France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mardi 24 octobre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Procédures anti-triche à Bakou par BNa le 28 août 2016  [Aller à la fin] | Arbitrage |
Une nouvelle ère pour le jeu d'échecs, où l'on voit la création d'un nouveau secteur de l'arbitrage, une sorte de brigade spéciale anti-triche!
Le site Fide


TheBeast, le 28/08/2016 - 18:13:34
Wahou, ça fait beaucoup de mesures...
Les joueurs vont devoir supporter ça, pas simple.


GBel, le 28/08/2016 - 22:54:36
Et bien...

Contrôle élecronique, pas de stylo ruqueur et pas de blabla pendant les parties entre potes et avec les capitaines. Et si refus, la bulle !! A quand cela en France ?! Je suis totalement pour...

42e World Chess Olympiade
Bakou, Azerbaïdjan, 1-14 Septembre 2016
PROCÉDURES ANTI-TRICHE

Chers amis,
Selon les décisions de 2015 Conseil exécutif d'Abu Dhabi FIDE et 2016 Moscou FIDE Conseil présidentiel et après des clarifications de la Commission CCW FIDE et du Comité tricherie Anti FIDE, les procédures anti-triche de la 42e World Chess Olympiade qui se tiendront à Bakou , l'Azerbaïdjan, du 1er au 14 Septembre 2016, sont les suivantes :
Avant le début de chaque tour, les joueurs et les capitaines marcheront à travers les cadres de rayons X (comme dans les aéroports) à l'entrée de la salle de jeu, tandis que le personnel de sécurité va vérifier leurs sacs. Ils devront quitter leurs portables, les montres intelligentes et les stylos dans la zone de stockage et les récupérer quand ils quittent la salle de jeu. Afin d'éviter les files d'attente énormes dans l'entrée, les joueurs et les capitaines viendront à la salle de lecture au moins 30 minutes avant le début de chaque ronde (les horaires d'autobus doivent être fixés en conséquence). La valeur par défaut pour le début des jeux sera de 15 minutes (par exemple, les joueurs ont le droit d'être en retard pour le début du jeu au plus de 15 minutes les. Si elles arrivent plus tard, ils seront confisqués)

PENDANT LA RONDE: il y aura des contrôles aléatoires pour environ 30 à 40 joueurs. Les contrôles seront effectués par les arbitres anti triche avec l'utilisation des scanners et des détecteurs non linéaires et prendra 5 à 10 secondes pour chaque joueur. Dans le cas où il n'y a aucune indication, une vérification approfondie suivra, selon l'art. 11.3.b. des lois de Chess (dans une salle privée, en présence du Secteur Arbitral et / ou chef Arbitre et ainsi de suite). Si un joueur refuse de coopérer avec ces obligations, l'arbitre doit prendre des mesures conformément à l'article 12.9 et fera perdre le joueur). Une attention particulière sera accordée aux quatre (4) matchs de chaque section, où au cours de chaque cycle de 20 joueurs des deux sections seront vérifiés au hasard. L'Arbitre responsable de la lutte contre la fraude, en coopération avec le chef Arbitre de secteur, se prononcera sur les joueurs qui seront contrôlés à chaque tour.

IMMÉDIATEMENT APRÈS LA FIN DES JEUX DE CHAQUE RONDE: il y aura des contrôles aléatoires pendant environ 5 à 10 joueurs en fonction de l'article 11.3.b des Lois de Chess (L'arbitre peut exiger le joueur pour permettre à ses vêtements, sacs ou autres articles à inspecter, en privé. l'arbitre ou une personne autorisée par l'arbitre inspectera le joueur et doit être du même sexe que le joueur. Si un joueur refuse de coopérer avec ces obligations, l'arbitre doit prendre des mesures en conformité avec
Article 12.9 et fera perdre le joueur), en présence de l'arbitre principal.
4. Tous les jeux de tous les tours seront vérifiés par le programme du professeur Ken Regan et l'arbitre en chef et le responsable de la lutte contre la tricherie. L'arbitre de Secteur recevra des rapports pertinents quotidiens. Les cas suspects selon le rapport auront toujours la priorité pour le contrôle pendant et après les rondes.
5. Les plaintes possibles par les joueurs ou les capitaines pendant les rondes seront traitées conformément au Règlement sur la Triche (par exemple, les joueurs ou les capitaines doivent remplir le formulaire des plaintes en Tournois ainsi de suite).
En général:
Il y aura un Arbitre de secteur ( Cat. Klaus Deventer de l'Allemagne, membre du Comité FIDE anti-triche et la FIDE Arbiters IA Une Commission), qui traitera uniquement avec la procédure anti-triche de l'Olympiade (il aura pas de jeux pour contrôler). Il aura sous sa responsabilité environ 15 arbitres (anti-triche ARBITRES), qui feront tous les contrôles avec les scanners et détecteurs non linéaires pendant les tours et la vérification approfondie dans une salle privée, selon l'art. 11.3. b. des lois de Chess, immédiatement après la fin des jeux dans chaque ronde. Lui et l'Arbitre chef décidera, avant le début des séries, où les joueurs seront contrôlés et donnera des instructions aux arbitres anti-triche.
Les arbitres anti-triche, en plus de la vérification des joueurs avec les scanners et détecteurs non linéaires, auront la responsabilité de contrôler le contact des joueurs alors qu'ils marchent dans l'aire de jeu ou ils sont dans la zone de bar ou dans la zone fumeur, et éviter ainsi de suite des discussions entre les joueurs pendant les jeux. Les joueurs et les capitaines peuvent parler entre eux seulement selon les lois de Chess et toujours en présence de l'arbitre de match
Les joueurs de chaque match doit informer leur Arbitre de match en conséquence, quand ils quittent l'aire de jeu afin d'aller à la toilette, au bar ou à la zone fumeur. Ils ne sont pas autorisés à quitter la salle de jeu, alors que leur jeu est encore en cours. Les capitaines ne sont également pas autorisés à quitter la salle de jeu, alors que leur match est toujours en cours. S'ils veulent être remplacé par une autre personne, ils doivent informer l'Arbitre de match par écrit. Le remplacement ne sera autorisé qu'une seule fois par ronde.
Les joueurs de chaque match doit informer leur Arbitre de match en conséquence, quand ils quittent l'aire de jeu afin d'aller aux toilettes, au bar ou à la zone fumeur. Ils ne sont pas autorisés à quitter la salle de jeu, alors que leur jeu est encore en cours. Les capitaines sont également pas autorisés à quitter la salle de jeu, alors que leur match est toujours en cours. S'ils veulent être remplacé par une autre personne, ils doivent informer l'Arbitre de par écrit. Le remplacement ne sera autorisé qu'une seule fois par ronde.
Les joueurs utiliseront uniquement des stylos fournis par les organisateurs. Les stylos seront recueillis par l'Arbitre de match après la fin de chaque match et seront utilisés pour la prochaine ronde. ces mesures ci-dessus sont pour éviter toute tricherie r, la bonne coopération entre joueurs, les capitaines et les arbitres est nécessaire.
Les arbitres doivent se comporter d'une manière polie et les joueurs doivent accepter le contrôle sans plaintes. Les capitaines doivent informer les joueurs sur les procédures ci-dessus et assurer la disponibilité de leurs joueurs pour le contrôle.

IA Faik Gasanov IA Klaus Deventer
Chef de secteur Arbiter Arbiter
42e World Chess Olympiade 42e World Chess Olympiade


DDTM, le 28/08/2016 - 23:43:00
@Gbel
une expérimentation au prochain tournoi de Villepinte ? Chiche !


