France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- samedi 24 juin 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Pièce posée par Ducati le 04 octobre 2016  [Aller à la fin] | Arbitrage |
Lors d'une partie un joueur a posé sa pièce sur une case de l'échiquier, sans la lâcher, et change ensuite de case ! Est-ce légal ou pas ? Quelle est la règle ?


EchecEtMatt, le 04/10/2016 - 17:46:54
Oui, la case d’arrivée est définitive après qu’il ait lâché la pièce

Article 4.7 :

« Lorsque, en guise de coup légal ou au cours de l’exécution d’un coup légal, une pièce se trouve
lâchée par un joueur sur une case, cette pièce ne peut être déplacée sur une autre case lors du
même coup. »


yegonzo, le 04/10/2016 - 17:50:38
Donc non à la question de Ducati du coup.


EchecEtMatt, le 04/10/2016 - 18:12:50
Ben au contraire, si ! Sa question est : « est-ce légal de changer de case si on n’a pas lâché la pièce ? » La réponse est oui !


yegonzo, le 04/10/2016 - 19:39:18
ah oui OK :-)
je ne sais pas lire, c'est pour ça :-) :-)


ANaigeon, le 04/10/2016 - 22:58:11
Le grand public (dont je fais partie) retient la règle sous une forme plus simple, il me semble :
- pièce touchée, pièce à jouer ;
- pièce lâchée, pièce jouée !
Donc
- dès que touchée, impossible de jouer une autre pièce ;
- mais tant que pas lâchée, il y a encore le choix entre toutes les cases légalement accessibles à cette pièce.



JLuc74, le 05/10/2016 - 08:05:17
"dès que touchée, impossible de jouer une autre pièce"
Ce n'est pas tout à fait exact, il faut que cette pièce puisse se déplacer.


AD, le 05/10/2016 - 09:09:45
et si la pièce est lâchée et que c'est un coup irrégulier, tant que le joueur n'a pas appuyé sur la pendule, il peut rejouer sa pièce.


TheWall, le 05/10/2016 - 09:49:02
il peut même jouer une autre pièce si c'est un coup irrégulier et qu'il n'a pas appuyé sur la pendule, il me semble


DDTM, le 05/10/2016 - 09:50:50
Comme quoi les regles ne sont pqs si mal ecrites que cela puisqu'elles englobent tous les cas !
Il suffit d'un petit effort pour les lire et les appliquer :)


AD, le 05/10/2016 - 10:57:19
@TheWall : Non, la pièce a tout de même été touchée. Donc si un autre coup est possible avec cette pièce, il faut la jouer.


elkine, le 05/10/2016 - 13:41:40
Si on touche une pièce adverse doit-on la prendre ?


supergogol, le 05/10/2016 - 13:51:03
oui si elle est prenable of course...





dan31, le 05/10/2016 - 13:54:31
si on touche la dame sur le côté doit-on faire dame ?


EchecEtMatt, le 05/10/2016 - 14:05:49
@dan31 : non, le choix de la pièce qui remplace un pion promu est définitif lorsque la pièce touche la case de promotion


elkine, le 05/10/2016 - 15:18:36
donc avec deux pions à promouvoir a7 et h7, on peut poser la dame en a8 puis, sans la lâcher, en h8 ?


AutisticPerson, le 05/10/2016 - 15:42:55
Cela me rappelle une petite anecdote qui date de deux mois.

Lors d'un tournoi de parties rapides (comptant pour le classement FIDE), je me suis retrouvé en finale de pions avec une tour et un fou de mon côté contre pions et la paire de fou pour mon adversaire (qui avait 500 points de plus que moi au classement).

Suite à un échange, il se trouve que son fou avait pour possibilité de prendre soit ma tour, soit mon fou.
Mon adversaire prend son fou, prend mon fou, puis décide de reposer mon fou pour prendre ma tour quand en se rendant compte de son erreur.
J'ai appelé l'arbitre (et fort heureusement, des personnes regardant ma partie ont pu attesté de ma bonne foi) pour redresser le tort causé (car mon adversaire niait farouchement avoir pris mon fou, il disait avoir fait semblant dans un excès de mauvaise foi).
En effet, si on touche une pièce adverse, nous avons obligation de la prendre si un coup légal le permet.
Et étant donné qu'il a touché mon fou en premier, il n'était pas autorisé de le reposer pour prendre une autre pièce par la suite.

Suite à cela, mon adversaire a quitté la table de jeu sans abandonner en lâchant quelques insultes à mon égard (sûrement vexé de perdre une partie contre un jouer bien moins classé que lui).


