France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mardi 27 juin 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

La caméra thermique, une nouvelle arme anti-tricherie par ArbitreQuebecois le 09 septembre 2015  [Aller à la fin] | Arbitrage |
Une nouvelle arme contre la tricherie est née : la caméra thermique. Elle a été mise à l'essais par l'association d'échecs du Maryland (un des 50 États-Unis d'Amérique).

image thermique d'un téléphone dissimulé

On voit très bien dans la poche droite du jeans un magnifique objet rectangulaire qui n'est rien d'autre qu'un téléphone portable.

Il importe de souligner que cette technologie ne permet pas de voir à travers les vêtements. Elle ne porte donc pas atteinte à la vie privée.

Sur une image thermique, chaque couleur correspond à une température.




Rachmani, le 09/09/2015 - 09:56:25
Arme contre le piratage des films dans les salles de cinema egalement...


clarxel, le 09/09/2015 - 10:28:36
Sauf que ça ne fonctionne que si le téléphone émet de la chaleur, s'il est en mode avion, et uniquement consulté 30 secs au toilettes en faisant fonctionner un logiciel d'échecs, je me demande s'il est détectable
un téléphone éteint n'est il pas qu'un morceau de métal froid ?


yegonzo, le 09/09/2015 - 11:30:13
Sait-on pourquoi le fil précédent sur la triche a été phagocyté ?



Zorglub, le 09/09/2015 - 11:42:37
Sinon des gens achètent des votes pour des élections mais personne ne réagit? Par ce que c'est Monsieur Kasparov?


Barbusse, le 09/09/2015 - 13:04:59
Peut-être parce que la commission d'éthique de la FIDE n'est peut-être pas la mieux placée pour parler d'élections truquées ?
Ils ont l'air d'avoir de sacrés spécialistes dans leurs rangs...


ComicStrip, le 09/09/2015 - 13:15:18
@yegonzo je crains que ça ne soit de ma faute, j'avais "démasqué" les protagonistes (sans citer de nom toutefois, juste les initiales) et apparemment ça n'a pas plu ...

J'ai demandé confirmation à Reyes, ça ne saurait tarder !



Reyes, le 09/09/2015 - 13:20:13
J'ai supprimé l'article, suite à une demande, parce que justement les protagonistes étaient identifiables. Les menaces de procès ça va 5 minutes...


Waterprof, le 09/09/2015 - 13:41:14
oui mais bon. Dans ce cas, on ne peut plus parler d'un tricheur sous prétexte qu'il va faire un procès? alors que c'est lui qui est en tort? il aurait suffi d'enlever les initiales au pire, mais qu'au moins cela soit su.


Flytox, le 09/09/2015 - 14:03:54
Je ne sais pas si cela a été mentionné quelques part...
Un joueur italien (on a droit de dire son nom?) a été pris en flagrant délit de triche au tournoi de Ligurie.
Il utilisait une micro-caméra logée dans un pendentif sur sa poitrine et un boitier sous l'aisselle lui délivrant les coups en morse.
Cela aurait-il été remarqué grâce à une caméra thermique?
A quel moment un tel contrôle aurait pu t-il être réalisé?


gurtu, le 09/09/2015 - 14:11:39
"Dans ce cas, on ne peut plus parler d'un tricheur sous prétexte qu'il va faire un procès?

Ben non,si la triche n'a pas été prouvée,on ne peut pas.

Sinon c'est de la diffamation,donc un procès perdu d'avance...


Petiteglise, le 09/09/2015 - 14:20:57



kaktus, le 09/09/2015 - 15:00:58
Ref flytox,

La procédure de détermination et transmission des coups entre la caméra et le boîtier a t elle été élucidée ?


clarxel, le 09/09/2015 - 15:05:44
@ Flytox

En théorie oui, si un arbitre venait régulièrement filmer les joueurs avec ladite caméra, de face et de dos.
Un système fiable devrait également pouvoir surveiller les joueurs aux toilettes, pas simple.