Deauville, le 29/08/2016 - 00:27:22
PENDANT LA RONDE: il y aura des contrôles aléatoires pour environ 30 à 40 joueurs !!!
Si un joueur refuse de coopérer avec ces obligations, l'arbitre doit prendre des mesures conformément à l'article 12.9 et fera perdre le joueur).

Donc, imaginons dans d'autres sports: on contrôle pendant le match de foot en l’arrêtant, on arrête les voitures en F1 (rassurez vous, braves gens ça ne prend "que" 5 à 10 secondes. De même le cycliste ne pisse pas pendant l'étape, mais après.

Sauf que cette "nouveauté théorique" devrait être appliquée avant ou après la ronde, de manière à ne pas déconcentrer le ou les joueurs. En l'état, cette interruption qui déconcentre est de nature à demander l'application de l'article 12 à l'arbitre du match en question (qui n'est pas le même que celui (ceux?) de la brigade anti triche)

Ca sera étrange quand il y aura conflit d'interprétation (le tout dans l'article 12 !! [nb, quasi jamais appliqué en France...ceci est un autre fil] entre l'arbitre du match et l'arbitre brigadier anti triche.

Pauvre monde, ou en est on arrivé...



Deauville, le 29/08/2016 - 00:36:07
vant le début de chaque tour, les joueurs et les capitaines marcheront à travers les cadres de rayons X (comme dans les aéroports) à l'entrée !!

J'espere que c'est une erreur de traduction, car il n'est pas question de passer les joueurs aux rayons X ?? Dans les aéroports et les prisons, ce sont les bagages!! Les humains passent sous le portique qui bipe les métaux.
Il est clair que si on expose les joueurs d'echecs à des irradiations, c'est un SCANDALE !!



Deauville, le 29/08/2016 - 00:41:26
IMMÉDIATEMENT APRÈS LA FIN DES JEUX DE CHAQUE RONDE: il y aura des contrôles aléatoires pendant environ 5 à 10 joueurs en fonction de l'article 11.3.b des Lois de Chess (L'arbitre peut exiger le joueur pour permettre à ses vêtements, sacs ou autres articles à inspecter, en privé. l'arbitre ou une personne autorisée par l'arbitre inspectera le joueur et doit être du même sexe que le joueur. Si un joueur refuse de coopérer avec ces obligations, l'arbitre doit prendre des mesures en conformité avec
Article 12.9 et fera perdre le joueur), en présence de l'arbitre principal.

Quid de ceux et celles qui refuseront pour raison (1) religieuse (2) de pudeur (3) ou qui accepteront et ensuite porteront plainte pour gestes déplacés ou attouchements.

Ensuite: la partie étant finie, comment peut on écrire que le résultat peut être modifié!

Conclusion: si vous jouez ce genre de compétition, venez avec un avocat ou un mec assermenté qui exigera d'assister à tous les contrôles


guitov, le 29/08/2016 - 07:27:59
@deauville : c'est déjà le cas en cyclisme, les vélos sont "scannés" durant la course pour détecter les moteurs.


JLuc74, le 29/08/2016 - 07:52:41
@Guitov : scanner un vélo et fouiller un joueur ça n'a rien à voir. En France un arbitre ne peut ni effectuer une fouille ni exclure un joueur qui la refuse.


PhilippeJoussim, le 29/08/2016 - 10:00:36
Bonne nouvelle, on peut se féliciter d'avoir une Fédération internationale réactive.

Etant donné le développement des technologies électroniques, c'est absolument indispensable.

Il est de la survie du jeu d'échecs et de son avenir que les joueurs puissent avoir la garantie que les compétitions se déroulent dans un cadre loyal et équitable.


Picard, le 29/08/2016 - 10:27:20
Enfin, on va faire quelque chose
Cela parait néanmoins à mettre au point
Avant que cela arrive au niveau des tournois qui sont les nôtres, les poules auront des dents
Les gens opposés seront vraiment nombreux, tant les mauvaises habitudes sont bien ancrées :
- Se balader sans contrainte dès la 1ere minute
- Parler avec qui on veut ou on veut....
.... et j'en passe et des meilleures


arnackor, le 29/08/2016 - 12:42:29
Au delà du réel dérangement occasionné, je ne vois pas la pertinence de scanner pendant la ronde, alors même que les joueurs ont tous été scannés à l'entrée et ne peuvent pas sortir de la salle de jeu. Les toilettes, le bar et la zone fumeurs ne sont pas en contact avec l'extérieur si ?!


Chemtov, le 29/08/2016 - 12:50:52
@Picard : Absolument. Euh... enfin, ne vous méprenez pas... je veux dire que je suis d'accord avec le fait que l'on puisse se balader et parler.

Quant aux tricheurs, ils trouveront toujours des manières de tricher. Pénaliser 99% des autres joueurs ne sera jamais la solution.


Picard, le 29/08/2016 - 13:31:30
L'ambiance va en prendre un sacré coup!!
Le joueur honnête sera gèné injustement mais comment faire autrement?
Mais ne rien faire comme jusqu'à présent est hautement coupable
@Chemtov
La triche que j'ai vue le plus souvent n'était pas électronique mais c'est celle du joueur conseillé par les copains et surtout par un joueur nettement plus fort
Elle est facilitée, voire permise, par les balades qui permettent aussi de consulter livres, smartphones, ordinateurs


tovarich, le 29/08/2016 - 13:57:43
Parmi les mesures anti-triche à Bakou on aurait pu prévoir de permettre à l'Arménie de participer à la compétition. Je dis ça, je dis rien.


arnackor, le 29/08/2016 - 14:12:20
@tovarich : hélas le conflit du Haut-Karabagh dépasse largement le monde des échecs.


GambiFou, le 29/08/2016 - 14:29:05
Les scanners corporels à rayon X sont INTERDITS en France hors raison médicale.

On peut utiliser des ondes millimétriques à la place ce qui permettra au contrôleur de voir ma splendide musculature...

En revanche il ne pourra pas voir le micro-ordi caché dans ma prothèse...


Chemtov, le 29/08/2016 - 14:33:05
@Picard : Ah, la, la... C'est un problème vieux comme le monde ( enfin... comme le jeu d'échecs ). J'entends cela depuis que j'ai commencé à jouer aux échecs ( et même avant ) ( je joue depuis un demi-siècle ).

Quand nous étions jeunes, bien avant la naissance du Championnat de France par équipe, nous faisions des matchs Strasbourg-Saint-Louis ( frontière suisse ) dans le cadre des Championnats d'Alsace par équipe. A l'époque nos adversaires jouaient avec un MI ( espèce rarissime en France à l'époque ), Ernö Gereben ( ancien membre de l'équipe olympique hongroise ). La plupart du temps Gereben concédait la nulle à notre joueur ( Letzelter, Michel Roos, Wolf, Nitsch ou Louis Roos ) ( moi, une fois ) puis il essayait de suivre le reste du match sans s'énerver. Exercice difficile, voire impossible, vu le niveau assez faible de ses coéquipiers.

N'en pouvant plus, le maître craquait alors très souvent, et commençait à dispenser des conseils à ses joueurs ! Gereben était un personnage charmant et il ne faisait cela nullement pour aider son équipe, mais parce qu'il ne supportait simplement pas que l'on puisse jouer si mal!

