France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 23 octobre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Tour d'horizon des meilleurs juniors par raspoutilf le 09 septembre 2015  [Aller à la fin] | Actualités |
A mi-chemin du championnat du monde junior, et à deux jours de la Coupe du Monde, je fais un petit panorama des meilleurs juniors mondiaux. A compléter par vos soins, bien sûr!

Je ne m'étends pas sur le cas Wei Yi, 16 ans, 2735 ELO avec une progression régulière, champion de Chine, vainqueur de son zonal, vainqueur de Wijk an Zee B et auteur d'un certain nombre de prix de beauté d'inspiration fischerienne. Le petit gars sera attendu au tournant à Bakou, dès le premier tour par le solide Salem Saleh, et il faut tempérer la légitime excitation que sa progression suscite en rappelant qu'il est peu probable qu'il aille jusqu'en finale et se qualifie pour les candidats... Si c'était le cas, ce serait la plus grande performance d'un junior depuis Portoroz 58.

Derrière, on se rend compte que la génération 95-96 n'a pas complètement répondu aux attentes qu'elle avait pu susciter. Il y a bien sûr de bons joueurs chez les 95 (vous aurez compris que "bon joueur" est un euphémisme... tous ces gars-là sont des surdoués de classe mondiale), mais aucun qui crève l'écran. On suivra à la Coupe du Monde des jeunes comme Fedoseev (sans doute le plus prometteur de cette année-là, avec Cori), Bukavshin ou Anton Guijarro. D'autres 95 tentent pour la dernière fois de devenir champions du monde junior: Cori, ex-prodige qui stagne quelque peu depuis deux ans, mais aussi Grigoryan ou Bok... ils ont fort à faire, on y reviendra.

Chez les 96, le trio qui affolait les compteurs il y a trois ans a marqué le pas. A l'été 2012, Nyzhnyk, Rapport et Dubov avaient passé la barre des 2600 et laissaient penser qu'ils pouvaient viser l'élite. Depuis, l'Ukrainien est celui qui a montré le moins de choses, tandis que Dubov a confirmé qu'il était un joueur positionnel solide (avec 2661, il est le mieux classé des trois), qui pouvait peut-être aspirer à une carrière à la Bareev (ce qui serait déjà bien!), mais pas à la Karpov... Quant à Rapport, qu'en dire? Sympathique, fantasque, il semble lui parti pour une carrière quelque part entre Morozevitch et Jobava, ce qui n'a rien de honteux mais n'en fait pas un prétendant à la couronne mondiale... Ce trio montre en tout cas qu'il faut rester prudent sur l'avenir des jeunes joueurs: même à 15-16 ans, il est dur de prédire leur marge de progression. Aucun des trois ne sera à la Coupe du Monde.

C'est chez les plus jeunes qu'on trouve des joueurs plus prometteurs. Deux natifs de 98, forcément un peu éclipsés par Wei Yi (qui lui est de 99), ont un potentiel intéressant: Artemiev, 2675 ELO, que je suis un peu depuis quelque temps, et qui me semble pouvoir vraiment franchir un palier... sans nul doute le meilleur espoir russe - ils ne se comptent pas par dizaines! Et Duda, le jeune Polonais, qui progresse régulièrement et a atteint 2645 ELO. Il est actuellement leader du championnat du monde junior, après 7 rondes (sur 13)... Il a 6/7, dont une très belle victoire à la 7e ronde contre Jorden van Foreest (un 99, l'aîné d'une impressionnante fratrie de joueurs d'échecs qu'on avait pu apprécier l'an passé au tournoi de Malakoff).

Chez les plus jeunes encore, ça devient très aléatoire de faire des prévisions, mais on peut quand même relever l'impressionnante génération américaine:
- le plus connu, Samuel Sevian, né en 2000 et 2556 ELO, qui jouera la Coupe du Monde;
- le MI Jeffery Xiong, né en 2000 également et 2549 ELO;
- et surtout le météorite John Burke, né en 2001, qui a gagné 350 points en deux mois!! pour atteindre 2601 ELO!!! en étant toujours non titré :-D Bon, même si ses tournois de l'été ont été de bonne facture, on attendra de voir ce qu'il donne sur la durée!


Voili voilou, à suivre tout ce petit monde! Comme noté à d'autres occasions, pas de jeune Français d'un niveau comparable... Il y a bien sûr de bons MI comme Jules Moussard ou Bilel Bellahcene, mais personne qui marche sur les traces de Maxime V-L, ni même de Romain Edouard... c'est là qu'on mesure à quel point 1990 a été une année exceptionnelle, tant pour les échecs mondiaux (Carlsen, Karjakin, mais aussi Andreikin, Nepomniachtchi, Saric, Hammer) que pour les échecs français (MVL et Edouard).


El cave, le 09/09/2015 - 09:19:57
Panorama intéressant, l'élite est très dense de nos jours. Bareev a quand même passé la décennie 90 autour de la 10ème place mondiale, je doute fort qu'un gars qui est 2661 à 19 ans puisse faire ça, il est à peine plus jeune que des So ou des Giri au final.
Pour les 350 points de Burke effectivement on va attendre un peu ...
Pour le moment il n'y a que Wei Yi comme futur top 10 à coup sûr dans la liste, d'autres y parviendront sans doute mais difficile de dire qui a des réserves sans connaitre bien les joueurs et le contexte qui les environne, certains sont déjà poussés à l'extrême alors que d'autres ont sans doute un peu bricolé ou pas encore pris conscience de l'exigence du top niveau.


Zorglub, le 09/09/2015 - 11:50:58
Wei Yi va éclater Salé poivré et ira très loin... Tu parles trop de points élo... on voit bien que tous les joueurs du continent américain font une perf bien inférieure à leur élo au championnat du monde juniors... As usual j'allais dire. Le élo surtout avec des coef 40. Burke n'a jamais battu quelqu'un de sérieux et a bénéficié du coef 40 et de drôles de circonstances...Il vaut à peine 2450


raspoutilf, le 09/09/2015 - 11:53:26
Il y a quand même des cas de progression "tardive" (c'est évidemment très relatif). A l'âge actuel de Wei Yi, Nakamura avait 2560 ELO, et à l'âge actuel de Dubov, il était à 2650. Il a passé les 2700 vers 22 ans et a attendu 25 ans pour vraiment entrer dans l'élite.

Jusqu'à 25 ans, je trouve qu'il y a encore des incertitudes sur les progressions. Ensuite c'est plus à la marge: on imagine que MVL peut faire une carrière de Top 10 ou seulement de Top 50, mais on imagine mal qu'il soit champion du monde ou qu'il se retrouve 100e mondial...


raspoutilf, le 09/09/2015 - 13:15:20
@Zorglub

Tu as raison qu'il ne faut pas accorder trop d'importance au ELO, surtout chez les plus jeunes. Ce n'est qu'un des indicateurs à prendre en compte, en le tempérant par d'autres éléments. Je ne pense pas avoir mis sur le même plan le ELO de Wei Yi (progression régulière contre une opposition relevée) et celui de Burke, qu'il faudra observer sur une plus longue période. OK aussi pour les aléas du coeff 40...

Pour la surestimation du continent américain, peut-être, je ne m'étais jamais posé la question. Mais l'actuel championnat du monde junior n'est pas un bon exemple: il n'y a que 5 représentants des Amériques, 2 Péruviens, 2 Brésiliens et 1 Argentin... 3 font des contre-perfs et 2 des perfs, donc on ne va pas s'emballer sur les conclusions :-) J'essaierai de regarder sur les éditions précédentes si ce que tu dis se vérifie...


DocteurPipo, le 09/09/2015 - 17:30:54
A part le élo, il faut aussi être prudent dans les prédictions avec les jeunes : par exemple concernant Rapport, je suis d'accord qu'il est probable qu'il sera plus près de Jobava que de Carlsen mais on n'en sait rien encore : il est super doué, et peut encore s'équilibrer. Par exemple à vingt ans, Federer était une sorte de Rapport, et puis il s'est calmé, et il est devenu Roger ! Aux échecs, Topalov est devenu numéro 1 relativement tard, alors qu'on pensait qu'il était limité autour de la dixième place mondiale.


arnackor, le 09/09/2015 - 17:50:34
Panorama très intéressant.
Top 100 mondial Junior

Peut-être citer aussi les 3 néo-GM allemands de 97 et 98, Bluebaum, Wagner et Donchenko, tous les 3 déjà entre 2568 et 2580.


Zorglub, le 09/09/2015 - 20:01:05
Disons que les Cori et en général les jeunes sud américains qui ont de gros élo sont toujours décevants dans les compétitions européennes!