Mais de toute façon, la technologie de la fraude aura toujours un temps d'avance, il existe des systèmes de camouflage thermique, par exemple des films infra-rouge, qui rendraient les objets indétectables aux ondes thermiques.


kaktus, le 09/09/2015 - 15:10:58
En fait j'ai trouvé un article, le boîtier a été repéré grâce à un détecteur de métal (apparemment en Italie les arbitres en sont munis ), par contre la modalité de communication n'a pas été élucidée , et la triche non avérée..

Le mec soutient qu'il a juste eu envie mais qu'il ne l'a pas fait, qu'il connaissait son potentiel, qu'il s'est entraîné dur, qu'il a fait du yoga, tout ça , bref, ils se fout de langueule du monde..

(L article est sur chessvibes)


Orouet, le 09/09/2015 - 16:05:13
Effectivement, le lieu (France Echecs ) n'est pas le bon pour dénoncer nominativement les tricheurs.
il n'empêche, il faut les traquer !
Dans les clubs, les tournois ... etc. il faut qu'ils se sachent surveillés !
Parlons-en , parlons d'eux , mais pas ici.





Myroslav, le 09/09/2015 - 17:24:41
Si je comprends bien les posts récents, sur France Echecs :
- on n'a plus de droit de citer le nom des tricheurs
- on n'a plus le droit de parler de la FFE
- on n'a plus le droit de dire du mal de certains posteurs de France Echecs en citant leurs noms


MarcoA, le 09/09/2015 - 17:48:00
@Myroslav

le problème c'est que certains passe leur temps à faire des procès pour essayer de gagner leur vie , c'est la mode .

Pour les tricheurs , faut attendre qu'ils soient jugés.

Pour dire du mal des autres posteurs , je crois que cela fait parti du jeu des fora ,on se taquine , on se pince, on se griffe,mais il est malheureusement vrais que certains ne supportent pas ces affrontements verbaux .Soit ils sont pauvres d'esprit ,soit leur coeur ne le supporte pas.
Personnellement cela ne gêne pas sauf venant de certains qui feraient mieux de balayer devant leur FB qui ressemble à de vrais poubelle .

Sinon nôtre hotte est maître chez lui ...


MarcoA, le 09/09/2015 - 18:07:03
hote , bien sur


ArbitreQuebecois, le 09/09/2015 - 21:50:44
La caméra thermique mesure la chaleur émise. Tous les corps composés de baryons dont la température est supérieure au zéro absolu émettent de la chaleur par radiation. La caméra thermique est sensibles aux longueurs d'ondes de ces émissions.

Même éteint, le téléphone bloquerait l'élimination normale de la chaleur par le corps.

Une doudoune d'hiver pourrait interférer avec la caméra, c'est certain. J'ai déjà vu l'image thermique d'un homme portant un chandail de duvet Nuptse de The North Face. Ce vêtement limite fortement les pertes de chaleur et c'est la raison pour laquelle on le porte. Les tournoi d'échecs ont lieu à l'intérieur et l'arbitre peut inspecter les vêtements. Ce n'est donc pas un problème.


JLuc74, le 10/09/2015 - 08:43:42
"l'arbitre peut inspecter les vêtements", ah non, sûrement pas !


ArbitreQuebecois, le 11/09/2015 - 00:51:41
Article 11.3b Pendant une partie, il est interdit à un joueur d’avoir sur lui, dans la salle de jeu, un téléphone portable, un moyen électronique de communication ou tout appareil capable de suggérer des coups d’échecs. Toutefois, le règlement de la compétition peut permettre que de tels appareils soient laissés dans le sac d'un joueur, à condition qu’ils soient complètement éteints. Il est interdit à un joueur de transporter un sac contenant un appareil de ce type sans la permission de l’arbitre. S’il est prouvé qu’un joueur a un tel appareil sur lui dans la salle de jeu, le joueur perdra la partie. L’adversaire sera déclaré vainqueur. Les règles de la compétition peuvent spécifier une autre sanction, moins sévère. L’arbitre pourra exiger du joueur le droit d’inspecter en privé ses vêtements, sacs ou autres objets. L’arbitre, ou une personne mandatée par lui, inspectera le joueur et devra être du même sexe que le joueur. Si un joueur refuse de se soumettre à ces obligations, l’arbitre prendra des mesures conformément à l’article 12.9 .


