France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mercredi 22 novembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Votre avis sur cette partie (Défence Pirc) par mikenas2001 le 29 mai 2017  [Aller à la fin] | Ouvertures |
Bonjour à Tous,
J'aimerais connaître votre avis sur cette Pirc.
J'ai longtemps cherché une réponse à 1)e4 et comme la Sicilienne me paraît très compliquer vu le nombre de variantes qu'on peut jouer! j'ai tenté la Pirc!!
Après une défaite contre un joueur moins bien classé que moi ,j'ai persisté après avoir analysé méticuleusement ma défaite et je l'avoue ce petit nulle j'en suis assez fier surtout que c'est un joueur beaucoup mieux classer que moi.
BON je vous laisse et merci pour vos avis!!



Reyes, le 29/05/2017 - 16:15:12
Je n'ai pas validé ta première tentative de poster cet article parce que le pgn ne semble pas standard et donc ne s'affiche pas dans l'applet.


Renan, le 29/05/2017 - 16:54:30
Quelqu'un pourrait nous conseiller un livre sur la pièce ou la Benoni ????


Reyes, le 29/05/2017 - 17:02:38
Surtout pas la Benoni Renan ! Trop compliquée, trop tendue, trop sur la corde raide. Quant à la "pièce" je ne connais pas. C'est nouveau sans doute :)


elkine, le 29/05/2017 - 17:43:16
C'est pourtant instructif la benoni. Des plans bien définis, les cases noires, les colonnes e et b, les poussées e5 et c4... et d'autres ouvertures peuvent y mener.


Renan, le 29/05/2017 - 17:52:11
Pardon la Pirc...parce que c'est très difficile de trouver un bon livre sur la Benoni ou la Pirc....


Chemtov, le 29/05/2017 - 17:52:16
Je ne me rappelle pas avoir joué une seule Benoni dans ma vie. Pourtant j'ai pas mal joué d4 ( ou Cf3 et d4 ).


elkine, le 29/05/2017 - 18:06:53
un exemple


Renan, le 29/05/2017 - 18:09:32
La Benoni est si dure que ça ????


Reyes, le 29/05/2017 - 18:47:59
Le fameux commentaire de Joël Lautier de 2004 : « Avec le récent changement des règles en Nationale 1, il est désormais possible de connaître le nom de son adversaire environ deux heures avant le début de la partie. Armé de ChessBase et de Fritz, ce laps de temps est presque une éternité pour le joueur moderne ! Ceci signifie que j'avais amplement le temps de deviner l'ouverture de mon adversaire (environ 10 minutes), de réfuter sa préparation (environ 20 minutes) et de profiter d'un déjeuner bien mérité (environ 1 heure), avant de prendre paisiblement le chemin de la salle du tournoi (environ 30 minutes). Jouer l'attaque Taïmanov contre la Benoni est un plaisir bien rare de nos jours ou tout le monde joue des ouvertures correctes et ennuyeuses comme la Nimzovitch, la Slave, etc. »

[Event "FRA-chT Gp-A"]
[Site "France"]
[Date "2004.01.31"]
[Round "2"]
[White "Lautier, Joel"]
[Black "Abergel, Thal"]
[Result "1-0"]
[ECO "A67"]
[WhiteElo "2676"]
[BlackElo "2441"]
[EventRounds "7"]
[EventCountry "FRA"]
[WhiteTeam "Paris NAO"]
[BlackTeam "Evry"]

1. d4 Nf6 2. c4 c5 3. d5 e6 4. Nc3 exd5 5. cxd5 d6 6. e4 g6 7. f4 Bg7 8. Bb5+
Nfd7 9. a4 Qh4+ 10. g3 Qe7 11. Nf3 O-O 12. O-O Na6 13. Re1 Nb4 14. Bf1 Re8 15.
Nb5 Nf6 16. e5 Nfxd5 17. Nxd6 Rd8 18. Bd2 h6 19. Bc4 Be6 20. Qb3 Bf8 21. Nh4
Qd7 22. Bxb4 Nxb4 23. Nxg6 Bxd6 24. exd6 Bxc4 25. Qxc4 Qxd6 26. Ne7+ Kf8 27.
Nf5 Qc6 28. Qc3 f6 29. Rad1 Nd5 30. Rxd5 1-0


Renan, le 29/05/2017 - 20:16:32
Je sais que la Benoni a été utilisé par Fischer contre Spassky au championnat du monde en Islande..
.un bon livre alors sur la Benoni et sur la Pirc ???




