France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 30 mars 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Montres connectées : l'arme ultime de la triche ? par clarxel le 18 avril 2015  [Aller à la fin] | Arbitrage |
Quand je lis le descriptif de l'Apple watch, tout en me demandant si je vais ou non craquer (pour l'instant, je résiste), ne peux m'empêcher de penser que sur un poignet peu préoccupé de principes moraux élémentaires, une montre connectée, qui permet d'afficher discrètement mails ou sms, d'envoyer ou de recevoir des vibrations légères, etc..., est un magnifique instrument de triche, face auquel les règlements actuels des compétitions me semblent inefficaces.
J'ajoute que je ne vois pas très bien comment s'adapter :
Brouillage, fouilles au corps, toilettes ouvertes à la chinoise, déclarations sur l'honneur ?


Maelbreizh, le 18/04/2015 - 16:31:17
Lors d'un concours de l'enseignement, il y a eu cette année un cas de candidat pris à tricher avec une telle montre, en effet.


clarxel, le 19/04/2015 - 11:42:27
En fait, il y a une parade simple, déjà appliquée par des universités britanniques lors des examens : interdire les montres


Cebva, le 19/04/2015 - 18:39:41
Bonjour,

Je pense que les règlements sont déjà au point.

11.3 b. Pendant une partie, il est interdit à un joueur d’avoir un téléphone mobile et/ou autre moyen électronique de communication dans la salle de jeu. S’il est évident qu’un joueur a apporté un tel appareil
dans la salle de jeu, il perdra la partie.

L’adversaire sera déclaré vainqueur.

Le règlement d’une compétition peut spécifier une sanction différente, moins sévère.

Dans l'attente du vote par la prochaine AG FIDE (en 2016) du nouvel article 11.3.b qui suit, la Commission FIDE des Arbitres demande que le nouvel article 11.3.b soit appliqué des le 1er octobre 2014.

11.3.b Pendant une partie, il est interdit à un joueur d’avoir sur lui, dans la salle de jeu, un téléphone portable, un moyen électronique de communication ou tout appareil capable de suggérer des coups d’échecs. Toutefois, le règlement de la compétition peut permettre que de tels appareils soient laissés dans le sac d'un joueur, à condition qu’ils soient complètement éteints. Il est interdit à un joueur de transporter un sac contenant un appareil de ce type sans la permission de l’arbitre. S’il est prouvé qu’un joueur a un tel appareil sur lui dans la salle de jeu, le joueur perdra la partie. L’adversaire sera déclaré vainqueur. Les règles de la compétition peuvent spécifier une autre sanction, moins sévère. L’arbitre pourra exiger du joueur le droit d’inspecter en privé ses vêtements, sacs ou autres objets. L’arbitre, ou une personne mandatée par lui, inspectera le joueur et devra être du même sexe que le joueur. Si un joueur refuse de se soumettre à ces obligations, l’arbitre prendra des mesures conformément à l’article 12.9.

Depuis plus d'un an dans les tournois lors de la première ronde je fais un rappel sur le téléphone avec un ajout pour les quelques un qui auraient une montre connectée ou bien un podomètre connecté (bien que cet appareil soit limité en communication, cela évite tout soupçon quand on le retire).



ANaigeon, le 19/04/2015 - 18:40:54
@clarxel Euh... et autoriser les gens d'arriver en retard, dans ce cas !
Si j'étais ton avocat je plaiderais le deuxième degré, j'espère ne pas me tromper :-)



clarxel, le 19/04/2015 - 21:51:10
Ce n'est pas du second degré, vous êtes bien naïfs... Avec une Apple watch au poignet, en mode écran classique (qui ressemble à une montre ordinaire), je peux recevoir des vibrations imperceptibles par mon adversaire ; c'est un jeu d'enfant de définir un code pour qu'un complice me transmette les coups à jouer.
Ni vu ni connu, je défie quiconque de se rendre compte de quelque chose.




Zorglub, le 20/04/2015 - 06:54:44
Tout le monde sait à quoi ressemble une apple watch...alors écran classique ou pas, tu prendras ta bulle...si c'est pour planquer ta montre pour pas qu'on la voit alors autant un téléphone ultra plat. Si comme Vallejos le disait, on surveillait les chiottes ou le coin fumeur, on éradiquerait 80% des triches.


clarxel, le 20/04/2015 - 09:31:40
Tout le monde n'est pas aussi geek que toi, Zorglub, si tu penses que tous les arbitres connaitront toutes les montres connectées, sachant que de nouveaux modèles vont sortir toutes les semaines...
Je fais le pari que dans quelques années, les montres non connectées que les téléphones non "smart" aujourd'hui


AngeloPardi, le 20/04/2015 - 10:08:08
Si je voulais tricher, de toute façon, je ne m'embêterai pas avec une montre connectée. Pour envoyer des coups en morse, il n'est pas nécessaire d'utiliser une technologie de pointe.


Zorglub, le 20/04/2015 - 12:14:47
Des arbitres ça se forme et les montres connectées existent depuis des années. En général, le joueur d'échecs est geek lorsqu'on lui parle de multi processeurs, Ils te parlent de leurs komodo ou stockfish et comparent la vitesse en nœuds par seconde ou te parlent de la profondeur de calcul. Moi si je vois une montre louche, je vais voir l'arbitre illico. Comme je l'ai dit, un mec qui va aux chiottes tout le temps ou au coin fumeur doit être surveillé. Vallejos devrait être écouté.