Soporatto, le 11/09/2015 - 04:56:13
Il me semble que le sujet avait déjà fait débat et qu'en France seule une personne habilitée (comme officier de police par exemple) a le droit de procéder à une fouille, le texte ne serait donc pas vraiment applicable.


Zorglub, le 11/09/2015 - 12:19:18
Arbitre a raison, l'arbitre peut fouiller le joueur si celui ci est d'accord... par exemple on peut faire l'amour avec l'arbitre si celui ci est d'accord puisque nous sommes entre adultes consentants. Dur dur pour arbitre qui essaye de faire évoluer les choses et qui s'exprime clairement de voir que personne n'arrive à le lire correctement! Refuser de se faire fouiller entraine la bulle... C'est pourtant pas compliqué de voir qu'il n'y a rien d'illégal ou de répréhensible :-(


Elpancho31, le 11/09/2015 - 14:04:04
je n'en suis pas sur, s'il y a des suspicions de triche il faut appeler un officier de police judiciaire, ce règlement semble illicite, on ne peut pas donner le choix entre se prendre un 0 et subir un contrôle illégal c'est n'importe quoi


gurtu, le 11/09/2015 - 14:43:16
D'accord avec Elplancho.

"L’arbitre pourra exiger du joueur le droit d’inspecter en privé ses vêtements, sacs ou autres objets. L’arbitre, ou une personne mandatée par lui, inspectera le joueur et devra être du même sexe que le joueur. Si un joueur refuse de se soumettre à ces obligations, l’arbitre prendra des mesures conformément à l’article 12.9 ."

C'es juridiquement impossible.

Dans un supermarché un vigile où un membre de la sécurité n'a pas le droit de fouiller un présumé voleur,il doit appeler la Police alors un arbitre ...




JLuc74, le 11/09/2015 - 15:47:40
Pour respecter le règlement de la FIDE et le droit français la seule solution pour l'arbitre est de faire appel à la police. Je ne vois pas comment refuser un acte illégal pourrait entraîner la perte de la partie.


gurtu, le 11/09/2015 - 16:07:27
J'imagine la scène:

Un arbitre qui appelle la Police en disant:"Y a un joueur qui triche pendant le tournoi d'échecs,envoyez des troupes pour le fouiller!"

Je doute que les policiers débarquent immédiatement avec les gyrophares...


kaktus, le 11/09/2015 - 16:32:00
Il y a le même problème pour le BAC.

Par contre, sachant que l'usage de brouilleurs est interdit, j'ai vu quelques articles prétendant que des "détecteurs de smartphone" avaient été utilisés dans des établissements de façon aléatoire (à mon avis, c'est pipeau, mais bon c'est pas la question) :

quelqu'un sait-il ce que c'est qu'un "détecteur de smartphone" et combien ça coûte ?


supergogol, le 11/09/2015 - 16:36:57
Cà s'appelle un ado ...et çà coute cher !


kaktus, le 11/09/2015 - 16:42:08
:)


Vivinou, le 11/09/2015 - 16:45:00
Concernant la diffamation: si déjà les politiques, associations diverses et autres célébrités arrêtaient de lancer des procédures à la con pour diffamation ou injure publique pour des raisons telles que "il m'a traitée de conne", je pense que l'Etat ferait des économies importantes de frais de justice!


ArbitreQuebecois, le 12/09/2015 - 05:23:00
Au Québec, nous n'avons pas ce problème strictement français.

On ne force personne à être fouillé. Le joueur qui prend sa licence s'engage a respecter intégralement TOUS les règlements. La fouille ne fait pas exception.

