient que ça à faire et que ça dont se préoccuper.

Par ailleurs la réintégration vous y croyez ? Ils font comment pour bosser ensemble après ? Les salariés ils y ont pensé à ça ? Ou alors ils espèrent bosser dans leur coin sans liens avec le CD ? C'est ainsi que notre fédé reste les deux pieds dans le même sabot depuis si longtemps. Chacun fait son truc, défend ses intérêts perso, aucune vision d'ensemble, aucune recherche d'objectifs communs, aucune recherche d'évolution ni de progression, juste un immense statu quo où il ne se passe rien du tout. Et hop une grève de solidarité (que la loi ne reconnaît pas donc), et on s'en fout de tout le monde, sauf nous-mêmes. Classe.



yvechecs, le 06/09/2017 - 17:13:35
@ Tour Blanche :
oui, totalement : c'est quand même BK qui licencie une salariée avec un mauvais motif : licenciement économique, pour caser à sa place un DG (qui coûte beaucoup plus cher, soit dit en passant).
Donc BK est totalement responsable de la situation, je persiste et signe. Et si Céline va aux prudhommes elle est sure de gagner et je peux te dire que ce que devra payer la FFE (donc les clubs), ce sera une très grosse somme !


battestileo, le 06/09/2017 - 17:17:41
Je suis sincèrement attristé par la tournure des événements. Si on ne peut contester à un exécutif de gérer, je pense légitimes les demandes actuelles de clarification, et la tenue d'une assemblée générale.
Dans sa réponse au journal "Le Parisien", le président utilise une expression, à mon sens, inappropriée prétendant à un "petit mouvement d'humeur" de la part des salariés en grève.
Ces salariés me paraissent, au contraire déterminés et unis. Les connaissant tous, je sais leur professionnalisme et leur dévouement fédéral. Je pense que la ligne dure actuelle ne peut qu'être catastrophique pour la FFE.
Dirigeant une association forte de 17 salariés CDI, j'ai une certaine expérience du dialogue social. Il y a forcément des conflits dans des rapports de force au sein d'entreprises et d'associations. Mais lorsque des salariés font bloc ainsi, c'est en soi une information essentielle. Vouloir les mater serait une grave erreur car les cicatrices ne se refermeront sans doute jamais.
Revenir sur cette décision ne serait pas une faiblesse mais, au contraire , une attitude courageuse et constructive. Il faut sortir de la crise actuelle, elle ne sert pas le développement échiquéen.
Je ne me situe pas sur un angle affectif, ni même juridique, mais politique, au sens noble du terme.
Ce conflit pose, en toile de fond, l'approche que l'on a de la FFE. Son rôle administratif et technique au service des clubs, ligues et comités est primordial. Quand à sa présidence, j'ai souvent eu l'occasion de le souligner, elle doit être tournée vers la recherche de sponsors privés et institutionnels, de rayonnement international et médiatique. Une dynamique qui ne peut se construire qu'avec de bons piliers administratifs.



Pietro, le 06/09/2017 - 17:37:10
C'est le Parisien des Yvelines, nuance. Si la BNP est partie c'est une question de visibilité et, je pense, que l'on a atteint un maximum de licencié à 60 000. Personne n'a donné de recette miracle pour avoir des sponsors me semble-t-il ?


ComicStrip, le 06/09/2017 - 17:49:03
Chiche, une nouvelle AG pour destituer le président de la FFE ? Léo président !


Yves4, le 06/09/2017 - 17:51:05
7 grêvistes et la fédération est en danger !!
Ca laisse rêveur de la grandeur de notre fédération .....


JLuc74, le 06/09/2017 - 17:53:33
"on a atteint un maximum de licencié à 60 000"
On va me reprocher de sortir du sujet mais le facteur limitant c'est le nombre de personnes qui s'engagent dans l'animation et la création de clubs. Le potentiel est énorme et chaque ville de 10.000 habitants (sachant qu'il y a en général d'autres communes autour) a le potentiel pour créer un club. Les villes importantes qui disposent déjà d'un club ont également un énorme potentiel de développement.

On peut dire que la demande est bien plus important que l'offre, même si cette demande n'est pas toujours visible. Je n'ai aucun doute que les gens s'intéressent aux échecs, les jeunes surtout bien sûr.


Meikueilu, le 06/09/2017 - 18:21:41
@petiteglise Un coup "?!" qui porterait ses fruits, dans quelques jours on peut atteindre les éditions nationales !


Renan, le 06/09/2017 - 18:34:49
+1 à yvechecs et battestileo....
Faire un licenciement économique puis embaucher 1 personne qui coûte plus cher !, dur de plaider ça aux prud'hommes...
Dans l'article du Parisien il est bien précisé que la grève est en autre pour l'amélioration des conditions de travail et pas pour "solidarité" avec la licenciée...


Sdb64, le 06/09/2017 - 18:40:17
Un avocat normalement constitué conseillerait de refuser toute proposition de réintégration faite par la FFE et de lancer une démarche aux Prud'hommes.
Réintégrer Céline Lagadic et licencier dans un an... Ce serait du pain béni pour les chefs d'entreprises qui dirigent cette association.

Céline Lagadic ne peut prendre ce risque qui est réel, sans parler des conditions de travail qui seront épouvantables pendant des mois.

D'ailleurs, la FFE devrait lui proposer une réintégration pour sortir de cette crise, elle a tout à y gagner. Si les comptes s'améliorent, c'est cool pour tout le monde. Si ça se détériore, c'est licenciement économique pour plus d'un salarié cette fois.

