France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mercredi 22 novembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Tour d'horizon des méthodes d'entraînement par VincentNogent le 08 novembre 2016  [Aller à la fin] | Théorie |
Bonjour. Une curiosité aujourd'hui. Pour ceux qui s'entraînent ou étudient, quelle méthode utilisez vous ?

On a tellement de choix maintenant.

Il y a certes la pratique, jouer en club et les tournois.

Mais à côté, on a le choix entre :

-Livres : tactique / Stratégie / ouvertures / Etudes / Parties commentées

-Informatique : Logiciels / Cours vidéo en ligne / Cours en groupe style les masterclass Egg One School / Cours individuel en payant à l'heure un joueur "coach"

-Cours en club avec un prof d'échecs pour ceux qui y ont accès

-Entraînement sur échiquier électronique contre un logiciel

Je ne sais pas si j'en ai oublié ? Je n'ai jamais testé les cours individuels ou l'échiquier électronique. J'utilise tout le reste alternativement pour progresser par paliers.

Et vous ?


Rachmani, le 09/11/2016 - 10:52:41
Bonjour.
Je ne sais pas si je vais bien répondre à la question.
outil de base d'entraînement : un livre + beau plateau + pièce. se poser des questions et partir de ce qu'on voit et comprend, par soi-même, pas le livre. Le livre peut éclairer. Mais il est important de bien cerner ce que l'on peut expliquer par soi-même.
méthode : lecture de parties, exercices, parties avec analyse avec un joueur plus fort.
Une autre méthode qui est pas mal, c'est de pouvoir lire les parties à plusieurs, voire un joueur qui se prépare pour un tournoi. Il va montrer des choses en plus ou répondre si on a des choses que l'on ne comprend.

Jouer permet de tester si ce que l'on a vu est applicable, et à quel degrés on arrive à mettre cela en place.
Trouver plusieurs joueurs pour jouer régulièrement ensemble. Perso, je préfère le jeu en réel que sur internet.
Je fais partie de ceux qui utilisent aussi les écrans.
Ca permet de travailler partout, file et salle d'attente, transports...
Après, sur un plateau on retient un peu plus profondémment.
Du coup ca m'arrive de mettre quand même sur un plateau ce que je vois sur un écran.
En essayant de chercher tout ce que l'on a à chercher, ca permet de mieux rentrer dans le sujet et s'offrir une chance que cela reste.

L'essentiel reste avant tout de prendre du plaisir.
Parce que, la ca vaut vraiment le coup.





VincentNogent, le 09/11/2016 - 12:58:30
Bonjour. J'aime bien ton retour, c'est complet et c'est le genre de choses que j'attendais. Dans le sens où je sais que ma méthode peut être améliorée ou modifiée, j'essaie de voir comment les autres raisonnent pour m'en inspirer dans le bon sens ;-)


Oliverftn, le 09/11/2016 - 13:15:20
De mon côté, je ne sais pas si on peut parler d'entraînement à proprement dit ou pas car comme beaucoup de senior la priorité reste quand même le travail et la famille... mais pour garder la forme mon entrainement consiste :
- à jouer en club 1 fois par semaine,
- à jouer sur internet quasiment tous les jours en 8 min + 2s/cp avec si possible analyse derrière (avec l'aide d'un moteur),
- qq diagrammes dans le métro sur mon smartphone,
- lecture d'un livre avec analyses de parties de gm (demande plus de temps) tactique + stratégie,
- tournois rapides / lents qd je peux...
- suivi des parties du top (> 2700)

mais ça reste du travail d'amateur... car pas de démarche très structurée en terme de contenu.


Slucaino, le 10/11/2016 - 05:30:25
Pour rendre le travail plus convivial et moins se disperser, une idée consiste à se mettre à deux dans la même pièce et analyser séparément des positions d'intérêt commun et puis de partager les conclusions.


Rachmani, le 11/11/2016 - 13:05:26
Dans d'autre discussions il y a quelques années,
- les cours par correspondance,
- les intervention de reyes et julo62 sur l'analyse de ses parties,
- les possibilités en livre et logiciels tactiques,





Rachmani, le 11/11/2016 - 13:07:24
Une intervention de reyes, reprise mot pour mot :
A la question de savoir quel était la meilleure façon de travailler pour s'améliorer avec les outils d'aujourd'hui, Garry Kasparov a répondu : « Toujours les mêmes ! Jouez beaucoup, analysez vos parties, étudiez des parties de maîtres. »

Je vais même décortiquer pour lever toute ambiguïté.
- Avant tout il faut jouer des parties longues ! En rapide et en blitz les fautes sont commises plus vite, mais on ne progresse pas en blitzant.