Zorglub, le 09/09/2015 - 20:02:52
C'est clair... dans quelques mois Moussard et Barbot disparaissent du top 100 juniors et il restera Belhacene en queue de peloton... La relève n'existe plus et même l’Allemagne nous ridiculise !


arnackor, le 11/09/2015 - 15:15:59
Van Foreest, Jorden(2541) vs. Bai, Jinshi(2519)
World Junior Open 2015 - 6.3 - Khanty-Mansiysk RUS - 2015.09.07

Que jouer avec les Blancs ? Calculer le plus loin possible.


raspoutilf, le 13/09/2015 - 22:30:32
Un point sur les juniors:

Au championnat du monde U20, les jeunes ont pris le pouvoir: Duda (1998) est solide leader avec 8,5/11. Demain, il affronte l'un de ses deux poursuivants à 8/11, le MI italien Franceso Rambaldi (1999), seul autre joueur invaincu, qui a alterné parties solides et jeu plus dynamique. Duda, avec les Blancs, sera favori, et pourrait valider dès demain un titre qu'il mérite, mais Rambaldi a l'occasion de créer une énorme sensation. A noter que ce jeune homme (pour ma part, je le découvre) vit à Grenoble depuis une douzaine d'années, y joue en club et est donc un peu français d'adoption! Il a fait sa troisième norme de GM cet été et va donc avoir le titre bientôt.

Le troisième candidat au titre est le Russe Mikhail Antipov (1997), lui aussi à 8/11. La génération 95 a perdu ses derniers espoirs de gagner ce titre: les Cori, Bok ou Grogoryan sont trop loin... A signaler enfin le très beau tournoi de Quentin Loiseau, 7/11 et battu seulement une fois.


Au premier tour de la Coupe du monde, on a vu à l'oeuvre certains des jeunes évoqués ici:

- Wei Yi a été facile contre Salem Saleh, gagnant en souplesse avec les Noirs puis annulant sans forcer avec les Blancs... simple tour de chauffe pour lui... il sera encore favori demain contre Vovk

- Artemiev a été impressionnant contre Ganguly, et le choc contre le très fort Wojtaszek sera à suivre

- Sevian a magnifiquement résisté à Radjabov, annulant ses deux parties lentes avant de céder en rapide... Bravo à lui, je ne l'attendais pas à ce niveau! Il faudra suivre ce jeune homme.

- Chez les 95, résultats en demi-teinte: Fedoseev est passé aux tie-breaks contre Adhiban, mais Anton Guijarro et Bukavshin se sont fait sortir par Nisipeanu et Zhigalko (certes des clients, mais pas des Top 10 non plus)... la plus belle perf de cette génération est à mettre au crédit de Lu Shanglei, champion du monde junior 2014, qui a sorti Moiseenko.

- la grosse sensation est venue d'un 96, le MI chilien Henriquez Villagra, qui s'est permis de sortir l'immense Boris Gelfand... à confirmer au prochain tour contre son expérimenté "voisin", le Péruvien Granda Zuniga


gurtu, le 13/09/2015 - 22:46:16
Sympa ton analyse raspoutilf.

Pour Sevian je suis un peu plus sceptique.

Radjabov n'a pas joué depuis longtemps et il a dégringolé fortement ces dernières années.

On nous l'a tout de même vendu comme "le nouveau Fischer" ,comme bien d'autres avant lui.




Zorglub, le 13/09/2015 - 23:36:31
Tout à fait d'accord avec toi... Sevian a bénéficié de beaucoup de publicité alors qu'un mec comme Shankland poursuit son petit bonhomme de chemin sans faire parler de lui(ce qui ne l'empêchera pas de perdre contre Naka mais ce sera tendu car Shank est bien préparé).De plus Sévian était à 2 doigts de perdre avec les noirs dans les parties longues alors que Radja a été "inoffensif" toute la partie. Granda est une légende et reste le sénior de la compétition... Péruvien ultra talentueux qui n'a pas eu la chance de naître dans un pays échiquéphile! Idées originales, belle technique, il maintient un niveau que beaucoup de GMI quinquagénaires aimeraient garder. Allez les vieux ;-)


gurtu, le 13/09/2015 - 23:50:56
Granda est un talent pur.


Et comme le grand Samuel Reshevsky il n'a jamais étudié les ouvertures profondément.


benvoyons, le 14/09/2015 - 00:11:39
#Arnackor: une très belle et longue combinaison! Jorden van Foreest est un grand espoir des échecs néerlandais (16 ans et 2534 Elo).

Sur 25.Dxg7+ 25...Rd6 au lieu de 25...Rxe6) il fallait voir la pointe 26.Df6!!


La menace de mat 27.Fc4 est fatale. si 26....c5 27.Fxd7+ Rxd7 28.Th7+ gagne la dame, si la dame bouge en b6, a5 ou c6 27.Fxd7+ suivi de Th7 et après 26...Dd8 27.Txd8 la finale est gagnante pour les blancs.


raspoutilf, le 14/09/2015 - 22:53:14
Plus qu'une ronde au championnat du monde junior, et Duda y est presque, mais ce n'est pas encore fini: certes, il a battu assez facilement Rambaldi, mais Antipov a gagné lui aussi, restant à un demi-point... Demain, Duda a les Noirs contre Bok et Antipov les Blancs contre Rambaldi. Quentin Loiseau n'a pas perdu et en est à 7,5/12, une très belle perf pour lui.

Du côté de la Coupe du monde, belle journée pour les juniors chinois:
- Lu Shanglei a facilement pris le dessus sur le fort Wang Hao, développant une attaque positionnelle écrasante contre le grand-roque adverse, et concluant avec style
- Wei Yi a battu Yuri Vovk dans son style fischerien caractéristique: très bonne connaissance de l'ouverture, volonté continue d'attaquer, impressionnant sens de la coordination des pièces (son attaque avec D + T + F + C est un régal), et beaucoup de précision au moment de finir... On est vraiment en train d'assister à un truc rare avec l'émergence de ce gamin, un truc qu'on ne voit que tous les 10 ou 20 ans.

Pour les juniors russes, ça a été plus dur: si Fedoseev a fait nulle avec les Blancs contre Grischuk (il risque de souffrir demain), Artemiev a été proprement dominé par Wojtaszek... Ca va être dur d'inverser la tendance contre le très fort GMI polonais qui, rappelons-le, a été secondant d'Anand pour de nombreux championnats du monde.

Enfin, la sensation du premier tour, le jeune MI chilien Henriquez, a fini par céder contre le "vieux" Granda, dont plusieurs ont à juste titre pointé l'étendue du talent.


Un petit mot pour finir pour revenir sur Sevian: je suis d'accord avec vous, on nous l'a survendu, à un moment. Sur la base de quelques attaques un peu douteuses contre des 2500, on en a fait le nouveau Fischer, avec cet emballement caractéristique qui accompagne les jeunes champions américains. Mais je trouve que ces derniers mois lèvent certains doutes à son sujet: son Tata Steel B a été honorable, de même que son championnat US, et ses parties contre Radja, même en déclin, montrent qu'il n'est pas juste un jeune joueur avec un bon coup d'oeil dans les mêlées tactiques: il sait jouer les échecs posés et sérieux qui permettent de passer un palier vers le très haut niveau... Ensuite on est bien d'accord qu'il est loin de montrer ce que montre Wei Yi, mais d'une part il est un peu plus jeune, et d'autre part il faut réaliser que ce que fait le Chinois est à proprement parler exceptionnel.




Zorglub, le 15/09/2015 - 02:53:43
Ray Robson né le 25 octobre 1994 avait 2570 le 1 er Janvier 2010, il avait donc 15 ans et 2 mois et était américain comme maintenant. Sevian est né le 26 décembre 2000, il a 2556 en septembre et vient de se faire éliminer (tout comme Robson d'ailleurs). Si il ne faisait que des super perfs, il ne perdrait pas de points élo. Il avait 2565 en Mai 2015, 2578 en Juin et Juillet et se retrouve 2553 en Août. Sevian dans son dernier tournoi de parties sérieuses Lake Sevan 2015 se prend tout de même 4 défaites sur 9 rondes (et une seule victoire) contre Artemeiv, Salem, Petrossian et Duda... Dans un tournoi joué en Juillet 2015 , il annule contre 2 joueurs à 2200 fide et un 2300 et perd contre un 2100 élo !!! Il est très très très loin d'être le nouveau Fischer ;-) Evidemment, si tu ne parles que de ses perfs et jamais de ses contre perfs...


raspoutilf, le 15/09/2015 - 10:28:58
OK OK, c'est vrai qu'il lui reste tout à prouver et qu'il a eu beaucoup de chance dans la première partie contre Radja, donc laissons passer un an et voyons ce qu'il devient!


jereiterai, le 15/09/2015 - 17:23:09
Le probleme, c est la difference entre la precocite et le talent.
Si vous etes tres precoce, deja tres fort a 8 ans, mais qu a partir de 18 ans vous vous essouflez, vous n aurez pas le meme niveau qu un autre qui commence a monter la pente a 12 ans mais qui a 25 le fait encore.
Apres se pose la question de la gestion de la maturite, et sur ce point, je suis admiratif de ce qu a reussi a faire Topalov, car il a su passer de numero 10 a numero 1 a un age ou on ne s y attend plus.
Carlsen m impressionne moins ces derniers temps, je trouve qu il perd trop de parties pour son niveau.