@Yvechecs : on nous a garanti que le nouveau DG ne coûterait pas plus cher que la salariée licenciée. Tu sous-entends le contraire. Parles-tu des dommages collatéraux qui font monter l'addition ou des avantages hors salaire ?





yvechecs, le 06/09/2017 - 18:48:16
il est payé plus cher que Céline (avec moins d'heures de travail).
en plus, il est remboursement de ses nombreux déplacements domicile/siège fédéral et des nuits d'hôtel.
donc on nous ment.
n'importe quel licencié peut demander copie des comptes de la FFE...


Pietro, le 06/09/2017 - 20:16:59
@yvechecs : il faudrait nous donner les chiffres en votre possession et que vous demandiez par vous-même la copie des comptes. Je pense que tout le monde sera d'accord.
Beaucoup de gens parlent de droit, je voudrais bien connaître les articles concernés, pour mon information, merci.


TourBlanche, le 06/09/2017 - 20:25:26
@yvechecs : faut arrêter la désinformation. L'information c'est qu'il est payé le même salaire. Déjà faut arrêter de semer le flou sur ce point. Ensuite il fait moins d'heures ? Combien ? Et bien sûr les heures qu'il fait dans les transports et chez lui ont été comptabilisées ?

Déplacements vers le siège : combien ça coûte ? Et quelle est surtout la différence avec ceux qu'il faisait de toute façon en tant que membre du bureau ?

Des éléments précis et des faits svp. Pas des écrans de fumée.


yvechecs, le 06/09/2017 - 20:41:52
Des éléments précis ?
tu peux en avoir bien plus que moi en demandant les comptes à la FFE !
Par exemple : les 260 000 € promis, qui devaient être sur le compte fédéral avant le 31 décembre 2016 (oui oui, j'ai encore le programme de la liste de BK, c'est marqué dessus), sont-ils bien arrivés ?
à la dernière AG, ils ne l'étaient pas...


EchecEtMatt, le 06/09/2017 - 20:57:22
@TourBlanche :

> Et quelle est surtout la différence avec ceux qu'il faisait de toute façon en tant que membre du bureau ?

Allez, petit référence pirates des caraïbes : ce que tu dis n’a aucune sens.

Depuis quand Valenti était membre du bureau ? Avec qui veux-tu comparer ?

Valenti coûte plus cher que Lagadic, c’est indéniable, même avec un salaire identique comme l’annonce le président fédéral. Les frais de déplacement depuis Valence, ça coute....


Marc08, le 06/09/2017 - 21:03:11
Pour certains : le style cela commence par "placer ses copains" un petit rappel pour les amnésiques qu'a fait l'équipe précédende aprés avoir "négocier" le départ de Laurent : => placé des "copains" à des places rémunérés
et concernant les choses qui ne bougent pas depuis 20 ans ...MDR on a volontairement abaissé le niveau des "Frances" jeunes pour se "gargarisé" d'avoir plus de 1000 jeunes qui y participent en donnant quelques fois 5 places dans certaines catégories ( sur 4 participants donc tous qualifié) à des petites ligue en changeant le mode de comptabilité pour les places de qualifié, on fait des examens d'arbitrages incompréhensible pour le communs des joueurs motivé avec un taux d'échecs très important....cela motive les candidats de le repasser 3 fois !
bref plein de choses qui oublie que nous sommes "Sport" mais nous ne seront JAMAIS un vrai Sport, restons une fédé comme du temps de Loulou => familiale et sympathique , arrêtons de se prendre pour ce que nous ne sommes pas => combien de clubs sont réellement Professionnel ? ceux qui y était on presque tous disparus , l'avenir c'est quelque grand clubs pilotes pour faire plaisir a certains et quelques articles dans les "médias" et plein de petit clubs sans trop de contraintes ( et ne me demander pas ce que sont les contraintes les président de clubs dans des villes ou villages de moins de 5000 habitants le savent bien) pour valoriser notre JEU et pas Sport - aprés depuis quelques années beaucoup croient au père noël ils serait temps de redescendent de notre nuage et de revenir à nos valeurs


GBel, le 06/09/2017 - 21:48:10
Tout ça n'aurait pas du avoir lieu, c'est grotesque !

Si l'audit financier et organisationnel avaient bien été réalisés comme promis en AG !!

Encore une fausse promesse de BK ! J'en ai assez des fausses promesses des candidats, j'en ai assez des égos surdimensionnés qui font mauvais écho de notre discipline !!

Où sont les 260 000 euros promis ?

Une AG doit redonner la parole aux Clubs... Nous n'avons pas voté pour ça !!


JLuc74, le 06/09/2017 - 22:06:49
"MDR on a volontairement abaissé le niveau des "Frances" jeunes pour se "gargarisé" d'avoir plus de 1000 jeunes qui y participent"
C'est une excellente chose, non pas de se gargariser bien sûr. On s'en fout du niveau des CdF, ça n'empêche pas les meilleurs d'être champions. Il set important pour le développement des clubs qu'un maximum de clubs soient représentés. Se qualifier n'a rien de si simple (dans notre ligue en tout cas) parce que la densité de jeunes qui ont un vrai niveau augmente.

"on fait des examens d'arbitrages incompréhensible"
La preuve, même les arbitres qui font les annales se plantent dans les corrections.

"nous ne seront JAMAIS un vrai Sport"
J'espère bien.




Renan, le 06/09/2017 - 22:13:30
C'est intéressant ce que dit marco08 sur la fédération et sur le fait que les échecs c'est juste un sport...et tout le reste je suis d'accord...


TourBlanche, le 06/09/2017 - 22:45:19
Ah mince j'aurais juré que le DG était dans le bureau désolé. Mais ok un DG au même prix qu'une secrétaire vraiment personne ne trouve qu'on gagne au change ?!

