France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- samedi 23 septembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

L'avenir des cadences passera-t-il par plus de cadences rapides ? par Rachmani le 18 août 2017  [Aller à la fin] | Tournois |
Bonjour.
Les cadences actuelles devraient continuer,
toutefois, il devrait émerger plus de tournois en semi rapide ou rapide.

La culture de l'agressivité sur l'échiquier est-elle l'avenir ?
Prendre le temps sur l'échiquier, c'est ce que l'on fait pour résoudre des exos. Cela structure la pensée. Mais cela ne doit pas tout le temps être la seule manière de jouer.
cf E. Birmingham en cours collectif : "fischer a proposé ce coup ... dans cette ouverture ..." en 30 secondes.

Quand un très fort joueur met 3 fois moins de temps à trouver la réponse que soi, cela donne à réfléchir.

Pourquoi un de mes amis à 2100 elo arrête les tournois ? cf http://www.france-echecs.com/article.php?art=20170805230650289
parce que pour lui, il passe trop de temps en tournoi et se sent livré à lui-même.

Proposition :
- Les cadences devraient s'allonger avec le niveau.
- Arrêter de se résigner à jouer uniquement en partie longue.
- Les parties longues ont beaucoup de vertus. Toutefois, c'est une erreur de ne pas varier les plaisirs et de ne pas mettre en avant les autres manières de jouer, s'entraîner, progresser.
- Proposer la culture de l'agressivité (ouvertures, tactique, finales, attaque positionnelle....)


JLuc74, le 18/08/2017 - 11:09:39
"il devrait émerger plus de tournois en semi rapide ou rapide."
Soyons précis, "semi-rapide" ça n'existe pas (ça n'existe plus)

"La culture de l'agressivité sur l'échiquier est-elle l'avenir ?"
Pas grand chose à voir avec la cadence, c'est une toute autre question.

"- Les cadences devraient s'allonger avec le niveau."
C'est une idée reçue, d'ailleurs relayé il y a quelques temps par Kasparov, qui voudrait que les petits joueurs ont besoin de moins de temps, rien de plus faux. Beaucoup de pousseurs de bois aiment avoir beaucoup de temps pour pousser du bois.

Bon, on a quoi comme cadence habituellement pratiquée chez nous en ça donne quoi en terme de durée de tournoi :
- Blitz : un tournoi en 1 après-midi, une soirée)
- Rapide : un tournoi en 1 journée, voire en 1/2 journée
- lent : là c'est plus variable donc je détaille :

* 3 parties dans la journée à une cadence plutôt rapide (50+10 ou 60+30), ça permet de faire un open en 2 jours (week-end) ou une compétition type Loubatière en 1 journée.

* 2 parties dans la journée en 60+30, voire 90+30 et on fait un tournoi sur un week-end prolongé (3 jours)

* 1 partie par jour, 90+30 ou plus (60+30 comme à Thônes, mais ça c'est open+vacances) pour un open d'une semaine.

Tout ça semble bien plus lié au temps dont au dispose pour le tournoi qu'à tout autre critère. Où intervient le niveau du joueur là dedans ? Difficile de douter qu'en moyenne un fort joueur s'en sortira aussi bien en 50+10 qu'en 90+30 avec un incrément au 40ème même si certains peuvent apprécier les cadences plus ou moins longues.

Un truc à prendre en compte c'est que les types de cadence (rapide, blitz, lent) correspondent à des modes de pensée différents, un peu comme en athlétisme on peut comparer le 100m, le 800m et le 10.000m. La comparaison a ses limites, les niveaux de différence sont bien moins marqués aux échecs, mais tout comme l’athlète courre différemment le joueur d'échecs pense différemment.



Renan, le 18/08/2017 - 12:04:51
Bonjour,
La pour une fois je suis d'accord avec jl74...
Il doit y en avoir pour tout le monde...les licenciés payent pour avoir une palette de temps à leurs dispositions...
Rachmani ton ami 2100 se sent livré à lui même ??
Il a des problèmes ????


DDTM, le 18/08/2017 - 12:33:38
Pour certains, l'info principale du fil est que Rachmani a un ami :D .... et l'info subsidiaire qu'il est 2100 ...


Rachmani, le 18/08/2017 - 22:15:26
L'illustration des athlètes est claire. OK avec ca.

Renan, tu as raison, c'est là dessus ou il faudrait insister : un palette de temps à dispositions des licenciés.