De notre côté, nous étions morts de rire et il ne nous était jamais venu à l'idée de protester. En effet, nous savions que ( à l'inverse de ce que vous dîtes ) les conseils ponctuels d'un très fort joueur ne servent, la plupart du temps, à rien. Il faudrait déjà que ce maître ait le temps d'expliquer un plan entier ou de jouer quasiment chaque coup à la place du joueur.


Zorglub, le 29/08/2016 - 14:35:24
@picard sans oublier la triche à l'ancienne avec consultations des notes (sur papier) dans les chiottes comme à l'époque du grand Garry! Avec les photocopieuses modernes, on a un merveilleux format a5 et la touche print qui va avec... On devrait surtout mettre un arbitre de chiottes et un portique de haute qualité à l'entrée mais surtout ne pas emmerder les joueurs pendant la partie. Comme tu le dis, c'est effarant de voir que les joueurs n'arrêtent pas de parler de leurs parties pendant leurs parties justement... J'ai parfois été obligé d'être désagréable avec certains de mes élèves.


GambiFou, le 29/08/2016 - 14:36:46
"Les joueurs de chaque match doit informer leur Arbitre de match en conséquence, quand ils quittent l'aire de jeu afin d'aller aux toilettes, au bar ou à la zone fumeur. Ils ne sont pas autorisés à quitter la salle de jeu, alors que leur jeu est encore en cours."

Si j'ai bien compris, ni toilettes, ni bar, ni cigarette pendant que la partie est en cours ?


Reyes, le 29/08/2016 - 14:39:11
Totalement d'accord avec Chemtov : les conseils d'un joueur qui, « en passant », donne des idées et/ou des coups à un joueur qui est sur sa partie depuis des heures sont, au mieux, à prendre avec beaucoup de précaution...


ANaigeon, le 29/08/2016 - 14:41:35
"Si j'ai bien compris, ni toilettes, ni bar, ni cigarette pendant que la partie est en cours ?"

Ca va devenir dégoûtant si les gens pisssent sous les tables comme (paraît-il) à la fête de la bière à Munich :-)



Chemtov, le 29/08/2016 - 14:41:53
Anand a dit qu'il suffirait qu'un entraîneur, assis dans les gradins, place sa veste sur son bras gauche ou on bras droit pour indiquer à son joueur s'il suit le bon ou le mauvais plan.

Et le langage des signes ? Faut-il interdire tout contact visuel. Une amie, ancienne membre d'une équipe d'un ex-pays de l'Est, m'a raconté que leur entraîneur avait élaboré tout un code de signes pour indiquer quelle pièce jouer.

Donc si vous voyez des gens qui se grattent trois fois le nez, l'oreille ou pire. Appelez l'arbitre pour vérification.

Bref...on peut se rendre complètement fou... ou pas.


ANaigeon, le 29/08/2016 - 14:44:09
@Chemtov ce genre de triche, à base de mimiques, a malheureusement existé au bridge.



Danideno, le 29/08/2016 - 14:45:26
Non GambitFou,il y a une différence entre aie de jeu et salle de jeu



Chemtov, le 29/08/2016 - 14:50:07
@GambitFou : Si, si. On peut aller aux toilettes pendant une partie ! Là, aux Olympiades, les joueurs devront en informer l'arbitre.


GambiFou, le 29/08/2016 - 14:51:55
Donc, prévoir de passer les toilettes au scanner :--)


Reyes, le 29/08/2016 - 14:55:29
Le texte sur l'anti-triche - dont j'ai traduit une partie sur www.europe-echecs.com/art/42e-olympiade-d-echecs-bakou-6704.html n'est pas toujours très clair.

Il est écrit : « Les joueurs doivent informer leur arbitre de match quand ils quittent l'aire de jeu afin d'aller aux toilettes, au bar ou en zone fumeur. » Et puis un peu plus loin : « Ils ne sont pas autorisés à quitter la salle de jeu alors que leur partie est encore en cours. » Comme je ne vois pas comment il serait possible d'empêcher un joueur d'aller aux toilettes, il doit y avoir une délimitation particulière entre « salle » et « aire » de jeu qui n'est pas précisée dans le texte original au format pdf qui se trouve sur http://www.fide.com/images/stories/NEWS_2016/FIDE_News/Olympiad/Anti_Cheating_measures_and_procedure_for_Baku_42_World_Chess_Olympiad.pdf


Picard, le 29/08/2016 - 15:01:53
L'anti-triche va rendre les matchs ou tournois bien tristes, cela est clair
Nous sommes devant un problème extrêmement complexe, vital pour les échecs
Pour ce qui est des conseils à un joueur, j'ai vu :
- un presque MI bien connu guider coup par coup, je souligne, son élève, derrière le gymnase
J'en ai parlé avec les 2 GMI's très connus que je ramenais en voiture au tournoi suivant et ils avaient très bien vu le manège
L'organisateur n'a rien voulu voir et faire ( le club des fraudeurs représentait 45 % des effectifs du tournoi)
Quand j'ai rencontré la fille, je l'ai presque prise sur le fait, elle est revenue cramoisie à notre table et a gaffé de suite devant mon coup assez vicelard, perdant une tour et la position, une grande joie pour moi!
Le conseilleur était fou de rage car d'après lui, j'avais joué un coup anti-stratégique (qu'il n'avait pas prévu?), je lui ai répondu que déstabiliser l'adversaire pour la raison qu'il connaissait, était très stratégique, il n'a pas insisté, ce qui presque un aveu, il aurait pu demander pourquoi
- J'ai vu un accompagnateur de jeunes, MI à l'époque, qui conseillait ses poulains pendant un tournoi hélas disparu
Et cela n'est que 2 exemples certains, hélas, je ne peux donner, bien sur, les noms



Waterprof, le 29/08/2016 - 15:03:04
il y a une solution. Les joueurs devront jouer sur une chaise percée


Picard, le 29/08/2016 - 15:05:37
Je suggère que l'arbitre vienne nous la tenir pour éviter tout problème (de triche, bien sur)


Picard, le 29/08/2016 - 15:10:30
@Zorglub
Je pense que tu as une haute moralité que tout le monde n'a pas


bernarddelobel, le 29/08/2016 - 15:42:23
Ce que j'ai compris, c'est qu'un joueur doit d'abord jouer son coup avant de demander à l'arbitre s'il peut aller aux toilettes. Ca me paraît assez logique, mais c'est vrai que pour les contrôles en plein match sans raisons de suspicion ca l'a fait mal.


Bellamy, le 29/08/2016 - 16:01:48
La distinction entre « playing era » (traduite en français par « zone de jeu ») et « playing venue » (salle de jeu, qui inclut la zone de jeu, les toilettes, la buvette…) est déjà présente depuis longtemps dans les règlements.

Et depuis quelques temps également, il est interdit (sauf autorisation de l'arbitre) :
– de quitter la zone de jeu au trait,
– de quitter la salle de jeu quand on a une partie en cours.
Donc là, rien de nouveau, si ce n'est qu'il faut prévenir l'arbitre si on quitte la zone de jeu (et donc si on n'est pas au trait).

Je rappelle que pendant une période, il était même interdit de se lever au trait.


Picard, le 29/08/2016 - 16:11:08
@Bellamy
Tu as parfaitement raison mais dans un tournoi courant, ces règlements, comme quelques autres, ne sont pas appliqués


Zorglub, le 29/08/2016 - 16:18:37
@picard, j'ai pris des cours de moralité chez les politiques et maintenant le paradis m'attend avec toutes les vierges!


