France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 23 novembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

En direct d'Ostroda par pessoa le 02 août 2015  [Aller à la fin] | Problèmes |
Cette semaine a lieu le rendez-vous annuel des amateurs de composition échiquéenne du monde entier, en anglais WCCC (World Chess Composition Congress). Ca se passe en Pologne, à Ostroda exactement. Ostroda se situe dans une région de lacs et de canaux, d'ailleurs l'hôtel où se déroule l'événement est au bord d'un lac sur lequel on pratique le ski nautique.

Le moment fort de la semaine est le championnat du monde de résolution de problèmes, mardi et mercredi. A domicile, les Polonais seront plus que favoris, ils ont remporté les six derniers titres par nations. Trois hommes se partagent tous les titres individuels depuis 2004 : les Polonais Murdzia et Piorun et le britannique John Nunn (bien connu des joueurs de parties).
Le palmarès du championnat, des origines à nos jours.

L'équipe de France sera composée de Michel Caillaud (faut-il le rappeler, lui-même double champion du monde de solutions), d'Alain Villeneuve (qui n'est pas spécialistes que des finales, donc) et de votre serviteur.

Au cours de la semaine ont lieu également divers concours de composition, la plupart accessibles au « monde extérieur » via internet. Mais seuls les compositeurs présents à Ostroda peuvent prétendre revenir avec une bouteille. Il faut bien qu'il y ait un avantage à faire le déplacement. Vous pourrez trouver les thèmes sur le site officiel.

Lequel site officiel se trouve à cette adresse

A bientôt pour plus de nouvelles et de résultats.


pessoa, le 03/08/2015 - 14:50:06
Le traditionnel "apéritif" du lundi matin est le tournoi Open de solutions. 12 problèmes à résoudre en trois heures (des mat en 2, 3 et 4 coups, études, aidés et inverses : deux de chaque). Ils seront prochainement disponibles sur le site officiel, pour ceux qui veulent chercher "à la maison" comme les grands.

Pour donner une idée, voici le premier, un mat en deux assez anodin :



Il y avait plus piégeur...


Matoù, le 03/08/2015 - 15:12:34
Merci pour ces nouvelles, comme toujours,
sois fort et transmets mes encouragements à tous !


pouetpouet, le 03/08/2015 - 15:16:47
Db2


pouetpouet, le 03/08/2015 - 15:16:47
Db2


Matoù, le 03/08/2015 - 15:39:05
Ah oui ? A mon avis, Db2 pour intéressant qu'il soit, ne méritait pas d'être dit 2 fois ;-)

Et sur Fd3?

Peut-être faut-il pousser un peu plus loin ?


El cave, le 03/08/2015 - 17:50:34
Fais pour le mieux camarade ! (on ne te demande pas de battre les parigots que tu peux saluer de ma part d'ailleurs, nous savons que c'est compliqué pour les lyonnais en ce moment)


pouetpouet, le 03/08/2015 - 19:20:55
Da1 en poussant plus loin.


Matoù, le 03/08/2015 - 19:53:22
@El cave : c'est par équipe, donc son problème ce n'est pas les parigots, c'est exactement tous les autres !
@pouetpouet oui, c'est cela. J'ai utilisé une phrase ambiguë car je ne voulais pas empêcher les autres de chercher.


pessoa, le 04/08/2015 - 18:30:31
La solution du petit mat en deux coups était bien Da1, menaçant Dxb1 mat. Sur la défense Fd3, il y avait le joli mat Dh1# - impossible à jouer si on tente la clé d'essai 1 Db2.

Le vainqueur de l'Open est le Russe Mukoseïev, qui devance le lituanien Satkus et deux Polonais, Gorski et Piorun. Les trois premiers ont été parmi les rares à résoudre le trois-coups suivant (oui, figurez-vous que le mat en deux présenté plus haut n'était pas la pièce la plus difficile de la compétition).

Mat en trois coups




pessoa, le 04/08/2015 - 18:43:58
Ce matin, c'était les trois premières rondes du championnat de solutions. Trois problèmes en deux coups à résoudre en vingt minutes (je vous assure que ça fait TRES court), trois mats en trois coups en une heure, et enfin trois étude en 1h40 (je vous assure que ça peut être TRES long !).

A titre personnel, je suis satisfait d'avoir trouvé deux problèmes dans chacune des premières catégories, mais les études... c'est quand même très compliqué - et ça l'a été pour l'équipe de France au complet, qui se retrouve à la 14ème place après cette première journée. On remontera demain (qui sait ?).