Le but de ma question est de savoir si pour des joueurs de cadences longues, les cadences rapides présentent un intérêt.
Pour les joueurs de cadence rapide, je rencontre beaucoup de joueurs réfractaires au club car pour eux, c'est forcément faire des cadences lentes.
Et puis, j'ai juste l'impression de rencontrer plus de joueurs de blitz, rapide que de cadence longue.


JLuc74, le 18/08/2017 - 23:10:48
"Le but de ma question est de savoir si pour des joueurs de cadences longues, les cadences rapides présentent un intérêt."

Essayons de comprendre ce que tu appelles "un joueur de cadence longue"

La plupart des joueurs que je connais apprécient toutes les cadences, ils vont faire un tournoi de blitz avec autant de plaisir qu'un tournoi en cadence lente.

Il y a bien sûr des réfractaires à certaines cadences donc c'est parmi eux que je suppose qu'il faut chercher les "joueur de cadence longue", qui se définissent donc plutôt par leur manque d'intérêt pour les autres cadences.

Du coup, il suffit d'être un peu logique si un "joueur de cadence longue" se définit comme étant réfractaire aux cadences rapides ça veut bien dire que les cadences rapides n'ont pas d'intérêt pour lui. C'est une lapalissade.


Julo62, le 19/08/2017 - 10:43:34
Je ne suis pas un grand fan des cadences "lentes". Je ne considère pas du tout qu'ils sont les vrais échecs en opposition à tout le reste.
Je crois même qu'ils sont de moins en moins adaptés à notre époque, même au niveau amateur.

Le jeu lent est ingrat, car on joue peu. On n'a pas le temps de se consoler d'une mauvaise expérience comme peut l'être une mauvaise partie du dimanche.
On a merdé, c'est fini, il faudra passer sa semaine avec ce sentiment négatif.

Moi, c'est pour ça que j'ai arrêté la compétition, passer sa journée ou son Week-end à jouer et ruminer, après, plusieurs jours sa médiocrité, ça m'était devenu vraiment désagréable.

J'aimerais bien que les inter-clubs (j'ai longtemps joué en N2) ne se jouent plus en "classique", mais plutôt en mini-matchs de 4 parties rapides, genre 20min + 10s/cp.
(Pour être sûr de bien me faire comprendre, composition d'équipes comme actuellement, mais chaque joueur joue un match en 4 parties avec son adversaire.)


Ce serait très intéressant, je crois, à jouer, et sur 4 parties, on a toujours du positif à quoi se raccrocher pour passer sa semaine !


Rachmani, le 19/08/2017 - 16:12:46
C'est là ou julo62 a raison, jluc74.
C'est le vieux débat des "stratégiens" qui prennent de haut les "tacticiens".
Et c'est comme cela que les peureux de la tactique n'osent pas TxB2+ ici dans la partie Bilel Bellahcène qui oppose GMI Azéri Namig Guliyev
http://www.idf-echecs.com/pages/4-ligue-idf1/1-actus/1191-la-chronique-2017.html


Nos petits génies, GM de plus en plus jeunes, savent surfer sur l'agresivité (sameul sevian, Nihal Sarin, Praggnanandhaa) doublés d'une culture complète dans tous les compartiments du jeu.

Quand on s'écroule en blitz/rapide, c'est qu'on a taf en tactique, que ca plaise ou non.



JLuc74, le 19/08/2017 - 17:07:33
@rachmani : Il semble que tu associes tactique à blitz et stratégie à cadence lente et c'est totalement faux. Ce n'est d'ailleurs pas du tout de quoi parle Julo62.

Julo62 parle de deux choses :
- la frustration qu'il peut connaître quand il perd une partie d'interclubs mais la frustration de faire 2/7 dans un tournoi rapide n'est pas moindre.
- Les cadences lentes ne seraient plus adaptées à notre époque. Et là je me demande comment il se fait qu'il y a de plus en plus de joueurs qui font des opens (c'est ce que j'observe autour de moi), et je ne sais pas ce qu'il en est en interclubs ou dans les tournois internes mais ça ne me semble pas en baisse non plus.


Renan, le 19/08/2017 - 18:58:01
Bonjour à tous...
Je suis d'accord avec toi julo62 mais tu peux avoir le même sentiment en rapide/blitz...
Je me souviens d'une de mes premières parties avec le club du Mans contre le club d'Alençon ; 2 parties contre un joueur en 61min Ko...
1 partie avec les blancs l'autre avec les noirs...
À la 1ere j'avais les blancs et j'ai joué contre un 2000 (sur une sicilienne)qui m'avait arnaqué sur la fin alors que j'étais bien mieux... j'ai ensuite été écrasé avec les noirs mais je rumine encore cette partie depuis 15 ou 16 ans...
Par contre oui il faudrait jouer beaucoup en rapide (moins de 20 minutes) pour avoir un classement qui permet de jouer en cadence lente...
Dire qu'il y a une opposition stratège / tacticien peut être , mais seulement à un certain niveau pas quand tu es 1500...le Txb2+ tu le joues si tu es audacieux sans être ni stratège ni tacticien !