Sinon, comme tout le monde, quand on connait l histoire de Granda, on ne peut etre que fascine par cet individu. Un peu comme un sportif qui ne se serait pas crame dans ses jeunes annees, il est capable de continuer a carburer a un niveau exceptionnel a un age ou beaucoup sont a la retraite. Il avait perdu de justesse lors de sa derniere coupe du monde, je lui souhaite d aller le plus loin possible.

Enfin, un coup de chapeau a Quentin Loiseau que je ne connaissais pas. Je crois qu il finit 4e mais sans ex aequo et vu la concurrence, c est excellent. Je lui souhaite de continuer sur sa lancee. Qui sait, il pourrait bien passer devant de jeunes joueurs plus connus...

Je me souviens du classement de Kariakine a une epoque...Et un jour, MVL l a depasse alors que ca semblait pas gagne au depart.


Zorglub, le 15/09/2015 - 17:27:17
@jereiterai j'aurais pas dit mieux


arnackor, le 16/09/2015 - 01:19:42
Splendide tournoi de Quentin Loiseau, félicitations !!

Pierre Barbot n'a pas démérité.

Admiratif de Francesco Rambaldi, à la progression linéaire, pas beaucoup aidé de l'extérieur. Il perd les 2 dernières contre les deux premiers.


GK52, le 16/09/2015 - 13:10:04
Bravo à Quentin , formé ( ou plutôt , devrais je dire , initié ) dans mon club " Chaumont chess 2000". Mais je ne suis pas plus étonné que cela, il a toujours été un "fighter" sur l'échiquier .


DDTM, le 16/09/2015 - 13:56:18
GK52 oublie de parler du dernier WE de septembre où il sera possible de rencontrer Quentin le samedi avant le tournoi rapide annuel traditionnel le dimanche.

Quentin avait ce championnat comme objectif. Il s'est bien préparé et cela a porté ses fruits. Que du bonheur mérité pour lui !


bzh92, le 16/09/2015 - 18:59:48
Est-ce qu'il a réalisé une norme de GMI?


arnackor, le 16/09/2015 - 19:39:08
Chess-results annonçait une perf à 2560 donc a priori non ?


Danideno, le 17/09/2015 - 00:51:12
Je ne pense pas car la performance, corrigée sur le premier joueur (2200 au lieu de 1808), est de 2589.

J'ai aussi testé sur 12,11,10,9 parties.
J'ai également essayé en enlevant la première partie (gagnée contre le 1808(2200)) et avec 12,11,10 et 9 parties.

Dans chaque cas la performance reste sous les 2600 et donc, selon moi, aucune norme de GMI pour Quentin. Malheureusement.


jereiterai, le 17/09/2015 - 15:57:47
Je me permets d ajouter quelques commentaires generiques sur les juniors un peu a ma sauce et ce que je dis tend le flanc a la critique mais allons-y.
J ai vu John Burke pendant qu il jouait contre le GM islandais Steingrimsson. Je pense que ce dernier l a pris un peu a la legere: il se balladait un peu partout au debut de la partie. Et effectivement, il avait l air mieux sur l echiquier. Mais ca c est progressivement retourne, et Steingrimsson a arrete de se lever, et apres il se bouffait les ongles sans discontinuer. Et il a perdu.
Mais quelles ont ete mes impressions quand j ai vu le John Burke? Je me suis dit: tiens, un gamin de 10 ans qui doit pas trop mal jouer...Il fait enfantin. Et il a des tics de gamin; par exemple il jouait avec une jambe croisee sous l autre sur sa chaise. Ce n est qu un detail, mais si ca ne vous derange pas quand vous jouez et vous vous concentrez, c est que vos articulations et vos muscles sont encore tres souples...Ce que je veux dire par la: Burke est jeune non seulement par son age brut, mais son apparence indique qu il l est encore plus dans le sens ou il est encore loin de la puberte. Je ne dis pas qu il vaut 2600. Je dis juste qu il a sans doute encore 1 ou 2 annees ou il pourrait beaucoup progresser avant d atteindre la puberte.
La encore, ca n engage que moi, mais si un gamin de 14 ans veut aller voir les putes a Cuba a 14 ans, il n en est peut etre pas au meme stade.
Ponomariov etait tres precoce, mais il a commence a perdre ses cheveux au meme age; ca indiquait qu il avait deja evolue dans sa phase pubertaire. Rapport est deja "fini" physiquement.
Wei Yi, lui donne une impression contrastee: il a de l acne, mais est deja assez grand. Les ages chinois peuvent etre faux pour des histoires de controle des naissances et j ai plus de mal a me faire une idee de l age des personnes d orginie asiatique. Et puis il est vraiment hors du commun, meme parmi les prodiges.
Un autre element interessant (je ne vais pas plus loin) est l age a lequel certains joueurs vont se marier. Par exemple Kariakine, ou Leko, ou Bacrot, ou Giri, tres en contraste de joueurs tels qu Aronian, Grischuk ou Kramnik. Peut etre que le fait de se marier tres tot de nos jours indique qu on arrive a une certaine maturite plus tot, mais cela annonce peut etre par voie de consequence aussi une progression plus lente?

Tout ca pour dire que les elements de contexte de chaque joueur, sans etre evidemment une preuve definitive de quoi que ce soit, peuvent neanmoins donner des idees sur l evolution a venir de la force du joueur. Bien sur il y a des contre exemples, Nyznhik par exemple...Mais pour les joueurs de l Est, j aurais tendance a dire qu ils sont detectes tot et tendus au maximum a la meme periode, ca leur laisse moins de marge d explosion.
Et que si le Burke ne vaut sans doute pas son classement actuel, je miserais bien quelques pepetes dessus avec son metre trente et sa tete d enfant de 10 ans...


gurtu, le 17/09/2015 - 16:09:15
Pourquoi seulement à Cuba ?

"Peut etre que le fait de se marier tres tot de nos jours indique qu on arrive a une certaine maturite plus tot..."

Ou l'inverse...


raspoutilf, le 28/08/2016 - 11:38:42
Presque un an a passé, le championnat du monde junior vient de se terminer: il est temps de refaire un point sur nos jeunes pousses!

Commençons par les "vieux juniors" pour saluer la belle année de Richard Rapport. Touchant le fond du trou à Bienne l'an passé, le gars Richard s'est ressaisi et a enchainé une année remarquable, avec une grande perf au championnat d'Europe par équipe, où il bat Fressinet et Radjabov, puis en Bundesliga où il bat Aronian. Au final il gagne 100 points en un an et se retrouve à 2751, loin devant les autres joueurs nés en 1996. On aimerait qu'il soit invité à quelques grands tournois pour le voir un peu plus contre l'élite.

Chez les 1998, année de stagnation chez Artemiev, qui rate son Aeroflot et ne s'impose pas au championnat du monde junior. Au classement, le meilleur espoir russe se fait doubler par son voisin polonais J-K Duda, qui fait une année un peu plus solide à défaut d'être remarquable.

1999, c'est l'année de Wei Yi. Est-ce qu'on en sait plus sur le potentiel du plus grand espoir des échecs mondiaux? Oui et non. Wei Yi a eu la possibilité de jouer deux tournois de l'élite, Wijk-an-Zee A et Bilbao. Il a fait 50% dans les deux événements, ce qui est évidemment très bien. Dans le jeu, il a cherché à être solide, ne perdant que deux fois, contre Caruana et Carlsen. Il n'a en revanche pas créé beaucoup de chances de gain, ne retrouvant son style offensif dévastateur que contre Navara, et piégeant Giri dans une finale. Mais enfin, ça reste extrêmement prometteur.

Le reste de son année est contrasté. Il a eu un passage à vide de plusieurs mois, où il a semblé ne plus savoir jouer contre les joueurs plus faibles que lui. Son open du Qatar a été un désastre, avec deux défaites contre des 2400, et son Aeroflot n'a pas été convaincant non plus. Ensuite ça a été mieux, avec un nouveau titre de champion de Chine (sans ses principaux rivaux, mais tournoi bien maîtrisé de sa part), et un beau championnat d'Asie jusqu'à la dernière ronde, qu'il perd en cherchant trop à gagner contre Sethuraman.

