France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mardi 21 novembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Selon vous - Image des échecs par Rachmani le 25 avril 2017  [Aller à la fin] | Actualités |
Selon vous, quel problème d'image rencontrent les échecs ?



lefouduroi, le 25/04/2017 - 21:26:59
1- Ceux qui n'ont jamais mis les pieds dans un club nous prennent pour des intellectuels snobs.

2- Ceux qui sont venus dans un club nous prennent pour des tarés.


JLuc74, le 25/04/2017 - 22:10:14
Je ne pense pas qu'il y ait un problème d'image, rien de bien important en tout cas, rien qui freine le développement du jeu.


Renan, le 26/04/2017 - 21:44:38
le 1) est la bonn réponse...
en tous les cas ce n'est pas négatif...
il manque juste une bonne campagne de pub...


JLuc74, le 26/04/2017 - 21:51:04
@renan : une campagne de pub ? Je crois bien plus au travail de terrain.


Renan, le 26/04/2017 - 22:30:35
comment tu fais venir les gens dans un club pour qu'ils n'aient pas cette idée d'intello snobinard?


JLuc74, le 26/04/2017 - 22:45:29
Ce n'est pas à moi qu'il faut poser la question Renan, je ne crois pas que le jeu souffre d'une image d'intello snobinard.

Les seules choses qui pour moi limitent le développement du jeu c'est le manque de bénévoles motivés pour faire vivre les clubs, de cadres capable de se remettre en cause et d'innover au niveau des clubs, des départements, des ligues (trop souvent on se contente de reconduire ce qu'on fait, saison après saison)


DocteurPipo, le 27/04/2017 - 00:05:44
Les échecs ont une super image, d'ailleurs très souvent utilisée.
@ Rachmani : Tu vois quel problème d'image ?


ANaigeon, le 27/04/2017 - 00:42:55
Oui je trouve aussi que les qualificatifs prêtés au public sont très exagérés.
C'est légitime de vouloir promouvoir ce qu'on aime, mais il faut, je crois, accepter l'idée qu'une activité ne peut pas faire mieux que de trouver son public, qui n'est pas tout le monde.
En tout cas je ne crois pas que les gens parlent de snobisme pour les échecs ; c'est ou c'était plutôt ce qu'on disait du bridge, du golf, de l'équitation, mais les choses ont bien changé.



Rachmani, le 27/04/2017 - 07:49:30
A mon sens,

Je suis assez en phase avec les réponses actuelles.
Pourquoi ?
C'est ce qu'il faudrait renvoyer sur l'image des échecs. C'est le message à faire passer.
plus je descends en elo, plus j'ai de chance de rencontrer de personnes qui pourraient être intéressées de prendre de bonnes pratiques (pendule, jouer avec plusieurs joueurs qui peuvent donner des conseils, livre+pièce+plateau, à partir d'un bon niveau l'intérêt de jouer en tournoi)


Rachmani, le 27/04/2017 - 08:07:19
Pour les gens qui savent s'entraîner, ce jeu est merveilleux.
Ce qu'il y a de génial, c'est que c'est une affaire d'expérience, et de découverte de soi-même.
Soutenir les formateurs dans leurs démarches et dans leurs propres formations est un sujet clé du développement des échecs.

Là ou je trouve que les échecs subissent une image historique :
- faible partage des sujets "comment s'entraîner", Une très grande majorité de personne qui s'est détourné des échecs ne sait même pas comment s'entraîner.
Richard réti en parle dans son cours scientifique sur les échecs.

- culturellement, en france, si on nous donne un bouquin en apprentissage, on part du principe qu'il faut y arriver, qu'on doit l'apprendre.
Aux échecs, on a cette chance de pouvoir s'y mettre par soi même, avec une certaine dose d'autodidactie.


Renan, le 27/04/2017 - 20:24:12
Elle est intéressante​ ta remarque...
Le problème est que oui beaucoup de joueurs ne savent pas s'entraîner car peu de personnes enseignent leurs savoirs et le gardent pour eux...
Regarde le post sur la recherche d'un livre pour un 2000...peu de réponses....



Charpentier, le 27/04/2017 - 20:55:59
L'image des échecs semble bonne dans l'ensemble.

Elle est d'ailleurs largement utilisée dans des médias variés, comme le souligne DocteurPipo.

Pas plus de toqués dans les clubs échecs qu'en dehors, je crois.

Pour ce qui est de la dernière remarque de Renan, il est vrai que rares sont les clubs qui proposent aux adultes de réelles formations par niveau.
Et les joueurs d'un bon niveau ne sont pas toujours disponibles pour des analyses (lorsqu'ils viennent au club, ce qui n'est pas toujours le cas non plus).

En résumé, beaucoup de bonnes choses pour les enfants, mais assez peu pour les adultes qui peuvent avoir le sentiment d'être livrés à eux-mêmes dans certains clubs.

Mais on vient ici à l'image des clubs échecs, plus qu'à celle des échecs...


Rachmani, le 27/04/2017 - 21:59:40
Statuer sur l'image des échecs, c'est poser un état de l'art en 2017.

