France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- samedi 22 juillet 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Bon anniversaire, Monsieur Spassky ! par Chemtov le 30 janvier 2017  [Aller à la fin] | Actualités |
80 ans, aujourd'hui...


Zorglub, le 30/01/2017 - 20:43:16
Boris on t'aime. J'ai eu la chance d'aller plusieurs fois chez lui quand il habitait Meudon... Sa femme et Boris Junior étaient bien sympathiques! Je n'ai pas bien suivi l'histoire mais c'était hélas bien glauque. J'espère qu'il a toujours le même sens de l'humour!


Chemtov, le 30/01/2017 - 21:37:19
Oui, il y a des personnes qui, sans qu'elles le sachent, ont suscité des vocations ou ont participé à la motivation de beaucoup de jeunes pour s'engager dans la vie de joueurs d'échecs. Et puis j'ai bien appris aussi dans nos parties ( 2,5-0,5 ).


Chemtov, le 31/01/2017 - 00:37:05
http://www.fide.com/component/content/article/1-fide-news/10011-congratulations-to-boris-spassky-on-his-80th-anniversary-.html


Yves4, le 31/01/2017 - 07:24:07
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/09/26/01016-20120926ARTFIG00464-boris-spassky-junior-mon-pere-est-sequestre-a-moscou.php


Chemtov, le 31/01/2017 - 13:44:40
Bah... on en écrivait bien des bêtises, il y a cinq ans...

Mieux vaut regarder son interview (https://www.youtube.com/watch?v=YAyurhYHP6o) et espérer qu'un jour paraisse son livre.


Davout, le 31/01/2017 - 22:59:15
Spassky avait dit qu'il écrirait un livre sur son match de 1972 contre Fischer.

Son ascension pour le titre de champion du monde entre 1964 et 1969 ont été peut-être les plus dures de tous les championnats.


Yves4, le 01/02/2017 - 09:47:13
Ben, je trouve que son interview n'est pas plus rassurante que l'article du Figaro. Vieillir, devenir dépendant, et se trouver à la merci de tous ceux qui nous sont proches et pas forcément animés de bonnes intentions....


Chemtov, le 01/02/2017 - 11:34:03
Alors, lisez celle-ci, plus récente :

https://www.chess.com/blog/Spektrowski/boris-spassky-2016-interview

ou ici ( la même ) :

https://chess24.com/en/read/news/boris-spassky-i-m-waging-a-war

et celle-là aussi :

https://chess24.com/en/read/news/spassky-i-still-look-at-chess-with-the-eyes-of-a-child




Zorglub, le 01/02/2017 - 11:59:56
Boris a été le seul à m'impressionner par ses réflexions profondes en dehors de l'échiquier... il a toujours philosophé avec humour et m'a beaucoup appris. C'est un mentor et sa vision globale des échecs ressemblait à celle de la vie. Il aimait le beau jeu mais pas forcément la victoire à tout prix. Il aimait l'harmonie.


lefouduroi, le 01/02/2017 - 13:46:36
Bonne rubrique dans les DNA (Dernières (p)Nouvelles d'Alsace) du 01/02/2017: partie Larsen - Spassky


Chemtov, le 02/02/2017 - 01:13:59
http://www.dna.fr/loisirs/2017/02/01/bon-anniversaire-monsieur-spassky


Oroy, le 02/02/2017 - 11:31:06
@Zorglub
Si je te comprends bien, tu veux dire que, pour un joueur d'échecs, il était normal...
C'est ça ou je me trompe ?


Zorglub, le 02/02/2017 - 12:12:12
être normal ne veut pas toujours dire être un esthète... Il était élégant comme beaucoup de maîtres du passé! Pas uniquement dans sa façon de s'habiller mais dans son attitude en général. Le dernier geste élégant et fair play que j'ai pu voir de mes yeux, c'était au trophée Immopar lorsque Speelman a abandonné contre Karpov dans une poubelle alors qu'il ne restait que 2 secondes à Karpov...Il aurait pu le faire tomber et passer le tour mais il a abandonné! Qui ferait cela de nos jours ?


kieran, le 02/02/2017 - 15:34:02
Facile, Navara ;-)


Oroy, le 02/02/2017 - 18:36:55
@Zorglub
Comme tu me réponds à-côté je précise ma question : bien que Champion du monde d'échecs, était-il un homme normal, c'est-à-dire ordinaire sans la moindre connotation péjorative parfois associée à ce mot ?


Bossuet, le 02/02/2017 - 20:31:03
Franchement, je ne vois pas pour quelle raison morale il faudrait abandonner parce qu'on a une poubelle alors que l'on est sûr de gagner au temps. Si Karpov avait joué plus vite et s'il était resté avec la même quantité de temps à la pendule que son adversaire, peut-être que c'est lui qui se serait retrouvé avec une poubelle. Une des raisons pour laquelle Karpov avait une position bien meilleure est peut-être justement parce qu'il avait consommé plus de temps.