Picard, le 29/08/2016 - 16:23:53
@Zorglub
les politiques sont de bons exemples, grâce à eux, on voit tout ce qu'il ne faut pas faire
Dommage, on se prive des honneurs, de l'argent, des personnes du sexe opposé, de l'impunité... dans ce bas monde


Picard, le 29/08/2016 - 17:21:56
Affreux détails : qui va payer?
Quelqu'un a-t-il estimé l'investissement?
Au niveau d'un événement national ou très important, il n'y aura peut être pas de problème mais un tournoi d'importance moyenne, comment faire?
On peut imaginer que les ligues auront un peu de matériel à prêter mais, et ne parlons pas des fortes périodes (Noël-Juillet....), ce ne sera pas suffisant
la conformité aux lois nationales doit aussi être évaluée


Chemtov, le 29/08/2016 - 18:19:40
Qui va payer quoi ? De quoi parlez-vous ?


Picard, le 29/08/2016 - 18:26:16
Je parle du matériel nécessaire pour contrôler, scanner, fouiller,détecter,brouiller, rayons X (sic)...
Il faudrait d'ailleurs que tout cela soit précisé, cela fait partie du boulot de ces "experts" mais ce ne sera pas gratuit!



Chemtov, le 29/08/2016 - 18:46:42
Et vous imaginez cela pour toute partie d'échecs de compétition ?


Picard, le 29/08/2016 - 19:07:49
Cela ne me semble pas réaliste dans toutes les compétitions.
Mais quel sera le seuil dans le futur?
Cela glisse un seuil, on teste puis on répand de plus en plus
A quel niveau de jeu la triche est-elle la plus forte?
Perso, je n'en sais rien


kaktus, le 29/08/2016 - 19:19:04
pour la triche électronique, comme certains tentent une analogie avec le vélo, les contrôles avant ou après ne servent à rien pour des technologies uniquement détectables quand elles sont en action.

D'où l'idée de contrôler durant la partie j'imagine.

Si quelqu'un a une meilleure idée ou une bonne connaissance des moyens de triche, qu'il se manifeste en évitant de parler de trucs qui n'ont rien à voir comme des analyses de sang ou d'urine..


Renan, le 29/08/2016 - 19:23:14
en ce qui concerne ce problème de triche je pense que en anglais on appelle ça le fair-play...c'est le meme problème que dans d'autres sports qui sont touchés par le dopage...il y a des règles pour contrôler un sportif et il doit s'y soumettre...
par ex quand il va s'entrainer dans un pays autre que le sien il peut être contrôler idem dans son pays...ou meme pendant une compétition style tour de France à la fin de l'étape...
@kaktus il y a des exemples récents en France...
pour moi le meilleur moyen de lutter contre ce dopage est l'exclusion à vie des compétitions...le joueur y réflechirait à 2 fois...


kaktus, le 29/08/2016 - 19:52:39
ref Renan, le dopage est un sujet complexe.

On sait désormais que des vélos électriques ont été utilisés en course depuis au moins 10 ans, comme pour plus tôt l'epo ou les transfusions pratiquées en toute impunité pendant une vingtaine d'années, on utilise des procédures obsolètes quand on est passé entre autres, aux roues électromagnétiques, détectables par des caméras thermiques comme de par hasard pas homologuées.

A côté, t'as des mecs exclus pour usage festif de cannabis, ou pour pour des no show (je n'ose même pas imaginer cette contrainte pour des joueurs d'échecs..).

Moi je reste persuadé qu'avant de penser sanction ou contrôle efficace, il faut connaître les outils de triche, et pour cela créer un statut de "repenti" me paraît peut être amoral, mais indispensable pour une efficacité de la lutte anti triche, aux échecs et en France, on a quand même un cas de triche avérée mais non élucidée, j'aurais préféré qu'elle fût élucidée moyennant clémence, plutôt que sanctionnée.

Et j'avoue que le silence, voire l'assentiment de titrés sur ce sujet m'intrigue énormément (et amplifie mon admiration pour certains des meilleurs d'entre eux pour leur talent et leur courage, n'en déplaise à certain(s) sur ce forum qui n'ont pas hésité à multiplier les insinuations, voire les menaces pour le meilleur d'entre eux, n'est ce pas EN3P..)



Renan, le 29/08/2016 - 20:05:18
on est d'accord kaktus tout ca est du à l'argent meme si dans les échecs il y en a moins qu'ailleurs...


Mazette, le 29/08/2016 - 20:27:44
"Une attention toute particulière sera accordée aux quatre premières tables de chaque section, où au cours de chaque ronde 20 joueurs seront vérifiés au hasard."
Pas compris. Il y a bien 2 sections (hommes/femmes)? ce qui fait donc 4x2x2=16 joueurs maxi sur les 4 premières tables. À moins que "où..." se rapporte à "section" et non à "4 premières tables", mais dans ce cas l'attention n'est pas particulière aux premières tables mais aléatoirement répartie sur toutes les tables.
Ou alors: 20 joueurs tirés au hasard sur l'ensemble + attention particulière sur les 4 premières tables, mais la phrase ne dit pas en quoi consiste cette attention particulière.
Bref, la phrase est pour le moins confusionnante et embrouillonnante.



Renan, le 29/08/2016 - 20:32:21
quelqu'un se souvient des cas de triches devenus célébres en France?


ANaigeon, le 29/08/2016 - 20:41:06
Qu'on arrête de parler de rayons X, c'est tout à fait exclu et interdit sur les personnes.

De toute façon je n'imagine pas ces mesures prises sur d'autres tournois que ceux de haut niveau fréquentés par les meilleurs pros.
Oublierait-on que pour les autres c'est un moment de plaisir qui serait vraiment gâché par ce harcèlement ? Informer à chaque fois qu'on veut aller aux toilettes, non mais quand même, c'est un peu limite, hein...

Pour les pros il y a, hélas, des raisons qui peuvent pousser à la triche.
Mais pour les amateurs ? A part quelques dérangés des neurones, comment se regarder dans la glace après avoir gagné en trichant, quel peut être le plaisir ??



Reyes, le 29/08/2016 - 20:56:44
Pour arrêter de parler de rayons X il faudrait que le règlement indique autre chose :
- The players and the Captains will walk through X-ray frames (as in the Airports) at the entrance to the Playing Hall.


Deauville, le 29/08/2016 - 21:00:19
@Renan: ohhh oui, très bien
@kaktus " faut connaître les outils de triche, et pour cela créer un statut de "repenti" me paraît peut être amoral, mais indispensable pour une efficacité de la lutte anti triche, aux échecs et en France, on a quand même un cas de triche avérée mais non élucidée, j'aurais préféré qu'elle fût élucidée moyennant clémence, plutôt que sanctionnée."

on connait un certain nombre de moyens (même si chemtov a raison: la créativité des tricheurs intelligents aura toujours un coup d'avance, surtout avec arbitres et organisateurs timorés comme nous avons en France (fouiller est interdit, mais demander d’ôter perruque, écharpe, voile, gros manteau dans une salle chauffée etc.. [cf JMM] nos arbitres pourraient le faire
Quant à notre cas "non élucidé" hum, si, si... N'y revenons pas, les peines ont été purgées.

Enfin, la proposition de commission de repenti(s) c'est pas sérieux, j'espère. Si oui, il faut nommer Marzolo président des repentis....lol


kaktus, le 29/08/2016 - 21:06:04
ref reyes + anaigon surtout que là on parle d'une compétition de 1er ordre qui a déjà été polluée par la triche.