- Ensuite on analyse consciencieusement ses parties longues. Botvinnik conseillait de commenter ses parties comme une histoire. On note tout : ses pensées du moment, ses craintes à tel ou tel moment, ses idées (jouées et non jouées), les temps de réflexion, etc.

- Et enfin, il faut étudier des parties de forts joueurs, de préférence commentées par le joueur lui-même. Tous les forts joueurs ont aussi étudié les parties des maîtres du passé, c'est un chemin indispensable à suivre. Les outils modernes permettent d'acquérir ces connaissances rapidement, mais il faut en passer par là.

Le livre « 200 parties d'échecs d'Alexandre Alekhine » possède des annotations lucides et objectives que l'on ne retrouve plus aujourd'hui.
« Mes 60 meilleures parties de Robert James Fischer » sont à étudier en y passant beaucoup de temps. Fischer écrit : « A mon sens, ces 60 parties comprennent toutes quelque chose de mémorable et d’excitant. J’ai essayé à la fois d’être candide et précis dans mes élucidations dans l’espoir qu’elles offrent un meilleur aperçu du jeu d’échecs et qu’elles mènent à une meilleure compréhension ainsi qu’à un meilleur jeu. »

Un dernier mot pour la route : il n'y a pas de vérité aux échecs ! Le jeu d'échecs est une compétition où, comme l'a si bien dit Xavier Tartakover : « Les fautes sont là sur l'échiquier, attendant d'être commises. » Notre objectif à tous est d'en commettre de moins en moins.

Autre commentaire utile :
Il ne faut pas perdre de vue, que l'important n'est pas de battre des adversaires, mais de prendre plaisir à jouer aux échecs ...
il est donc important de jouer aussi avec des adversaires humains en amical pas en competition ,mais tout de même en club, pour valider les connaissances. il faut savoir jouer avec des amis dont le niveau correspond au tien à plus ou moins 200 elo près...pour comprendre pourquoi tu perd, en ecoutant leurs explications.
Jouer en compétition pour apprendre est inutile pour un débutant classé à moins de 1600 selon moi, je dirais même que ce n'est pas une bonne idée pour progresser correctement sur des bases saines psychologiques.



Rachmani, le 11/11/2016 - 13:09:42
Une intervention de Julo62,
J'ai déjà posté quelque chose sur ton autre sujet.
Mais en gros, pour moi, l'idée c'est de prendre son temps.On ne doit pas "regarder" une partie comme on regarde un film, on doit vraiment entrer dedans, bref, ça doit te poser des questions: "Pourquoi il joue ça ?"

Une solution :Choisis une partie annotée.
Prévois un cache, une feuille de papier, n'importe. Choisis un camp, préférablement celui du commentateur. Et tu suis la partie coup par coup.
Essaye de deviner à chaque coup celui qui a été joué.En cas de désaccord, ne stoppe pas, continue ta progression dans la partie.
En même temps, note à quels coups tu es en désaccord avec l'auteur. Lorsque tu as terminé, commence réellement ton analyse en revenant sur chaque coup où tu n'as pas joué comme l'auteur.
Tu peux te servir des annotations de l'auteur et de tes recherches.
Ensuite, branche ton module, et verifie que ton coup n'est pas envisageable lui aussi.
Si oui, vérifie avec l'ordinateur que tu le jouais pour une bonne raison.

Cette méthode a plusieurs avantages :
1) Tu es forcé de fixer vraiment ton attention, tu ne peux pas faire ça "en passant", "à la va-vite".
2) Tu te rendras compte qu'il y'a des parties où tu joues bien, là où tu trouves beaucoup de coups, et d'autres où tu es moins à l'aise. Et il vaut mieux jouer des positions que l'on comprend.

En bref, à chaque fois que tu te demandes "Pourquoi", trouve TA réponse.
Peut-être feras-tu des approximations, voir des contre-sens, mais au moins tu auras créé une référence pour tes analyses en cours de partie.
Tu dois créer les repères à la réflexion qui te serviront, le but de ce travail est là, pas de multiplier les papillonages sur différents domaines du jeu.