@marc : sinon Laurent c'était pas un copain de Jean-Claude ? Sauf qu'il a pas mis 3 ans pour le placer hein. C'est pas la même. Après faut arrêter avec copain ou pas copain, le type est compétent ou pas ? Laurent était compétent, bah voilà.

Bon mais dans toute cette histoire je ne comprends absolument aucune décision, elles me paraissent toutes totalement incongrues :

1) Pourquoi licencier CL à la base ? Pour faire des économies ok mais déjà est-ce que ça rentrait vraiment dans le cadre d'un licenciement économique c'est pas clair du tout. Et surtout c'était archi-sûr que les autres conséquences allaient être très défavorables, à la fois sur le plan de l'image, sur le plan humain et même sur le plan financier (prud'hommes).

2) Pourquoi CL se perd en contestation de son licenciement alors qu'elle a de très bonnes chances de prendre 40 ou 50 000 euros aux prud'hommes ? Tu prends, tu prends le chômage, tu prends tout, et avec encore un peu de chance tu trouves un nouveau poste quelque part dans 2-3 ans et c'est le jackpot total. Enfin au moins pour elle tout ceci reste d'actualité, c'est probablement celle qui s'en sortira le mieux dans toute cette histoire !

3) Pourquoi faire une grève qui a environ zéro chance d'aboutir sur un truc positif et qui par contre occasionne déjà de nombreuses nuisances concrètes et qui en engendrera encore ? Le pire c'est de relire le point 2 et de se dire que la base de la grève c'est défendre CL. Ironiquement visiblement selon la loi française cela ne fait pas partie des motifs légaux d'une grève. C'est fantastique.

Ce serait le scénario d'un film, il serait recalé car beaucoup trop mauvais en terme de vraisemblance. Hélas c'est la réalité.


Renan, le 06/09/2017 - 22:55:03
Tourblanche,
Les prud'hommes ça peut durer 2 ans facile si la FFE fait appel ...bien sûr elle peut trouver du travail en RP...mais durant ce temps ça va pas être facile pour elle...


EchecEtMatt, le 06/09/2017 - 22:56:02
@TourBlanche :

> Mais ok un DG au même prix qu'une secrétaire vraiment personne ne trouve qu'on gagne au change ?!

Déjà avant de me prononcer, j’aimerais savoir si J. Valenti a un profil de DG. Parce que moi aussi je peux m’improviser DG hein.

Je pense simplement que l’on a pas besoin d’un DG dans notre fédération. 5 salariés, franchement, ils sont capables de faire leur job sans un chef.

> 2) Pourquoi CL se perd en contestation de son licenciement alors qu'elle a de très bonnes chances de prendre 40 ou 50 000 euros aux prud'hommes ? Tu prends, tu prends le chômage, tu prends tout, et avec encore un peu de chance tu trouves un nouveau poste quelque part dans 2-3 ans et c'est le jackpot total.

Peut-être qu’elle préférerait éviter de devoir couler la fédé en gagnant aux prud’hommes. Peut-être qu’elle aime les échecs, la FFE et qu’elle préférerait que tout reprenne son cours normal.


Petiteglise, le 06/09/2017 - 23:07:33
Comme visiblement personne ici ne s'y connait en droit plus que moi, c'est à dire pas du tout, j'ai regardé les Editions Tissot :
"la grève n’est pas nécessairement motivée par des questions de salaire. Il est possible de faire grève :
[...]
au nom de la défense de l’emploi.

Il peut s’agir :
[...]
de craintes consécutives à l’annonce d’un licenciement individuel économique, « la menace sur l’emploi que faisait peser ce licenciement caractérisant une revendication professionnelle de défense et de maintien de l’emploi intéressant l’ensemble du personnel »."

Et dans cet article de l'express - entreprise :
"De même, la cessation du travail par des salariés à l'annonce d'un licenciement pour cause économique de l'un de leurs collègues a été considérée comme relevant de l'exercice normal du droit de grève ; ce mouvement constituait en effet une revendication professionnelle de défense et de maintien de l'emploi intéressant l'ensemble du personnel."

Alors sûrement qu'il y a eu des cas où " la grève de solidarité vis-à-vis d'une salariée dont on conteste le licenciement a été jugée à plusieurs reprises par la Cour de Cassation comme "illicite" ", comme l'a écrit Bachar, mais une telle grève n'est pas "a priori illégale" comme le sous-entend TourBlanche.




EchecEtMatt, le 06/09/2017 - 23:11:48
Au passage, j’en profite pour en remettre une couche, ce que BK déclare dans son communiqué :

comme nous y autorise la loi et nous commande notre responsabilité, je vais tout mettre en œuvre afin qu'une équipe puisse assurer ce minima fonctionnel en cette rentrée chargée.

C’est faux, la loi n’autorise absolument pas cette pratique : le service minimum ne concerne que certains domaines (transports, hôpitaux...).

Donc ce serait purement illégal de recruter des intérimaires pour remplacer les grévistes.


papymichel, le 07/09/2017 - 06:22:07
petite rectification : Jérôme Valenti est de Romans sur Isère pas de Valence.ne confondons pas svp..! même si il prend le train à Valence..!


VincentNogent, le 07/09/2017 - 07:18:05
La triche aux olympiades.
La guéguerre Battesti Salazar
Nous voici au 3e episode de " la ffe s affaiblit toujours plus"


clarxel, le 07/09/2017 - 08:04:02
Deux remarques :

Le courrier de BK a à l'évidence été écrit (ou moins revu en profondeur) par un avocat, il suffit de comparer son style à ses éditoriaux d'EE...