C'est pas parce qu'il y a des rayons x dans les aéroports que ça concerne les bus, par ailleurs personne n'est obligé de participer aux olympiades, si les joueurs pro ne sont pas d'accord, ils n'ont qu'à le dire et boycotter la compétition, dans la mesure où pour l'instant je ne vois aucune protestation, c'est que ces mesures ne gênent personne (du reste la plupart sont déjà appliquées dans certains championnats nationaux).


Renan, le 29/08/2016 - 21:06:06
@deauville...raconte quelques anecdotes?


kaktus, le 29/08/2016 - 21:19:15
Ref Deauville : sur quelle loi ou quel texte auraient pu s'appuyer les arbitres pour obliger JMM à ôter ses vêtements et sa perruque ?

J'ai entendu beaucoup de gens parler pendant 8 jours de suspicion, personne proposer une solution concrète et légale à l'époque, après c'est facile de désigner un arbitre, il y avait des titrés, probablement un comité de sanction avec l'un d'entre eux, pendant 8 jours on a entendu que des ragots, mais personne n'a rien fait de concret, du reste, même si tu veux oublier une certain cas non élucidé, il semble que certaines pratiques aient été utilisées impunément plusieurs fois en toute impunité (quasiment publiquement pour certains tournois), c'est un peu simpliste ou mensonger de faire croire qu'il y a eu un amateur non sanctionné à cause d'une incompétence ou d'un manque de courage, c'est plus facile de tomber sur jmm que sur ses copains su sérail..


HectorKiller, le 29/08/2016 - 21:59:12
À votre avis , pourquoi Roger Ferry porte un manteau et une écharpe même en plein été ? (rires)
Mais il est déjà un des plus anciens détenus d'une célèbre prison composée de 64 salles noires et blanches ... (beaucoup y sont devenus Fous!)


GBel, le 29/08/2016 - 22:48:37
Si au moins, les arbitres étaient moins laxistes et s'ils étaient plus vigilants en circulant dans la salle de jeu... Quand ils daignent se lever de leurs chaises...

Ca éviterait bien des triches, c'est certain. A une époque, j'avais eu l'idée du carton jaune puis rouge en cas de récidive (si bla bla avec le copain sur une partie), mais ça n'avait pas plu, car on trouvait "normal" de parler de sa partie en cours avec son copain de club. On m'avait même dit "c'est tout à fait normal, tout le monde le fait".

Je ne suis pas expert en scannage, pour les rayons X, ça me semble totalement farfelu voire dangereux, y'a d'autres méthodes de dépistage des objets intelligents.

Ce sera l'une des actions que nous mettrons en place si nous sommes élus avec la liste de Philippe Dornbusch : la lutte contre la triche en compétition.


EchecsN3Paris, le 29/08/2016 - 23:22:14
@kaktus " faut connaître les outils de triche, et pour cela créer un statut de "repenti" me paraît peut être amoral, mais indispensable pour une efficacité de la lutte anti triche, aux échecs et en France, on a quand même un cas de triche avérée mais non élucidée, j'aurais préféré qu'elle fût élucidée moyennant clémence, plutôt que sanctionnée."

Comment envisagez-vous de traiter le cas d'un faux repenti qui raconte et invente n'importe quoi moyennant financement, histoire de faire plaisir à des accusateurs prêts à tout qui souhaitent faire condamner "coûte que coûte" un ou plusieurs joueurs ?
Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est bien évidemment purement fortuite....
J'essaye simplement d'imaginer tous les scenarii possibles (mêmes les plus surprenants et inattendus) et de faire avancer le débat :(


fastkoala, le 30/08/2016 - 00:51:38
pourquoi les stylos ?!!


fastkoala, le 30/08/2016 - 00:51:45
pourquoi les stylos ?!!


ANaigeon, le 30/08/2016 - 01:12:56
Lu sur la page Wiki intitulée "Scanner à rayons X"
En France, son utilisation est interdite car on ne peut utiliser une machine à rayons X qu'à des fins médicales.

Voilà.




Zorglub, le 30/08/2016 - 01:22:10
@deauville, tu peux revenir sur les moyens de pression que tu as subi avant le jugement de la commission de discipline? Sais tu que la justice a jugé que la fédé a perdu en première instance sur le fond en déclarant que tout était illégal? L'appel est en cours.


Deauville, le 30/08/2016 - 20:17:30
content d'apprendre que mon témoignage au commissariat d'Elancourt, à mes frais (non remboursé ni par la justice ni par la FFE) a servi "un peu" à quelque chose.
ce qui m’intéresserait aussi c'est de savoir qui a fait appel: la FFE sous la présidence Salazar?? pour ne pas aggraver le déficit ? lol


Deauville, le 30/08/2016 - 20:20:59
@fastkoala
dans un stylo tu peux bricoler une webcam miniature, il faut ensuite transmettre et recevoir les données de ton ordinateur. ça existe sur internet.


Deauville, le 30/08/2016 - 20:33:57
@kaktus. Il faut que ce soit prévu au règlement du tournoi. Ensuite ce sont les lois de la république, exactement comme quand les vigiles à l'entrée d'un match de foot de ligue 1 ou 2 te demandent d'ouvrir ton manteau ou ton sac et procèdent à une palpation extérieure de tes poches et corps.

évidement, il n'est pas question de se déshabiller, tu déformes le topo quand ça t'arrange!

je te pose une question: si tu joues contre quelqu'un qui porte un foulard couvrant complètement les oreilles (quel qu’en soit le motif)Est ce que tu joues. Il peut y avoir une oreillette (il y en a des miniatures bluetooth pour 150 dollars qui communiquent très bien)
Moi je ne joue pas. Sauf si l'arbitre procède à un contrôle.

j' étais à l'open de Calvi ou jmm (10 ans sans jouer, elo précédent 10 ans avant 1920)a battu des titrés en jouant ses coups dans le même délai, qu'ils soient simples ou complexes, n'a parlé avec personne, pas analysé, et suite aux suspicions plus que fortes n'est pas venu à la dernière ronde (alors qu'il jouait pour un prix) faussant encore un peu plus le palmarès.

Dans la foulée il a participé au championnat de Paris ou je n'etais pas, je ne peux donc en parler.


Slucaino, le 30/08/2016 - 20:40:27
C'est passionnant tout ça, Deauville (je parle en référence au message de Zorglub) . J'imagine que les détails, qui ont un peu filtré, ne peuvent pas être racontés précisément à cause du secret (pas médical pour une fois). C'est peut-être mieux ainsi.


kaktus, le 01/09/2016 - 12:21:28
ref deauville :

"Il faut que ce soit prévu au règlement du tournoi"

Il y a encore à peine 2 ans, il n'était pas inscrit dans le règlement cycliste qu'un apport électrique était interdit..

Il faut resituer les choses dans leur contexte, et plutôt que de ressasser le passé, s'attaquer au présent et au futur, et sur ce sujet, les titrés, particulièrement de 1er plan, me paraissent les plus concernés, pas le blaireau qui te donne 3 pièces et t'accuses d'utiliser un ordinateur :)


Deauville, le 01/09/2016 - 22:07:15
velo: toute aide extérieure était interdite, c'etait donc applicable a l'electrique, il me semble


Renan, le 01/09/2016 - 22:38:57
c'est comme le dopage mais il y a toujours des ptis malins qui ont de l'avance.


Renan, le 07/09/2016 - 18:44:16
Dans le post sur Bakou et ses olympiades, il est mentionné qu'un joueur à été sanctionné car les arbitres avaient trouvé un téléphone dans la poche d'un joueur... j'ai bien peur que l'organisation ai été impitoyable car ce joueur est un lampiste (joueur d'un petit pays)....quid un jour d'un joueur d'un grand pays??? même traitement ???