AutisticPerson, le 05/10/2016 - 15:44:33
@TheWall : Non, la pièce a tout de même été touchée. Donc si un autre coup est possible avec cette pièce, il faut la jouer.

Si la pièce jouée n'a pas d'autre coup légal à disposition, il peut en effet jouer une autre pièce tant qu'il n'a pas appuyé sur la pendule.


Chemtov, le 05/10/2016 - 15:53:33
@elkine: Pour faire dame, il faut d'abord jouer le pion sur la case de promotion, puis l'enlever, et ensuite poser la dame. Poser une dame en a8 puis en h8, ce n'est pas un coup, la dame n'existant pas avant la promotion du pion. Et après la promotion du pion, il n'y a plus le choix.


AutisticPerson, le 05/10/2016 - 16:01:41
Chemtov, d'après les règles, il me semble que nous ne sommes pas obligé de mettre le pion sur sur la dernière rangée (ou la première pour les noirs) pour faire la promotion.

Si (par exemple), on enlève le pion a7 et qu'on pose une dame en a8, cela est considéré comme un coup légal.


EchecEtMatt, le 05/10/2016 - 16:33:46
@Chemtov, ce que tu décris n’es plus obligatoire.


supergogol, le 05/10/2016 - 16:46:57


4.6 Lors de la promotion :
1. Le pion n'a pas nécessairement à être placé sur la case d'arrivée
2. Enlever le pion et poser la nouvelle pièce sur la case de promotion peuvent se faire dans
n'importe quel ordre
Si une pièce adverse occupait la case de promotion, elle doit être prise.


JMC, le 05/10/2016 - 17:19:12
Pièce touchée d'accord, mais touchée avec quoi ?


EchecEtMatt, le 05/10/2016 - 17:24:25
@JMC : touchée avec n’importe quoi. Tant qu’il y a intention de la toucher, que ce soit avec une autre pièce, ou avec sa main


GuyLacourse, le 05/10/2016 - 17:28:25
Tu fait venir l'arbitre et tu lui dis à l'arbitre qu'il fait de la visualisation qu'il arrête de faire çà, car ceci te dérange dans ta concentration à toi. Point final!


TheWall, le 06/10/2016 - 19:01:54
@AutisticPerson Oui c'est de ça dont je parlais. @AD


elkine, le 06/10/2016 - 19:59:14
j'adoube


Chemtov, le 16/10/2016 - 01:18:22
@EchecEtMatt : ''@Chemtov, ce que tu décris n’es plus obligatoire.''

Ah, ben, tant mieux ! Je vous remercie pour l'info ( je devrais lire mon bulletin des arbitres plus souvent ) .

J'ai souvenir d'un arbitre ( formateur d'arbitre ! ), qui avait bondi sur l'échiquier d'un de mes co-équipiers pour l'obliger à poser le pion avant de placer la dame.




JLuc74, le 16/10/2016 - 04:05:43
Pour ce genre de règle un arbitre ne devrait pas avoir à intervenir tant qu'il n'y a pas réclamation de l'adversaire. Les joueurs sont en général suffisamment grands (et je ne parle pas d'âge) pour régler eux-même ce genre de situation. Dans tout règlement il y a un constat d'échec de l'intelligence.


Julo62, le 16/10/2016 - 14:16:51
"J'ai souvenir d'un arbitre (formateur d'arbitre !), qui avait bondi sur l'échiquier d'un de mes co-équipiers pour l'obliger à poser le pion avant de placer la dame."

Il ne faut bien entendu pas faire de généralité, mais j'ai souvent considéré que l'arbitrage était un refuge pour les gens médiocres n'ayant pas le niveau pour appartenir à l'élite de leur discipline.
Ça expliquerait le "manque de psychologie" de certains, voir l'antipathie caractérisée qu'ils peuvent avoir pour les joueurs.
Ce raisonnement n'est pas propre aux échecs, évidemment.
Vous ne regarderez plus les matchs de football du même œil ;)

"Dans tout règlement il y a un constat d'échec de l'intelligence."
Oui.
Et les comportements arbitraux auxquels je pense ne sont pas le fait de gens qui brille par la leur d'intelligence...


ANaigeon, le 16/10/2016 - 22:11:44
"Dans tout règlement il y a un constat d'échec de l'intelligence."
Ce qui tend à établir une nuance entre règle et règlement, parce que, sans règles, point de jeu, quel qu'il soit !