Le motif de licenciement n'est pas lié à des difficultés économiques, nous avait expliqué Chemtov, mais à la nécessité de restaurer la compétitivité de la FFE.
Un motif qui me parait toujours douteux, comment évaluer la compétitivité d'une association, qui n'évolue pas dans un environnement concurrentiel au sens juridique du terme, cf les discussions précédentes et la jurisprudence sur le sujet ?
: (cet exemple déjà cité)
En conséquence, l'issue judiciaire me parait dangereuse pour la FFE, en raison de son coût potentiel.





Pietro, le 07/09/2017 - 09:05:25
Une grève on la fait au moment du licenciement, pas 1,5/2 mois après.

"Il (Erick Mouret) s'exprime d'emblée au nom des salariés et indique que les revendications de conditions de travail et de relations avec le Directeur Général ne sont qu'accessoires" dixit FFE, si on met en cause une personne, il faut prendre ses responsabilités, on pourrait penser à une contre-vérité.
Plus personne ne parle de la pétition, bizarre, bizarre.
Le droit du travail nécessite un avocat, il y a les formes à respecter pour tous.


PatriceVincens, le 07/09/2017 - 10:41:29
Quelle que soit l'issue de cette grève, j'ai bien peur qu'elle ne laisse des traces car je sais par expérience qu'il n'est pas aisé de travailler de façon sereine avec des personnes avec lesquelles on a été en conflit.
Ensuite, je m'interroge sur la pertinence à salarier au siège fédéral des personnes qui étaient jusqu'alors élus en province (D.Salazar, S.Reyreau, J.Valenti). Il ne faut pas mélanger les genres et malheureusement en général ça ne se termine pas bien, ni pour elles, ni pour les Echecs. Je pense que chacun doit rester à sa place et que la FFE, comme toute autre fédération, ne doit pas constituer une bouée de sauvetage à des situations personnelles.
En attendant d'importants dossiers structurels restent en plan et l'énergie déployée depuis des années à résoudre des problèmes de personnes n'est pas mise au service d'actions pourtant indispensables.
Et enfin dans le même temps, des centaines d'anonymes bénévoles oeuvrent afin que la rentrée se passe le mieux possible entre Forums des associations, ouverture des clubs, prises de licences et d'adhésions, confections de calendriers, contacts avec les élus de proximité, relations avec la presse, etc ... mais de cela on n'en parle pas trop.


Sdb64, le 07/09/2017 - 10:49:58
Il n'y a pas de notice pour faire une grève.
Une grève pendant la préparation du championnat de France... imaginer la zizanie et la catastrophe en terme d'image.
D'ailleurs ils étaient où les salariés pendant le CDF Agen ? D'habitude ils bossent beaucoup avant et pendant, puis le secrétariat est fermé pour une semaine de vacances. Mais ce n'était pas possible cette année. C'est pas un peu trop un CDF suivi de la rentrée pour les salariés les plus impliqués là-dedans ?
1.5 mois après, c'est parfait pour faire fléchir la FFE.

L'avocat de la FFE suggère à la FFE d'attaquer de tous les côtés. Waouh comme c'est étonnant ! On sait qui est sûr de sortir gagnant de cette situation.




VincentNogent, le 07/09/2017 - 12:35:17
http://www.france-echecs.com/article.php?art=20170717184705361

En Juillet déjà GBel avait posté ceci. Il y a sur le post initial et les réponses beaucoup d'informations intéressants.

1 mois et demi plus tard nous y voilà.

Alors 2 possibilités :

L'équipe en place est habituée à sa façon de travailler. BK veut renouveler et pour ce faire il a voulu embaucher Valenti pour un poste et des missions en particulier. On manque clairement de communication là dessus. Du coup il s'est pris de bec avec une salariée puis d'autres puisqu'on imagine facilement des désaccords sur la méthode de travail. Entre des anciens et des nouveaux, un grand classique.

Sentant le vent tourner ils sont allés se syndiquer. Céline Lagadic a été nommée représentante syndicale des salariés.

Puis un licenciement déjà pressenti ou prévu a eu lieu. C'est prendre le problème dans un tout autre sens.


Deuxième possibilité :

Manque total de communication au sein de la fédé. Licenciement surprise pour les uns, normal pour les autres. Mauvaise méthode de communication et probablement aussi de licenciement. Emmerdes en vue pour tout le monde.
Hypothétique licenciement ciblé sur le fait qu'elle aie brandi le mot magique syndicat. Ou l'inverse finalement ?

Un sacré feuilleton à suivre !


Renan, le 07/09/2017 - 13:56:32
Bonjour,
C'est les deux hypothèses Vincent Nogent, non?
Pour ce que j'en ais lu, non?...c'est concomitant !


ComicStrip, le 07/09/2017 - 14:39:08
@Sdb "On sait qui est sûr de sortir gagnant de cette situation." Oui les avocats !


VincentNogent, le 07/09/2017 - 15:28:00
Oui de toute façon chacun va camper sur ses idées


Sdb64, le 07/09/2017 - 15:39:07
Et pour ceux qui imaginent la FFE payer 50 000, 100 000 euros d'indemnités... vous rêvez. La nouvelle loi travail plafonne les indemnités prudhommales à peine au niveau du genou. Elle aura peut-être 3 mois de salaires si elle gagne.
D'où cette grève largement justifiée !!!


yvechecs, le 07/09/2017 - 18:22:12
@Sdb64 : le plafonnement des indemnités prudhommales ne sera effectif qu'après promulgation de la loi, ce qui n'est pas encore fait.
Si la plainte arrive au prudhommes ne serait-ce que la veille de la promulgation, alors le dossier sera jugé avec les lois en vigueur au moment du dépôt...