Sdb64, le 19/08/2017 - 19:05:10
"et je ne sais pas ce qu'il en est en interclubs [...] mais ça ne me semble pas en baisse non plus."

Pour essayer de te répondre :
- en 2007, on compte 636 équipes de la N4 au Top16.
- en 2017, on compte 697 équipes de la N4 au Top12. (édit)


On peut remarquer que le niveau des participants de N3 et N2 baisse sensiblement partout en France.
Par exemple, aujourd'hui un 2000 jouant au 7ème de N2 risquera la contre-perf les deux parties sur trois (4 parties sur 5 dans certaines poules), alors qu'il y avait plus de 90% de +2000 en N2 il y a 10 ans.

Je crois que beaucoup de joueurs délaissent la compétition par équipe au détriment des Opens.




JLuc74, le 19/08/2017 - 20:05:34
"On peut remarquer que le niveau des participants de N3 et N2 baisse sensiblement partout en France."
Le niveau ou le classement ?


Sdb64, le 19/08/2017 - 20:37:01
Le niveau et le classement.


JLuc74, le 19/08/2017 - 20:44:31
Je ne vois pas ce qui te permet d'affirmer que le niveau baisse. Le classement n'est qu'un chiffre qui subit des inflations et des déflations en fonction de l'évolution des règlements.


Meteore, le 20/08/2017 - 02:08:37
Le niveau on ne le connait pas en soi. ..seul compte le classement


VincentNogent, le 20/08/2017 - 14:44:34
C'est avant tout une question de goûts. Je joue principalement en cadence lente. J'apprécie beaucoup la cadence 1h + 30secondes par coup car elle permet de faire un open de 5 rondes sur un week end.

J'ai tendance à choisir cette cadence en priorité car je trouve qu'elle est le parfait compromis entre grosse cadence lente et rapide.

Le rapide et le blitz ne sont que divertissement pour moi. Je n'ai jamais pris ça totalement au sérieux car on n'a pas la même profondeur d'analyse.


Meteore, le 20/08/2017 - 19:28:12
Même en lent on ne peut pas tout analyser.
Il faut essayer de ne pas trop calculer tout en calculant l essentiel


tovarich, le 20/08/2017 - 19:30:03
Avec des cadences plus rapides, le calcul brut compte moins que l'expérience, la connaissance, la maîtrise de soi et la faculté d'intuition. D'ailleurs, le pourcentage de victoires est bien plus élevé car la maîtrise intrinsèque du jeu d'échecs (en particulier dans les finales) fait la différence.

La coexistence des différentes cadences est tout à fait possible. La création de différents classements n'est pas une mauvaise chose.

Par contre, si on veut médiatiser le jeu, il n'y a pas le choix, il faut aller sur des formats d'une ou deux heures par partie maximum, permettant de jouer deux ou trois parties par jour. Et ça ne passera pas que par internet mais aussi par la télé.


JLuc74, le 20/08/2017 - 20:20:40
"le pourcentage de victoires est bien plus élevé car la maîtrise intrinsèque du jeu d'échecs..."
Mouais... le pourcentage de victoire est bien plus élevé dans les cadences rapides parce que le nombre de gaffes est bien plus élevé.

"Et ça ne passera pas que par internet mais aussi par la télé"
Re-mouais... je parierais qu'entre un match de foot et un compétition d'échecs les joueurs d'échecs licenciés choisissent majoritairement le match de foot.




tovarich, le 20/08/2017 - 20:29:53
Ben oui JLuc74 la gaffe s'explique aussi par la différence de maîtrise (l'intuition). Et quoiqu'il en soit, c'est la télévision qui médiatisera les échecs, pas internet. Regardez la pétanque sur l'Epique 21 ou alors the Master Game, émission de la BBC dans les années 70-80 ou alors la NHK Cup pour le go au Japon.


JLuc74, le 20/08/2017 - 21:02:49
"la gaffe s'explique aussi par la différence de maîtrise"

Alors en cadence rapide ou blitz ça devrait être rarissime chez les GM. Il suffit d'avoir regardé le tournoi de St-Louis pour se rendre compte que ce n'est pas le cas.

