France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- dimanche 30 avril 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Boîte à idées pour la FFE par Mynhoss le 19 février 2017  [Aller à la fin] | Actualités |
Supprimer la licence B à part pour les tournois scolaires et dirigeants non joueurs.

En échange, la FFE calcule gratuitement tous les mois un Elo rapide et blitz avec la même méthode que pour le FIDE.

L'idée est que les blitz sont trop rapides pour des débutants et, les rapides ne se calculent que deux fois l'année alors que s'ils étaient calculés tous les mois, ça inciterait des joueurs à participer à des tournois pour le voir évoluer (surtout après un tournoi raté).


Chemtov, le 19/02/2017 - 19:43:43
Et licence A obligatoires pour tout le monde ? ( sauf scolaire )


JLuc74, le 19/02/2017 - 20:07:04
Nombre de licenciés B n'ont pas d'intérêt pour la compétition, supprimer la licence c'est augmenter leur inscriptions de 38€, de quoi faire renoncer à s'inscrire.

Je suis également pour une réforme des classements de la FFE mais elle doit aller bien plus loin. Il faut calculer les classements lents, rapide et blitz sur le mode de la FIDE, tous les mois et descendre en dessous de 1000.




Zorglub, le 19/02/2017 - 20:22:39
Bonne idée... Suppression de la licence b avec en échange plus d'offres. La licence a offre beaucoup de choses pour un tarif très raisonnable. De plus il y a des aides qui permettent aux familles démunies de se faire rembourser la licence.


Anonymousse87, le 19/02/2017 - 20:31:45
Et pourquoi pas :
Licence A : Compétition
Licence B : Loisir
Licence C : scolaire/ponctuelle

Avec un peu d'uniformisation pour les caté jeunes en bonus.

Il faut laisser la licence B pour les gens qui veulent juste apprendre un peu, fréquenter un club et disputer éventuellement des petits tournois (blitz+rapides)
En effet un classement blitz plus régulier serait mieux, reste à voir les implications financières et de temps.



Zorglub, le 19/02/2017 - 20:49:52
non car une licence à très bas prix permet de gonfler les chiffres artificiellement. On l'a vu dans le passé. Avoir pleins de licences b pour pas cher permettait de peser dans l'élection et permettait de toucher des subventions! Alors que les gosses ne mettaient jamais les pieds au club et savaient à peine jouer.


JLuc74, le 19/02/2017 - 21:00:15
@Annymousse87 : J'ai également dans d'autres discussions évoqué une licence C qui serait gratuite (assurance prise en charge par la FFE) et réservée à des compétitions homologués mais spécifiquement adaptées aux jeunes (l'idée c'est : un copain qui joue en club m'invite à faire un tournoi, je ne paie pas plus que lui pour ce tournoi et si ça me plait je rejoindrais un club ensuite). Une façon de se garantir contre le gonflement artificiel des effectifs serait que les licenciés B ne soient pas affectés à un club.

Je n'en parle pas pour les scolaires puisque je suis favorable au désengagement de la FFE du milieu scolaire au profit du péri-scolaire et donc la suppression des compétitions scolaires.

Dans les autres propositions que je peux faire:
- Suppression de la notion de joueuse, suppression des compétitions féminines.
- Libre homologation des tournois pendant la durée du Championnat de France. Les joueurs qui participent au Championnat de France doivent tous payer leur inscription, la FFE ne prend en charge l'hébergement et autres frais d'aucun joueur

Tout ça peut sembler radical mais c'est mon point de vue


GBel, le 19/02/2017 - 21:49:19
pour les enfants (et leurs parents) la différence est infime et si la FFE apporte en effet des avantages et des avancées, oui pour une licence unique A !

arrêter avec des changements de réglements chaque année qui ne font que compliquer l'organisation des équipes pour un dirigeant !


JLuc74, le 19/02/2017 - 22:17:05
Aucune composition d'équipe ne serait compliquée par les propositions qui ont été faites ici, elles concernent des licenciés qui ne participent pas aux compétitions par équipes (interclubs, coupe Loubatière et autres, etc.)

GBel est capable d'avancer n'importe quel argument pour que surtout on ne le dérange pas dans ses petites habitudes.