Petiteglise, le 07/09/2017 - 18:24:45
De manière rétroactive ?! Ça m'étonnerait fortement mais comme dit plus haut, je n'y connais rien.

Edit : croisement avec yvechecs


GBel, le 07/09/2017 - 19:01:39
J'ai reçu cette réponse d'un membre du CD qui a confirmé de façon quasi unanime la poursuite du licenciement et l'inutilité d'une AG...

" un audit a bien été effectué sur tous les postes de la FFE, comptable, humains et organisationnel.
Les conclusions de cet audit à clairement montré qu'une réorganisation à tous les niveaux était indispensable, dont acte. "

Pourquoi n'avoir pas diffuser ces deux audits, ça aurait beaucoup plus clair !!

défaut d'information ? désinformation ? non information ?


Marc08, le 07/09/2017 - 19:06:35
d’après la loi elle aurait droit a environ 5000 à 6000€ pour environ 10 ans d’ancienneté, c'est pour cela que pour l'instant la FFE est sereine, après il faut que les juges prud’homaux juge l'affaire comme licenciement illégal et là comme en plus elle est délégué syndical cela risque de chiffrer car les juges n'aime pas du tout cela.... et très souvent dans des cas comme celui ci le "patron" ou le chef du personnel fait une proposition "à l’amiable" assez conséquente pour éviter des mauvaises pubs et que cela lui revient trop chère et que le dossier dure ce qui nuit à l'entreprise et c'est un délégué syndical qui s'exprime en connaissance de cause


JLuc74, le 07/09/2017 - 19:44:53
Ce qui est "amusant" (pas vraiment en fait) c'est que la FFE publie aujourd'hui ça : Licences
Je me suis dis en ouvrant le lien que ça donnait sans doute une solution pour faire face aux difficultés actuelles mais à mon avis le type qui a publié ça ne doit même pas être au courant de la grève. Ah bon ? Une grève ?...

Pour connaître les tarifs des licences il nous renvoi sur la page des tarifs de la saison dernière. On fait comment pour connaître ceux de cette année ??

Je veux bien payer par voie postale, même si n'ayant pas prévu d'avoir à le faire j'ai un petit souci dans l'immédiat. J'aurais besoin de contacter la FFE pour régler un problème et là on me dit que c'est Céline Lagadic qui s'occupe de la ligue. C'est marrant mais je n'ai pas l'impression que ça a une chance d'aboutir.

Jusque là notre chère fédération nous laissait une semaine pour payer, maintenant ça doit se faire au plus tard le lendemain. Sinon quoi au fait ? Sinon on ne peut plus passer d'autre commande ? Mais de toute façon on ne peut pas en passer. Et puis quoi ? Si on veut passer une commande 15 jours plus tard il suffit de payer la première à ce moment là.

Bon, pour ma part je ne vais pas commander de licence tant que la grève n'est pas terminée et la situation normalisée. Et je propose aux autres présidents de club d'en faire autant.


PatriceVincens, le 07/09/2017 - 19:51:15
"cet audit a clairement montré qu'une réorganisation à tous les niveaux était indispensable".

Nul n'a jamais qu'il ne fallait toucher à rien et ne pas revoir l'organisation interne de la FFE. Mais réorganiser ne veut pas obligatoirement dire licencier, surtout quand un poste que je juge indispensable n'est pas tenu, celui du développement.

En effet, il y aurait largement à employer une personne quand on voit le potentiel de licenciés non sollicités et le nombre trop important de zones blanches restant dans l'Hexagone. A moins de se contenter du maigre chiffre de 55 976 licenciés, fort éloigné des objectifs affichés depuis une décennie.




JLuc74, le 07/09/2017 - 20:17:51
"fort éloigné des objectifs affichés"
Je ne comprends pas qu'un candidat à la présidence fixe des objectifs en nombre de licenciés, comme si c'était à la FFE d'aller chercher les joueurs, de trouver les licenciés.

Le seul aspect de la FFE qui est nécessaire pour que les clubs se développent c'est que l'administratif fonctionne, ensuite c'est aux clubs d'agir.

Un "responsable du développement" ne manquerait pas d'arriver avec des idées mais la seule idée qu'il doit avoir ce n'est pas de dire "les clubs doivent faire ceci" ou des trucs du même genre mais au contraire laisser les clubs mettre en place des solutions locales qui n'ont pas besoin d'être dictées par la FFE. Dans un sens c'est un peu la situation actuelle sans qu'elle soit exprimée à ceci près que le calendrier fédéral devrait être allégé et mieux pensé pour laisser aux clubs des dates disponibles pour leurs compétitions (3 rondes d'interclubs jeunes en 5 semaines pendant le premier trimestre déjà bien chargé mais rien pendant 11 semaines entre février et avril)


PatriceVincens, le 07/09/2017 - 22:00:36
Entre la FFE et les clubs, il y a les Ligues et les Comités.
Les clubs ont à assumer leur propre développement mais ne sont pas chargés de créations extérieures. C'est le rôle des CDJE (j'en suis à la création de mon 4° club !).
Le rôle de la FFE doit être de susciter, de conseiller et de coordonner. Et de travailler avec les organes décentralisés.
En son temps, c'est ce qu'avait fait avec succès la FF de rugby à 15.
Alors, pourquoi pas à la FFE ?



GBel, le 07/09/2017 - 22:01:33
parce JL74 l'a déjà dit et redit !


Oliverftn, le 07/09/2017 - 22:16:42
Est-ce qu'il serait possible tout en continuant le mouvement social de débloquer dans l'interface gestion des clubs la prise de licences ?

Je ne vois pas pourquoi on prendrai en otage les Présidents de clubs qui sont pour la plupart bénévoles.

Merci !!