"c'est la télévision qui médiatisera les échecs"

"médiatiser" n'est pas "développer", la médiatisation des échecs restera de toute façon marginale pour son développement. Occasionnellement 3mn au journal de 13h, ça ne va pas loin.


Renan, le 20/08/2017 - 22:08:26
Bonsoir jl74,
Pour une fois je suis d'accord avec toi...


Orouet, le 20/08/2017 - 22:10:45
"Il faut essayer de ne pas trop calculer tout en calculant l'essentiel "
@meteore +1


Rachmani, le 20/08/2017 - 23:42:21
si je comprends bien les échanges ici, l'hégémonie de la cadence lente est en train de s'effriter.

a lire les echanges depuis pas mal de tps, on pourrait croire que seule la cadence lente est utilisée comme critère de jugement.

pourtant, vu les échanges ici on ne peut pas dire qu'il y a un avis unanime sur la cadence lente.

sur la cadence rapide, il y a débat.


Chemtov, le 21/08/2017 - 00:01:18
Ici, à Agen, encore 850 joueurs, venus de tous les coins de France, pour jouer en cadence lente, pendant neuf jours. Cela fait vraiment plaisir à voir !


Rachmani, le 21/08/2017 - 07:23:36
les parties en cadence lentes sont des parties intéressantes à regarder.
critiquer à tout-va les cadences beaucoup plus rapide c'est chasser tous les joueurs d'échecs de ces cadence là de l'envie de s'inscrire à la fédération.

pour tous les anciens joueurs de cadence lente, la cadence rapide peut être un moyen d'adapter son planning a ses envies de jouer les échec et de pas complètement laisser tomber lorsqu'on a à faire à d'autre impératif de la vie.

déjà qu'on rencontre des gens pour qui passer du bullet à 15 minutes ça paraît impensable, si on laisse continuer la critique de la cadence rapide à savoir 15 minutes c'est sûr qu'on aura 2 mondes échecs et qui resteront sans communiquer entre eux.

c'est au niveau de la Fédération des échecs où il faut changer le règlement.
il faut préciser que jouer en club permet de jouer à tout les cadence et pas seulement en cadence lente.

qui sait on aura peut-être un boom des cadences Lentes en récupérant des fans d'autres cadence beaucoup plus rapide qui découvrent des capacités dans ce style de jeu.




Rachmani, le 21/08/2017 - 07:27:35
dans tous joueurs de rapide (15') il peut se trouver un joueur de cadence lente qui s'ignore et se trouve un intérêt pour la cadence lente plus tard.




PatriceVincens, le 21/08/2017 - 10:16:09
Pourquoi vouloir toujours tout opposer ?
Il y a de la place pour tous et je trouve que l'éventail de compétitions actuellement proposées permet à chacun de jouer selon son niveau et ses préférences.
Il faut bien sûr conserver des compétitions à cadences lentes, même si celles-ci ne sont disputées et commentées que par des initiés.
Nous sommes dans une société où il faut aller vite et où les spectateurs aiment des dénouements rapides. D'où le succès des Opens. Mais il y a peut-être un juste milieu à trouver. Imagine-t-on une Coupe du Monde de football ne se disputer qu'aux tirs au but, loterie par excellence ?!
Il faut inciter la clientèle des Opens à franchir un palier et à se tester sur des compétitions plus classiques.


JLuc74, le 21/08/2017 - 10:26:13
@Rachmani "joueurs de cadence lente", "joueurs de rapide".
Il y a quelques jours je disais que ces termes n'avaient pas beaucoup de sens et que la plupart des joueurs font des compétitions à toutes les cadences. Il est dommage que tu continues à parler ainsi sans avoir réagit à mon post. Tu as bien sûr le droit de ne pas être d'accord avec moi mais là j'ai l'impression d'avoir parlé dans le vide.

@PatriceVincens "Nous sommes dans une société où il faut aller vite et où les spectateurs aiment des dénouements rapides. D'où le succès des Opens"
Je ne vois pas le rapport entre une "société où il faut aller vite" et "le succès des Opens", ce serait même plutôt contradictoire. Ou alors pour nous le terme Open ne désigne pas la même chose, pour moi c'est habituellement un tournoi de plusieurs jours en cadence lente.


Renan, le 21/08/2017 - 12:33:55
Je suis de plus en plus d'accord avec jl74...
Que se passe t'il ??il m'a envouté certainement...
Est ce que le foot à 7 est du foot? Oui!
Est ce que jouer une partie sur 5-6 heures, C'est long ??? Non...tout va plus vite dans la vie???non les journées font toujours 24h!!!
Est ce que la vie est plus stressante dans certaines grandes villes , oui sans doute!!!
Mais de là à opposer parties longues et rapides...


bzh92, le 21/08/2017 - 13:02:18
850 joueurs à Agen et 350 à Dieppe la même semaine, les opens en cadence lente se portent bien.