Pour finir et répéter :
1) "Pourquoi il joue ça ?"
2) Comparaison avec les annotations, les évaluations d'ordinateurs, et tes propres calculs ou réflexions.
3) "Il a joué ça PARCE QUE"

Logiquement, quand tu te poseras la question de quoi jouer en partie, tu seras plus avancé que j'ai X coups légaux possibles dans la position, j'ai 1 chance sur X de jouer le bon coup ;)




Rachmani, le 11/11/2016 - 13:16:12
quelques sources intéressantes :
- ichess sous android,
- ct art 4 sur pc et android, cf le site chessok.com
- des auteurs intéressants : ivaschenko, viktor vamos, marc quenehen, emmanuel neiman, artur yusupov (le bon du tigre en francais/build up your chess, boost up your chess, chess evolution)...
[liste pas du tout exhaustive !]
- sous format chessbase : 1000 opening trap, deadly threat, encyclopedia of chess combination
épuisé : killer move, great ABC of tactic


D'autres liens vers des exos ou des logiciels,
Sous android (ou bluestack sous environnement window) :
ichess https://play.google.com/store/apps/details?id=com.pereira.ichess
Exos utilisables sur ichess :

http://tacticstime.com/tactics-time-download-page/
http://tacticstime.com/downloads/TacticsTimeFENPositions.pgn

http://www.jeip.org/telechargement/
http://www.jeip.org/?wpfb_dl=618
http://www.jeip.org/?wpfb_dl=620
http://www.jeip.org/?wpfb_dl=612
http://www.jeip.org/?wpfb_dl=622
http://www.jeip.org/?wpfb_dl=616
http://www.jeip.org/?wpfb_dl=614

tactique :
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.chessking.android.learn.ctart4

chess.com propose des exos tactiques en ligne.
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.chess
Un mode permet de jouer contre l'ordi, et de jouer des finales clés.
Des cours en ligne assez complet sont dispos par abonnement

Droidfish est un ordi puissant et un lecteur de parties pgn/exos au format pgn.
https://play.google.com/store/apps/details?id=org.petero.droidfish

Analys this est un outil des plus puissants pour analyser des parties, digne de concurrencer les plus puissants ordis...
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.pereira.analysis

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.convekta.android.lomonosovtb

Sur les ouvertures :
https://play.google.com/store/search?q=chess%20opening&c=apps

SUR PC :
un logiciel pour lire des bases de parties ou d'exos :
http://download.chessbase.com/Download/ChessBaseReader/Setup.msi

Entrainement aux tactiques liées à des ouvertures :
http://shop.chessbase.com/en/categories/opening-training-classic
http://shop.chessbase.com/en/categories/middlegame-klassisch
http://shop.chessbase.com/en/products/endgame_manual
http://shop.chessbase.com/en/products/1000_eroffnungsfallen







DocteurPipo, le 11/11/2016 - 14:10:58
Un truc vieux, et simple, c'est de se brancher sur la partie du championnat du monde ce soir, de choisir un camp et d'essayer de trouver les coups du joueur (evidemment, il faut "couper" l'évaluation par ordinateur).


HectorKiller, le 11/11/2016 - 18:20:33
une position difficile à évaluer , je pense que Magnus va jouer 1.d4 1.Cf3 ou 1.e4


Renan, le 11/11/2016 - 19:04:12
Pourquoi pas h3???


VincentNogent, le 14/11/2016 - 00:03:22
Eh bien merci pour vos réponses notamment pour cette mine de liens et d'infos Rachmani ;-)

Ca fait un moment que j'entends parler de chessbase il va falloir que je m'y mettre au vu des possibilités offertes.


Renan, le 14/11/2016 - 11:53:26
Il est bien ce post...j'avais tourné un peu au tour et j'avais eu une bonne réponse avec julo62...depuis j'ai investi dans les parties d'alhekine c'est très intéressant car cela m'ouvre mes pensées sur le déroulement d'une partie...je me rend compte que à 2 ou 3 moments je décroche... j'utilise droidfish pour avoir une évaluation de mon coup mais après....


Rachmani, le 14/11/2016 - 12:31:07
....Dans les phrases mythiques : "cavalier au bord = cavalier mort".




jonorigolo, le 14/11/2016 - 12:43:43
L'application mobile "Forward Chess" est vraiment utile, notamment car elle permet d'accéder sur smartphone à beaucoup de livres de Quality Chess.