Une fouille violerait les droits constitutionnels du joueur s'il n'était pas consentant. La FIDE lui laisse la possibilité de ne pas consentir, le joueur sera alors pénalisé selon l’article 12.9 .

Un prestigieux cabinet d'avocats l'a confirmé à la Fédération. Le même cabinet qui assurera gratuitement la défense des arbitres qui pourraient avoir des problèmes avec les fouilles. Tous les arbitres québécois sont protégés contre les poursuites par une assurance détenu par la Fédération et dont la prime est acquitté par le ministère de l'Éducation du Loisir et du Sport.

Ici, on fouille dans d'autres sports sans aucun problème. En fait, un contrôle antidopage est considéré une atteinte plus grave à la personne humaine que la fouille de la FIDE. Depuis qu'un athlète à eu la brillante idée de mettre sa propre urine dans un préservatif et de mettre le contenu de ce préservatif dans les bouteilles A et B, il faut prouver que l'urine que l'on met dans les bouteilles provient bel et bien de notre corps. Il faut donc montrer son pénis pour prouver que l'urine provient bien de cette source. Et si on refuse de la faire, ce sera la condamnation pour refus de fournir un échantillon qui entraine les même conséquence que le dopage.

Jouer aux échecs n'est pas une liberté fondamentale garantie par la constitution. Les joueurs qui refusent d'être fouillés n'ont qu'une seule option, ne pas prendre de licence. En fait, ça c'est une liberté garantie par la constitution : la liberté d'association qui inclue la liberté de ne pas adhérer et de ne pas se licencier. Nul ne peut être contraint d'adhérer à une association ou de prendre une licence. Une Fédération sportive québécoise a déjà eu dans ses statuts la phrase: «tous les joueurs de X doivent obligatoirement se licencier auprès de la Fédération québécoise de X». Le tribunal a annulé cette prise de licence forcée. Une Fédération ne peut pas empêcher la tenue d'activités non homologuées. Même de nos jours, cette Fédération impose amendes et suspensions à ses arbitres qui officient dans une compétition non homologuée.



JLuc74, le 12/09/2015 - 06:44:36
@ArbitreQuebecois : en France les joueurs ne refusent pas la fouille donc respectent le règlement de la FIDE, ils demandent juste qu'elle soit réalisée par une personne habilitée ce que n'est pas un arbitre d'échecs. En sport les contrôles anti-dopages sont réalisés par des personnes habilitées, pas par les arbitres. Il n'est pas sûr non plus que l'usage d'une caméra thermique puisse être autorisé, ça peut être assimilé à une fouille.


Barbusse, le 12/09/2015 - 07:03:25
En règle générale, l'arbitre demande au joueur de vider ses poches ou d'enlever son pull-over pour voir s'il n'y a pas de protubérances sous sa chemise, ce qui reste légal et suffisant dans la majorité des cas. S'il ne procède pas à des palpations, le droit français devrait être respecté ?


JLuc74, le 12/09/2015 - 07:36:39
@Barbusse : je ne pense pas qu'un quidam comme un arbitre puisse exiger qu'un joueur vide ses poches. Ce qu'on a dans ses poches c'est privé.


Zorglub, le 12/09/2015 - 11:52:49
Si il y a consentement, c'est légal... en cas de refus = bulle comme le règlement de la fide le préconise


Paco, le 12/09/2015 - 13:43:04
Le règlement du tournoi ayant été accepté pour pouvoir jouer, cqfd.


gurtu, le 12/09/2015 - 14:15:14
Question:Le règlement de la FIDE le préconise ou l'affirme?

Il y a une sacrée nuance.




ArbitreQuebecois, le 12/09/2015 - 18:17:47
Les agents de contrôle du dopage ne sont pas des arbitres, mais ce ne sont pas des policiers non plus.


gurtu, le 12/09/2015 - 18:46:57
Tu mélanges tout là ArbitreQuebecquois.