JLuc74, le 07/09/2017 - 22:33:21
Des clubs créés par un CD ou une ligue ? Comment ça peut fonctionner ?
Pour créer un club il faut des personnes pour s'en occuper, au minimum une personne si il s'agit de créer l'activité dans une association multi-activités mais plus classiquement un groupe de personnes suffisamment important pour que ça puisse fonctionner.
Ils les trouvent où les CD et les ligues les personnes pour créer des clubs ? Ce ne sont pas plutôt des personnes qui souhaitent créer un club qui contactent les instances locales ?

Ce serait bien si un CD pouvait décider de créer un club mais ça me semble plutôt anecdotique.


Chemtov, le 07/09/2017 - 22:38:26
@PatriceVincent : '' Le rôle de la FFE doit être de susciter, de conseiller et de coordonner. Et de travailler avec les organes décentralisés. ''
Tout à fait. C'est exactement de cela que nous avons parlé au séminaire des ligues. Avec des projets d'outils, de services, de conseils, de soutiens pour chaque ligue.

@Oliverftn : Débloquer l'interface ? Ben non... évidemment. C'est là, l'arme principale des grévistes. Actionnée juste au bon moment. Afin de causer le maximum de nuisances.

@JLuc74 : Une ligue ( et la FFE donc ) peut soutenir un club qui est en train de naître. Par exemple, en offrant un événement, comme un simultanée d'un MI.


Zorglub, le 07/09/2017 - 22:42:33
+ 1 oliverftn


Sdb64, le 07/09/2017 - 22:57:36
ça commence à couiner pour la prise de licences. Tant mieux. Couiner aussi fort que vous pourrez. Vous êtes la clef du problème.



JLuc74, le 07/09/2017 - 22:58:17
"Une ligue ( et la FFE donc ) peut soutenir un club qui est en train de naître"
Bien entendu mais je n'appelle pas ça créer un club.



VincentNogent, le 07/09/2017 - 23:34:34
Couiner ? La clef du problème ? Pas vraiment.

Prise en otage et il faudrait qu'on croit les gens sur leur bonne parole alors que c'est tout sauf clair cette histoire.

Les Interclub auront bien lieu par chez nous. Avec ou sans licence. On s'en tape. On jouera. Et puis on se débrouillera plus tard selon l'évolution de la situation avec les feuilles de match.

homologués ou non les tournois auront lieu. Les gens sont là pour jouer. Pas pour faire de la politique. On a assez avec la comedia nationale.


Chemtov, le 08/09/2017 - 00:27:05
C'est clair. Et en plus on économise de l'argent ! Je n'ai plus mes soucis de la rentrée pour payer mes premières licences ( alors que les cotisations se font souvent attendre....). J'ai regardé, l'an dernier, avant les premiers matchs par équipe, nous avions déjà versé plus de 3700 euros à la FFE ( et 8755 en fin de saison...).


Anonymousse87, le 08/09/2017 - 00:29:14
@JL74 : "Ce qui est "amusant" (pas vraiment en fait) c'est que la FFE publie aujourd'hui ça :
Licences"
En lisant un peu entre les lignes, on peut aussi comprendre que si les clubs veulent convoquer une AG, ils doivent être affiliés pour la saison et avoir au moins 5 licences A. Or avec le site bloqué, peu ont dû faire le pas par voie postale et donc ... ils ne sont pas en droit de convoquer une AG !

Cette situation est vraiment désolante avec des informations discordantes. Quelle issue trouver ? Comment pourront-ils (re)travailler ensemble ? On est au milieu de tout ça et on nous demande de choisir un camp en quelques sortes. J'ai bien peur que quel que soit le choix, il soit mauvais ! Nous sommes dans une position de zugzwang ! Quant à la FFE, ils sont dans une position de trébuchet. reste à savoir qui a le trait :-)


Chemtov, le 08/09/2017 - 00:51:56
Et oui, pour les affiliations, on en revient à mon intervention du 04/09/2017 - 22:04:24
( '' Pour gagner du temps, car de toute façon, il vous faudra bien les saisir un jour, vous pouvez saisir vos affiliations sur un listing et les envoyer par la poste. Je crois que je vais faire ça. http://www.echecs.asso.fr/Actus/3470/EtatAffiliation.pdf '' )

Et en ce qui concerne ''reste à savoir qui a le trait'' . je dirais : La justice. Nous n'avons pas à nous substituer aux autorités compétentes qui ont été saisies. Le CD a voté pour une action en justice avec 16 voix ''pour'', 4 ''contre'' ( je suppose 3 de l'ancienne liste, Stéphane Escafre s'étant peut-être abstenu ), 2 abstentions et 2 sans réponses ( dont peut-être le Ministre ). Je me demande comment a voté notre vice-président, Gilles Betthaeuser ?


Zorglub, le 08/09/2017 - 07:04:11
+ 1000 pour Vincent et Chemtov


Mynhoss, le 08/09/2017 - 07:08:46
C'est ce genre de chose qu'il faut réformer car ça ne mérite pas les 10 000 euros qu'un tel comité doit certainement toucher.

http://cdje92.canalblog.com


JLuc74, le 08/09/2017 - 08:30:29
@Mynhoss : Qu'est-ce que tu veux dire ? Ton lien donne sur un site du CD92 dont les 3 seules infos ont 3 ans d'âge. C'est ça que tu voudrais réformer ?

Ca fait un moment que je pense qu'en terme de communication sur le net la FFE devrait proposer aux ligues, CD et clubs qui n'en ont pas, ou n'ont personne pour les faire vivre, des sites web tout faits qui serait partiellement et automatiquement alimentés par les infos dont dispose la FFE.