Par contre, il n'y a ni les Aaagaard, ni les Yusupov, donc pour le moment je suis toujours condamné à rentrer les positions des exercices à la main dans Chessbase mobile pour y réfléchir durant mes temps de transport.

Après, l'application en elle-même n'est pas exemplaire en termes d'ergonomie et souffre de quelques bugs (de moins en moins au fil des versions), mais la richesse du catalogue compense largement.


PhilippeJoussim, le 14/11/2016 - 13:23:34
Les livres de chez Quality Chess sont très beaux, c'est ce que j'ai pris comme format pour les solutions des Objectifs, et ce que je prendrais pour tous les futurs bouquins à paraître.


jonorigolo, le 14/11/2016 - 14:15:03
Leur qualité de mise en page est excellente. Notamment, dans les livres d'entraînement, les diagrammes en début de chapitre sont une super idée.

Le contenu est top aussi, pour ceux que je possède en tout cas.

La reliure est par contre assez mauvaise si on ne prend pas les versions "hardcover" qui sont plus chères. Et même en hardcover, c'est loin d'être impeccable, notamment comparé aux couvertures de la gamme équivalente chez Everyman Chess.


VincentNogent, le 07/12/2016 - 16:47:16
En ce moment en terme d'entraînement je suis séduit par les livres qui sont de l'analyse de partie au coup par coup.

Un de Jean Hébert.
Maitre contre amateur et l'amateur devient maître
Les secrets des coups de maître de Larsen

Le tout dans l'ensemble sur les conseils de gens d'ici. Bien prendre le temps et après avoir terminé un livre, le refaire une fois en entier un peu plus tard. On mémorise mieux et on comprend des choses à côtés des quelles on a pu passer.

D'ailleurs un roman ou un livre d'échecs :

La 1ère fois c est la découverte, la curiosité.
La 2ème fois on comprend, on approfondit.
La 3ème fois on mémorise, on prend plaisir.

Une approche un peu généraliste mais pas si loin de la vérité je trouve.


Tomdi, le 07/12/2016 - 19:48:51
Moi à force de faire de la tactique en partie je cherche de la tactique et je force la position du coup de me fais planter


VincentNogent, le 07/12/2016 - 20:05:58
Une stratégie saine dans sa façon de jouer l'ouverture, donc des idées et des plans précis favorisent les combinaisons tactiques :)

L'inverse rarement !


Rachmani, le 07/12/2016 - 20:44:32
VincentNogent, quelques perles :
- positionnal attack, joel johnson,
D'ailleurs, les bouquins attack 101, 102 103 du même auteur semblent prometteurs.
Et pour se changer les idées, tous les bouquins de M. Quenehen.
- mayhen in the morra, marc esserman.

Dans les recueils de partie, chely abravanel qui réédite magie morphy.
Quel personnage charmant de chely, je suis ravi de l'avoir rencontré. C'est un immense privilège.

Je regrette de ne pas avoir pu rencontrer Maestro M Neiman. J'ai deux livres de ce cher M Neiman en attente.

Aujourd'hui, le défi du tour d'horizon des méthodes d'entraînement, c'est que 90% des joueurs d'échecs aient lus ce post.
Même 5% de tous les joueurs savent cela, si l'on compte bien entendu les centaines de milliers de joueurs qui savent déplacer les pièces mais se sont arrêtés là.


VincentNogent, le 08/12/2016 - 13:35:18
Bien bien mais j'ai déjà beaucoup de travail en ce moment et je ne chôme pas côté lecture analyse, je m'intéresserai plus tard, dans plusieurs mois à ce que tu listes ici.

En ce moment j'ai un programme d'entraînement qui ressemble à ceci :

Travail des ouvertures ciblées sur mon répertoire avec les noirs :

-L'Alekhine expliquée, Valentin Bogdanov.
-De nombreuses parties commentées sur la défense Sicilienne et quelques vidéos qui traitent d'une partie et d'un plan en particulier.
-The Leningrad Dutch, V.Malaniuk ; P.Marusenko.

Des ouvrages clairs et concis, avec un contenu incroyablement riche pour le livre sur la Hollandaise.

Travail tactique à l'aide de :

-Les coups de maître aux échecs, Bent Larsen
---> Difficile mais à décortiquer, un véritable entraînement.
-Le manuel du tacticien, Dejan Bojkov & Vladimir Georgiev ( Vraiment génial d'un point de vue apprentissage des bases tactiques celui-ci. Il comble nombre de mes lacunes )

Travail des finales avec :

-Les 100 finales qu'il faut connaître , Jesus de la villa
-Le manuel des finales, Marc Dvoretsky

J'alterne entre les 2 car c'est vite lourd à assimiler.