JLuc74, le 16/10/2016 - 23:15:00
Les règles du jeu c'est un peu comme les "lois" de la physique (vitesse de la lumière, gravité, etc.) qui définissent notre univers, ça correspond aux règles de déplacement des pièces, au but du jeu, etc. C'est très différent des règlements sur le comportement des joueurs.

La règle qui veut qu'une pièce touchée doivent être jouée est là pour éviter que l'adversaire soit gêné par un joueur qui touche les pièces sans les jouer mais si l'adversaire dit qu'il n'est pas dérangé par le comportement de son adversaire l'arbitre ne devrait pas avoir à intervenir.

En plus les règlements ont la fâcheuse habitude d'induire des comportements qui peuvent être pire que le problème qu'ils sont sensés résoudre. (ex. avec la partie perdue au premier coup illégal en rapide on voit des joueurs qui continuent des parties totalement perdante en espérant un coup illégal de l'adversaire)


jouvin, le 17/10/2016 - 00:33:53
"La règle qui veut qu'une pièce touchée doivent être jouée est là pour éviter que l'adversaire soit gêné par un joueur qui touche ses pièces sans les jouer mais si l'adversaire dit qu'il n'est pas dérangé par le comportement de son adversaire l'arbitre ne devrait pas intervenir."

Je ne suis pas du tout d'accord avec ce point de vue, qui me paraît bien léger.

Il me semble que c'est surtout pour éviter que le joueur pose une pièce sur une case et se rendant compte visuellement que c'est une erreur, ait la possibilité de la remettre à sa place, et d'en jouer une autre.

Car il m'a toujours semblé qu'une des difficultés de base des échecs était d'appréhender complètement dans son cerveau, avant de jouer son coup, la situation concrète sur l'échiquier une fois qu'on l'aura joué.

En somme, toucher une pièce, la poser sur une case sans la lâcher, voir ce que ça donne, et en jouer une autre, c'est ni plus ni moins que tricher par rapport à la philosophie ou plutôt au mécanisme du jeu d'échecs.

Vous me direz : oui, mais la pièce qu'on n'a pas lâchée, on peut (et on doit) la jouer ailleurs. D'accord, mais c'est déjà moins grave, car plus embêtant pour celui qui s'est trompé.


Sebcestbien, le 17/10/2016 - 00:57:02
@JLuc74, pièce touchée pièce à jouer est une règle du jeu d'échecs de compétition. Celui qui ne veut pas la respecter n'est pas obligé de participer à une compétition d'échecs (comme pour toutes les autres règles d'ailleurs).
Ensuite, vient toujours la même question:
Qui décide de la règle qu'on a le droit de respecter ou non?
J'ai de plus en plus l'impression que tu ne perçois le jeu d'échecs que par l'étroit de prisme de ta relation à lui...


JLuc74, le 17/10/2016 - 09:11:57
J'ai eu le cas un jour d'une inversion Dame-Roi au début de la partie, avec mon adversaire on s'en est rendu compte après 5 ou 6 coups et d'un commun accord on a inversé les pièces et continué la partie sans faire intervenir l'arbitre (d'ailleurs je ne sais toujours pas quelle est la procédure à suivre dans ce cas). D'une manière générale l'arbitre ne devrait avoir à intervenir qu'en cas de litige entre les joueurs.


AD, le 17/10/2016 - 10:16:36
Je viens d'avoir le cas ce week-end en rapide. Et mon adversaire ne connaissait pas la règle.
Il n'a pas entendu que j'avais annoncé l'échec et a joué un autre coup. Il pensait avoir perdu la partie. Je lui ai expliqué qu'il n'avait pas appuyé sur la pendule et de ce fait qu'il pouvait reprendre son coup. La pièce jouée ne pouvait pas empêcher l'échec, il a pu jouer une autre pièce.


Ducati, le 17/10/2016 - 11:36:24
je trouve cela facile de poser sa pièce de la maintenir avec le doigt et vérifier si elle ne va pas être en prise si c'est le cas on la déplace!!
Mais si c'est la règle !!!!


AutisticPerson, le 17/10/2016 - 13:36:21
Ducati, dans tous les cas, tu seras obligé de jouer la pièce.
Donc, peut-être que tu ne mettras pas ta pièce là où tu voulais la mettre initialement, mais tu devras lui trouver une autre case, ce qui ne t'avantagera pas forcément.

C'est pour cela qu'il faut toujours être sûr de son coup avant même de toucher la pièce, pour éviter de perdre un temps en faisant un coup faible ou inutile si on se rend compte au dernier moment que le coup initial que l'on veut jouer n'est pas bon.




© 2000-2017 - France Echecs