Il est assez évident que Wei Yi est en phase d'adaptation à son nouveau statut. Il a considérablement élargi son répertoire d'ouvertures, en particulier avec les Blancs où il joue aussi 1.d4 maintenant. L'année qui vient va être importante pour lui: on peut penser qu'il va encore bénéficier d'invitations dans des grands tournois, il va falloir voir s'il peut se mettre à gagner plus souvent contre des joueurs de l'élite. Et là on en saura un peu plus: personne n'a de doutes sur le fait que ce soit un futur Top 10 (sauf catastrophe), mais après?


Chez les plus jeunes, 2016 est marqué par la belle progression de l'Américain Jeffery Xiong (2000). Il marque les esprits en faisant 50% dans le très fort championnat des USA, battant Kamsky et ne perdant que contre Nakamura. Il enchaine en devenant champion des USA junior, puis il y a quelques jours champion du monde junior, devant Artemiev... Remarquable pour un joueur aussi jeune. Dans le jeu, il me semble prometteur, jouant souvent des parties positionnelles tranquilles qu'il gagne en finale, mais aussi assez à l'aise dans les mêlées tactiques. A suivre, vraiment!

Derrière, année assez moyenne pour Samuel Sevian, avec un mauvais Wijk-an-Zee B et peu de belles perfs à part une victoire sur Shirov. Enfin, pour finir sur les Américains:
- Un petit mot sur la "star" de l'été dernier, John Burke, né en 2001, qui avait atteint 2601 sans qu'on comprenne trop comment. Cette année il n'a fait que des contre-perfs, perdant contre presque tous les GM rencontrés, et il a perdu plus de 60 points pour redescendre vers ce qui semble être son vrai niveau (actuel en tout cas).
- Très bel été 2016 pour le tout jeune Awonder Liang (né en 2003!), qui fait 2e derrière Xiong au championnat US junior et qui bat le GMI cubain Ortiz Suarez à Philadelphie... Il en est maintenant à 2465 ELO


Enfin, deux joueurs à garder en tête côté iranien:
- Né en 2000, Parham Maghsoodloo est un non titré à 2576. Contrairement à Burke, il n'a pas gagné ses points contre des inconnus, il a déjà plusieurs victimes prestigieuses à son palmarès: Romain Edouard, Ehlvest, I. Sokolov, Lu Shanglei... Il est encore irrégulier, son championnat du monde junior a été moins bon, mais c'est un jeune à suivre.
- Né en 2003, Alireza Firouzja a créé la sensation en devenant champion d'Iran (senior!!!) à 13 ans! La suite a été moins convaincante, mais ce tout jeune joueur qui a l'âge et le classement d'Awonder Liang a évidemment tout le temps de progresser.

Rendez-vous dans un an!


Julo62, le 29/08/2016 - 11:25:33
@ raspoutif
Merci pour ce petit topo.



raspoutilf, le 10/10/2016 - 00:08:19
Un complément à mon topo de la fin septembre, car j'étais passé complètement à côté du retentissant début d'année 2016 de R Praggnanandhaa, que je vais me permettre d'appeler "Praggu". Ce jeune Indien né en 2005 a enchainé en quelques mois ses trois normes de MI, et a franchi la barre des 2400 ELO grâce à une progression assez incroyable: 2177 ELO en janvier 2016, 2442 en octobre. A moins de 11 ans, il devient le plus jeune MI de l'histoire des échecs.

Il fait ses normes à Cannes, l'Aéroflot B et un tournoi en Inde, battant au passage 4 GMI si je ne me trompe pas, dont Karen Grigoryan, qui est quand même à plus de 2600. Pour l'anecdote, il devient sans trop forcer son talent champion du monde des moins de 12 ans, invaincu à 7,5/9.

Il vient de terminer le très fort open de l'île de Man, avec un très honorable 5,5/9 et une perf autour de 2530. Il perd trois parties contre de forts 2600 (Hou Yifan, Melkumyan et Gupta), mais sans démériter, tenant la championne du monde dans les cordes, et résistant longtemps aux deux autres. Et puis, surtout, à la dernière ronde, il atomise Axel Bachman en 18 coups avec les Noirs (bon, le GMI sud-américain a joué au con, mais la punition reste très belle).

Je suis depuis trop longtemps les juniors pour m'emballer plus que de raison sur ce qui n'est peut-être qu'une extrême précocité, mais bon, c'est sympa d'avoir un "new kid on the block"! De ce que j'ai vu de son jeu, il est plutôt tranquille et positionnel, avec des ouvertures pépères et des gains en finale. A suivre!


benvoyons, le 10/10/2016 - 02:03:04
La partie contre Bachmann analysée par ce jeune prodige ici


benvoyons, le 27/10/2016 - 20:53:25
Un autre prodige en provenance de l' Ouzbékistan: Nodirbek Abdusattorov, 11 ans.

On en parle dans cet article de Chessbase.


raspoutilf, le 29/10/2016 - 20:13:40
Ouaip, bien vu, superbe perf de Nodirbek au mémorial Tchigorine, où il réalise sa première norme de GMI (à 11 ans!), avec une perf à 2673. Ca faisait un bout de temps qu'on parlait de ce jeune joueur, mais il "stagnait" un peu depuis un an... Là, soit il tient une forme exceptionnelle, soit il a franchi un palier... à suivre de près.

Championnat du monde U12: énorme surprise, avec le titre assuré une ronde avant la fin à l'Américain Kumar Nikhil, 25e ELO du tournoi (2076, alors qu'il y a 3 gars au-dessus de 2400 et 7 au-dessus de 2250). Il vient de battre successivement Praggnanandhaa (dont je parlais précédemment) et l'Américain Andrew Hong (quelle production de jeunes champions américains d'origine asiatique, en ce moment!) et a assuré le titre, bravo à lui!

Deux petit mots pour finir:

- Le tournoi "SPICE" aux US a vu la victoire de Sam Sevian, au départage contre Ray Robson: beau succès (6,5/9) pour le jeune Américain (15 ans), qui "tardait" un peu à confirmer les espoirs placés en lui... à voir s'il y a une suite, ses dernières prestations n'ont pas été super convaincantes. Au passage, Sevian bat un ancien "grand espoir", Illia Nyzhnyk, qui à aujourd'hui 20 ans n'appartiendra jamais à la super-élite. Jeffery Xiong (16 ans aujourd'hui) fait un tournoi solide aussi (6/9), comme toutes ses productions récentes: il perd vraiment très peu et gagne régulièrement des points ELO, pour s'installer solidement dans le Top 100.

- Le prochain Wijk-an-Zee verra jouer Richard Rapport, qui devra se racheter d'Olympiades décevantes et montrer s'il peut franchir le palier qui le sépare du Top 10, mais aussi Wei Yi, qui est donc réinvité, pour ce qui doit être pour lui l'année de la confirmation, ou bien l'année où il rentrera dans le rang.


Pintadou, le 30/10/2016 - 18:05:27
oui Praggu a déçu aux U 12. je ne le voyais pas perdre une partie et il semblait tellement au dessus. Keymer a été relativement solide. le mongol Genzoring (1900et quelques) et le chinois Yuhan Cao (1860)ont été impressionants tout comme le cjhampion Américain. Par contre le n°2 Sindarov (que mon fils a joué à la première ronde) ne semblait pas à son niveau mais il est de 2005 tout comme Praggu. Visiblement il y avait pas mal de malades sur place dont une partie de l'équipe de France.


raspoutilf, le 31/10/2016 - 01:47:24
Merci de ton éclairage de l'intérieur! Pour Praggu, même s'il ne doit pas être satisfait d'une 3e place, il fait plutôt un bon tournoi mais perd sur une tactique un peu bête dès l'ouverture contre Nikhil... Il largue une pièce très vite.

Chez les U10, victoire clean d'un des favoris, le Russe Makoveev. Chez les U8, c'est le Turkmène Kurbandurdyew qui s'impose malgré une frayeur à l'avant-dernière ronde (perdue alors qu'il avait dominé le tournoi jusque là).


Zorglub, le 31/10/2016 - 11:49:24
Ha le coup du j'ai mal joué, j'étais malade ou pas en forme... un classique!