Les contrôles antidopage se font sur des professionnels par des professionnels avec des règlements bien établis,là on parle d' un arbitre lambda qui fouillerait le quidam moyen pour une suspicion de triche à l'open de Triffouillis-les-Oies.

C'est complètement différent.




Paco, le 12/09/2015 - 19:03:25
Donc ne pas homologuer FIDE le tournoi si les règles FIDE ne peuvent pas s'appliquer????


JLuc74, le 12/09/2015 - 19:14:09
@Paco : le règlement FIDE peut parfaitement être appliqué en France puisque l'arbitre peut faire appel à une personne mandatée pour effectuer le contrôle. La personne mandatée doit simplement être autorisée à le faire par le droit français.




gurtu, le 12/09/2015 - 19:21:17
Entendons nous bien Paco,je suis aussi écoeuré que toi par la triche mais ce problème est presque insoluble juridiquement.

Et même moralement,imagine une situation:

Tu joues une où deux parties brillantes et gagnes contre des joueurs beaucoup mieux classés que toi,ils viennent se plaindre à l'arbitre et disent: "ce gars à triché!"

L'arbitre t'emmène dans son bureau et te demande d'enlever tes pompes,baisser ton froc et ton caleçon, on peut mettre un portable connecté n'importe où (sans ambiguité aucune) tu réagis comment si tu n'as pas triché et qu'il menace de te mettre une bulle si tu n'obtempères pas?

C'est vraiment un problème incroyablement complexe et je pense que les réclamations auprès des arbitres vont être de plus en plus nombreuses.




kaktus, le 12/09/2015 - 19:25:44
Sinon, on pourrait avoir une tenue fonctionnelle comme dans les autres sports, beach volley par exemple ;)


gurtu, le 12/09/2015 - 19:29:26
Oui mais pas Hockey sur glace Kaktus :)


Elpancho31, le 12/09/2015 - 19:50:43
tout à fait gurtu, et encore on ne parle même pas des arbitres qui vont demander à des joueurs de 7-8 ans de se mettre à poil dans le bureau, j'espère que la fide exige au moins l'extrait du casier judiciaire numéro 3 , un peu choquant ce règlement qui outre le fait qu'il ne respecte pas la vie privées des personnes, pose de sérieux problèmes éthiques


Paco, le 13/09/2015 - 13:42:22
@gurtu: je ne mets pas tant d'émotion sur une triche aux échecs. Sinon il ne m'en reste plus pour le grand champion populaire convaincu de dopage, le ministre qui pratique l'évasion fiscale, .. je te laisse continuer la liste.

Ensuite les joueurs qui déclarent "il a triché!" doivent le faire formellement, par écrit, signé, sinon ça n'existe pas, et si cela s'avère non prouvé ils devraient se prendre un avertissement, voire une suspension de licence. Il doit y avoir une organisation pour cela? Et out du tournoi en cours. Si je dois sur mensonge tomber la chemise, ils tombent du tournoi. Logique. Sinon je ne tombe pas la chemise.




MarcoA, le 16/09/2015 - 19:34:45
Je crois que les arbitres n'ont pas grand chose à dire .En France il existe des lois , et les arbitres doivent s'y conformer (?) .La moindre tentative de fouille sur un joueur ou joueuse est condamnable et même inconcevable , donc les règles de la Fide ne sont pas applicables en démocratie .Et comme nous le savons tous , la Fide n'est pas très démocratique.


Peut être qu'en Russie ?


JLuc74, le 16/09/2015 - 20:33:42
"donc les règles de la Fide ne sont pas applicables en démocratie"
Comme je l'ai dit plus haut cette règle est applicable puisque l'arbitre peut parfaitement faire appel aux forces de police (qui ne se déplaceront pas pour ça mais ça c'est un autre problème).

Le problème est celui du joueur qui se prend une bulle dans un tournoi de quartier parce qu'il a refusé de se faire fouiller par l'arbitre. Il fait quoi ? Il porte plainte ? A qui ?


gurtu, le 16/09/2015 - 22:47:54
A qui?