GBel, le 07/09/2016 - 22:35:44
lampiste ou pas, le réglement s'applique à tous et j'espère qu'il s'appliquera aussi à des super GMI si...


Renan, le 07/09/2016 - 23:29:00
Gbel moi aussi j'espère mais que l'on ne me fasse pas croire que c'est le seul qui est rentré avec son téléphone dans la salle de jeu...


Chemtov, le 08/09/2016 - 00:26:58
Même traitement, certainement. Lorsque le premier règlement sur la sonnerie de téléphone est sorti, l'une des toutes premières victimes a été Ponomariov ! http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/bulgaria/1444031/Chess-star-kicked-out-for-letting-his-mobile-phone-ring.html




Julo62, le 08/09/2016 - 06:14:06
Pareil pour la tolérance zéro avec les retards, des joueurs "connus" en ont fait les frais.


Bellamy, le 08/09/2016 - 08:01:24
@Renan : j'espère que c'est le seul. Je rappelle que pour avoir un téléphone, il a du tromper volontairement les contrôles à l'entrée.

D'autre part les règles FIDE (la FFE les a assouplies) sont claires depuis plus de deux ans : « Pendant le jeu, il est interdit à un joueur d’avoir un téléphone mobile et/ou autre moyen électronique de communication dans la salle de jeu. S’il est évident qu’un joueur a apporté un tel équipement dans la salle de jeu, il perdra la partie. L’adversaire gagnera. ».

Je vois mal un joueur « d'un grand pays » apporter son téléphone. Ils sont professionnels et dans les grands tournois, les règles sont strictes depuis longtemps.


Anatoledu93, le 08/09/2016 - 08:59:04
Et vous chers présidents, connaissez vous vraiment notre cher GBel qui quant à lui n'a pas besoin de téléphone pour tricher ?

@GBel,Faut-il te rappeler que tu as été l’auteur principal d’une triche en obligeant Erwan à déclarer sa partie nulle alors qu’il avait gagné sa partie lors de la phase qualificative au championnat de France !

Et le comble c’est que le bénéficiaire de cette triche (qui a participé au Championnat de France) a été un élève de tes collègues colistiers…

Heureusement la FFE a repêché le joueur lésé (pour étouffer l'affaire) suite à la réclamation du club.

Tu as déclaré avoir perdu la tête il me semble !

Alors voter GBel le justicier intègre, avec des colistiers qui sont restés passifs, je me gausse !



SLM, le 08/09/2016 - 09:15:41
@Anatole : le sujet du fil est la triche à Bakou pas vos règlements de compte personnels avec GBel.


Anatoledu93, le 08/09/2016 - 09:31:37
@SLM, Ce n'est pas un règlement de compte personnel, la triche c'est aussi ça !



SLM, le 08/09/2016 - 09:33:20
Hmmm question de point de vue...


JLuc74, le 08/09/2016 - 09:51:45
La FFE elle-même encourage la triche dans les compétitions par équipe. Je doute que dans les olympiades un capitaine puisse aller examiner la position d'un joueur en salle d'analyse avant de lui donner une consigne, c'est pourtant ce qu'on observe couramment dans les interclubs.


Anatoledu93, le 08/09/2016 - 10:18:35
Bien sûr fausser un résultat (non conforme à la Charte du Joueur d'Echecs), ce n'est pas de la triche... qui bien sûr ne peut pas se produire à Bakou...
Hmmm question de point de vue.. d'un pt'it breton !


SLM, le 08/09/2016 - 10:39:24
Je ne dois pas être très bien réveillé ce matin, l'impression de lire des trucs aberrants.

@JLuc : ne faites pas une généralité de votre cas personnel : après plus d'une dizaine d'années en interclubs et plusieurs régions parcourues et ce de la N2 à la départementale je n'ai vu qu'un seul comportement "limite". Alors je me doute bien qu'il doit exister des tricheurs mais à mon sens ils sont minoritaires (pas besoin de parler de "couramment") et surtout je ne vois pas ce que la FFE vient faire là-dedans ! C'est la responsabilité de l'arbitre du match, éventuellement du club organisateur voire même des joueurs présents de réagir de manière appropriée.

@Anatole : ma remarque s'adressait à la partie règlement de compte et votre réaction montre effectivement que vous ne prenez pas les choses personnellement.


JLuc74, le 08/09/2016 - 12:28:51
@SLM : Ce ne sont pas des tricheurs dans la mesure où la FFE accepte cette façon de faire où le joueur bénéficie d'une aide pour juger sa position et c'est une situation fréquemment observée. Il n'y aucune différence entre un capitaine qui vient voir la position pour conseiller son joueur son l'opportunité de faire nulle et le capitaine qui a posé la position sur un échiquier en salle d'analyse avant de conseiller son joueur.

Un joueur ou capitaine ne devrait plus être autorisé dans la salle de jeu une fois sa partie terminée. Le capitaine devrait faire une demande à l'arbitre pour entrer dans la salle de jeu et il ne devrait pas être autorisé à entrer dans la salle de jeu pour voir la position et donner des consignes de nulle, ça ne devrait se faire que sur la base de l'évolution du score.


SLM, le 08/09/2016 - 12:34:03
Pas d'accord : une proposition de nulle de la part d'un adversaire, si mon joueur a une pièce en moins j'accepte, quel que soit le score.
A partir du moment où le capitaine prend part à la décision du résultat de la partie il doit avoir accès aux mêmes informations que le joueur.

Ce n'est pas parce que je dis à mon joueur qu'il peut proposer nulle que cela veut dire que sa position est nulle. De la même manière ce n'est pas parce que je lui dis de refuser la nulle qu'il est mieux.

Enfin en ce qui concerne votre problématique je ne comprends pas très bien quel est le souci si le capitaine a accès à la salle d'analyse : supposez-vous que si je peux reproduire la position d'un de mes joueurs sur l'échiquier je l'analyserai mieux ?


JLuc74, le 08/09/2016 - 13:11:51
"une proposition de nulle de la part d'un adversaire, si mon joueur a une pièce en moins j'accepte, quel que soit le score."
Ce n'est évidemment pas dans les situations où le résultat est acquis que la question se pose.

"Ce n'est pas parce que je dis à mon joueur qu'il peut proposer nulle que cela veut dire que sa position est nulle. De la même manière ce n'est pas parce que je lui dis de refuser la nulle qu'il est mieux."
C'est sans rapport avec la question. Si la position est nulle autant la continuer puisqu'on ne risque rien.

Une vraie situation où la décision est importante : ton joueur est moins bien mais sa position garde du potentiel. Son adversaire propose la nulle, la victoire du joueur est importante pour l'équipe. Suivant si le capitaine peut évaluer la position ou seulement voir la feuille de match sa décision risque d'être bien différente.

"supposez-vous que si je peux reproduire la position d'un de mes joueurs sur l'échiquier je l'analyserai mieux ?"
Il n'est pas question de faire des règlements en fonction de la tête du capitaine et pour la plupart des joueurs il est plus facile d'analyser avec un échiquier que de tête.


SLM, le 08/09/2016 - 13:22:18
Oula alors là on part très loin et comme les olympiades ont repris et que j'ai déjà pas mal d'occupations je vais répondre de manière concise, hein.

Le capitaine peut conseiller ses joueurs sur l'opportunité ou non d'accepter/proposer nulle et le résultat du match, c'est tout. Je ne vois pas, si vous ne comprenez pas mes remarques précédentes, à quel moment il pourrait aider son joueur si on reste dans ce cadre.