Pintadou, le 01/11/2016 - 07:39:47
Zorglub, je t'assure que les enfants étaient bien malades. Le mien a eu de la chance, c'est arrivé le dernier jour et là bas pour te soigner c'est de l'intra veineuse automatique et comme il n'y a pas de medecin fédéral c'est auto médication. Et de toutes façons je n'ai pas parlé de résultats il me semble...


raspoutilf, le 01/12/2016 - 14:31:26
Tiens, du 19 au 24 décembre en Chien va avoir lieu une sorte de match officieux pour le titre de meilleur junior: Richard Rapport contre Wei Yi, n°1 et 2 au classement des juniors. Si ces deux-là se lâchent, ça peut être saignant!


raspoutilf, le 20/12/2016 - 11:17:51
C'est parti entre Rapport et Wei Yi, et la première partie a tenu ses promesses, avec une victoire sanglante du jeune Chinois:
https://www.chessbomb.com/arena/2016-wei-yi-richard-rapport-match/01-Wei_Yi-Rapport_Richard

L'ouverture semblait pourtant prometteuse pour Rapport, le plan blanc de transfert de la Dame à l'aile-Roi semblant un peu lent. Par 17...Db4! et 18...Cd4!, les Noirs prenaient l'initiative, voire un avantage important. Mais Wei Yi a trouvé le très joli 19.Fd2! qui, s'il ne change peut-être pas le jugement sur la position, oblige les Noirs à trouver des coups de défense précis. Et Rapport a vite perdu le fil, avec 21...g6? qui ouvre trop de faiblesses sur ses cases noires. 21...Rf8 semblait bien plus solide, même si pas facile à jouer psychologiquement (en même temps Richard est un joueur de Française, c'est une idée habituelle de défendre g7 par Rf8).

Ensuite, Wei Yi passe en mode massacre: avec quelques minutes à la pendule, il enchaîne les coups de bécane et fait exploser la position noire.

La suite du match va être sympa s'ils continuent dans cet état d'esprit-là! Rapport doit se remettre d'un mauvais tournoi à Hainan, où il a encore perdu beaucoup de points, entre autre en perdant contre Yu Yangyi. Réussira-t-il à renverser la vapeur et à reprendre au moins symboliquement le titre de meilleur junior du monde, qu'il a cédé à son adversaire du jour? Symboliquement, car Richard va sortir de la catégorie en janvier, laissant Duda et Xiong mener la chasse au jeune Chinois.



raspoutilf, le 06/02/2017 - 11:36:27
Le point sur les dernières évolutions de nos petits jeunes :-)

Wei Yi:
Après un mois de décembre correct mais sans plus (match nul contre Rapport, un championnat du monde de rapides moyen et un championnat du monde de blitz bon mais pas exceptionnel), Wei Yi était attendu à son 2e Wijk-an-Zee A. L'an passé, il avait fait un tournoi solide mais un peu insipide, battant Navara sur une jolie attaque, perdant contre Caruana et annulant toutes les autres sans créer beaucoup de jeu. Mais enfin, pour une première à ce niveau, c'était pas mal, et même mieux que le premier Wijk A de Carlsen, qui avait pas mal dérouillé à l'époque.

Cette année, Wei Yi a aussi commencé de manière solide (nulles avec les Noirs contre Andreikin et Aronian), mais il a ensuite joué de manière plus ambitieuse et a eu d'excellents résultats, faisant céder Nepo, punissant le seppuku de Rapport et surtout dominant proprement Kariakin. Il n'a été dominé que par Carlsen (nettement) et Giri (mais il a sorti une incroyable combinaison de perpétuel). Des regrets néanmoins, car son tournoi aurait pu être encore meilleur: il a eu dans les cordes la révélation Adhiban (qui montre qu'il peut y avoir des éclosions tardives), mais aussi Eljanov avec les Noirs, et perd la dernière ronde en pressant trop contre Wojta... Il aurait sans problème pu avoir 1/2 ou 1 point de plus.

C'est un peu moins bien que le 2e Wijk A de Carlsen (qui l'avait gagné), mais c'est un bon marqueur de progression pour le jeune Chinois, qui a élargi son répertoire et joue maintenant sans complexe contre la super-élite. Il lui reste du chemin à parcourir, mais il demeure sans conteste le grand espoir des échecs mondiaux actuels. Reste à voir:
- s'il pourra maintenir le même niveau de performances contre des joueurs moins forts (il a tendance à déjouer contre eux depuis un an)
- s'il pourra régler sa gestion du temps, à mon sens son seul vrai défaut embêtant


Par contraste, les derniers mois ont été un calvaire pour le sympathique Richard Rapport, dont la victoire contre Carlsen à Wijk est l'arbre qui masque (mal) la forêt. Pour le reste, hémorragie de défaites et de points ELO, il retombe à 2692 (60 points perdus en quelques mois). Je ne parlerai plus trop de Richard ici à l'avenir car il n'est plus un junior, mais il quitte la catégorie avec l'image d'un joueur talentueux mais irrégulier, une sorte de nouveau Jobava.


Dans le Wijk B, on a vu à l'oeuvre Jeffery Xiong, le jeune Américain maintenant 3e junior mondial. Après un automne solide dans les tournois américains où il a grapillé les points ELO, Jeffery s'est frotté à une opposition hétérogène mais piégeuse aux Pays-Bas. Il a souffert au début contre les gars expérimentés: proprement exécuté par Ragger et Hansen, il a survécu (et gagné) miraculeusement contre Grandelius. Puis il est monté en puissance, jusqu'à deux rondes très convaincantes où il bat Gawain Jones et Smirin, pourtant deux beaux clients, et prend la tête du tournoi. Malheureusement pour lui, il craque dans les deux dernières rondes, perdant contre un autre junior, norvégien celui-là, Tari Aryan, et ne se qualifie pas pour le A de l'an prochain.
Ca montre que Jeffery est un fort jeune joueur, solide, qui se rapproche vite de la barre des 2700... ses temps de passage ne sont pour l'instant pas comparables à ceux de Wei Yi qui, il y a deux ans, donc un an plus jeune que Xiong, dominait complètement Wijk B: invaincu, devant Navara (qui est quand même une classe au-dessus des participants de cette année), et avec un certain nombre de démolitions complètes à son actif. Xiong n'en est pas là, mais il est jeune et progresse à son rythme, il faut bien sûr continuer à le suivre attentivement!


Un petit mot d'un 2001 dont je n'ai jamais parlé jusqu'à maintenant, plus jeune GM en activité, le Roumain Bogdan-Daniel Deac, qui se rapproche doucement des 2600 ELO avec des résultats solides. Il marque 6,5 / 10 à Gibraltar, finissant par trois nulles contre Svidler, Vitiugov et Ivantchuk, en ayant plutôt dominé les deux premiers. A suivre aussi!


J'avais parlé du 2004 Kumar Nikhil, devenu champion du monde U12 à l'automne, à la surprise générale. Il a confirmé ces derniers mois en se goinfrant de points ELO, passant de 2076 en octobre à 2479 en février! Ca rappelle à quel point les très jeunes joueurs peuvent être sous-évalués. Kumar remporte un open à Philadelphie, alignant deux GM au passage, puis fait un bon tournoi à Las Vegas (il gagne encore 100 points!) avec une nulle contre Zhou Jianchao (2632). Son dernier tournoi est moins convaincant, et il va falloir voir ce qu'il donne dans la durée, mais en tout cas il est clair que ce jeune homme est plus un 2400 qu'un 2100!


Pour finir, un mot de notre 2005 préféré, "Praggu", plus jeune MI de l'histoire. Il fait un Hastings solide, terminant invaincu, battant le GM Rasmussen et gagnant 10 points ELO. Petite déception pour lui à Wijk: jouant dans l'équivalent du tournoi "C" d'antan, un repaire de jeunes loups entre 2300 et 2400, il ne fait que deuxième derrière Lucas Van Foreest (le petit frère de Jordan)... qui est certes de 4 ans son aîné. 6/9, encore 7 points ELO de gagnés, mais pas de qualification pour le B de l'an prochain...






raspoutilf, le 02/03/2017 - 17:07:38
Point Aeroflot, un magnifique tournoi pour que les juniors se frottent à des GM expérimentés (à vrai dire, même l'open B est intéressant pour ça)... en 2004, c'est là que Carlsen faisait une de ses nromes.

Cette année encore, ils étaient nombreux sur la ligne de départ, voici ce que ça a donné:

Commençons par ceux qui ont plutôt déçu:
- notre ami "Praggu" (né en 2005) a énormément souffert, marquant 2,5/9 avec une perf à 2383; à son jeune âge, c'est normal qu'il souffre face à une opposition aussi relevée et homogène, où il n'y a pas de jour plus facile pour reprendre pied... espérons que l'expérience lui sera profitable;
- jeune Russe à 2500 mais non encore titré, Esipenko (2002) n'a pas fait mieux: 2,5/9 et une perf à 2420;
- annoncé comme un grand espoir iranien, deuxième de son championnat national l'an passé, Maghsoodloo (2000) a aussi contre-performé: 3,5/9 et une perf à 2500;
- avec 4,5/9 et une perf à 2546, Jorden Van Foreest (1999) n'a pas fait un très bon tournoi non plus.