Deux solutionnistes sont en tête avec 100% des points, John Nunn et Kacper Piorun. Logiquement, la Pologne est tête, devant la Grande-Bretagne et l'Azerbaïdjan.

L'attraction de la journée est un gamin de 17 ans venu de Mongolie, Sumiya Bilguun (également maître FIDE pour la partie), qui est actuellement 11ème. Sans doute un nom qui reveindra à l'avenir.


Matoù, le 05/08/2015 - 01:40:40
Bravo, tu as quand même bien collaboré au résultat de l'équipe.
Pour moi, sans connaître les problèmes, 2 deux coups de championnat en 20' c'est pas mal, on peut espérer mieux mais on peut faire pire, et par contre 2 trois coups en 1h, je ne m'en crois pas vraiment capable.

Le score de Nunn ne doit pas aider au moral d'au moins un tiers de l'équipe de France !! 8-))

Soyez braves demain (qui est désormais aujourd'hui).
Merci pour les nouvelles.


pessoa, le 05/08/2015 - 19:13:21
Et voilà, le championnat se termine.

Ce matin, des mats aidés tordus (un deux coups à quatre solutions, un trois coups à trois solutions et un six coups à 2 solutions - soit 32 coups au total !), des "multicoups" (mats en 4, 5 et 6 coups) et des mats inverses (en 2, 3 et 5 coups). J'ai eu du mal.

L'équipe de France relève la tête et termine 9ème. Les vainqueurs sont sans surprise les Polonais, devant les Britanniques et les Serbes.

Le titre individuel reste aux mains de Kacper Piorun, juste devant John Nunn qui n'a manqué de deux problèmes, Jorma Paavilaininen et Piotr Murdzia (tous anciens champions du monde).
Michel, Alain et moi-même terminons respectivement 12ème, 35ème et 60ème. Abdelaziz Onkoud est 38ème et meilleur solutionniste d'Afrique (bon, c'est un peu le seul). Sumiya est 24ème et premier Asiatique (si on compte l'Azerbaïdjan en Europe). Il y avait aussi deux Japonais. En fait, 82 participants sur 85 étaient européens !

Les problèmes sont disponibles sur le site officiel, si vous voulez vous y frotter.


pessoa, le 05/08/2015 - 19:19:13
Ah oui, au passage la solution du mat en trois :

1 Dg8+ !
Clé d'échec ! C'est inhabituel, la plupart des solutionnistes ne l'envisagent même pas - à tort. C'est en général un défaut esthétique, mais voyez quand même la suite :
1... Rf5 (on peut interposer le cavalier en g6 mais bon...)
Et 2 Fh8 !!
Un coup invraisemblable qui mène à une position de blocus (c'est comme ça qu'on appelle un zugzwang dans le jargon des problémistes)
Vous pourrez vérifier que tous les coups noirs entraînent un dommage qui mène soit à un mat à découverte du pion d4, soit à un autre mat. C'est déjà un bon exercice que de recenser les différents mats possibles sur toutes les défenses noires.


gurtu, le 05/08/2015 - 19:57:59
@ pessoa: Question de novice:

La clé peut être un premier coup avec échec?

Je regarde parfois les mats en 2 et il me semblait que c'était "interdit" en composition.


En est-il autrement pour les mats en 3,4 ou 5?


Matoù, le 05/08/2015 - 20:14:50
je crois qu'il avait donné la réponse :
C'est inhabituel, la plupart des solutionnistes ne l'envisagent même pas - à tort. C'est en général un défaut esthétique
Quand on compose, on évite les défauts trop importants. Pour cette raison on évite (souvent) les échecs, les prises et les clés supprimant les cases de fuite.
Mais si l'auteur a une raison particulière de recourir à une telle clé ...
Ici, l'auteur veut probablement atteindre une position très cachée après le 2eme coup et il n'a peut-être pas réussi à faire autrement. A moins qu'il n'ait justement voulu faire une clé improbable pour "durcir" le championnat.


gurtu, le 05/08/2015 - 20:22:41
Oui merci Matou ,j'avais à peu près compris.

Je reformule donc:

Est-ce que sur un mat en 2 un premier coup avec échec est envisageable?