Analyses de parties au coup par coup :

-Maître contre amateur // l'amateur devient maître , Max euwe & Walter Meiden
---> Essentiels à mes yeux, ça m'a ouvert les neurones.
-My 60 memorable games , Bobby Fischer =)
-Mes 50 meilleures parties, Bent Larsen

---> Deux styles différents, un plaisir à étudier dans les 2 cas.

Entraînement sur un échiquier électronique que j'ai reçu aujourd'hui même. Pour pratiquer davantage car un seul horaire de mon club colle à mon temps libre.

Et les petit plus que j'ai tendance à utiliser épisodiquement chapitre par chapitre :

S'entraîner aux échecs , Frank Lohéac. 100 exercices répartis par thèmes : ouverture, finale, tactique, mater, défendre.

---> Une perle à mes yeux. J'ai élevé mon niveau de jeu depuis que j'ai étudié ce livre.

Mais aussi Le Bond du tigre de Jussupow, Tome I , II et III. J'ai terminé le I. Que je dois refaire pour consolider le tout. Une vraie petite perle aussi. Que je recommanderais à n'importe quel joueur moyen voulant progresser et réellement "apprendre les échecs".


Les bouquins de M. Quenehen seront au programme pour moi un jour ou l'autre son approche me parle lorsqu'il commente. C'est limpide.

Mais pas avant un an au moins, le temps que je boucle déjà tout ce que je viens de citer !


Pour ce qui est de l'entraînement des joueurs, peu le font vraiment ou efficacement. C'est mon ressenti en discutant avec la masse des amateurs dont je fais partie. Cela prend rapidement beaucoup de temps et hormis les mono maniaque passionnés de mon espèce, j'en vois peu travailler "sérieusement" pour véritablement "acquérir" des connaissances, pas juste survoler.


Reyes, le 08/12/2016 - 13:38:35
Et combien de parties classiques officielles en 2016 ?


kieran, le 08/12/2016 - 13:39:31
Reyes, tu es chiant avec tes questions ;-)


Reyes, le 08/12/2016 - 13:40:02
:)


VincentNogent, le 08/12/2016 - 13:59:06
Si la question est pour moi :

si je ne dis pas de bêtises,

5 tournois rapides soit en 7 rondes soit en 9 rondes. 15 minutes.

pour le classique :

8 parties en N3 et N4 en cadence lente donc.
9 parties au championnat de France à Agen en Août catégorie C ( 1500-1800 Elo )
Un mini open en 1h+10 secondes sur 5 rondes, un week end sur Paris
L'open du Mans à venir 9 rondes en 1h30 +30sec/coup

L'open de Sucé sur Erdre aussi sur un week end, 5 rondes, le 17 et 18 Décembre.

L'année prochaine même chose avec plus d'opens en classique encore, besoin de jouer


Reyes, le 08/12/2016 - 14:06:58
Oui VincentNogent, la question était pour toi. Elle me vient toujours à l'esprit quand je lis ce type de programmes. J'ai connu (et beaucoup d'autres aussi), pas mal de joueurs pour qui l'étude des livres était finalement leur véritable plaisir. Des amoureux du jeu d'échecs qui passaient leur vie à se préparer, mais ne jouaient pratiquement pas. Ce n'est pas ton cas, tant mieux, car : « Vous pouvez lire beaucoup de choses, mais elles n'auront aucun sens jusqu'à ce que vous les mettiez en pratique dans vos parties. » Vishy Anand


Tomdi, le 08/12/2016 - 15:20:12

La fameuse méthode étape par étape est très bien je trouve , pas chère et complète pour les exos .



VincentNogent, le 08/12/2016 - 19:07:34
Reyes je vois tout à fait de qui tu veux parler, dans le sens où je connais un de ces amoureux des livres, qui recherchent même des nouveautés théoriques. J'ai un joueur et ami à Gonfreville l'Orcher qui doit avoisiner les 1900 mais qui à mon sens pourrait aller bien plus haut si il jouait. Sauf qu'il pratique de moins en moins et trouve son véritable plaisir dans l'étude. Je crois qu'il a peur de ne pas réussir à mettre en pratique toute l'étendue de ce qu'il a étudié et que la peur de perdre en Elo l'empêche de jouer. Il a tout de même un bon 70 ans il me semble, mais c'est dommage ! Surtout qu'il joue vraiment des lignes très intéressantes, il mémoriserait sans doute mieux à jouer davantage, surtout passé un certain âge.