JLuc74, le 21/08/2017 - 13:04:03
Je compte 17790 joueurs classés en cadence lente, licenciés A à la FFE, je ne crois pas qu'il y en ait déjà eu autant.


dagonia.steve, le 21/08/2017 - 13:18:59
Le plus intéressant serait de regarder le % d'inscrits [ le nombre d'inscrits par rapport aux licenciés ] et le comparer avec les années précédentes.


JLuc74, le 21/08/2017 - 13:27:08
Le nombre d'inscrits au CdF ? Ce n'est pas en ciblant un événement particulier qu'on peut tirer une conclusion. Il faut voire les choses globalement comme par exemple le nombre de licenciés qui ont participé à au moins une compétition en cadence lente pendant la saison.


VincentNogent, le 21/08/2017 - 13:42:37
Les cadences se complètent mais ne s'opposent absolument pas. Il en faut pour tous les goûts.

Médiatiser le jeu d'échecs ?
C'est franchement assez réservé à un public d'initiés. On parle pas d'un match de foot.

C'est comme s'intéresser au tarot, à la belote, à la pétanque ou que sais-je encore.

Non pas que ce ne soit pas intéressant mais toute discipline n'est pas nécessairement tout public.

Il faut arrêter de vouloir tout généraliser à tout prix, faire comme tout le monde et comme les autres disciplines.

Il y a des améliorations possible pour que davantage de joueurs puissent participer à des tournois.

Par rapport aux cadences aménagement et durée total d'un tournoi, notamment par rapport aux congés et au coût pour chacun.

Mais de là à opposer les cadences et raccourcir à tout prix. Du calme !


JLuc74, le 21/08/2017 - 13:48:28
"Il y a des améliorations possible pour que davantage de joueurs puissent participer à des tournois."
Ne plus interdire d'homologation de tournoi pendant la période du CdF.


Renan, le 21/08/2017 - 14:06:15
Oui c'est 2 pistes à suivre ...idem pour le prix... peut-être que c'est trop cher pour une inscription à un tournoi ? (+ L'hébergement et la nourriture) cela fait un sacré budget....


JLuc74, le 21/08/2017 - 15:10:50
"peut-être que c'est trop cher pour une inscription à un tournoi ?"
Il faut couvrir les frais : les récompenses, l'arbitrage...

"L'hébergement et la nourriture"
Pour ma part je mange même quand je ne fais pas de tournoi.
Pour ce qui est de l'hébergement c'est le cas de toute personne qui part en vacances. Donc si tes vacances c'est l'open de Thônes (par exemple) je ne vois pas le problème.


Rachmani, le 21/08/2017 - 17:29:55
Jluc74,

Si des joueurs jouent toutes les cadences tant mieux.
Quand je parle de joueur de cadence lente, de cadence rapide, c'est fonction de sa disponibilité.

Je parle de joueurs que je connais qui ne se sentent pas à l'aise en blitz, ils préfèrent des parties en au moins 30 minutes.
(de même on trouve des joueurs réfractaires à la pendule).

De même, je connais des joueurs de bullet (à 1600-1900 sur chess.com) à qui il est très difficile de proposer plus de 10' de pendule.
Comme quoi, en bullet, le niveau peut être hyper violent.

Pour moi, 15' est la cadence passerelle entre les joueurs très rapide et les cadences de tournois officielles. D'où la nécessité de promouvoir cette cadence là.

Quand on fait trop de blitz, c'est là ou essayer de faire plus de cadences standard (30'/60') apporte.
Spécifiquement aux joueurs qui n'aiment pas du tout les 10', 5', et moins, il y a un travail à faire pour essayer de varier les plaisirs avec ces cadences là.

Comme tu le dis si bien, c'est comme la course à pied, il y a plusieurs durées, et plusieurs styles de jeu à apprivoiser, découvrir.



JLuc74, le 21/08/2017 - 19:54:46
"Quand je parle de joueur de cadence lente, de cadence rapide, c'est fonction de sa disponibilité."
Faire un tournoi rapide sur une journée et une ronde d'interclubs ou de Loubatière ça nécessite la même disponibilité. Je n'ai jamais vu un tournoi de rapide où on ne joue pas au moins pendant 1/2 journée.

"15' est la cadence passerelle entre les joueurs très rapide et les cadences de tournois officielles."
15' c'est officiellement la cadence limite entre le blitz et le rapide. Et il y a bien sûr des tournois officiels (homologués) en blitz.