" il est plus facile d'analyser avec un échiquier que de tête." Si vous êtes capitaine et que cette assertion est vraie pour vous alors croyez moi vous n'allez pas pouvoir aider votre joueur. ;-)


Julo62, le 08/09/2016 - 13:27:54
"Il n'est pas question de faire des règlements en fonction de la tête du capitaine, et pour la plupart des joueurs il est plus facile d'analyser avec un échiquier que de tête."
Ben moi je pense que l'avis de ces capitaines là ne sont pas dangereux pour leurs adversaires mais pour leurs joueurs^^
Sérieusement, tu parles de quel niveau de jeu?
Et de quelle situation ?
Personnellement, et j'ai fait quelques inter-clubs, si certaines positions sont analysées pendant la partie en cours, ça n'a jamais servi à tricher.
Pourtant des matchs décisifs pour la montée/descente ou type derby contre des adversaires qu'on n' apprécie pas, c'est pas ce qui manque.

[Edit: Devancé par SLM, surtout pour sa dernière remarque ;)]


JLuc74, le 08/09/2016 - 14:11:00
"Sérieusement, tu parles de quel niveau de jeu?"
Qu'importe le niveau, comme je le disais il n'est pas question de faire des règlements à la tête du capitaine. Il y a des capitaines qui sont GMI et d'autres qui ont 8 ans et sont quasiment dans leur première année d'échecs.

"ça n'a jamais servi à tricher"
Evidemment puisque c'est autorisé. Les règlements FFE font qu'un joueur peut venir voir sont capitaine en lui demandant si il doit accepter la nulle alors même que son capitaine est justement devant un échiquier en train d'analyser la position en question.




Arpadello, le 08/09/2016 - 14:29:15
D'après toi Jluc74, le capitaine ne devrait pas être autorisé à voir les positions ?! Il n'y a plus de stratégie d'équipe alors...
Petit exemple très simple : les 2 équipes sont a égalité et il reste 2 parties. L'un des 2 est complètement gagnant et l'autre vient demander à son capitaine s'il peut faire nulle. Dans un cas le capitaine lui dit logiquement ok car il voit les 2 positions et comprend la situation. Dans l'autre le capitaine ne voit que la feuille de match et dit à son joueur de continuer, décision qui peut se retourner contre l'équipe.

"Les règlements FFE font qu'un joueur peut venir voir son capitaine en lui demandant si il doit accepter la nulle alors même que son capitaine est justement devant un échiquier en train d'analyser la position en question."
On ne doit pas avoir lu les mêmes règlements alors car un joueur n'a absolument rien a faire dans la salle d'analyse pendant sa partie


SLM, le 08/09/2016 - 14:31:22
Oh lalala : ça devient du grand n'importe quoi. Premier conseil : passer un stage F4 !

"Il y a des capitaines qui sont GMI et d'autres qui ont 8 ans et sont quasiment dans leur première année d'échecs." Bon en admettant que cela soit le cas (un capitaine de 8 ans...) vous sous-entendez que le gamin va regarder la position de son partenaire, aller la reproduire sur un échiquier dans la salle d'analyse (sans erreur bien sûr !) l'analyser consciencieusement et revenir "aider" son partenaire le tout sans que l'arbitre ou quiconque ne le voit ni n'intervienne ? Sérieusement ?
Question : comment le capitaine peut-il aider le joueur, d'après vous ?

"Les règlements FFE font qu'un joueur peut venir voir sont capitaine en lui demandant si il doit accepter la nulle alors même que son capitaine est justement devant un échiquier en train d'analyser la position en question." Encore une ineptie : nulle part dans le règlement FFE il n'est fait mention de ce droit ou alors sortez moi l'article précis ! Evidemment un joueur n'a pas le droit de sortir de l'aire de jeu durant sa partie (salle, toilette, zone fumeur) et ne peut pas se rendre dans la salle d'analyse. Vous ne connaissez pas les règlements...

EDIT : devancé par Arpad.


Julo62, le 08/09/2016 - 15:38:16
@JLuc74
Sans vouloir être désobligeant, j'ai commencé à joué en club, en départementale, puis j'ai joué dans toutes les divisions, jusqu'en N2, et je n'ai jamais assisté à ce que vous décrivez.
Et jamais un capitaine n’aurait fait ou laisser faire ce genre de chose, même (et surtout) dans les divisions sans arbitres.
J’ai l’impression que vous décrivez une situation survenue entre gens de peu d’expérience dans le milieu des échecs (d'où le capitaine de 8 ans, peut-être?).

Les projets de règlements, c’est bien, mais appliquer ceux existants entre gens simplement respectueux, ça aide déjà beaucoup.



JLuc74, le 08/09/2016 - 17:40:54
La situation exacte qui m'a fait poser la question à la DNA a eu lieu en N2 (adultes) en 2011. J'avais déjà vu cette situation à de nombreuses reprises avant et je l'ai revue depuis. Le joueur vient chercher son capitaine en salle d'analyse pour lui demander de venir voir sa position et savoir si il peut demander (ou accepter je ne sais plus) la nulle. Le capitaine et d'autres joueurs avaient déjà examiné cette finale en salle d'analyse. Réponse de la DNA (G.Hernandez) : c'est normal, pas de problème.


SLM, le 08/09/2016 - 17:53:38
Et bien vous ne vous êtes simplement pas compris et l'arbitre sur place a commis une erreur en n'accompagnant pas/laissant le joueur aller en salle d'analyse.

Les arbitres sont humains, ils leur arrivent de se tromper : peut-être le joueur a-t-il réclamé son capitaine, voyant qu'il n'était pas là s'est levé et a déclaré aller le chercher. L'arbitre ne sachant pas s'il était dehors ou bien ailleurs a dit OK, cela ne me parait pas être dramatique et encore moins une pratique courante comme vous le laisser entendre.


JLuc74, le 08/09/2016 - 23:47:10
J'ai joué en N2 et divisions inférieures et je n'ai encore jamais vu d'interclubs où l'arbitre contrôlait les allers et venus des joueurs entre la salle de jeu et les autres salles. Je pense avoir joué suffisamment pour dire que le contrôle des joueurs n'est pas courant.


SLM, le 09/09/2016 - 00:10:37
Bigre, moi je joue en N2 et j'ai joué dans toutes les divisions en dessous depuis 2000 et je n'ai jamais croisé un seul joueur mettant les pieds en salle d'analyse sans que cela ne prête à remontrance.
Zugzwang !


Deauville, le 09/09/2016 - 00:50:30
autre extrait du best of JLuc74 "Si la position est nulle autant la continuer puisqu'on ne risque rien."

Vous avez essayé roi et fou contre roi et fou?

je propose plutôt "si la position est nulle autant faire nulle puisque c'est nulle"



Julo62, le 09/09/2016 - 06:25:09
Avec des fous de couleurs opposées, la position n'est pas morte, il y a des mats possibles!! :-D


JLuc74, le 09/09/2016 - 08:57:11
@SLM : Les configurations sont variées mais la situation la plus courante que je rencontre est celle de 2 salles attenantes, l'une pour les parties du match, l'autre où est proposée et où des échiquiers sont mis à disposition des joueurs qui ont terminé leur partie. C'est ce que j'appelle la salle d'analyse et les discussions y vont souvent bon train sur les parties encore en cours.


