France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 27 juillet 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Evolution des règles du jeu par PatriceVincens le 06 mai 2017  [Aller à la fin] | Arbitrage |
Lors d'une récente émission sur France-Info, un chroniqueur évoquant le jeu d'Echecs, faisait allusion à l'évolution des règles.
C'est ainsi, selon lui, que c'est la reine d'Espagne Isabelle la Catholique qui aurait imposé le statut et la puissance de la Dame, au détriment du Roi, et que c'est la Révolution française qui a permis aux pions de prendre n'importe quelle pièce.
Qu'y a-t-il de vrai dans ces affirmations ?
Existe-t-il un ouvrage qui reprend au fil des siècles l'évolution des règles ?


Julo62, le 06/05/2017 - 12:03:44
À la fin du XVIIIe les règles du jeu sont déjà figées. Donc la Révolution n'a rien à voir avec les règles du jeu que nous connaissons.
Pour Isabelle, ça a tout l'air de rr
ressembler à une belle légende basée sur le fait que les règles définitives du jeu s'imposent à cette période.


Orouet, le 06/05/2017 - 12:38:51
au début XXIe le roy fut victime d'un coup de sang, sûr !


gbchess, le 06/05/2017 - 12:40:48
Du roman mais pas de l'histoire. La Dame se substitue au Vizir lorsque le jeu parvient en Occident vers l'an mil. Une première publication dans un traité retrouvé dans le Monastère d'Einsideln près de Zürich l'atteste. Les pièces sont alors représentatives de l'ordre féodal. La noblesse sur la première rangée, les corporations représentent les pions. C'est aussi l'introduction des cases noires et blanches qui jusqu'ici étaient de même couleurs. Donc tout est bien plus ancien... Les règles ont été établies bien avant. Le roque et la prise en passant furent l'objet de discordes entre l'école italienne et française. Le joueur Italien Dubois qui fréquentait le Café de la Régence et à joué un match contre Steinitz a publié un opuscule à Rome au XIX siècle sur le sujet.


elkine, le 06/05/2017 - 14:12:22
on disait donc « tu as une faiblesse sur les cases du fou roi » ...


fastkoala, le 06/05/2017 - 14:31:19
En iran :
la dame c'est le "vazir", càd ministre.
Le pion c'est le piéton
Le fou c'est l'éléphant
La tour c'est le visage.

Et on dit pas les blancs (ou noirs), mais le blanc ou le noir



Woxiangni, le 07/05/2017 - 04:22:27
Peut être ce titre de McFarland édition américaine de prestige à paraître... A World of Chess: Its Development and Variations Through Centuries and Civilizations...


ArbitreQuebecois, le 08/05/2017 - 20:59:18
Ici, on dit que la dame doit sont nom à la révolution française. C'est la reine dans plusieurs langues étrangères.

La révolution aurait retiré les symboles nobles du jeux, la reine devenant la dame et le chevalier devenant le cavalier. Le roi est demeuré car le but de la partie est de la capturer. Un bon révolutionnaire ne pouvant pas joueur à un jeu dont le but serait de placer sous attaque le Président de la République.

Est-ce une autre légende?


PhilippeJoussim, le 09/05/2017 - 00:41:59
Iznogoud...


PhilippeJoussim, le 09/05/2017 - 01:09:31
Ha! J'ai un neurone qui vient de se décoincer...


gbchess, le 09/05/2017 - 09:05:15
AbitreQuebecois, trop beau pour être vrai...
Dans un traité publié à Venise en 1584 Une traduction du Ruy Lopez "la Regina o Dama" mentionne déjà les deux appelation.
Dans le traité de Stamma publié en 1777, donc avant la Révolution, Stamma utilise déjà "la Dame" et "le Cavalier".


Chemtov, le 09/05/2017 - 10:15:41
@PhilippeJoussim : Oui, c'est le vezér en hongrois ( le commandant, le chef ). Comme le Hetman des Polonais ( et des cosaques ).


gbchess, le 09/05/2017 - 12:35:11
Dans le traité du Greco, 1ère publication en français 1689, donc 100 ans avant la Révolution, les appellations des pièces sont "la Reyne ou Dame" , "les deux Fous" par contre "les deux Chevaliers" et "les deux Rocs ou Tours".


PhilippeJoussim, le 09/05/2017 - 12:54:02
@Chemtov

Dieu vous envoie les ennemis dont vous avez besoin. Je trouve qu'il a un humour particulier...


PhilippeJoussim, le 09/05/2017 - 19:36:57
Je parlais au passé, il faut me comprendre.


Chemtov, le 10/05/2017 - 10:31:18
Restons dans le Jeu d'Echecs.


PhilippeJoussim, le 10/05/2017 - 11:07:41
Oui d'ailleurs je perds énormément de temps à faire des choses qui ne me sont pas profitables, comme quoi les ennemis (maintenant anciens) peuvent-être utiles. Et puis c'est une expérience intéressante d'être écrasé en tant que personne humaine. Quand on fait le compte de ce qui reste, on sait qui on est.


PhilippeJoussim, le 10/05/2017 - 12:44:10
Peut-être aussi je devrais essayer d'éviter d'avoir un humour trop décalé, on n'est jamais sur de l'effet produit.


ArbitreQuebecois, le 10/05/2017 - 20:00:10
Merci pour ces précisions. Il y a un mythe de moins en circulation.


PhilippeJoussim, le 11/05/2017 - 08:09:32
Bonne nouvelle.


Cyrillev, le 11/05/2017 - 13:13:28
J'ai aussi lu une theorie selon laquelle la dame aurait acquis sa puissance (le vizir etait au contraire l'une des pieces les plus faibles) au moment de l'epopee de Jeanne d'Arc, qui aurait marque l'Europe. Les dates sont en tout cas concordantes.
Et ce qui correspondrait bien au fait qu'en francais c'est la dame, mais en anglais c'est queen ...


PhilippeJoussim, le 13/05/2017 - 16:47:00
J'ai deux hypothèses pour expliquer le torpillage du mémoire par Iznogoud.

Première hypothèse : l'incompétence

Deuxième hypothèse : Iznogoud comprend que je peux très bien prendre sa place parce que je suis sur un créneau interdisciplinaire sociologie / psychologie cognitive / éducation, il qu'il y a pas grand monde ici.


PhilippeJoussim, le 14/05/2017 - 09:50:45
Ecrasé en tant que personne humaine, mais aussi écrasé en tant que joueur d'échecs, cela ne fonctionne plus... c'est à pleurer...


elkine, le 14/05/2017 - 10:31:09
tu as joué contre ton ordi ?


PhilippeJoussim, le 14/05/2017 - 11:22:08
Non mais ça va, j'ai une compréhension de fond du jeu qui me permet d'espérer de dépasser 2000 elo.

J'ai juste à progresser sur mes points faibles, mauvaises connaissances des plan typiques et des finales.

Là le surmenage me fait chuter de 200 points.

Faut du carburant pour bien jouer, là parfois je joue il y a plus d'essence dans le cerveau, si tu vois le problème...


PhilippeJoussim, le 14/05/2017 - 11:34:14
ça va se réparer, j'ai juste un problème de "carburant".



© 2000-2017 - France Echecs