D'autres ont fait des performances "normales à bonnes":
- Abdusattorov Nodirbek (2004), a marqué 3,5/9 et une perf à 2500, soit aussi bien que Maghsoodloo, de 4 ans son aîné; et le jeune Ouzbek peut avoir quelques regrets, il était par exemple complètement gagnant contre Vavulin à la 7e ronde (et a fini par perdre)... pas un tournoi exceptionnel, mais correct;
- Semen Lomasov, un des grands espoirs russes (de 2002), fait dans le solide: 9 GM joués, il commence avec 6 nulles et 1 victoire, et craque malheureusement sur la fin, perdant contre Oparin et Alekseev: résultat, 4/9 et une perf à presque 2600;
- perf à 2600 aussi pour Amin Tabatabaei (2001), le 3e larron de la génération dorée iranienne, qui marque 50% des points à 4,5/9;
- dans la solidité aussi: Tari Aryan, jeune Norvégien de 1999, qui bat Praggu, perd contre Kamsky et annule le reste: perf à 2630;
- chez les "vieux juniors", Oparin et Bluebaum (1997) ont joué à leur niveau théorique, tandis qu'un Indien de 1998, que je ne connaissais pas, Sunilduth Lyna Narayanan, GM classé 2534, se fait plaisir avec 5,5/9, une perf à 2730 et des gars comme Saric ou Swiercz battus au passage; Artemiev, 1998 lui aussi mais bien plus connu, atteint lui 6/9 et une perf à 2740.


Tout ça est bel et bon, mais pèse peu face à LA performance du tournoi: Alireza Firouzja, né en juin 2003, qui a donc 13 ans 1/2, marque 6/9 et fait une perf à pratiquement 2750, battant au passage 4 GM et un MI. Norme de GMI, bien sûr, pour le jeune MI iranien, qui s'était fait remarquer il y a un an en devenant, à 12 ans, champion de son pays... Des parties que j'ai vues, il a vraiment bien joué, dynamique mais sain, avec une bonne technique en finale... Il ne devrait pas tarder à avoir le titre et, avec ses presque 2500 ELO, il reprend à Awonder Liang le titre honorifique de U14 le mieux classé du monde (en ayant à mon sens beaucoup plus prouvé que l'Américain).


Je finis sur un sujet qui n'a rien à voir avec les juniors (ou alors un vieux junior de plus de 30 ans): un petit cocorico pour saluer la victoire de Gabriel Battaglini dans l'Open B, détaché avec 7/9, et j'imagine une norme de GMI à la clé... Bravo à lui!


elkine, le 02/03/2017 - 21:09:54
que d'encre...
Firouz s'est déjà fait un nom, on l'a vu au c.m. de blitz.
Je ne crois pas du tout aux américains.
Dan Déac, lui, a un bon fond de jeu.


raspoutilf, le 01/08/2017 - 10:48:37
L'habituel point sur les juniors :-)

Wei Yi continue sur ses temps de passage élevés, dépassant à 18 ans les 2750 et entrant dans le Top 15. Dans le jeu, il a été solide en équipe, vainqueur facile (pour la 3e fois) d'un championnat de Chine privé de ses meilleurs joueurs, mais un peu décevant dans les deux grands Opens qu'il a disputés, à HCM Ville et au championnat d'Asie. Mais il s'est rattrapé en juillet en remportant sa première grande victoire dans un fermé de haut niveau à Danzhou. Invaincu, 6,5/9 contre une opposition à 2720 en moyenne, et des victoires impressionnantes, en particulier contre Yu Yangyi et Malakhov. A voir ce qu'il fait à la Coupe du Monde, et à voir régulièrement dans les tournois de l'élite, pour qu'on mesure mieux si c'est "juste" un futur Top 10 ou encore plus que ça.

Derrière, Duda continue sa progression et franchit la barre des 2700, seul autre junior dans ce cas. L'autre natif de 1998, Artemiev, n'en est pas très loin... J'espère que ces deux-là auront l'occasion de jouer dans des fermés de haut niveau, ils sont intéressants.

Derrière, chez les 2000, ça se tasse, avec un Xiong qui traverse une mauvaise passe (mauvais championnat US, mauvais match du Millenial) et redescend à 2633, plus très loin de son rival américain Sam Sevian qui s'installe au-dessus de 2600. Pour eux comme pour l'Iranien Maghsoodloo, ou pour les natifs de 2001 (Deac, Tabatei, Ruifeng), on va voir dans les 2-3 prochaines années s'ils ont les moyens d'aller titiller le plus haut niveau - rien de sûr à ce stade.

Trois natifs de 2002 s'installent au-dessus de 2500: Esipenko, Shevchenko et l'inconnu indien Nagpal qui déboule d'un coup. Mais la vedette leur est un peu volée par les deux stars de 2003, Awonder Liang (2540) et Firouzja (2517), a priori plus prometteurs que tous les jeunes cités précédemment, l'OVNI Wei Yi mis à part.

Et que dire du trio des 2004-2005 qui se rapproche des 2500, emmené par le plus jeune et prometteur, l'Indien Praggu (2487 alors qu'il ne va fêter ses 12 ans que dans quelques jours), son compatriote Sarin (2485, cent points de gagnés depuis mars) et l'Ouzbek Abdusattorov (2470)? Parmi eux se tient peut-être aussi un membre futur de la super-élite.


Côté français, si l'on n'a pas de nouveau MVL en vue, on peut saluer les progressions du Mulhousien Quentin Burri (champion de France minimes, désormais 2428 ELO, même si c'est à 150 points des meilleurs de son âge) et du Bois-Colombien (?) Loïc Travadon (natif de 2002, qui s'installe au-dessus de 2300 depuis avril). Et je finis sur un coup de coeur personnel pour le petit Marc-Andria Maurizzi (né en 2007), tombeur de Fabien Libiszewski à l'open de Porticcio... pour avoir analysé une partie avec lui, il ne va pas rester longtemps à 1950 ELO...


Pintadou, le 01/08/2017 - 19:43:25
Côté français. Mael Boyer de 2004 est à surveiller. Il a commencé les échecs il y a 3 ans et est 2207.a noter 3 nouveaux maître fide né en 2003: Zachary, harutyunyan et sûrement Tomasi (qui est 2220mais qui a pris 100 points à avoine qui compteront en septembre). La génération 2002 a 2004 à pas mal de joueurs intéressants. Et burrito à fait sa première norme de MI en Espagne en juillet.


raspoutilf, le 24/08/2017 - 15:18:11
Deux actualités du côté des Juniors:

1/ Il vient d'y avoir un fort Open à Abu Dhabi, où plusieurs des meilleurs espoirs mondiaux étaient engagés.

Niveau déceptions, ce sont plutôt les "vieux" qui n'ont pas été à la hauteur des attentes:
- l'Iranien Maghsoodloo (né en 2000), 4,5/9 et une perf à 2415;
- le Roumain Deac (2001), 4,5/9 et une perf à 2452;

Ni déception ni grand succès, le talentueux Nihal Sarin (2004) fait un tournoi solide, 5,5/9 avec 7 nulles (dont 3 contre des GM) et 2 victoires.

Trois joueurs ont fait de très belles perfs:
- Aryan Chopra (né en 2001), dans la foulée d'une belle performance au match des Millenials, prend la 3e place avec 6,5/9 et une perf à 2683 (il est 2500).
- Firouzja (né en 2003), fait de nouveau une belle perf' après son Aeroflot remarquable: 6/9, perf à 2582, et trois victoires de rang contre des GMI, dont Fier et Sethuraman.
- Et surtout Abdusattorov (né en 2004) sort encore une grosse perf (et une nomre de GMI, je suppose): 6,5/9, perf à 2608, invaincu, dont 5 confrontations contre des GMI (2 victoires 3 nulles).


Globalement, on a l'impression qu'après une génération hyper dense née entre 1990 et 1994 (Carlsen, Karjakin, MVL, Nepo, Andreikin, Caruana, So, Giri, Ding, Liem, Yu Yangyi), il y a un "trou" jusqu'à 2003, à la notable exception de Wei Yi (1999)... Dans les natifs de ces années, pas sûr qu'un autre arrive dans l'élite. En revanche, à partir de 2003, et même s'ils sont beaucoup beaucoup trop jeunes pour qu'on ait des certitudes, il y a vraiment des talents à suivre: Liang, Firouzja, Abdusattorov, Sarin, Praggu...



2/ Viennent de commencer au Brésil les championnats du monde U8, U10 et U12. A suivre quelques "stars" déjà bien classées, comme Sindarov (né en 2005, 2400 ELO) ou Bharath (né en 2007, 2200 ELO).
Mais à suivre aussi, dans le tournoi U10, nos petits mousquetaires français nés en 2007, qui comme les vrais sont quatre: Adam Mekhane (IdF), Rajat Makkar (Côte d'Azur), Marc-Andria Maurizzi (Corse) et Noam Patole (Est)... Ils ont les rangs 2 à 5 de la liste de départ, étant tous classés 1900 quelque chose, avec donc des chances théoriques de médaille.