Mynhoss, le 19/02/2017 - 23:23:11
"Nombre de licenciés B n'ont pas d'intérêt pour la compétition, supprimer la licence c'est augmenter leur inscriptions de 38€, de quoi faire renoncer à s'inscrire."

Licence A pour toutes les compétitions.

Licence B pour les tournois scolaires + membres ne participant à aucune compétition.

Ceci dit, je pense qu'un club doit proposer à chaque séance la possibilité d'un tournoi homologué (ouvert sur l'extérieur) pour une offre plus complète et attractive.

Le tournoi peut être gratuit pour les adhérents et payant pour les extérieurs. C'est une façon de faire venir de nouvelles têtes de temps en temps pour changer de la routine.


Chemtov, le 19/02/2017 - 23:23:54
Je suis tout à fait d'accord pour supprimer la B.

Je n'ai jamais compris cette distinction entre compétition et loisir aux échecs. La compétition c'est un loisir.

De plus, on peut jouer des compétitions nationales avec des licences B ( Championnat de France universitaire ou autres ).
Et certains tournois rapides, accessibles aux licenciés B, voient bien participer des professionnels. Et comme les cadences se réduisent de plus en plus, la frontière entre compétitions classiques et rapides s'estompe et il devient bien difficile de reconnaître un joueur de loisir d'un joueur de compétition.

A l'origine, la licence B, c'était pour les gens qui ne jouaient pas. Les accompagnateurs ( histoire d'avoir une assurance ) les organisateurs, les dirigeants, ceux qui tenaient la buvette, etc... Après cela a été complètement détourné pour une pratique des Echecs ''moins sérieuse''. Ce qui ne veut rien dire, les Echecs, c'est les Echecs.

Tout cela est complètement hypocrite. C'est une question d'argent, c'est tout. Ne donner que 9 euros à sa fédé pour finalement jouer toute l'année en rapide, c'est vraiment limite ( j'en vise quelques uns que je connais... ).


Franxis, le 19/02/2017 - 23:50:32
C'est le nombre de licences A qui devraient etre pris en compte pour les élections et subventions , pour juger de l'importance d'un club .Licences A pour toutes les compétitions . Licences S pour les scolaires . Le championnat scolaire est formidable, 10 équipes de 8 joueurs CM1 CM2 en finale départementale , puis 10 équipes de 8 joueurs en finale de ligue , qualificative pour la finale nationale.( 5 rondes )Beaucoup d'enfants et certains parents en gardent un grand souvenir, ce serait dommage de le supprimer.


Chemtov, le 20/02/2017 - 00:17:15
@Franxis: ''C'est le nombre de licences A qui devraient être pris en compte pour les élections et subventions''.

Ce n'est pas déjà le cas ? Non ? Les licences B donnent des voix aussi, je crois, mais pas grand chose. Pour les subventions, cela dépend en fait des différentes institutions ( par ex., villes et départements n'ont pas toujours la même approche ).

Le scolaire: '' ce serait dommage de le supprimer. '' Ben oui... Quelle idée ! C'est sympa, le championnat scolaire ( là nous aurons deux écoles strasbourgeoises en finale régionale académique et nous avions près de 80 écoliers strasbourgeois, affiliés au club, sur environ 200 à la phase départementale ).

Faut pas tout nous enlever ! J'ai déjà lu ici qu'il fallait supprimer la Coupe de France, les championnats féminins, les scolaires, etc... Si certains n'arrivent pas à suivre, ce n'est pas une raison de priver les autres des compétitions qu'ils apprécient.


JLuc74, le 20/02/2017 - 03:55:02
Ce qui ressort finalement de toute ces discussions c'est la disparités des expériences et des situations locales. Chacun, et moi aussi sans doute également, voit midi à sa porte et pense que ce qu'il vit doit s'imposer partout.

Cala montre avant tout qu'une fédération trop présente comme elle l'est actuellement ne peut être que sclérosante, tuant dans l'oeuf bien des initiatives locales.

Certains pensent qu'il ne devrait avoir que des licences A parce que chez eux il n'y a que des licences A mais ce serait une contrainte fédérale supplémentaire préjudiciable au développement des clubs. Ca diminuerait mécaniquement le nombre de licenciés et ne permettrait plus de passer par un tournoi pour découvrir la pratique avant de rejoindre un club.