Ben à la Police pas à la boucherie du coin.

Une plainte pour abus de pouvoir d'un arbitre sportif qui demande à un joueur de se déshabiller ça va être pris en compte.

Cela risque de ne pas d'aller très loin mais ça peut passer au journal de TF1 ...


JLuc74, le 17/09/2015 - 09:55:25
Tu te vois débarquer chez les flics pour porter plainte parce qu'un arbitre t'a foutu une bulle ? Ben non, tu vas voir avec la DNA qui va dans un premier temps donner raison à l'arbitre conformément au règlement de la FIDE, ensuite tu vas porter plainte contre cette décision contraire au droit... Pff.... faut vraiment avoir l'envie et les moyens d'engager une procédure de ce genre. Comme personne ne le fera les arbitres pourront foutre des bulles à tous ceux qui refusent la fouille.


MarcoA, le 17/09/2015 - 10:41:23
@Luc74

le mieux c'est de faire un courrier au proc , pour une plainte non pas pour la bulle mais pour tentative d'attouchements .La DNA n'a rien à voir avec cela puisqu'elle suit comme un mouton la Fide.

La Fide n'a aucune compétence dans un tribunal correctionnel .Donc on peut dire que les arbitres sont hors la loi .


JLuc74, le 17/09/2015 - 10:49:29
Ce qui est reproché à l'arbitre n'est pas une tentative d'attouchement mais un abus de pouvoir, ça dépend donc de la DNA dans un premier temps.


MarcoA, le 17/09/2015 - 11:04:03
Une personne de l’autorité publique ne peut donner des ordres contraires à loi dans son intérêt personnel ou celui d’un groupe personnel.

Tout est dit .Pour aller en correctionnelle pas besoin de la DNA.


MarcoA, le 17/09/2015 - 11:07:19
http://www.initiadroit.com/doc.php?theme=23


JLuc74, le 17/09/2015 - 11:40:12
Un arbitre n'est pas "une personne de l’autorité publique" et en l'ocurence il ne donne pas des ordres mais donne le choix entre la fouille ou une sanction sportive.
Du coup je me pose une question : c'est quoi une sanction sportive ? En quoi est-ce que ça concerne la justice ? Où est le préjudice ?


MarcoA, le 17/09/2015 - 18:42:59
Je crois que le sujet n'est pas la sanction , mais un arbitre qui veut fouiller un joueur ou une joueuse est-il justiciable ?

Une personne dépositaire de l'autorité publique est une personne qui détient un pouvoir de décision et de contrainte sur des personnes et sur des choses dans l'exercice de ses fonctions dont elle est titulaire par délégation de la puissance publique que ce soit de manière permanente ou temporaire.






gurtu, le 17/09/2015 - 18:52:25
@ Marco : L'arbitre ne va pas "fouiller" le joueur mais lui demander de se désaper et constater, avec évidemment possibilité de refus du joueur (ce qui n'est pas le cas dans un commissariat par exemple), ,c'est pourquoi comme je le disais plus haut le problème est incroyablement complexe juridiquement.

Pour une plainte ,l'abus de pouvoir me semble possible.


JLuc74, le 17/09/2015 - 19:46:04
@Marco : si il n'y avait pas de sanction la question ne se poserait pas, la sanction est donc bien au coeur du problème. Suite au refus du joueur de vider ses poches l'arbitre prend une décision préjudiciable au joueur, ça peut être porter devant les tribunaux. Si il n'y a pas de sanction tout le monde s'en fout.

Par ailleurs un arbitre d'échecs ne répond pas à ta définition d'une personne dépositaire de l'autorité publique, tout juste l'arbitre est-il dépositaire de l'autorité de la FFE.


Paco, le 17/09/2015 - 22:05:29
Peut être, mais c'est librement qu'un joueur décide de jouer un tournoi et de ce fait il en accepte librement les règles du jeu.