Davout, le 02/02/2017 - 23:32:59
@Bossuet

L'honneur.

L'honneur de reconnaitre que son adversaire, ici Karpov, a produit un meilleur jeu, une meilleure conception dans la conduite de la partie, Speelman, n'a pas pu élever son jeu au niveau de celui de son adversaire. Speelman a reconnu, dans cette partie, la supériorité de Karpov. Ainsi on peut dire que c'est tout à l'honneur de Speelman, d'avoir abandonné alors qu'il pouvait gagner au temps mais dans une position désespérée. Cela aurait été pour Speelman une victoire imméritée.

C'est une philosophie des échecs qui n'a pratiquement plus court aujourd'hui.


Zorglub, le 03/02/2017 - 02:07:41
Merci Davout... étonnant de passer à côté de cette évidence quand on s'appelle Bossuet...


Bossuet, le 03/02/2017 - 08:09:32
Donc Davout et Zorglub, à chaque fois que votre adversaire produit un meilleur jeu et que vous ne pouvez élever votre jeu au niveau de votre adversaire, vous abandonnez? Personnellement, je trouve ça assez pervers à l'intérieur d'un combat organisé avec des règles prédéfinies d'enjoindre à quelqu'un de devoir les bafouer pour des raisons soi-disant "morales"...

Et question naïve: à quoi vous sert la pendule alors?


Bibifoc, le 03/02/2017 - 08:42:09
Ljubojevic contre Speelman Londres 1980


Ljubojevic joue 37.Dh8+ ?? et Speelman a repris le coup de Ljubojevic pour mettre la dame en g8 et a joué 37...Rh6
L'arbitre est intervenu pour que Ljubojevic joue Dh8+ et Speelman a proposé nulle qui a été acceptée.


Bibifoc, le 03/02/2017 - 08:57:27
R en g1




gbchess, le 03/02/2017 - 09:48:57
Pour reprendre une citation attribuée à Surcouf lors de sa capture par les Anglais qui lui reprochaient de se battre pour l'argent, alors qu'eux se battaient pour l'honneur, il répondit :
On se bat toujours pour ce que l'on a pas !
Le match du siècle n'aurait pas pu se jouer si Spassky s'était contenté du règlement, il aurait gagné par forfait et conservé le titre ! Ce que sans doute beaucoup de champions "politiquement corrects" auraient fait.
Son sens de l'honneur a sauvé le match !
Tout est question de circonstances...


Davout, le 03/02/2017 - 12:03:41
@ gbchess

Très bon Surcouf, les Anglais le craignais. il faudrait enseigner la vie personne comme Surcouf aux écoliers.

Spassky a eu le mérite de permettre à Fischer d'être champion du monde. C'est tout à son honneur.

Certains place l'honneur au-dessus de leur ego, d'autres n'ont que leur ego.


Zorglub, le 03/02/2017 - 12:10:53
Quelle honte de prendre Bossuet comme pseudo quand on est aussi bête :-) Déjà nous ne parlons pas de nous mais apprécions les beaux gestes! Bossuet, va lire la définition de fair play et d'esprit sportif... Pour ma part, tout dépend des circonstances et de la tête du client! Je peux être très gentil et fair play ou très vilain mais mon gros défaut est la partialité. Je n'ai pas la classe de Spassky ou de Speelman et Davout et moi ne faisions aucune comparaison... D'ailleurs ma question était qui de nos jours pourrait agir avec autant de fair play ?


Zorglub, le 03/02/2017 - 12:14:18
Au club, j'engueule toujours mes joueurs lorsqu'ils veulent faire tomber avec une dame de moins... Quelques années après, ils comprennent et ont pleins d'amis qui apprécient leur état d'esprit et leur comportement. Je n'aurais pas envie d'avoir un entraîneur comme Bossuet mais heureusement la première fois que j'ai mis les pieds dans un club, je suis tombé sur des gens fantastiques.


Chemtov, le 03/02/2017 - 12:34:32
Merci Bibifoc pour cette excellente anecdote. A méditer. ( En plus, j'ai toujours bien apprécié Speelman, dans nos tournois ). Chez nous, on a Rozentalis, qui est un peu comme ça. Super gentil et fair-play.


Davout, le 03/02/2017 - 12:36:46
Zut : "les Anglais le craignaient". Désolé pour la faute.

J'ai beau suer pour faire attention à l'orthographe...