Discrétion et efficacité, voila ce qui devraient être les mots d'ordre d'une bonne fédération. La discrétion de la FFE laisserait aux clubs la possibilité de développer des initiatives adaptées à leur situations locales, elle encouragerait les bénévoles à mettre en place leurs idées. L'efficacité se traduirait par le bon fonctionnement de l'administratif fédéral, par des outils performants qui permettraient la vie des clubs (je pense par exemple à un système de classement ELO qui ait un sens à tous les niveaux).


Rachmani, le 20/02/2017 - 07:37:26
Supprimer la licence B serait la pire des actions.
Il y a déjà pas mal de clubs qui ont du mal.
En IDF, s'inscrire revient déjà à près de 100€.
Les échecs sont déjà assez disuasifs. Si on rajoute un argument financier dans les arguments financiers, il y aura encore moins de licenciés.

En tournoi, il n'y a quasiment que des passionnés.
Faudrait déjà arriver à passionner madame michu.

Au bout de combien de temps un adhérent s'inscrit en tournoi ?
Combien ont réellement le temps ?
Il serait peut-être temps de parler du coût réel des échecs.
Ca coûte cher.

La licence C permettrait de rentrer en club, sans cours, sans compèt.



JLuc74, le 20/02/2017 - 07:44:40
"Le jour ou je vois une licence C à 50€, je prends."
Adhésion + licence tu veux dire. Dans le cas d'une licence B (8€ pour un adulte) la part de la licence pour une adhésion à 50 € est petite et encore plus petite pour un jeune (licence B à 3€)


Rachmani, le 20/02/2017 - 07:49:34
En tout cas, je ne peux faire aucun tournoi sans m'inscrire en club.
Les premiers clubs que je trouve en IDF sont à 100€.

Réaliser un sondage. 100€ pour jouer aux échecs, ca vous paraît cher ? Pourquoi ?

Quand on fait de la compétition, là oui, le coût est pas le même.
Mais pour quelqu'un qui découvre....


Rachmani, le 20/02/2017 - 07:53:47
Je me suis mal exprimé, excusez moi.
Dans le cas ou je connais déjà le jeux, mais je veux essayer une fois un tournoi, pour voir, là j'ai 100 balles à sortir parce que sinon je peux pas m'inscrire.



Zorglub, le 20/02/2017 - 08:07:14
100 euros pour pouvoir jouer n'importe quel tournoi dans le monde et bénéficier du club 3 fois la semaine avec des cours gratuits... De plus comme je l'ai expliqué, lorsqu'on est démuni et qu'on a des enfants, il existe des dossiers d'aide à remplir. Il faut supprimer toutes ces sous licences qui ne font que semer le doute dans la tête des parents.


JLuc74, le 20/02/2017 - 08:19:45
@Rachamni : Il faut arrêter de dire que les échecs ça coûte cher, si on le considère comme un sport alors c'est sans doute le moins coûteux. A partir du moment où on a un ordi ou une tablette et une connexion internet on a besoin de rien pour le pratiquer, ni vêtements spécifiques, ni équipement.

J'accepte que des joueurs prennent uniquement une licence chez nous. J'ai ainsi un jeune qui ne paie que 14€ pour une licence A, il ne vient jamais au club, il fait juste quelques compétitions. Il y a également quelques licences B offertes.


Meikueilu, le 20/02/2017 - 08:22:32
La licence B c'est tout de même un accès ouvert aux échecs pour ceux
  • que le prix de la licence rebute
  • qui sont méfiants envers la compétition
  • qui ont des doutes sur leur niveau de jeu...

Alors oui, certains considèrent que le prix de la licence n'est pas un problème, que les B ne font pas des A, qu'on est licencié A ou qu'on n'est rien ou que puisqu'il y a eu des abus tout est bon à jeter. J'ai envie de leur dire : demandez à des joueurs pourquoi ils ont choisi la licence B ou, à défaut essayez de vous mettre à leur place.

Il y a des fédérations où l'on regrette l'absence de licence loisir pour servir de point d'entrée entre compétiteur et joueurs du dimanche. Certains aimeraient bien continuer le foot dans un cadre non-compétiteur mais "légal" (dans le sens assuré contre la double fracture tibia-péroné qui fait grincer des dents à l'employeur). Je sais aussi qu'au badminton (parmi d'autres), la prolifération des clubs "loisirs" en marge de la fédération est prise très au sérieux. Ce n'est pas très lisible pour les pouvoirs publics par exemple. Et puis, il semble que transformer tout un club "loisir" en club affilié est un poil plus difficile que d'attirer, au sein d'une structure affiliée, des joueurs loisirs vers la compétition.


