France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- dimanche 30 avril 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Europe Echecs n° 674 — mars 2017 : « Magnus Carlsen dans l’ombre de Wesley So » par Europe Echecs le 01 mars 2017  [Aller à la fin] | Actualités |
Saluons l’exploit de Wesley So qui remporte, invaincu avec 5 victoires, le tournoi « Tata Steel » à Wijk aan Zee, devançant d’un point le champion du monde Magnus Carlsen. Après la « Coupe Sinquefield » à St-Louis (USA) et le « London Chess Classic », deux des tournois fermés parmi les plus prestigieux joués en 2016, Wesley So s’affiche comme l’homme fort du moment.

Depuis 2015, trois Américains occupent trois des meilleures places du « Top 10 mondial ». Il est intéressant de constater que si le nouveau président des Etats-Unis, s’oriente vers une politique de repli, de fermeture et d’exclusion, les trois meilleurs joueurs qui ont permis à l’équipe américaine de remporter la dernière Olympiade d’échecs à Bakou sont tous issus de l’immigration. Fabiano Caruana, 24 ans (2e mondial 2827 Elo) est un descendant d’immigrés italiens, Wesley So, 23 ans (3e mondial 2822) né à Manille aux Philippines a rejoint récemment les Etats-Unis et Hikaru Nakamura, 29 ans (8e mondial 2785) est né au Japon. Ce dernier remporte au départage l’Open de Gibraltar, le plus fort de l’année, une démonstration des conséquences heureuses et réussies du « melting pot ».

L’actuel « Top 10 » (février 2017) conserve en son sein, deux « vieilles gloires » qui résistent, les ex-champions du monde, le Russe Vladimir Kramnik, 42 ans (4e mondial 2811) et l’Indien Vishy Anand, 48 ans (6e mondial 2786). Entre eux, est venu s’incruster le talentueux numéro un français, Maxime Vachier-Lagrave (5e mondial 2796). Maxime, jusqu’à ce jour, est le seul représentant de l’Hexagone qui a réussi pareil exploit ! Ses prédécesseurs avaient tutoyé le sommet de l’Olympe mais ne s’y étaient jamais installés avec autant de détermination.
Maxime, qui obtient une bonne 4e place à Gibraltar à un demi-point du vainqueur, a le potentiel de devenir un possible « challenger » capable de défier Magnus Carlsen. Il possède le talent, l’énergie, la volonté d’en découdre et de solides soutiens, je pense à son principal mécène Gilles Betthaeuser, pour mener victorieusement bataille car « Impossible n’est pas français ».

Un vent nouveau se lève à l’Est qui nous vient d’Asie et pourrait bientôt bouleverser le classement mondial. Les deux meilleures performances du tournoi « Tata Steel » sont dues aux jeunes Yi Wei, 17 ans, venu de Chine et à l’Indien Adhiban Baskaran. Sur les premières tables des opens disputés en Europe, on peut observer de plus en plus de jeunes Indiens occuper les premières tables et briguer les premières places. Au tournoi de Hastings remporté par l’Indien Sengupta, un petit phénomène âgé de 11 ans, Praggnanandhaa Rameshbabu, partage la 2e place devançant de nombreux titrés. On le dit capable de devenir le plus jeune grand-maître de la planète, record détenu par l’actuel vice-champion du monde, le Russe Sergey Karjakin.

Une petite pensée pour Xavier Parmentier, trop tôt disparu, dont je viens de terminer le livre « Un Roi clandestin » coécrit avec Sophie Le Callennec. Un témoignage sur la condition des migrants, perçus la plupart du temps comme des chiffres, qui pourraient devenir des quotas, des êtres déshumanisés et invisibles pour qui ne veut pas les voir. J’ai réalisé que derrière ces chiffres, il y avait un humain, un humain de chair et de sang dont la situation tragique m’échappait complètement. Le jeu d’échecs s’est révélé ici comme une véritable planche de salut.

Bonne lecture !

Georges Bertola
www.europe-echecs.com/la-revue-europe-echecs-detail.html?id=642

Sommaire
p. 4 ACTUALITÉS EN BLITZ In Memoriam Joop van Oosterom (1937-2016)...
p. 6 LE MONDE EST STAUNE / LA REINE DE KATWE (1) Le billet de Jean Staune
p. 8 SPÉCIAL TATA STEEL / WIJK AAN ZEE : Wesley So à l’analyse / Igor-Alexandre Nataf analyse les tendances de la théorie
p. 20 TRADEWISE GIBRALTAR / LE TRIPLÉ DE NAKAMURA Yifan Hou à l’analyse / Reportage de Romain Edouard
p. 25 SUSAN POLGAR INSTITUTE WEBSTER / AU COEUR DU PROGRAMME SPICE Par Paul Truong
p. 28 PRO CHESS LEAGUE / UN MONDIAL DES VILLES EN LIGNE Reportage de Matthieu Cornette
p. 32 LE JOUEUR DU MOIS / BORIS SPASSKY : 80 ANS ! L’hommage de Georges Bertola au 10e champion du monde
p. 37 LE CAHIER DE LA FÉDÉ / “VISER L’EXCELLENCE”
p. 42 FAITES-VOUS LA MAIN : 18 COMBINAISONS DU MOIS / SPÉCIAL WESLEY SO Par Bertrand Valuet
p. 46 FÉMININES EN OR / YIFAN HOU-WENJUN JU : LE CLASH DES CHINOISES Par Susan Polgar, 8e championne du monde
p. 48 OUVERTURES & IDÉES GAGNANTES / RAPPORT-WEI : LA DÉFENSE PETROV AVEC 4.Cc4 Par Christian Bauer
p. 52 LA CRÉATIVITÉ AUX ÉCHECS / ADAMS-JU À GIBRALTAR : INVASION FATALE EN FINALE Par Vassily Ivanchuk
p. 54 DISCUTONS OUVERTURES ! / 5.hc3 DANS LA DÉFENSE PETROV Par Marc Quenehen, entraîneur Ligue Île-de-France
p. 56 PROGRESSONS ! / AMÉLIOREZ VOTRE JEU POSITIONNEL Par Marc Quenehen, entraîneur Ligue Île-de-France
p. 59 LES FINALES INOUBLIABLES / WIJK AAN ZEE : LES FUTURS PRÉTENDANTS ET LEUR JEU EN FINALE Par Darko Anic
p. 64 DANS LE RÉTROVISEUR / AVRO 1938 : LE NAUFRAGE DE SALO FLOHR Par Georges Bertola
p. 68 ANNONCES DE TOURNOIS
p. 72 HUMOUR : ÉCHEC ET... GAG ! Par Luc Deroubaix

Parties à visualiser et télécharger
CAPABLANCA-FLOHR — FINE-FLOHR — RAPPORT-WEI — DURARBAYLI-POPILSKI — SPASSKY-BRONSTEIN — BAUER-BURMAKIN — SO-WOJTASZEK — GIRI-RAPPORT — RAPPORT-ADHIBAN — SO-WEI — WEI-ADHIBAN — ADAMS-JU — HOU-JU — ADHIBAN-NEPOMNIACHTCHI — CARLSEN-WOJTASZEK — KARJAKIN-NEPOMNIACHTCHI — WEI-KARJAKIN — KARJAKIN-JAKOVENKO — SOULEIDIS-CORNETTE — BACROT-CORNETTE — PEREZ-VACHIER LAGRAVE — IDER-HOU — EDOUARD-SHORT



© 2000-2017 - France Echecs