JLuc74, le 18/09/2015 - 03:17:25
@Paco : Les règles du jeu ne disent pas que le joueur doit accepter un acte illégal et elles ne disent pas que c'est l'arbitre qui doit effectuer la fouille mais permettent la fouille par un tiers. En France l'arbitre n'est pas le droit de faire une fouille, ni même de demander au joueur de vider ses poches, il doit donc faire appel aux forces de police avant de pouvoir mettre une sanction sportive. Le joueur qui s'inscrit à un tournoi mais n'accepte pas d'être fouillé par l'arbitre respecte parfaitement les règles du jeu.


Paco, le 18/09/2015 - 08:17:20
@JLuc74: Aux échecs c'est comme au foot et au rugby: le temps du match c'est l'arbitre le boss des règles du jeu donc du 11.3.b.



gurtu, le 18/09/2015 - 09:11:49
Oui Paco mais au foot ou au rugby l'arbitre est également tenu à un règlement pour arbitrer,il ne peut pas mettre un carton rouge à un joueur parce qu'il le soupçonne de vouloir faire une faute.


Paco, le 18/09/2015 - 10:17:05
Bien d'accord. L'arbitre ne siffle pas péno pendant la mi-temps quand les joueurs sont au vestiaire. Idem pour le 11.3b.



JLuc74, le 18/09/2015 - 10:29:04
@Paco : Là je ne sais plus en quelle langue l'écrire alors je répète en français :

Non seulement l'arbitre n'est pas au dessus des lois et ne peut donc fouiller le joueur ou même exiger que celui-ci vide ses poches ou son sac mais en plus le règlement lui permet de faire appel à des personnes habilitées à effectuer une fouille.

Donc si tout le monde s'en tient à son rôle il semble possible de faire respecter le règlement. Le problème c'est que l'arbitre peut se croire autorisé à mettre une bulle si le joueur refuse la fouille par des personnes non habilitées et que de toute façon la police ne va pas se déplacer pour fouiller un type soupçonné de triche.


Zorglub, le 18/09/2015 - 11:25:20
Très bien expliqué par JLuc74 et les tentatives désespérées des autres pour nier la réalité des faits ne sont la que pour satisfaire une bataille d'égo? Il faudrait clore ce mini débat dans le débat car on tourne en rond et cela devient lourd...


Paco, le 18/09/2015 - 12:59:59
Ben perso j'ai mis quelques piécettes car je trouve le sujet intellectuellement intéressant. Clair qu'il y a un blème quelque part et je pense que ce doit être le cas dans beaucoup de pays, ce ne doit pas être une spécificité franco-française.

Il semble à suivre le fil que si le tricheur dit, OK pour la fouille par une personne légalement autorisée, on ne peut pas lui mettre la bulle parce qu'il refuse la fouille et c'est un pat. Le problème viendrait plutôt de l'arbitre qui n'aurait pas su s'organiser pour traiter cette situation.

Donc il y a des cas où on ne saurait pas légalement coincer un tricheur. Sauf à penser que la police va se déplacer pour une fouille aux échecs avec le boulot qu'ils ont actuellement.



Flytox, le 18/09/2015 - 13:19:46
l'article du monde détaille l'affaire du joueur italien.
On pourra noter que cet article (comme d'autres) mentionne le nom du principal protagoniste ainsi que les faits reprochés sans prendre de précaution sur la culpabilité ou le modus operandi.
Un conditionnel aurait été certainement plus à propos.

Ce n'est finalement pas sans rappeler l'affaire de Borislav Ivanov, où l'intime conviction quasi générale était qu'il trichait effectivement, mais sans en avoir une preuve absolue.
L'utilisation de dispositifs, potentiellement à disposition de l'arbitre, pour démasquer d'éventuels tricheurs (caméra thermique, détecteurs de métaux...) est elle considérée comme une fouille?
En d'autres termes, ces outils doivent-ils être utilisés par une personne dépositaire de l'autorité publique?