Par exemple pour un CD on aurait un blog, la liste des clubs du CD, les prochains tournois locaux, les tweets de la FFE, etc, etc. Si le CD ne le fait pas le blog s'alimenterait automatiquement avec les annonces et résultats de tournois, etc.

Il y aurait un joli projet à mettre en place, et ce ne serait pas si compliqué ni si coûteux que ça.


PatriceVincens, le 08/09/2017 - 08:53:06
@JL74 : ce post est consacré à la grève des salariés.
Concernant le développement, contacte-moi en MP et je t'expliquerai la différence, aux Echecs comme au foot, qu'il existe entre une défense en ligne basse et lente, style Raymond Domenech, et une défense haute et vive, style Ajax d'Amsterdam que j'ai eu la chance de côtoyer dans ma jeunesse. Dans la vie économique il y a un principe, ou tu vas vers la clientèle, ou tu attends qu'elle vienne à toi, avec les risques que cela comporte. Il en est de même en sport et dans la vie associative.


ComicStrip, le 08/09/2017 - 11:36:07
pas sûr qu'il faille expliquer davantage en MP ou ailleurs !


Chemtov, le 08/09/2017 - 12:33:12
@JLuc74 : Mais on dirait que vous étiez au séminaire des ligues à Agen ! Nous avons eu une belle présentation de M.Houari qui va dans ce sens. Ce ''joli projet à mettre en place'' semble bien en route ! ( si, évidemment, la FFE n'est pas trop paralysée ).
@DDTM : C'est à vous... ( pour le compte-rendu à réclamer )



JLuc74, le 08/09/2017 - 12:52:50
Je n'étais pas à Agen mais je suis heureux d'apprendre que la FFE a eu la même idée.

(Enfin bon, du coup je me mets à douter de l'idée...)


Sdb64, le 08/09/2017 - 13:29:55
Un site pour chaque ligue et CDE. On parie qu'il y aura un prestataire de service qui va se gaver avec ce projet (pendant que d'autres se font licencier ou sont sur la sellettes).
Présentation de M.Houari. Alors combien ça va coûter ?



JLuc74, le 08/09/2017 - 13:46:08
"Un site pour chaque ligue et CDE"
Je ne sais pas quelle est l'idée de la FFE mais dans mon idée il s'agirait de faire un développement pouvant permettre à tout le monde d'avoir son site. Quand on le fait pour un club, un CD, une ligue on le fait pour tous si c'est fait intelligemment.

Faire appel à un prestataire de service ? Ce serait une belle erreur alors qu'on pourrait le faire gratos en faisant appel au bénévolat. Il y a des compétences parmi les joueurs, j'en suis sûr.


Chemtov, le 08/09/2017 - 14:04:17
Toujours super positif Sdb64 !


EchecEtMatt, le 08/09/2017 - 14:07:20
@Chemtov : pour les 4 personnes qui ont voté contre, personnellement je miserais simplement sur les 4 membres élus au CD de la liste Escafre.


Sdb64, le 08/09/2017 - 14:13:19
@chemtov : Rien de négatif. Juste qu'il y a les compétences dans chaque ligue et comité pour créer un blog ou un site qui a de l'allure, mais que personne ne s'y colle.
Le plus difficile à trouver c'est les webmasters, et vous le savez.
Enfin ça va finir en copinage pour savoir qui va créer ces sites. Comme l'Etat qui fait construire des autoroutes hors de prix et inutilisées pour le plus grand plaisir des Vinci et compagnie.



Chemtov, le 08/09/2017 - 14:22:57
Oui, il s'agirait d'un site identique dans sa structure de base, déclinable à tous les niveaux, ligues, comités, clubs, mais sur lequel on pourrait avoir toutes les particularités propres à chaque ligue ( comités dép. ou club ) et bien sûr avec tous les liens possibles. Avec un hébergeur unique.

L'idée serait d'avoir aussi une cohérence nationale en matière de communication, d'information, d'échanges. Avec des modèles pour contacter d'éventuels partenaires, pour mieux présenter ses activités aux visiteurs du site, etc...

@Sdb64 : Combien ça va coûter ? Je ne sais pas. je ne me rappelle pas qu'on ait parlé d'argent à Agen. Mais la présentation de M.Houari et son travail, qui étaient déjà pas mal du tout, étaient gratuits ! Je crois que, sur ça, la question avait bien été posée. Mais c'est vrai qu'à Agen, il y avait d'autres gens suspicieux comme vous. En fait, sur le fond, je trouve vos remarques systématiques envers M.Houari assez déplaisantes, voire très, très limite ( Au passage, je ne suis pas payé pour faire la promotion de la FFE ).


ChessLulu53, le 08/09/2017 - 15:00:55
Bonjour,
Voici le droit de réponse des salariés de la FFE:::