Charpentier, le 05/08/2015 - 20:38:55
Tout est envisageable, mais c'est encore pire pour un mat en 2 coups. Je crois même me souvenir d'une anecdote narrée par erony il y a quelques années, expliquant une réclamation officielle de l'équipe anglaise en raison d'une clé d'échec (!). C'est dire. Ou bien était-ce une capture? Je ne sais plus...


Charpentier, le 05/08/2015 - 20:50:53
Je n'ai pas trouvé les problèmes de l'Open sur le site du WCCC, mais je peux tout de même montrer une étude de l'Open. Les Blancs font nulle.




pessoa, le 05/08/2015 - 21:32:45
Ah oui, ils nous a bien fait souffrir celui-là.

Des mats en deux avec clé d'échec, j'en connais au moins un (que je posterai plus tard histoire de ne pas trop polluer).

L'année dernière c'est l'inverse en deux du championnat du monde qui présentait un clé d'échec. Sensation dans la salle.

Les clés d'échec ne soulèvent aucun objection dans les études ; on préfère que le coup le plus brillant (John Roycroft appelle ça "the sparkling move" le coup pétillant) arrive un peu plus tard dans la solution. Je ne sais pas trop pourquoi.


Charpentier, le 05/08/2015 - 21:43:46
Ravi d'avoir pu satisfaire les penchants masochistes des solutionnistes!

Dans les études (ou multicoups), la longueur autorise une introduction, qui est ordinairement souhaitée avant que ne surgissent les beautés. Un peu comme une jolie clairière au coeur de la forêt. Mais certains auteurs d'études préfèrent entrer directement dans le vif du sujet, sans préliminaires. Une forme de gonzo study en somme.




pessoa, le 05/08/2015 - 21:46:38
Finalement, comme je l'ai sous les yeux, le voici :


Mat en deux coups

Il est plus facile que l'étude de Charpentier, surtout quand on sait que la clé donne échec.

C'est un problème qui, sans être un chef-d'oeuvre, présente deux intérêts :
- bien que la clé soit non conventionnelle, elle mène à un grand nombre de variantes, c'est une sorte de "task"
- elle est l'oeuvre de Vladimir Nabokov, compositeur doué mais qui ne pliait pas aux canons esthétiques de son époque. A ses heures perdues, écrivain et chasseur de papillons.


pessoa, le 06/08/2015 - 22:37:24
Dernière compétition ce soir : le "solving show". Il s'agit de résoudre des problèmes en deux coups (directs, aidés, inverse), en deux minutes. Autant dire qu'il faut avoir de l'intuition.

A ce petit jeu, c'est Mark Erenburg (Israël) qui l'emporte, et largement. Seul représentant français, je ne termine pas dernier. Ni même avant-dernier. Alors, hein.

L'hôtel est pavoisé aux couleurs du problème d'échecs (oui bin je vous laisse imaginer), mais aussi du drapeau de la Jamaïque. Rien à voir avec nous, c'est qu'en même temps a lieu le festival de reggae d'Ostroda. D'ailleurs en ce moment même un groupe joue avec beaucoup de conviction et porte haut la fierté de la Caraïbe. Ils chantent en polonais, c'est assez curieux.


pessoa, le 07/08/2015 - 12:33:36
Hier, nous avons aussi descendu le canal d'Elblag et ses fameux plans inclinés. Les bateaux sont posés sur des ascenseurs eux-même sur rails, et remontés. C'est plus pratique qu'une écluse. C'est la haute technologie prussienne du XIXème siècle, puisque nous sommes dans une région peuplé des fantômes des chevaliers teutoniques.

Reste à venir les résultats des concours de composition.

Encore une chose : le lieu de congrès 2016 est décidé, ce sera à Belgrade.


Orouet, le 07/08/2015 - 14:03:11
pour en avoir fréquenté certains, je crois que ces chevaliers (fussent-ils teutons) sont très hospitaliers ! (Vive la Pologne, les polonais et tout ce qu'ils éclusent ...)

encore bravo à votre équipe !


Matoù, le 07/08/2015 - 20:07:53
Orouet doublement déchaîné !


Charpentier, le 07/08/2015 - 20:54:46
Merci pessoa pour ces informations de première main. Avec le zouk polonais, la féerie fait enfin son entrée au WCCC.


pessoa, le 07/08/2015 - 22:31:18
Techniquement, nous sommes en Mazurie, donc la danse locale est la mazurka. Mais il est bon d'être ouvert au monde.



© 2000-2017 - France Echecs