Waterprof, le 20/02/2017 - 08:49:31
D'accord avec le commentaire précédent. Tout le monde n'est pas compétiteur.

Supprimer la licence B serait se priver d'adhésions de personnes qui débutent et qui pourront peut être plus tard prendre une licence A. Il est déjà difficile d'attirer les gens dans un club d'échecs...

Pour ce qui est de l'argument des élections, je n'ai plus le nombre en tête mais il faut beaucoup plus de licences B pour avoir une voix (par rapport aux licences A).


Chemtov, le 20/02/2017 - 11:27:12
Si effectivement vous trouvez que les échecs cela ne vaut pas au moins 100 € l'année pour votre club et votre fédé, la question est close ( Bon chez nous, en tarif réduit, c'est seulement 85 euros, dont 38 euros seulement pour le club ).

A mon avis, attirer les gens dans un club ne se fait pas avec, d'abord, la licence B puis la A. Mais plutôt en invitant la personne gracieusement pendant plusieurs séances et ensuite il passe le pas après avoir compris comment fonctionne le club. Et si ce joueur n'a pas cette empathie, je n'insiste et ne le retiens surtout pas.


JLuc74, le 20/02/2017 - 12:25:11
"A mon avis, attirer les gens dans un club ne se fait pas avec, d'abord, la licence B puis la A"
Sans vouloir multiplier les solutions pour s'adapter à toutes les situations il faut une offre diversifiée. D'un club à l'autre on ne rencontre pas le même public et les mêmes problèmes.

J'ai le cas d'enfants qui sont venus découvrir les échecs par une compétition en tournoi rapide, ça leur a plut et ils ont ensuite rejoint le club. J'ai un cours qui va se mettre en place début en mars dans une association multi-activité parce qu'un enfant est venu faire un tournoi (licence B offerte) et j'ai quelques pistes pour en faire venir d'autres. A la rentrée en septembre j'aurais probablement 5-6 enfants dans ce cours et j'espère le double un an plus tard. Il ne faut pas attendre que les gens poussent la porte des clubs, il faut aussi aller les chercher.

5 adultes au club 3 ne font aucune compétition (notre président n'a même jamais mis les pieds au club), je ne vais pas leur demander d'avoir une licence A.


Mynhoss, le 20/02/2017 - 14:11:41
"A mon avis, attirer les gens dans un club ne se fait pas avec, d'abord, la licence B puis la A. Mais plutôt en invitant la personne gracieusement pendant plusieurs séances et ensuite il passe le pas après avoir compris comment fonctionne le club. Et si ce joueur n'a pas cette empathie, je n'insiste et ne le retiens surtout pas."

Tout est dit !

"5 adultes au club 3 ne font aucune compétition (notre président n'a même jamais mis les pieds au club), je ne vais pas leur demander d'avoir une licence A."

Personne ne te le demande avec ce qui est proposé !

La FFE peut laisser le système actuel mais en considérant officiellement que les licences B de joueurs classés sont des licences de même valeur que les A. Sauf éventuellement pour les élections même si les licences A jeunes permettent déjà de "tricher" car elles coûtent jusqu'à quatre fois moins chères.

Il faut également trouver une solution pour le calcul du Elo rapide tous les mois, pour ne pas dire tous les jours !

Chez nos amis les Bridgeurs, je crois que c'est comme ça et, il y a un minimum d'ambiance tous les jours chez eux !

Pour motiver les joueurs, voir s'il est possible de mettre différents classements qui se calculent tout seuls comme par exemple celui des joueurs d'un département, d'une ligue... Beaucoup de sites mettent le classement mondial, donc mettre aussi le classement de son secteur serait cool :-)

Mettre à jour les populations des Comités et Ligues sur le site fédéral car ça date d'au moins dix ans et, faire un classement pour 1000 habitants en plus du classement actuel.

J'ai hâte de voir à quelle sauce l'Île-de-France (qui se proclame première Ligue de France) va se faire manger lors des prochains championnats de France Jeunes avec des Ligues "concurrentes" ayant vu leur population multipliée par deux (et malgré tout avec deux fois moins d'habitants que l'IDF).