Anonymousse87, le 21/08/2017 - 20:58:52
blitz = moins de 10 min ...


Sdb64, le 21/08/2017 - 21:09:17
@JLuc74 : tu pourras écrire tout ce que tu veux, mais tu n'arriveras pas à démontrer qu'un Open d'une semaine est bon marché et à la portée de toutes les bourses.
Tu ne nous feras pas croire non plus que manger à l'extérieur pendant une semaine coûte aussi cher que de manger chez soi.


JLuc74, le 21/08/2017 - 21:16:59
"blitz = moins de 10 min"
10mn c'est du blitz et effectivement je me suis trompé, jusque 10mn c'est du blitz et si il y a plus de 10mn c'est du rapide. Ca n'a pas changé ça ? Il me semblait avoir cherché l'info il y a quelques temps et tout ce que j'avais trouvé c'est que le blitz allait jusque 10mn et que le rapide commençait à 15mn avec un flou entre les deux.



Sdb64, le 21/08/2017 - 21:18:03
En ce qui concerne les compétitions je verrai bien deux équipes de 4 joueurs où chaque joueur rencontrerait les 4 joueurs adverses dans l'après-midi à une cadence rapide.
Ce serait un championnat fédéral de parties rapides.


JLuc74, le 21/08/2017 - 21:22:59
"tu n'arriveras pas à démontrer qu'un Open d'une semaine est bon marché et à la portée de toutes les bourses."
Je n'ai jamais essayé de démontrer ça, seulement que ça ne coûte pas plus cher qu'une semaine de vacances ordinaire. Bon, il y a l'inscription au tournoi lui-même mais quand on est en vacances on dépense bien 50€ d'activités diverses non ?

"Tu ne nous feras pas croire non plus que manger à l'extérieur pendant une semaine coûte aussi cher que de manger chez soi."
Faire un open ne nécessite pas de manger au resto et je maintiens que se faire la bouffe pendant une semaine ça ne coûte pas plus cher que chez soi.



Chemtov, le 21/08/2017 - 21:32:34
A quatre dans une voiture, ou alors avec des billets de train pris longtemps à l'avance, et à quatre dans un appartement de location, cela ne revient pas cher un tournoi. En plus on voit plein de monde, et il y a les soirées ( blitz éventuellement ! ), et puis les analyses post-mortem, et les prépas ensemble, bref... c'est super passionnant et enrichissant, les tournois en cadence normale ( longue / lente / comme on veut...) .

Là, à Agen, c'est formidable, ces joueurs de tous les niveaux, tous les âges et toutes ces rencontres sur et à coté de l'échiquier.

Comme disait JL74 ( je crois), aucun lien entre niveau et cadence et pas plus entre style de jeu et cadence.


DDTM, le 21/08/2017 - 21:40:16
La plupart des clubs que je connais proposer a ses membres des parties lentes mais aussi des parties rapides , sans oublier des parties blitz.

A chacun de preferer et pratiquer ce qui lui sied le mieux

L'important, c'est d'avoir le choix et personnelleemnt d'avoir peut etre aussi la curiosite de tester les differentes facons de jouer.

Il y a aussi ceux qui preferent les problemes, les etudes, etc ....
Ceux qui aiment jouer entre eux, sans competition .. ceux qui ne recherchent que la competition .. ceux qui suivent au point pres leur classement et ceux qui ne le connaissent meme pas ...

Opposer ne mene a rien, rassembler dans une bonne ambiance est la cle :D


elkine, le 21/08/2017 - 21:55:41
Je vois beaucoup de tournois en longues (1h30 et plus par joueur) et en rapides (~30 min) mais qu'en est-il des semi-rapides avec ~1 heure, éventuellement avec contrôle de temps ? Ça semble un bon compromis à la fois pour joueurs et spectateurs.


Chemtov, le 21/08/2017 - 21:59:33
@DDTM : Bien sûr. En club, il en faut pour tout le monde. Chez nous, on fait notre tournoi interne en parties classiques, des soirées d'entraînement de 3 parties de 20 minutes, des blitz, des simultanées aussi, et, bien sûr, de grandes sorties dans des tournois de 15 minutes. Et il y aussi des joueurs qui ne veulent pas du tout entendre parler de jouer avec une pendule.

Mais je pense que la finalité de tout ça, c'est tout de même d'essayer de jouer le mieux possible aux échecs, en se donnant le maximum de temps pour réfléchir et aller au fond de ses idées. Et, ensuite, c'est pas mal de présenter ces idées et leurs applications lors de séances d'analyse.