L'étude est un plaisir pour moi parce qu'elle m'aide à développer mon jeu puis parce que j'ai une mémoire très orientée lecture. Mais mon plus grand plaisir reste et restera d'affronter le plus grand nombre de joueurs possible de niveaux toujours plus élevés. Un éternel défi et la pression de la compétition, il est là le plaisir véritable.


Rachmani, le 10/12/2016 - 11:09:46
Bonjour.

Avec un ami avec qui on joue régulièrement, on se posait la question de faire analyser ses parties.
Auriez-vous des suggestions ?




Marc08, le 10/12/2016 - 11:36:27
Rachmani faire analyser par qui et pourquoi ? si tu es 1800 et que tu fait analyser par un M.I à 2400 il va prévoir ses plans comme s'il jouait contre un autre 2400 voir 2500 - des plans que nous joueurs de clubs ne comprendrons pas ou que nous ne mettrons jamais en pratique car se limitant à jouer des 2000 voir 2100 avec d'autres plan (en tête) surement moins bon de son point de vu mais qui pour nous permettra de faire une perf- l'avantage d'analyser ses parties (sur chessbase avec un bon moteur d'analyse) c'est de voir si à un moment tu as pris un mauvais chemin aprés de mon point de vu cela me fait doucement "rigoler" les analyses de 2400- 2500 pour des joueurs de clubs à 1800-2000


SLM, le 10/12/2016 - 13:11:09
@Rachmani : tu as plusieurs professionnels qui proposent ce genre d'offres. Trouver un (bon) entraîneur reste le meilleur moyen mais il a forcément un coût. Sinon il y a encore et toujours le club...

@Marc08 : voilà ce qui arrive quand on cède aux sirènes du élo. Privilégiez un formateur pédagogue à un formateur avec un grozélo.


Marc08, le 10/12/2016 - 17:13:18
SLM je comprend pas ton post ? tu sais pour être un ancien formateur BAFA et BAFD etc...la pédagogie moi je connais et je peu te dire qu'il n'y a pas beaucoup d’entraîneur qui la connaissent aux échecs et c'est bien dommage...!


SLM, le 10/12/2016 - 17:30:29
Ca nous sommes d'accord. Pour ça que je dis que faire analyser sa partie par un grozélo n'est pas le meilleur choix et qu'il vaut mieux choisir un professionnel reconnu et pédagogue.


Renan, le 11/12/2016 - 13:14:00
moi j'utilise la méthode d'entrainement par etape (methode neerlandaise) basée sur la tactique c 'est pas cher et pas mal...


SLM, le 11/12/2016 - 14:08:11
Analyser des parties c'est un petit peu plus que faire des diagrammes tactiques. C'est aussi plus que juste brancher le PC et regarder quand il change brutalement d'évaluation. C'est également plus qu'indiquer ce qu'on aurait joué dans la même position.
Une analyse efficace doit décortiquer la pensée du joueur durant la partie, repérer ce qui a été considéré comme "naturel" et n'aurait pas dû l'être, quelles processus ont manqué, etc. Il faut de l'expérience et une bonne pratique de ce genre d'exercice. Jouer aux échecs ce n'est pas un amas de connaissances empilées les unes sur les autres...


Rachmani, le 11/12/2016 - 15:42:24
Décidément ce post fera des émules, j'ose espérer en terme d'entraînement.

Perso, ayant bouffé de la tactique, je trouve les idées de SLM en plein dans ce que je recherche comme infos.



VincentNogent, le 11/12/2016 - 22:28:13
C'est peut être un sujet qui n'est pas souvent abordé. Pourtant c'est intéressant.

Surtout que ça diffère beaucoup d'un joueur à un autre selon les contraintes pros et privées de chacun.

Le meilleur moyen de mémoriser aux échecs reste de trouver par soi même, comprendre, puis vérifier.


Rachmani, le 11/12/2016 - 22:54:57
Il est des sujets qui fédèrent, qui rassemblent, donnent envie. Espérons que celui-ci en fasse partie.

En tout cas, ce serait intéressant de ressortir tous ces sujets chaque année, le temps que tout le monde en profite et se fasse plaisir



© 2000-2017 - France Echecs