SLM, le 09/09/2016 - 11:37:49
Oui, et ? Il ne faut pas de règles à la tête du capitaine mais à la tête de la configuration des salles ? Je suis désolé pour vous si vous êtes tombé sur des équipes peu scrupuleuses en face ou si les arbitres que vous avez fréquenté ne sont pas toujours au top néanmoins j'ai joué souvent dans ce genre de configuration et la plupart du temps je ne rencontre aucun problème.
Connaitre le règlement permet également d'indiquer à l'équipe adverse quand elle franchit la limite (le plus souvent par ennui dans l'attente que dans la tentative grossière de triche) ainsi qu'à l'arbitre qu'il doit faire son travail. Vous n'êtes pas un spectateur passif du déroulement du match et si les règles ne sont pas respectées vous devez intervenir. Cette intervention a toujours suffi me concernant à régler les problèmes.


Julo62, le 09/09/2016 - 11:58:35
Tout à fait d'accord avec le retour d'expérience de SLM.

J'ai aussi très souvent joué dans ces conditions.
Souvent une partie en cours est analysée, souvent même entre joueurs des 2 équipes, ce n'est pas pour autant que ces joueurs qui analysent et ceux qui jouent encore trichent, évidemment, s'ils communiquaient directement sur le résultat de ces analyses, on serait dans une situation de triche manifeste.

Des comportements de ce genre seraient parfaitement condamnables, mais pour moi, ils ne justifient pas une modification des règlements actuels car ils sont marginaux.

D'autre part, d'un point de vue purement pratique, avec les nouvelles cadences, et le 2ème zeitnot qui survient quasi immédiatement après le contrôle du temps, ça me semble nécessiter un tel investissement que les joueurs en question feraient mieux d'essayer de progresser, ça leur coûterait moins d'effort ;)


Renan, le 10/09/2016 - 04:54:14
je crois que Nigel short n'est pas d'accord avec les procédures misent en place pour trouver des joueurs qui utilisent des moyens électroniques pour tricher....


GBel, le 10/09/2016 - 13:53:43
+ 10 SLM


Chemtov, le 10/09/2016 - 18:37:11
@Renan: Ce n'est pas que Nigel Short. Des dizaines de joueuses et joueurs ont signé une pétition contre les mesures anti-triche. On en a déjà parlé un peu plus haut dans ce post, il me semble.


Renan, le 10/09/2016 - 18:53:30
Oui je sais enfin un grand joueur qui dit que trop c'est trop...


VincentNogent, le 11/09/2016 - 10:22:50
Il y a de vraies retombées suite aux résultats des olympiades surtout pour des joueurs professionnels. Ca ne justifie en aucun cas de vouloir tricher. C'est une part sombre que nous avons tous plus ou moins en nous à un moment ou un autre. Mais je trouve qu'à un tel niveau il est logique que des mesures soient prises, y compris pour de très fort joueurs.

Short s'est emporté comme d'autres l'ont ou auraient aimé le faire. Les joueurs ont été prévenus dès le début quant aux contrôles aléatoires. Ils ont donc accepté de participer en connaissance de cause. On leur demande quoi au final ? Se soumettre à un contrôle qui dure quelques minutes tout au plus ? Qu'ont ils à se reprocher ? Rien ? Alors qu'ils s'y prêtent avec le sourire et donnent ainsi l'exemple. Ancien champion ou pas nul ne doit se sentir au dessus. Franchement qu'ils arrêtent de faire des simagrées "Comment vous me soupçonneriez moi ?" Qu'ils appliquent le règlement au lieu de céder devant l'égo d'une poignée. Et que les arbitres en France et partout ailleurs s'inspirent de cette fermeté.

On mettrait 5 ans d'interdiction systématique de participation à un tournoi pour tout tricheur démasqué qu'on règlerait le problème en amont. Trop de laxisme. Il faut dissuader dès le début.


Chemtov, le 11/09/2016 - 15:13:09
@Renan : parmi les signataires, il y a aussi Judith Polgar et Yasser Seirawan et d'autres grands joueurs et capitaines très respectables, surtout des anciens et des gens libres de s'exprimer ( Ribli, Rozentalis, Krasenkow, Speelman, Tregubov, De Firmian, etc... )


GBel, le 11/09/2016 - 16:22:15
Ils ont le droit de contester comme ceux qui contestait l'apport de la vidéo au rugby et ceux qui contestent encore l'apport de la vidéo au football.

Chacun a le droit et le devoir de s'exprimer, il n'y a rien de pire que la majorité silencieuse !


Chemtov, le 11/09/2016 - 16:43:26
Heureusement qu'ils ont le droit de protester ! Ils ont surtout raison. Et cela n'a rien à voir avec le sport et la vidéo. Là on joue aux échecs et ces mesures dérangent la concentration indispensable des joueurs pendant le jeu, c'est tout. Dans une partie la moindre minute compte. On a l'impression que ceux qui ont écrit ces règles ne savent pas jouer aux échecs. En plus pas tous les joueurs seront contrôlés, donc il y a inégalité des chances durant les parties.

Et je pense qu'il n'y a aucun problème d'ego chez ces grand maîtres. Beaucoup de ces grands joueurs sont très humbles et modestes ( pas comme les seconds couteaux qui s'y croient déjà... ) et ils apportent simplement leur notoriété et leur respectabilité afin de soutenir ceux qui n'osent pas parler.


Renan, le 11/09/2016 - 22:46:27
Il faut punir les sportifs qui trichent soyons d'accord...moi je suis pour une interdiction à vie... cela serait très dissuasif... maintenant être fouillé pour voir si on n'a pas un portable sur soi... hummm....mais bon...cela ressemble aux contrôles anti dopage...


Deauville, le 12/09/2016 - 02:00:12
-1 VincentNogent (incroyable !! Je n'ai pas cette part sombre, pour commencer, alors ne généralise pas, et ensuite respecte un peu les avis des autres et réflechis vraiment si ça ne te génerai pas... à oui, tu semble dire que c'est pour les "forts joueurs" donc pas pour toi...pfff)

+1 Chemtov (j'aurai pas dit mieux)

GBel: tu compares pas ces mesures arbitraires (et semble t'il inefficaces: 1 japonais? il n'avait pas triché à priori, et avoir un portable éteint sur soi n'est pas encore une preuve de triche, en droit) avec l'outil video en sport co, ça n'a rien à voir!! Je serai curieux de voir ta réaction quand un arbitre viendra te fouiller "aléatoirement"
par contre quand tu proposes des matches à distance (post antérieur) tu n'a pas peur de triche?? Là tu es naif, mon collégue!


Chemtov, le 13/09/2016 - 00:50:17
Excellente interview de Nigel Short sur l'incident causé par l'arbitre. Short avait encore 20 coups à jouer en 30 minutes (!) quand il a été intercepté sur son chemin vers les toilettes. ( Mais il indique que si le contrôle était survenu, dans l'ouverture, après seulement cinq minutes de jeu, il aurait été tout aussi dérangeant et inapproprié ). De nombreux arbitres lui ont témoigné leurs soutiens. Mais pas publiquement car il règne une ambiance dictatoriale qui dissuade joueurs et arbitres de s'exprimer. Short indique par ailleurs que cette réglementation est en totale contradiction avec d'autres points fondamentaux qui interdisent de déranger un joueur pendant le cours de la partie.

https://www.youtube.com/watch?v=ldAYecXObPA&feature=youtu.be


Chemtov, le 13/09/2016 - 01:06:19
Avec humour, il a aussi regretté qu'il n'y ait pas eu contrôle par l'usage de ''rubber gloves'' ( gants en latex ).



© 2000-2017 - France Echecs