A ce propos, on trouve des caméras thermiques pour smartphones à partir de 200 euros et il existe une application de détecteurs de métaux pour smartphones à 1 euro...



MarcoA, le 21/09/2015 - 19:24:55
je présume que tout ceci est valable aussi pour les spectateurs .

Pour les joueurs sourds qui jouent avec un appareil dans les oreilles .




ANaigeon, le 21/09/2015 - 21:38:57
"Les règles du jeu ne disent pas que le joueur doit accepter un acte illégal "
Cette phrase est bizarre : l'acte n'est illégal que s'il y a tentative de l'exécuter sans le consentement de la personne. Tu as toujours le droit de montrer tes poches à un copain qui te souçonnerait de lui avoir piqué un truc, il ne va pas pour autant risquer une condamnation.

Invalider par avance toute tentative de prouver une triche, c'est une prime à la triche qui ruine toute compétition. Bien entendu l'arbitre n'intervient que s'il y a des raisons qui l'y incitent, et le fait qu'il soit seul juge de ces raisons est parfaitement classique, on voit ça dans tous les sports, avec même, parfois, des sanctions financières à la clé.



JLuc74, le 22/09/2015 - 11:17:08
"Cette phrase est bizarre : l'acte n'est illégal que s'il y a tentative de l'exécuter sans le consentement de la personne"
L'acte est illégal parce qu'il y a une menace, en grossissant le trait imagine le type qui te met un revolver sur la tempe en disant "Excusez moi monsieur, vous m'autoriser à vous fouiller ou j'appuie sur la détente ?" Ah ben oui, dans ce cas pour toi la fouille n'est pas illégale...


ANaigeon, le 22/09/2015 - 14:31:35
La "menace" est d'appliquer le règlement accepté au moment de l'inscription. Ici même on est tous "menacés" de banissement en cas de dérapage.
Comparer un arbitre avec un gangster armé, c'est vraiment hors de propos.



JLuc74, le 22/09/2015 - 17:32:23
"La "menace" est d'appliquer le règlement"
C'est faux en France l'arbitre ne pouvant réaliser cette fouille lui-même ni même exiger que le joueur vide ses poches il doit faire appel à une personne habilitée comme le permet le règlement de la FIDE. Un règlement de tournoi ne peut exiger que l'arbitre puisse effectuer la fouille lui-même.


Zorglub, le 22/09/2015 - 18:01:09
Il ne peut exiger mais il peut demander?


MarcoA, le 22/09/2015 - 18:05:28
un arbitre peut-il demander à un spectateur de consentir à être fouiller ?

Peut-il demander à un malentendant d'enlever son oreillette ?

Vu l'avancée des nouvelles technologies il faut s'attendre à tout .


JLuc74, le 22/09/2015 - 18:06:29
Aucune différence entre
"J'exige que vous vidiez vos poches sinon je vous mets une bulle"
et
"Je demande que vous vidiez vos poches sinon je vous mets une bulle"

Si il y a quelqu'un qui peut exiger quelque chose, c'est le joueur. Il peut exiger ou demander que la personne qui va le fouiller soit une personne qui en a le droit.


Paco, le 22/09/2015 - 18:12:36
Et la bulle est une bulle grosse :-)


Barbusse, le 22/09/2015 - 18:14:13
Si l'arbitre menace d'appliquer le règlement il ne devrait pas y avoir de problème et le joueur obtempèrera puisque, comme chacun sait, la menace est plus forte que l'exécution.


ArbitreQuebecois, le 24/02/2016 - 04:32:48
J'ai suivi le séminaire de la FIDE qui traitait de l'anti-tricherie.

La FIDE a considéré la caméra thermique et l'a rejeté par ce qu'elle peut révéler certaines maladies que le joueur n'a aucune raison de rendre publiques.

Si un jour les joueurs trouvaient un moyen de déjouer les moyens de détection préconisés par la FIDE, cette décision pourrait être révisée.



© 2000-2017 - France Echecs