Reyes, le 29/05/2017 - 20:25:17
Pense à la Hollandaise aussi, Carlsen a gagné avec... :)


mikenas2001, le 29/05/2017 - 20:29:50
Ce message est pour Reyes.
Toutes mes parties sont en format pgn mais je ne sais pas comment les rattachées à mon commentaire.


Reyes, le 29/05/2017 - 20:32:17
Tu peux envoyer ton pgn via le mail ci-dessus que je regarde.


Renan, le 29/05/2017 - 20:35:38
La benoni moderne chez olibris ???


Reyes, le 29/05/2017 - 20:49:41
Depuis les Benonis de Fischer de l'eau a coulé sous les ponts. Regarde plutôt celles de Vugar Gashimov, le dernier top GM a avoir eu le courage de se lancer dans cette aventure risquée.


pascal.echecs, le 29/05/2017 - 20:53:57
À noter que "Ben oni" vient de l'hébreu et signifie "fils de ma douleur", terme qui réfère à un verset de la Bible : Genèse 35:18 : "Et comme elle allait rendre l'âme, car elle était mourante, elle lui donna le nom de Ben-Oni; mais le père l'appela Benjamin."

C'est un rabbin d'Allemagne, du nom de Aaron Reinganum, qui a rédigé un ouvrage sur ce début en 1825, qui a donné son nom à cette ouverture.

Il faut être bien armé et optimiste, si je puis dire, pour vouloir jouer un début nommé "fils de ma douleur"...

Lien vers la version digitalisée du bouquin de Aaron Reinganum.

Un bouquin totalement oublié qu'il pourrait être amusant de traduire !


Woozie, le 29/05/2017 - 21:33:27
Sur la Pirc, le livre "Pirc Alert !" de L. Alburt et A. Chernin.


Meteore, le 29/05/2017 - 22:05:12
pirc alert = livre extraoridnaire


El cave, le 29/05/2017 - 22:19:00
Le problème de la Benoni ou la Pirc, c'est que quand on se trompe avec les noirs les positions sont totalement infâmes, genre zugzwang au 20ème coup.


Chemtov, le 29/05/2017 - 23:27:36
@Renan : A votre place, je commencerais à lire les 10 pages consacrées à la Benoni dans le Kallai ( Traité Moderne des Ouvertures ). Déjà pour avoir une vue d'ensemble. Parallèlement, il faudra aussi que vous vous demandiez ce que vous jouerez si les blancs n'acceptent pas d'entrer dans la Benoni ( sans pousser en d5 ).


Ofkrad, le 30/05/2017 - 10:44:58
@Renan
Pour commencer, tu peux regarder les vidéos de stéphane Schabanel. En plus, il la jouait dans sa jeunesse.


Reyes, le 30/05/2017 - 11:45:38
Renan « Pour lui, tout a commencé au cours d'une nuit d'errance [...] alors qu'il cherchait un raccourci que jamais il ne trouva... »


Renan, le 30/05/2017 - 11:53:24
De toutes façons en devenant joueur d'échecs c'est un peu ça non???
Merci pour les infos...


Reyes, le 30/05/2017 - 12:04:03
Ce n'est pas faute de l'avoir écrit, souvent même; la recherche d'ouvertures «économiques» en temps d'étude est un piège connu... Hollandaise, Pirc, Paulsen, Benoni, etc. exigent des connaissances et une expérience que le joueur moyen ne possède pas. Et le résultat est aussi très connu : étouffé en 10 coups, aucun contre-jeu, de longues souffrances, de véritables boucheries et des joueurs démoralisés qui ne comprennent pas pourquoi, alors qu'à la page 52 de leur bouquin d'ouverture il est écrit : «avec égalité», ils ont abandonné 5 coups plus tard.

Au lieu de la Benoni - regarde simplement la fiche Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9fense_Benoni pour avoir une idée de ta "douleur". Pourquoi pas le Gambit Dame Accepté ? Et au lieu de la Pirc, je pense que la souplesse de la défense Moderne est préférable.


Renan, le 30/05/2017 - 12:09:17
Tous les conseils sont bon à prendre...
La défense moderne ok!...un bon livre ?


Reyes, le 30/05/2017 - 12:11:03
Google est ton ami...


elkine, le 30/05/2017 - 17:15:27
ne le crois pas tu auras toujours du contre-jeu avec la béno...