Syndicat CGT des salariés de la Fédération Française des Echecs
Syndicat CGT des salariés de la Fédération Française des Echecs
1 rue Ernest Hemingway, 78370 Plaisir
salariesffe@gmail.com
Plaisir, le 7 septembre 2017,
Mesdames et messieurs, chers amis,
Le dernier communiqué du Président appelle une réponse de notre part pour rétablir certains faits.
Nous travaillons pour certains depuis plus de 20 ans à la FFE, beaucoup d’entre vous nous connaissent, savent que nous n’avons jamais compté nos heures et jamais nous ne nous serions imaginés en être réduits à déclencher un mouvement de grève dans le milieu associatif. Cette grève est d'ailleurs notre dernier recours, car nous avons à de nombreuses reprises durant le mois d’août, tenté de discuter et de convaincre le Président fédéral de revenir sur sa décision.
Le déclencher à la veille de la nouvelle saison était malheureusement la seule façon d’attirer l’attention des adhérents et des clubs sur un licenciement « économique » qui est un drame humain, sur une façon de procéder de la direction au mépris le plus élémentaire du droit syndical et qui, nous le redoutons, peut fragiliser la FFE.
Les conséquences financières au Tribunal des Prud’hommes peuvent être très importantes et notre fédération va donner une image bien triste aux pouvoirs publics.
Notre intention n’a jamais été de bloquer notre fédération, si les licences ne peuvent être prises le 1er septembre, elles le seront le 15 ou le 20, cela n’empêchera personne de jouer aux échecs et les désagréments seront bien moindres que ceux provoqués par l’immense majorité des mouvements syndicaux.
Contrairement à ce que dit le Président dans son communiqué, il y a eu une seule réunion préparatoire de rentrée la semaine précédente. Lors de cette réunion, nous avons exprimé à nouveau notre désaccord sur le licenciement de Céline Lagadic et tous les problèmes que cela engendre, sans que nos remarques sur ce sujet soient prises en compte.
Concernant le dialogue avec les salariés grévistes, Il n’y a eu qu’une seule réunion de négociation officielle avec tous les grévistes, le lundi 4 septembre, et contrairement à ce qu’indique le Président dans son communiqué, nous n’avons jamais dit que les revendications sur les conditions de travail étaient accessoires, mais qu’elles étaient liées au départ de notre collègue. Si notre revendication est une proposition de débat sur ce sujet grave (licenciement « économique ») via l’AG fédérale, de son côté, le Président fédéral n’a fait la moindre proposition constructive, et nous voilà confrontés à une escalade de sa part avec des tentatives d’intimidation remettant en cause notre mouvement, et de menaces d’entreprendre des actions par l’intervention d’une « équipe » qui risque surtout d’engendrer des dégâts dans les données de la FFE.
Licenciement surprise de la Secrétaire Générale de notre syndicat, menaces à peine voilées sur les grévistes, intervention d’une équipe pour s’emparer de l’outil de travail, chacun peut se faire une idée de l’ouverture et des méthodes employées.
Le Président peut arrêter notre mouvement immédiatement en convoquant une assemblée générale où il pourra expliquer aux clubs pourquoi, au coeur de l’été, il licencie en priorité l'élue syndicale mère de deux enfants et salariée depuis 10 ans sans aucun échange avec les salariés ou le syndicat CGT FFE. Il pourra expliquer aux clubs quels sont les problèmes financiers dont il n’avait pas été fait état qui le poussent à agir ainsi, il pourra expliquer aussi les techniques de management qui consistent à
Syndicat CGT des salariés de la Fédération Française des Echecs
Syndicat CGT des salariés de la Fédération Française des Echecs
1 rue Ernest Hemingway, 78370 Plaisir
salariesffe@gmail.com
mettre, depuis des mois, sur la touche, des salariés pour dans le même temps faire appel à des prestataires pour les remplacer.
Nous faisons appel à tous les clubs qui seraient interpellés par ces façons de procéder ainsi que par le sort de Céline Lagadic et l’avenir de notre fédération. Si le Président ne veut pas de cette Assemblée, un tiers des clubs peut la demander.
Le Président s’interroge sur la sortie de grève si le résultat ne convient pas alors que nous lui avons déjà signalé que la convocation suffira à arrêter la grève, indépendamment des décisions prises.
Nous arrêterons donc notre mouvement dès ce moment ou s’il est évident que cette Assemblée n’est pas souhaitée par les Clubs, sans qu’il soit besoin de nous faire des menaces et de risquer l’intégrité des données de la FFE.
Joëlle Mourgues, 25 ans d’ancienneté
Erick Mouret, 20 ans d’ancienneté
Laëtitia Chollet, 10 ans d’ancienneté
Jordi Lopez, 10 ans d’ancienneté


r2d2, le 08/09/2017 - 15:25:07
Le son de la cloche tintinnabule différemment et je ne sais pas pourquoi, ce son me semble beaucoup plus clair.
Je suis solidaire de tout cœur avec vous !
Inadmissible de licencier une personne ainsi par le fait du prince !
Je convaincrai mon président de club dès la prochaine AG pour faire pression sur la FFE et je souhaite qu'il en soit de même dans les autres clubs !
Bon courage à vous.


r2d2, le 08/09/2017 - 15:41:29
@Sdb64
Je me suis posé les mêmes questions sur les prestations soi-disant gratuites du conseiller du président de la FFE (Mr Houari).
Je ne le crois pas une seconde, et si gratuité ce jour il y a , il y aura évidemment un retour d’ascenseur le moment venu.
Je pense qu'il faut arrêter de nous prendre pour des lapins (crétins) de 3 semaines.
Et au passage, on ne l'a pas attendu pour avoir créé un site internet et le faire vivre.


Marc08, le 08/09/2017 - 17:24:48
Bon maintenant pour ceux qui connaissent bien la Fédé ce n'est pas n'importe qui qui signe cette lettre mais 4 personnes qui n'ont jamais compté leur heures et pour ceux ou celle qui ont fréquentés les réunions FFE (Président de Ligue etc..) Joëlle par exemple sacrifiait souvent son W.E pour être présentes pour que l'organisation soit parfaite, et pour Jordy idem quand a Erick de mon coté il était toujours disponible pour des conseilles et réponse et ceci pratiquement à n'importe quel heures et même les W.E - bref des personnes que l'on ne peu remplacer par des prestataires et qui ont largement donné pour notre sport et on voit maintenant la réalité du vote des présidents de clubs pour cette équipe qui fait une "chasse aux sorcières" ! au lieu de travailler réellement pour notre "sport"



© 2000-2017 - France Echecs