JLuc74, le 20/02/2017 - 14:54:07
"Personne ne te le demande avec ce qui est proposé !"
Après la disparition des licences B il ne reste que la licence A non ? donc une très forte augmentation du coût d'inscription.

"La FFE peut laisser le système actuel mais en considérant officiellement que les licences B de joueurs classés sont des licences de même valeur que les A."
Je ne comprends pas ce que tu dis, tu veux supprimer les licences B mais leur donner la même "valeur" que les A ? Ce n'est pas contradictoire ?
De quelle valeur parles tu ? Des possibilités de compétitions ? On pourrait faire une compétition FIDE avec une licence B ? ou alors tu parles du tarif de la licence ?

"Il faut également trouver une solution pour le calcul du Elo rapide tous les mois, pour ne pas dire tous les jours !"
Pourquoi uniquement le rapide ?
Tous les jours ça semble délicat avec d'importants risques d'erreur dans l'organisation des tournois et la transmission des résultats. Tous les mois ce serait sans doute suffisant pour commencer.



Mynhoss, le 20/02/2017 - 15:18:19
Faut faire un effort de compréhension de texte JLuc ;-)

Rappel de ma première phrase de mon premier message : "Supprimer la licence B à part pour les tournois scolaires et dirigeants non joueurs."

Qui s'est modifiée par la suite par : "Licence B pour les tournois scolaires + membres ne participant à aucune compétition."

Je crois que même Chemtov est pour une licence B pour au moins les scolaires et membres "non joueurs".

Pour le reste, une licence B (avec ma version) ne donne pas droit à ce qui est proposé pour la A mais les joueurs classés avec la B seraient considérés comme de vrais licenciés sans distinction absurde avec les licenciés A.


Chemtov, le 20/02/2017 - 15:45:20
Licence B pour les ''non joueurs'' : Oui, bien sûr, indispensable même ( chauffeurs, encadrants, accompagnateurs, etc...)

Licence scolaire: Oui. Et comme le nom l'indique, dans le cadre scolaire ( et si possible liée à l'USEP ).

Après, pour les enfants, passer en A lors d'un tournoi rapide FFE, c'est tout de même abordable !


GBel, le 20/02/2017 - 18:19:50
Chemtov, surtout quans ces quelques uns ne payent même pas d'adhésion au club !

Et JLuc74, j'aime les petits arangements entre amis, on me connaît surtout pour ça !! Quand tu comprendras que je ne bosse pas pour ma petite personne, tu auras enfin compris ce que j'écris...


JLuc74, le 20/02/2017 - 18:32:00
"je ne bosse pas pour ma petite personne"
Un bénévole qui écrit ça ça fait un un peu peur, ça suppose qu'il ne le fait pas parce que ça lui plait. Mais pourquoi alors ?


GBel, le 20/02/2017 - 18:47:44
Je n'arrive toujours pas à rentrer dans votre cerveau englué de fausses idées, d'inepties et d'idées préconçues.... et à lire la prose d'autres ici, je ne suis pas le seul, donc ça me rassure un peu...

Si on ne le fait pour sa petite personne, ça vous fait peur car vous en déduisez que je n'y prends aucun plaisir...

Et si je le faisais pour faire plaisir aux autres, ce serait mal ?!!!




JLuc74, le 20/02/2017 - 18:57:45
Si vous y prenez du plaisir, même masochiste, c'est que c'est pour votre petite personne alors n'allez pas vous présenter comme quelqu'un de désintéressé qui se sacrifierait pour le bien de la communauté.


Franxis, le 20/02/2017 - 20:04:41
"Cinq adultes , deux font des compétitions, le président n'a jamais mis les pieds au club"...Cela ne doit pas etre facile , il faut un moral d'acier !


Rachmani, le 21/02/2017 - 22:56:51
mynhoss, ne souhaiterais-tu pas plutôt une graduation du prix de licencié à mesure qu'il se tourne vers la compétition ?

Ca paraît cohérent.



Chemtov, le 21/02/2017 - 23:27:54
Cohérent... ça dépend... toujours de la manière dont on voit le jeu d'échecs.