Renan, le 30/05/2017 - 17:45:25
Ça me fait rire...


Franxis, le 04/06/2017 - 23:31:55
la défense moderne est donc conseillée pour les moins de 1600? On m'a conseillé également la slave? J'ai bien noté qu' à ce niveau l'ouverture avait peu d'importance , mais il faut bien choisir deux ou trois défenses avec les noirs pour etre encore vivant au 15° coup. Autant qu'elles soient adaptées. Merci pour vos conseils. Dans mon club tous les jeunes jouent la PIRC depuis 10 ans , mais cela commence à changer.


Meteore, le 05/06/2017 - 10:02:45
Il faut trouver les ouvertures qui soient en accord avec sa façon de jouer.

Jouer des positions étouffées quand on aime surtout l activité des pièces cela peut être contre nature. Pour choisir ses ouvertures,Il faut demander conseil auprès d un joueur nettement plus fort que soi et qui de plus a une connaissance générale des ouvertures. Ou bien prendre des cours.

Après cela le plus dur commence :apprendre et domestiquer l ouverture. ...on n échappe pas à un long travail personnel accompagné d un livre et à regarder beaucoup de parties sur base de données.
Il faut en parallèle très rapidement pratiquer c est la seule façon de vraiment comprendre et retenir. Les blitz sont un bon moyen de rapidement pratiquer et comprendre quelles sont les variantes importantes. Ensuite les parties longues sont indispensables et bien sûr l'analyse de ces parties. C est le moment où on apprend le plus.
Bon courage


Meteore, le 05/06/2017 - 10:12:43
Une des difficultés est l arbre des variantes qui amène rapidement à un nombre collosal de positions différentes ne serait ce que dans les 10 premiers coups. Même des grands champions comme Mvl ou Yifan Hou oublient parfois certaines variantes et cela peut générer des catastrophes ! Il faut donc apprendre et comprendre les idées générales de l ouverture pour pouvoir s orienter quand on est out of book ce qui arrive très fréquemment et très vite parfois au 3eme ou 4eme coup...mais ce n est pas suffisant il faut aussi retenir par coeur un certain nombres de variantes.


Franxis, le 07/06/2017 - 01:05:25
Un fort entraineur d'échecs m'a dit qu'il faut choisir ses ouvertures en fonction de sa personnalité échiquéenne . Probablement vrai , mais pas facile.


Reyes, le 07/06/2017 - 13:39:18
Et pour connaître sa personnalité (ses préférences de jeu ou son style si on veut) il faut commencer par tout jouer ! Et surtout ne pas chercher à se confectionner un répertoire des ouvertures avec 1400 ou 1600 points Elo.


Meikueilu, le 07/06/2017 - 15:03:45
"Tout jouer" me semble être un très bon conseil. J'ai grosso modo suivi ce principe, ça m'a plu et j'ai essayé de le transmettre mais j'ai remarqué que ça pouvait rentrer en conflit avec la personnalité même de certains joueurs.

Explorer ainsi plein de systèmes avant de se concentrer sur une poignée (ce qu'on pourrait appeler "un parcours en largeur d'abord") n'est pas forcément une démarche où tout le monde se sent à l'aise. J'ai observé que beaucoup de joueurs sont mal à l'aise avec la superficialité de cette approche et sont plus adeptes du "parcours en profondeur": je prends un système et je le regarde à fond (en fonction des capacités d'analyse du moment). Vouloir reproduire systématiquement ce qui avait, modestement, marché pour moi m'a occasionné quelques déconvenues instructives.

Cette opposition largeur/profondeur est bien sûr réductrice mais il faut voir que beaucoup de joueurs ne sont pas à l'aise avec cette idée de "papillonner" avant d'approfondir et qu'il faut pouvoir leur proposer autre chose.


Reyes, le 07/06/2017 - 15:08:06
Pour les adeptes du « parcours en profondeur » il y a un test très simple : ressortez vos 20 dernières parties et regardez jusqu'où vous avez joué théorique. En général ça calme...


Meikueilu, le 07/06/2017 - 15:10:20
Tout à fait, moi généralement 5 parties me suffisaient pour mettre une ouverture à la poubelle sans même regarder les bouquins ;-)


Reyes, le 07/06/2017 - 19:05:14
« A quel point c'est bon de lire des livres sur les ouvertures ? - Comme manger beaucoup de nourriture - totalement inutile sans une digestion. » David James Morgan (1894-1978)



© 2000-2017 - France Echecs