Bossuet, le 03/02/2017 - 15:12:44
Pour moi, l'intelligence, c'est en premier lieu de ne pas cataloguer les gens dès que l'on a un point de désaccord, mais poursuivre la discussion avec eux afin de s'enrichir, l'enrichir, et ouvrir de nouveaux horizons communs, et surtout de toujours se méfier de ses propres opinions, et pire encore de ses propres certitudes.

Sinon, Zorglub, j'ignore à quel adjectif tu vas maintenant recourir pour me décrire, car affectivement je conseille en effet toujours à mes élèves débutants de poursuivre la partie jusqu'au mat, même lorsqu'ils ont une dame en moins :)


ANaigeon, le 03/02/2017 - 16:40:58
Je ne connaissais pas la citation attribuée à Surcouf, elle témoigne d'un don de répartie absolument extraordinaire !
(j'aime bien aussi, en dehors de tout aspect politicien, celle de l'ancien président répondant "enchanté, moi c'est Chirac" à un type qui venait de lui hurler "gros con").



Orouet, le 03/02/2017 - 17:58:39
Chichi avait de la culture :
(... et moi Hercule Savinien de Cyrano de Bergerac ! )


Oroy, le 03/02/2017 - 18:42:20
@Zorglub
Tu n'as pas répondu à ma demande de précision concernant Spassky que tu connaissais si bien. Pouvait-on supposer qu'il reviendrait en Russie, abandonnant sa famille ?
Et son pays d'accueil, même si c'est beaucoup moins surprenant...


Zorglub, le 03/02/2017 - 19:29:29
Je ne le connaissais pas si bien, j'ai eu la chance de jouer plusieurs fois et de dîner chez lui. C'est pas par ce que tu poses des questions qu'on doit forcément te répondre. Je ne pouvais rien supposer du tout mais avec le recul, il ne parlait jamais de son épouse et très peu de son fils.


ANaigeon, le 04/02/2017 - 02:35:18
"Merci Davout... étonnant de passer à côté de cette évidence quand on s'appelle Bossuet..."

Aux échecs les évêques sont toujours un peu Fous ;-)



Oroy, le 06/02/2017 - 18:15:59
@Zorglub
Merci de ta réponse, même si mes interrogations sur Spassky restent entières. Mais je ne l'ai connu que comme joueur d'échecs...


Zorglub, le 06/02/2017 - 18:33:03
Que Boris me pardonne mais il était d'accord avec Fischer... C'était une conversation privée mais Sachez que Fischer n'était pas isolé du tout! Peut être que le génial américain était le seul à le dire face caméra. En tout cas Boris idolâtrait Bobby (il ne l'appelait pas Fischer mais Bobby ).


Zorglub, le 06/02/2017 - 18:56:42
Il me martelait de Bobby was right, Bobby was right très souvent.


Davout, le 06/02/2017 - 20:10:19
@ Zorglub
"... Il me martelait de Bobby was right, Bobby was right très souvent...." Sur quel sujet ?



Zorglub, le 06/02/2017 - 20:27:23
Il était très dur contre l'union soviétique et ses apparatchiks. Qu'on a tout fait pour battre Fischer et que lui le savait déjà avant de le jouer et bien sur ce que Boris a subi après sa cuisante défaite... Pour le reste, je préfère me taire ;-)


Davout, le 06/02/2017 - 21:29:59
@ Zorglub
Merci de votre réponse.
Il me semble que Spassky n'a pas eu le choix des entraineurs pour la défense de son titre, que les pontes soviétiques lui on coller Efim Geller, Krogius et Nei à la place de ses secondants habituels.

Le livre "Russians versus Fischer" explique très bien le contexte.


trolldetroy, le 07/02/2017 - 00:01:30
Je connaissais la citation de Surcouf sous la forme:"Monsieur,chacun se bat pour ce qu'il lui manque", ce qui est très légèrement différent.
On peut ne pas avoir quelque chose, n' en ressentir aucun manque, et donc n'avoir aucun désir de se battre pour cela. Un point de vue et une philosophie très asiatique.


supergogol, le 08/02/2017 - 13:32:27
Le problème des jolies citations, c'est qu'elles ont de nombreux pères . Pour celle de l'honneur et l'argent, j'ai lu que d'aucuns l'attribuaient à Steinitz...(Surcouf a l'avantage de l'antériorité !)


Reyes, le 08/02/2017 - 13:34:48
« Le problème avec les citations sur Internet, c'est qu'il est difficile de déterminer si elles sont authentiques ou non. » Abraham Lincoln


ANaigeon, le 08/02/2017 - 18:39:11
Connu mais toujours aussi drôle !



Renan, le 28/02/2017 - 13:19:54
Dans l'Europe échecs de mars il y a un article sur les 80 ans de Spassky....




© 2000-2017 - France Echecs