Par exemple, ce soir, j'ai affilié une personne, adulte, débutante, qui n'avait jamais joué en club. Elle a juste fait, tout à l'heure, une petite partie notée, pour s'entraîner, car elle va faire son premier open... après-demain ! Là, '' la graduation du prix de licencié à mesure qu'il se tourne vers la compétition '' n'était pas nécessaire. Pour certain la compétition, c'est juste un mot.

Franchement, je ne comprends pas cette différence que beaucoup font entre compétition et loisir. La compétition, c'est juste une structure qui permet à tous de jouer dans de meilleures conditions.


Mynhoss, le 22/02/2017 - 00:02:23
Autre possibilité : première année, licence B possible, deuxième année, licence A obligatoire.






DDTM, le 22/02/2017 - 00:35:11
Cette discussion sur la licence B ou la C ou ... etc .. ne viendrait-elle pas des differences de signification du terme de licencie pour les differents intervenants ?
Un licencié, c'est quoi ?
- quelqu'un qui joue aux echecs ?
- quelqu'un qui pratique dans le cadre d'un club ?
- quelqu'un qui fait de la competition (individuelle ou par equipes) ?



Chemtov, le 22/02/2017 - 01:08:17
Cela peut être aussi un arbitre qui éventuellement ne joue jamais aux échecs, ne pratique pas dans un club et ne joue pas en compétition. Mais il doit avoir une licence A.


JLuc74, le 22/02/2017 - 07:31:16
"mynhoss, ne souhaiterais-tu pas plutôt une graduation du prix de licencié à mesure qu'il se tourne vers la compétition ? "
C'est déjà comme ça : licence B quand on ne fait que des rapides puis licence A.

"première année, licence B possible, deuxième année, licence A obligatoire"
Ben voyons... beaucoup d'adhérents de clubs n'ont pas l'intention de faire de la compétition, ne coûtent donc rien à la FFE et ne devraient jamais avoir besoin d'être licenciés.

"Un licencié, c'est quoi ?"
Quelqu'un (notez que je ne dis pas "un joueur") déclaré auprès de la FFE parce qu'il a une action impliquant la FFE, par exemple parce qu'il participe en tant que joueur ou arbitre, à des compétitions homologuées par la FFE.

Marre de l'ingérence de la FFE dans la vie dee clubs.


JLuc74, le 24/02/2017 - 07:41:54
Il y a au moins un point sur lequel tout le monde semble d'accord c'est la nécessité d'une réforme des classements nationaux. Il ne s'agit avant tout d'une décision "politique" qui ne demande sans doute pas beaucoup de travail d'un point de vue informatique. Malheureusement la FFE s'occupe toujours bien plus de l'élite que de la base.


Balthazar, le 24/02/2017 - 09:33:01
C'est justement le contraire si c'était le cas la Fédé aurait depuis longtemps tout misé sur les classements fide. C'est bien pour la base et non pour l'élite que les élo nationaux sont conservés.


JLuc74, le 24/02/2017 - 11:01:37
@Balthazar : il ne suffit pas de mettre un nombre au pif en face du nom du joueur, la façon dont la FFE "calcule" le classement nationale est préjudiciable aux joueurs, qu'ils soient FIDE ou non. Mieux vaudrait qu'elle considère comme NC tous les joueurs qui n'ont pas de classement FIDE plutôt qu'elle maintienne le système actuel qui ne veut plus rien dire.


Waterprof, le 24/02/2017 - 13:28:14
le calcul du elo national n'est pas fait au pif. Il y a des formules (voir le livre de l'arbitre)


JLuc74, le 24/02/2017 - 13:44:02
Bien sûr qu'il y a des formules mais elles ne sont pas mathématiquement correctes et ne peuvent prétendre, même approximativement, classer les joueurs selon leurs niveaux. La FFE ne peut même pas justifier ses calculs.

Le problème vient en grande partie du fait qu'on utilise des résultats contre de joueurs non-classés pour calculer les classements, et ils sont évidemment très nombreux chez les débutants.


Mynhoss, le 25/02/2017 - 20:56:42
"Première année, licence B possible, deuxième année, licence A obligatoire."

"Ben voyons... beaucoup d'adhérents de clubs n'ont pas l'intention de faire de la compétition, ne coûtent donc rien à la FFE et ne devraient jamais avoir besoin d'être licenciés."