Après 3 rondes, Mekhane mène le tournoi avec 3/3, Makkar a 2,5/3 (avec un peu de chance, il a souffert) tandis que Maurizzi et Patole ont perdu hier et sont à 2/3.

On a pas mal manqué de petits Français prometteurs ces dernières années, c'est sympa de suivre cette toute jeune génération-là!




raspoutilf, le 02/09/2017 - 03:19:52
Championnat du monde U10:

Pas de titre pour nos petits Français, c'est Marc-Andria Maurizzi qui finit le mieux classé (8e / 7,5/11). Adam Mekhane fait aussi un beau tournoi (12e / 7/11). Le tournoi est dominé par l'Américain Zhou Liran (encore un espoir américain d'origine asiatique!), invaincu à 9,5/11, avec 1 pt d'avance sur le second (Xu Arthur, qui est, je vous le donne en mille... Américain d'origine asiatique!).

Zhou Liran est depuis hier le joueur né en 2008 ou moins le mieux classé au monde (1997 ELO). Il détrône l'Indonésienne Samantha Edithso (1987), qui était probablement la seule fille à dominer une catégorie d'âge mixte.

Chez les filles encore: les Polgar ont-elles une successeur? La jeune Gaal Zsoka (née en 2007) franchit en septembre la barre des 2000 ELO (2060) et finit 1re ex-aequo (2e au départage) du championnat du monde U10 féminin (elle avait largement la place de jouer dans le mixte, elle aurait été le 4e ELO).


Zorglub, le 02/09/2017 - 08:00:20
Le élo n'a strictement aucune valeur à cet age la (avec ces coefficients délirants). La preuve chez les poussins, les français étaient numéro 2/3/4/5 et un seul a terminé dans le top 10. Ils ont d'ailleurs perdu des points à la pelle. On peut donc dire que le résultat est catastrophique.


Zorglub, le 02/09/2017 - 08:01:36
Comment peux tu dire qu'ils ont fait un beau tournoi alors qu'on voit des - 50/-100-150 plus ou moins ? Seul le jeune corse sauve l'honneur!


Zorglub, le 02/09/2017 - 08:04:53
On a aucun français dans le top 100 mondial des moins de 20 ans. Alors qu'avant on en avait quelques uns.


arnackor, le 02/09/2017 - 10:11:55
Zorglub tu te contredis ! Tu dis que le élo n'a strictement aucune valeur à cet âge, encore plus à l'international, puis tu dis que les résultats sont mauvais en te basant sur leur rang élo de départ et leurs perfs élo !

Sans doute pouvaient-ils faire mieux mais c'est certainement pas aussi noir que le sacro-saint élo veut bien nous le faire croire.

Par contre un jour prochain c'est sûr qu'il va falloir qu'on se penche très sérieusement sur l'épineuse question de la formation en France.


Renan, le 02/09/2017 - 11:06:34
Hummm...
La formation en France ?
Aujourd'hui nous avons le numéro 2 mondial, cela veut dire qu'il a eu une bonne formation pendant au moins 15 ans...
Ce n'est pas parce-que tu gagnes un tournoi important à 15 ans (ou à 12) que tu vas devenir numéro un mondial !!!
Cherchons plutôt à améliorer la détection de futurs bons joueurs...puis à leurs formations !



El cave, le 02/09/2017 - 11:17:18
Outre la volatilité liée aux gros coefficients et la difficulté de mesurer en temps réel l'évolution de mômes qui prennent potentiellement 200 ou 300 points par an, il y a un souci structurel lié à l'abaissement totalement anarchique du plancher FIDE.
Le classement devait être raisonnablement homogène à l'international quand le seuil était à 2205 justement parce que les performances nécessaires pour l'obtenir prenaient en bonne part des confrontations internationales. Un 1400 FIDE qui n'a jamais joué en dehors de sa ligue est totalement déconnecté du système initial, il y a eu tellement d'approximations pour arriver à ça que ça ne signifie plus rien, si on refaisait un étalonnage comme lors de la création dans les années 60 je pense qu'on aurait des fourchettes genre 500 ou 600 points pour les classements les plus bas (ie un 1300 FIDE joue entre 1550 et 1050).
C'est à peu près comme les taux de change de certains pays avec un taux officiel dont tout le monde sait qu'il est ridicule et un taux officieux dans la rue trois fois plus élevé.


El cave, le 02/09/2017 - 11:24:40
Renan, avoir le n°2 mondial ne veut rien dire. C'est comme si tu disais que la formation du tennis en Suisse est de très haut niveau parce qu'elle a gagné nettement plus de tournois du grand chelem que la France ces quinze dernières années.
Le nombre de joueurs dans le top 100 ou la moyenne de tes 100 premiers classés c'est un indicateur parmi d'autres mais ça signifie quelque chose, un joueur exceptionnel ça peut tomber n'importe où, en Norvège, en France, aux Philippines (exemples pris au hasard et non contractuels).


thierrycatalan, le 02/09/2017 - 11:29:59
Le classement elo pour un enfant est encore moins fiable comme mesure scientifique de la force de jeu que pour un adulte. Un enfant peut progresser de 100 points elo tous les 6 mois pendant plusieurs années... (c'est plus rare pour un adulte..)

Pour ma part je considère que n'importe quel enfant participant à un tournoi international qui réalise 7 ou 8 pts pts sur 11 a fait un bon tournoi !

Si des adultes que ce soit les parents, un entraineur, des amis au club etc .. (joueurs d'échecs eux mêmes c'est un comble !) lui disent le contraire...parce qu'il n'a pas terminé sur le podium ce sont des imbéciles.

il ne faut pas s'étonner ensuite de voir le gamin abandonner la compétition pour faire autre chose que les échecs...


Zorglub, le 02/09/2017 - 11:30:27
Alors en quoi on fait un bon tournoi quand on termine dans les choux en perdant un max de points, j'aimerais qu'on m'explique.


Zorglub, le 02/09/2017 - 11:35:26
Si tu relis bien, je ne me contredis pas... le résultat est catastrophique par rapport aux résultats attendus selon l'élo et le rang initial...Même si cela n'a aucune valeur à cet age la! Je pourrais dire par exemple que je m'en fous de perdre de l'argent au casino mais que j'ai tout de même perdu un max d'argent au casino. Je n e voulais pas réagir mais quand je vois certains crier cocorico avec des résultats très mauvais, ça m'énerve. Soyons honnête avec les lecteurs, le résultat était mauvais.


Zorglub, le 02/09/2017 - 11:37:48
Oué c'est pour ça que j'ai pu faire sortir 2 Gmi et plusieurs MI avec mon discours... Si j'avais félicité le jeune à chaque fois qu'il perdait 100 points, je n'aurais eu aucun champion.


Zorglub, le 02/09/2017 - 11:43:11
Mais bon d'après quelqu'un qui connait très bien les jeunes, il paraîtrait que les américains étaient incroyablement sous classés! Il faudrait comprendre pourquoi mais en effet, ils ont tous perfés! Ils sont vraiment de plus en forts ces ricains! Les russes vont-ils être dépassés par eux, les chinois et les indiens ? En tout cas le vieux continent a du soucis à se faire!


DocteurPipo, le 02/09/2017 - 11:46:29
@thierrycatalan,@Zorglub:
Les Français sont un peu surévalués au élo, par rapport aux Indiens ou aux Etats-Uniens par exemple, disons de 100 points au moins. La hiérarchie du départ était un peu flatteuse pour eux- le champion du monde, par exemple, est clairement plus fort qu'eux (bien qu'il n'ait que 1800 au départ).
Cela étant, il y a des joueurs très doués dans cette catégorie -n'oublions pas que MVL n'est devenu champion du monde qu'en junior, alors que son premier entraîneur (Eric Birmingham) savait qu'il était un phénomène dés ses cinq ans. On peut fonder beaucoup d'espoir sur eux, s'ils travaillent suffisamment et sérieusement.