JLuc74, le 21/08/2017 - 22:28:15
"rapides (~plus par joueur) et en rapides (~30 min) mais qu'en est-il des semi-rapides avec ~1 heure"

"semi-rapide" n'est pas un terme officiel, si il y a moins de 1h (ou équivalent) c'est du rapide.

L'intérêt de tournois en cadence rapide longue (40mn ko par exemple) est limité parce que comme je l'ai expliqué plus haut la cadence est souvent choisie en fonction du temps disponible pour le tournoi.

7 rondes de 20mn KO ça permet de faire un tournoi d'une journée pour 128 joueurs, c'est pas mal mais si on passe à 40mn KO on ne peut faire raisonnablement que 4 parties dans la journée et là on ne peut départager que 16 joueurs, évidemment ça limite sérieusement les possibilités. Si on dispose de 2 jours on peut imaginer 8 parties de 40mn KO mais alors ça dépend du nombre de joueurs qu'on peut espérer faire participer. 2 jours ça peut aussi permettre faire 6 rondes en cadence lente, si on ne pense pas avoir plus de 64 joueurs ça me semble plus intéressant (une des raisons pouvant être que les parties notées pourront être analysées).



Sdb64, le 21/08/2017 - 22:29:19
"je maintiens que se faire la bouffe pendant une semaine"
Note pour plus tard : à mon prochain open je choisis une chambre à l'hôtel avec une kitchenette.

Une formule éco (6 nuitées) + 1200 bornes aller-retour + les repas + buvette + inscription tournoi = "cela ne revient pas cher un tournoi" ?

L'appart partagé à 4 joueurs d'échecs pendant une semaine, avec 2 chambres + un clic-clac dans le salon + une matelas gonflable dans la cuisine... c'est la grande classe !
En tout cas ça revient quand même à plus de 30 euros la nuit par personne pour un appart avec 4 chambres.
Puis faut les trouver (et se les coltiner) les 3 personnes qui veulent tout partager pendant une semaine.

Je pense qu'on peut compter un budget minimum de 400 euros en variante low-cost pour la semaine lorsqu'on fait un open loin de chez soi. Tout le monde ne peut pas se le permettre.


JLuc74, le 21/08/2017 - 22:36:04
"Tout le monde ne peut pas se le permettre."

Tu es en train de nous expliquer que tout le monde ne peut pas prendre de vacances. Ce ne sont pas les tournois d'échecs qui coûtent cher, ce sont les vacances.

Il y a une solution évidente pour ceux qui veulent faire un tournoi à proximité de chez eux et qu'il n'y en a pas, c'est de l'organiser. Organiser un open ce n'est pas si compliqué que ça, une salle, des jeux, un arbitre...


Sdb64, le 21/08/2017 - 22:47:02
"cela ne revient pas cher un tournoi"
"organiser un open ce n'est pas si compliqué que ça"

Si seulement tout ça était tout le temps vrai...


Rachmani, le 21/08/2017 - 23:21:01
c'est l'autre volet de ce post : concilier vie de famille et échecs. maitriser le temps alloué aux echecs.

si tu dis a ta femme que tu lui préfères une semaine de tournoi a des vacances avec elle, elle divorce.

on sait bien que le discours du classement defavorise les cadences rapides. c'est pas pris au sérieux.
tout le monde peut jouer a toute cadence ds a peu pres n'importe quel club.
mais des qu'on parle classement, on ne parle que du classement en partie lente.


tant qu'on continuera a faire passer les cadences pour le jeu du bac a sable parce c'est pas le classement normal, on ne peut pas dire qu'il y ait des compromis de proposés aux familles.


DDTM, le 22/08/2017 - 00:19:37
Si ta femme fait une activite et prend une semaine pour pratiquer au lieu de passer une semaine de vacances avec toi, tu divorces ?

les echecs ne sont pas differents d'une autre activite pour pouvoir se concilier avec la vie de famille (et meme au contraire, je peux m'entrainer sur mon ordi a la maison et m'arreter en 2s si madame a besoin de moi par exemple).


"tant qu'on continuera a faire passer les cadences pour le jeu du bac a sable"
Dans ta tete ! Dans le monde reel, on a de plus en plus de possibilite de concourir pour des classements, les classements de la FIDE OTV, les classements on-line de la FIDE et des sites de leu d'echecs et la majorite qui joue pour ces classements n'ont pas ton fameux classement FIDE de cadence classique.