T'es lourd JLuc ;-)

La "méchante" FFE n'a jamais contrôlé un seul club !

Ma proposition est pour répondre à Rachmani qui voulait une licence B au moins au début.

Au pire des cas, tes membres qui ne veulent pas participer à des tournois homologués ne débourseront que le coût d'une licence B sans limite dans le temps.




Mynhoss, le 27/04/2017 - 09:09:57
Interclubs + 50 ans qui se joueraient en semaine... avec possibilité d'avoir trois joueurs sur huit de moins de 50 ans pour que ce public puisse profiter de ce championnat à ambiance qui attirerait du monde à mon avis.

Je pars du constat que les interclubs plaisent, qu'il n'y a pas beaucoup d'occasions de jouer et que les retraités n'ont rien de passionnant en semaine contrairement au bridge où ça semble un peu plus bouger.


JLuc74, le 27/04/2017 - 09:44:52
"Interclubs + 50 ans qui se joueraient en semaine"

Bien sûr... la nuit entre 1h et 5h

"les retraités"
Pour info, à 50 ans on n'est en général pas retraité .




yegonzo, le 27/04/2017 - 10:06:35
@Mynhoss : Pas con. Je like.

@Jluc : c'est bien pour ça qu'il n'a pas omis le signe devant 50...

D'une manière générale : je ne sais plus qui sur le forum il y a quelques mois avait pointé qu'alors que l'essentiel des efforts est porté sur nos jeunes, le plus gros potentiel de croissance est probablement chez nos seniors.

Silver Economy, lutte contre l'isolement, lutte contre les maladies neurodégénératives, solidarité intergénérationnelle,... : autant d'éléments de langage pour sensibiliser les pouvoirs publics et réorienter nos efforts de développement vers les seniors.

S'appuyer sur l'équipe 65+ qui marche bien, excellente initiative oeuf corse.


Mynhoss, le 27/04/2017 - 11:52:34
Interclubs intergénérationnels (ce serait l'intitulé) avec obligation d'avoir minimum un vétéran + un sénior de plus de 50 ans (qui peut être vétéran) sur les quatre membres de l'équipe.

Quatre membres au lieu de huit dans la division la plus basse pour ne pas défavoriser les nouveaux clubs, puis six, puis huit.

Le club qui reçoit décide au début du championnat du jour sauf samedi et dimanche, par contre, la semaine est imposée à moins que les deux clubs se mettent d'accord pour une autre semaine.


JLuc74, le 27/04/2017 - 12:51:21
Ben voyons... il y a déjà trop de compétitions fédérales, il faut en supprimer et non en ajouter pour faire plaisir à je ne sais qui.


Mynhoss, le 30/04/2017 - 12:46:19
"Ben voyons... il y a déjà trop de compétitions fédérales, il faut en supprimer et non en ajouter pour faire plaisir à je ne sais qui."

J'espère que ceux qui font partie de la liste Bachar et qui dirigent des comités/ligues mettront en place des compétitions par équipes en semaine car il y aura obligatoirement une demande et c'est de l'ambiance en plus (terme que JLuc ne connaît pas chez les adultes).

Les licences A ne tomberont pas du ciel. C'est pour la rentrée qu'il faut mettre le paquet en innovant à plein pot pour que l'effet boule de neige fasse son effet d'ici la fin de mandat.

Beaucoup de personnes préfèrent peut-être garder leurs dimanches pour être en famille...



DDTM, le 30/04/2017 - 15:57:42
qui demarre cette experimentation de nouvelle competition ? Rien de mieux pour demontrer son utilite et rien de plus facile (a part poster du FE :P ) a initier puisqu'on y voit un interet dans son environnement immediat ...


JLuc74, le 30/04/2017 - 17:32:17
+1 @DDTM, vas-y Mynhoss, lance toi, qu'est-ce qui t'en empêche ?

Je m'insurge contre la multiplicité des compétitions fédérales mais je n'ai rien au contraire contre les initiatives locales adaptées à des besoins locaux. Peut-être que dans ton coin tu auras assez de personnes disponibles pour jouer en semaine et tant mieux si tu y arrives mais ce que tu observes localement n'a rien à voir avec ce qu'on peut voir sur l'ensemble du territoire.



© 2000-2017 - France Echecs