Entre 1000 et 1500 elo, y a une sacrée différence.
A 1000 elo, sans guide, sans de bonne source d'information pour prendre les bonnes pratiques, sans suivi, sans accompagnement c'est pas étonnant de se détourner.
c'est a peu près pareil dans tous les domaines.

1500 elo, ca commence un petit peu à piquer comme niveau. Il commence à y avoir une culture dans la plupart de compartiment du jeu, et quelques projection sur la suite, ce qui peut se passer à des niveaux supérieurs.
Il y a beaucoup de personnes amoureuses du jeu.

c'est à penser que le maximum d'efforts à déployer doit toucher les niveaux les tous premiers pour faire l'effet cachet d'aspirine, comme sur une migraine, les mauvaises croyance, tous les préjugés, et tout ce qui s'ensuit, et complètement changer l'image des échecs

La question franco-française est le poids financier à tous les étages.
Car la question de changer l'image des échecs est et doit indépendant d'un aspect financier.



JLuc74, le 27/04/2017 - 22:03:05
La drogue, c'est moche...


Charpentier, le 27/04/2017 - 22:11:31
Et il n'y a pas plus de toqués sur les forums qu'en dehors. Mais pas moins non plus.


Rachmani, le 27/04/2017 - 22:18:21
Tu parles de ton expérience personnelle JLuc74 ?
Tu te drogues ?
" trop souvent on se contente de reconduire ce qu'on fait, saison après saison" => que proposes-tu ?
Faire passer plus de DAF ?

Renan, quand tu parles de " post sur la recherche d'un livre pour un 2000" c'est quel post ?

Charpentier, "assez peu pour les adultes qui peuvent avoir le sentiment d'être livrés à eux-mêmes dans certains clubs." => que proposes-tu ?



Renan, le 27/04/2017 - 22:32:16
Rachmani..
C'est le post qui a pour titre " livre sur e4 d4"...
Juste un peu plus bas que celui ci...



Charpentier, le 27/04/2017 - 22:52:08
Je ne propose rien pour les autres clubs. Chacun d'eux doit trouver sa voie pour que ses membres s'y sentent bien.

Par chez nous, tous les membres bénéficient de formation par niveau, et ceci pour tous les niveaux. Ils ont possibilité, jeunes et adultes, d'évoluer en compétitions par équipes. Cela demande l'investissement personnel d'une équipe d'une dixaine de bénévoles. On y ajoute l'investissement financier, puisque tous les cours (y compris pour l'élite avec un GMI) sont gratuits pour tous les adhérents.

L'investissement bénévole étant le plus difficile à trouver, comme l'indique JLuc74.



JLuc74, le 27/04/2017 - 22:53:13
Désolé Rachmani mais bien souvent je ne comprends rien à ce que tu dis, et j'ai bien l'impression de ne pas être le seul. Je ne sais pas qui est celui qui est dans la réalité mais j'ai l'impression qu'on ne vit pas sur la même planète.

" "trop souvent on se contente de reconduire ce qu'on fait, saison après saison" => que proposes-tu ? "
Je fais un constat, la solution commence par là. Il y a un moment où il faut avoir le courage de donner un bon coup de ballet.

"Faire passer plus de DAF ?"
Heu... non, ça ne sert pas à grand chose le DAFFE. Le problème de ce côté là serait plutôt de penser que pour animer un club il faut un diplôme. Et il y a quoi ?... 4 niveaux ? Pfff... est-ce qu'on a besoin de tout ça en plus des DIFFE, DEFFE...



Rachmani, le 27/04/2017 - 23:56:02
En tout cas merci pour ce retour, avec la marque de respect que tu affiches. je t'envoies un message en pv.

C'est sûr qu'avec un parcours plutôt hors club, malgré quelques années en club, je n'applique pas le même découpage.

Charpentier,
"Mais on vient ici à l'image des clubs échecs, plus qu'à celle des échecs... " => l'image ne se batit-elle pas à partir de ce qui se fait le plus aux échecs et là ou se joue le plus des parties ?



Renan, le 28/04/2017 - 07:42:11
Rachmani...
Pour parler de l'image des échecs , lorsque je discute avec mes collègues , qui n'y jouent pas, ils apprécient et en ont donc une bonne opinion ( sans penser qu'ils y aient des fous)...


Rachmani, le 28/04/2017 - 07:57:20
je trouve que les avis autour de l'image et des échecs sont diverses et variés.

l'image de tarés, j'en entends ps trop parler.
il y a moins l'image de l'autiste apparement.

je crois qu'il y a de plus en plus de joueurs qui font plusieurs activités.
en tout cas, bcp jouent hors fédé/club, ou atteignent un niveau intéressant ss jms avoir joué en club (chess.com et les applis smartphones y ont contribués)


El cave, le 28/04/2017 - 08:41:49
Il faut déjà un sacrément gros club pour avoir un DAF, la plupart n'ont qu'un trésorier.


Orouet, le 28/04/2017 - 08:59:02
pour le coup de ballet, un petit rat suffit ...


El cave, le 28/04/2017 - 09:38:52
C'est la variante de la pointe ?


JLuc74, le 28/04/2017 - 09:57:02
"pour le coup de ballet, un petit rat suffit ..."
Oooopppsss....



© 2000-2017 - France Echecs