Je te conseille de passer les porte du CES voir Chemtov et comprendre un peu mieux le monde echiqueen et si cela ne suffit pas d'aller a Thones voir JL74 ;)


JLuc74, le 22/08/2017 - 08:32:59
"des qu'on parle classement, on ne parle que du classement en partie lente."
Il faut dire que le mode de calcul du classement rapide FFE est assez risible.

"aller a Thones voir JL74"
Une des spécificités de l'open de Thônes est en effet d'essayer de concilier vacances familiales et tournoi d'échecs.


VincentNogent, le 22/08/2017 - 13:13:47
J'ai souvenir l'an dernier de 6 joueurs qui ont loué un gite à Agen pendant le championnat de France. Logement + nourriture = 120€ chacun le séjour complet.

Alors certes ils ont dû manger des pâtes et je ne sais quoi mais c'est clairement bon marché !

Quand il n'y a pas d'hébergement éco ou que c'est déjà complet, il faut chercher soi même les bonnes affaires.

J'ai plusieurs joueurs que j'apprécie au point qu'on pourrait se faire des "vacances échecs" ensemble. Le problème c'est qu'on soit synchros pour nos vacances et le tournoi ciblé.

Sinon c'est tout à fait faisable. Justement on peut se faire un bon film, une partie de cartes, un match de foot ou de n'importe quoi pour se dépenser après l'effort cérébral du tournoi.

L'idéal c'est un open dans le style Avoine, qui propose énormément d'activités autour.

Le principal coût d'un tournoi en lent est l'hébergement et la nourriture. Une fois ce problème résolu même un tournoi à 1200 bornes est bon marché.


Rachmani, le 27/08/2017 - 13:06:21
DDTM : Pourquoi je dis que le rapide passe pour du bac à sable ?
je cite :
"Jluc74 : le nombre de gaffes est bien plus élevé."
"Il faut dire que le mode de calcul du classement rapide FFE est assez risible"
"VincentNogent : Je n'ai jamais pris ça totalement au sérieux"

A tous celles et ceux qui ont une disponibilité en dent de scie, on leur fait comprendre que la cadence rapide c'est du bac à sable.
On demande au joueur un investissement que seul un adolescent peut se permettre.
C'est encore tabou de partager le point de vue de julo62 : "Le jeu lent est ingrat, car on joue peu".
C'est le joueur d'échec qui doit se plier à l'omerta de la cadence lente.
Il est temps de s'adresser à l'adulte actif, qui a des disponibilités en dent de scie.
Tant mieux si à Thônes, des solutions sont proposées.

Quels sont tous les avantages et inconvénients des cadences suivantes :
Bullet, blitz 5', blitz 10', rapide 15', cadence lente, partie par correspondance (facilitée par internet)






JLuc74, le 27/08/2017 - 19:33:23
@Rachmani : Jamais je n'ai voulu dire que le rapide passait pour du bac à sable.
Le nombre de gaffes est plus élevé : oui, et alors ?
Le mode ce calcul du classement rapide FFE est risible, c'est un fait mais ça ne remet pas en cause toute la valeur et l'intérêt du jeu rapide.

"Quels sont tous les avantages et inconvénients"
Les avantages par rapport à quoi ? aux autres cadences ? C'est comme si en athlétisme tu te demandais quels sont les avantages du 100m par rapport au 3000m steeple, ça n'a pas beaucoup de sens.


VincentNogent, le 28/08/2017 - 07:44:00
@Rachmani :

Je n'ai jamais pris la cadence rapide totalement au sérieux dans le sens où tu n'as évidemment pas la même qualité de jeu. Mais c'est un autre plaisir aussi qui complète sans remplacer le lent.

L'idéal à mon goût c'est ce que j'ai fait ce week end à Domloup :

5 rondes en 2 jours.

1 heure + 30 secondes par coup.
Pas d'autre ajout de temps.
Notation jusqu'à la fin de la partie.

Ils en font 4 par an d'ailleurs et je vais y retourner, c'était sympa et je préfère cette formule comparé au fait de ne jouer que 2 parties en 2 jours à une cadence plus lente encore.

Si à l'avenir le règlement pour l'homologation change alors je ne serai pas contre des cadences plus courtes, tant que ça ne passe pas en dessous d'une heure.


Chemtov, le 29/08/2017 - 16:19:54
Il faudrait plutôt rallonger les cadences ! Je me rappelle d'un Open de Val Thorens avec des incréments de 1 minute par coup ! C'était génial.


VincentNogent, le 29/08/2017 - 23:25:31
C'est une parole d'ancien qui veut plus de temps pour faire fonctionner ses méninges ça !



© 2000-2017 - France Echecs