Zorglub, le 02/09/2017 - 11:52:02
Merci de ta franchise docteur alors que tu étais entraîneur sur place... Je suis sur que la délégation américaine avait de nombreux coachs alors nous malheureux français nous n'avions que 2 entraîneurs et un chef de délégation!


thierrycatalan, le 02/09/2017 - 12:12:06
Ref Zorglub
Je comprends ce que vous dites ,toutefois nous n'avons pas la même approche , car vous vous placez au niveau des tous meilleurs champions de leur catégories, des joueurs que l'on qualifie " d'élite ". (c'est à dire qu'ils sont les meilleurs des meilleurs)

alors que de mon coté je n'ai toujours vu et considéré les échecs que comme un loisir , un divertissement mais pour lequel je suis certes passionné , mais pas en tant que "compétiteur"...je n'ai jamais participé à un tournoi pour le gagner ! rires (j'ai fais plusieurs tournois et divers Opens " de vacances" dans ma vie).

j'ajouterais autre chose : apprendre à perdre face à un adversaire plus fort et savoir "encaisser" cette déception, peut être très utile pour le faire progresser (et le faire travailler) . Un champion avec "une tête bien faite" psychologiquement (c'est à dire qu'il sait perdre ) sera plus fort quelles que soient ses qualités intrinsèques techniques .

Après tout est une question du choix des mots : bon tournoi, mauvais tournoi ...
Ainsi si je considère que 7/11 est un bon résultat, (10 /11 serait plus qu'excellent !, alors que 4 / 11 serait en effet mauvais )..
je comprends que pour un joueur qui est favori d'un tournoi, finir derrière le podium est une déception, mais peut -on parler d'un "mauvais " tournoi avec 70 ou 75 % des points possibles ? j'utiliserais plutôt le terme "frustrant" ou "décevant" que" mauvais"...

Par analogie avec l'actualité, en tant que spectateur je considère de Bauer ou Fressinet ont fait un excellent championnat de France ... mais je comprends très bien qu'ils soient déçus de ne pas avoir gagné le titre ... mais en aucun cas ils n'ont fait pour moi un mauvais tournoi.


arnackor, le 02/09/2017 - 12:25:20
Je n'ai jamais dit que c'était un bon résultat :) Plutôt raté que réussi oui, mais catastrophique me semble exagéré.

Nous sommes d'accord pour dire que le élo ne reflète pas le niveau des joueurs à cet âge et que nos élos français sont surévalués par rapport à plusieurs autres pays. Bon eh bien sans doute qu'au lieu des rangs de départ 2-3-4-5, en terme de niveau c'était plutôt quelque chose comme 8-9-10-11, nous sommes d'accord ?
En gros deux joueurs terminent plus ou moins à leur niveau, ce qui n'est déjà pas si simple en championnat du monde.
Et sur quatre joueurs tu en as toujours au moins un en méforme.

http://www.chess-results.com/tnr295098.aspx?lan=20&art=1&rd=11&turdet=YES&flag=30&wi=984


DocteurPipo, le 02/09/2017 - 12:30:12
Trois entraineurs pour 10 joueurs, c'est correct.
Le résultat d'ensemble des Français est honorable, avec tous les joueurs à 50% au moins. Ensuite, pour avoir un champion, ou même une médaille, il faut travailler énormément-ce qui est déjà le cas pour certains. A 10 ans il y a des joueurs à 2200, cela ne vient pas comme ça.
Mais il y a une excellente génération de Français dans cette catégorie, c'est encourageant !


raspoutilf, le 04/09/2017 - 10:24:26
Merci Doc' des précisions. Si tu peux (sans trahir des secrets d'Etat!) nous donner des précisions sur ce que tu as pensé du jeu de chacun d'entre eux, ce serait sympa, car on n'a vu que peu de parties (n'étaient diffusées que les parties des 3 premières tables).

Les perfs ELO ne veulent rien dire quand ces gamins jouent entre eux, car leur niveau n'est pas du tout stabilisé, la plupart sont plusieurs centaines de points sous-évalués. Zhou Liran est arrivé avec un FIDE à 1897 mais il avait déjà gagné 100 points (!!) sur les deux tournois qu'il avait joués plus tôt en août, donc il valait déjà 2000ELO, et probablement beaucoup plus, la discussion sur les ELOs n'a pas d'intérêt. Donc on ne peut pas juger de la qualité d'un tournoi sur les perfs / contre-perfs, mais plutôt sur le parcours et le contenu.

Doc' me contredira si je me trompe, mais il me semble qu'en U10, c'est Adam Mekhane qui fait le plus beau parcours, en jouant longtemps aux premières tables, en rebondissant bien après deux défaites et en finissant à la table 1 contre le fameux Zhou Liran, qu'il a bien essayé de bousculer dans une sicilienne compliquée, avant de perdre pied avec ses deux Cavaliers contre les deux Fous adverses. Il finit 1/2 point derrière Marc-Andria, mais je ne suis pas sûr qu'on puisse dire qu'il a fait un moins bon tournoi, en termes de contenu.


raspoutilf, le 14/09/2017 - 10:09:02
Entre deux parties de Coupe du Monde, un point sur les championnats d'Europe juniors qui ont lieu en ce moment en Roumanie (dans la foulée des championnats du monde au Brésil et en période scolaire, ça fait un calendrier chargé pour nos jeunes pousses!).

En U10, nos quatre mousquetaires français cités plus haut, rejoints par un 5e, Lucas Gherghinoiu, sont de nouveau à l'oeuvre, avec des destins variés. Avant la dernière ronde, Marc-Andria Maurizzi est seul en tête avec 7/8, et joue aujourd'hui avec les Blancs une partie qui peut lui donner le titre continental, après sa belle 8e place aux Mondiaux... On croise tous les doigts pour lui!
C'est moins bon pour les 4 autres, qui oscillent entre 4,5 et 5,5, mais le tournoi est très dense, à défaut d'être aussi relevé que le championnat du monde. Notons que participe le 3e frangin Van Foreest, Machteld, sur les traces de Jorden et Lucas.

Gros niveau en U12, avec quelques forts joueurs de leur génération, en particulier Suleymanli (né en 2005, 2351 ELO) et Murzin (né en 2006, 2280 ELO). Le premier nommé est co-leader avec 7/9, avec l'étonnant Polonais Filip Luczak, classé 1866, qui fait une perf à 2400 et gagne pour l'instant... 192 points sur l'événement (7 victoires et une défaite contre Suleymanli)!

Tournoi très dense en U14 mais sans les tout meilleurs de leur âge, qui ne sont pas Européens dans cette catégorie. C'est très serré avant la dernière ronde, mais nos représentants français ne jouent plus le titre. On a à cet âge trois 2300 (Tomasi, un autre grand espoir corse, Matheo et Ruben)... Mais difficile de ne pas mentionner deux rejetons célèbres, quoique un peu moins bien classés: Alexandre Bacrot et Rémy Degraeve, qui se rapprochent tous les deux des 2200 :-)

Quelques stars en U16, comme Esipenko (né en 2002, 2540 ELO) ou Lucas Van Foreest. Très serré avant la dernière ronde, même si Esipenko est favori pour l'emporter.

Deux stars aussi en U18, avec Martirosyan (2570) et Deac (GM, 2559). Mais aucun des deux ne domine vraiment le tournoi, même s'ils sont dans le groupe des 6 co-leaders à 6/8 avant la dernière ronde.


DocteurPipo, le 14/09/2017 - 10:47:36
Chez les filles, super perf d'Estée Aubert (moins de 14), qui joue pour une médaille à 6/8.


Zorglub, le 14/09/2017 - 11:00:18
Les filles sont plus sérieuses, j'ai vu les perfs de nos joueurs. A part Clément Meunier et le jeune corse, les garçons perdent presque tous des points il me semble et certains carrément des caisses!


raspoutilf, le 14/09/2017 - 11:08:32
On me dit dans l'oreillette que je m'embrouille complètement dans la famille Van Foreest. Machteld n'est pas 3e dans la fratrie, mais 5e ex aequo (les deux derniers sont des jumeaux), et surtout ce n'est pas un frangin mais... une frangine :-)

On récapitule:

- Jorden, né en 1999, GMI, 2607 ELO, 4e U18 du monde;
- Lucas, né en 2001, MI, 2485 ELO, 11e U16 du monde;
- ensuite viennent trois hontes de la famille: Pieter, né en 2002, 1732 ELO; Tristan, né en 2005, 1258 ELO; et Nanne, né en 2007, 1303 ELO;
- heureusement l'autre native de 2007, Machteld, rétablit l'honneur familial avec ses 1877 ELO.

Le grand-père et le grand-oncle ont été champions des Pays-Bas, c'est donc une tradition familiale...


raspoutilf, le 14/09/2017 - 18:03:43
Et pour compléter la belle journée française, après la qualification de Maxime pour les 1/4 de finale de la WC, Marc-Andria Maurizzi devient champion d'Europe des moins de 10 ans avec 7,5/9.

Bravo à lui!


DocteurPipo, le 14/09/2017 - 18:27:13
C'est super pour la Corse, aussi. Qu'on aime ou pas Léo Battesti, il y a eu un énorme boulot effectué, et c'est sympa que ce soit un Corse qui fasse gagner la France ("Ce pays ami" dit-on là bas !).



© 2000-2017 - France Echecs