Defendator, le 20/04/2015 - 13:21:17
globalement je trouve les arbitres un peu trop laxistes.
Dans les gros tournois, où il y a donc beaucoup d'arbitres, certains devraient surveiller les joueurs en dehors de l'air de jeu (zone fumeur, buvette, toilettes, etc...).
C'est rarement fait. Je sais que c'est fatiguant de rester 4 ou 5 heures debout, mais ils sont payés pour ça et en plus ils peuvent se relayer.
Je rejoins Zorglub; les arbitres sont formés sur les règles propres aux jeux d’échecs, mais il n'y a pas grand choses sur la prévention de la tricherie. Beaucoup d'arbitres disparaissent quand on leur fait part de suspicions de triches ou d'autres désagréments.


GBel, le 20/04/2015 - 21:16:34
C'est extrêmement difficile pour un arbitre 1) de déceler une éventuelle triche 2) de le prouver 3) de le dire...


clarxel, le 20/04/2015 - 22:23:35
@AngeloPardi
Pour envoyer des coups en morse, il n'est pas nécessaire d'utiliser une technologie de pointe.
Je serais curieux de savoir comment...


Ptibus, le 22/04/2015 - 23:30:41
@Defendator,
"....mais ils sont payés pour ça".
Dans la quasi totalité des tournois, les arbitres ne sont pas payés mais indemnisés.

C'est pécuniairement ....très différent ;-)


kaktus, le 23/04/2015 - 12:17:24
Apparemment, pour les portables, il va falloir fouiller les slips :

http://www.20minutes.fr/insolite/1579387-20150404-video-boxeur-fait-tomber-telephone-short-plein-combat


thierrycatalan, le 23/04/2015 - 20:19:29
La chaussure de sécurité , l'arme ultime de la triche à la pétanque !

Quand je lis la description technique et visuelle des chaussures de sécurité GEMO, capables de résister à des pressions de 2OO kgs sur les orteils , grace à leur coque en acier massif...
et avec un look de chaussures italiennes en peau crocodile...
je me dis qu'il s'agit de l'arme ultime de la triche à la pétanque, après avoir placé ces chaussures dans un electro-aimant la veille d'un tournoi de pétanque ....

il suffit de s'approcher du cochonnet en bois, pour évaluer la distance entre deux boules de pétanques , et discrètement , ni vu ni connu, grace à la position des pieds, d'éloigner ou approcher une boule sans la toucher grace au champ magnétique de la chaussure...

Pas sùr que les arbitres de pétanque soient capables de démontrer les équations de Maxwell, ni de reconnaitre une chaussure Mantellassi ou Gemo ....

Faut-il obliger les joueurs de pétanque à jouer pieds nus ?
(on est souvent en plein air ... contrairement à un tournoi d'échecs)







clarxel, le 23/04/2015 - 21:49:25
;-)
La pétanque, c'est comme la partie de cartes dans Marius, si on ne peut pas tricher, ce n'est pas la peine de jouer...




Superpoil, le 28/04/2015 - 00:33:31
Ha donc y'a vraiment des gens qui veulent s'acheter l'Apple watch?

Le marketing fait bien son effet :)


Ducouloir, le 28/04/2015 - 05:47:04
Les possesseurs de lunettes Google, ça fait quelques gogos déjà.


clarxel, le 28/04/2015 - 08:23:31
Il y avait aussi beaucoup de moqueurs lors du lancement de l'iPhone.
720 000 000 d'unités vendues plus tard...
Donc je serais très prudent sur le flop annoncé de l'Apple watch.
D'autant plus que les concepteurs d'applications ont pensé à nous : il y a déjà une app conçue pour l'Apple watch dédiée aux échecs : chess watch !
Mais vu la taille de l'écran, même un chess addict, gogo et geek comme moi va avoir beaucoup de réserves...;-)



Troymcclure, le 28/04/2015 - 11:42:13
Autant l'iphone m'a toujours paru une evidence, autant je ne suis pas emballé par l'apple watch qui me parait plus etre un centre de notification rattache a l'iphone et qui ne fait rien que l'iphone ne fasse pas deja.

Et puis les purs amateur de montres qui font aussi partie de la cible seront peut-etre moyennement intéressé par un produit qui doit etre recharge tous les jours et qui sera obsolète au bout de 3 ou 4 ans


Superpoil, le 28/04/2015 - 17:40:55
L'iPhone ne mérite pas d'être vendu à 700€. Tu paies 300€ de plus uniquement pour le marketing. Mais bon, sur Android, c'est aussi le cas pour le galaxy s6.
Y'a des téléphones à 400€ qui sont mieux.

Pour les montres, ça tient deux jours maxi et en plus ça te consomme 25% de ta batterie de ton smartphone (ils sont connectés non stop). A éviter sans même parler du prix extravagant ...

Tu vas la lâcher au bout d'un mois :)


dan31, le 28/04/2015 - 18:14:11
oui mais pour tricher c'est bien ou pas ?


Superpoil, le 28/04/2015 - 20:03:14
Au final, il faudra aussi interdire les montres dans les tournois ou au bac :)


Matoù, le 29/04/2015 - 09:05:04
débat stérile.
En effet, l'article de règlement (rappelé par Cebva) était nécessaire et est suffisant sur un plan législatif.

Après, pour la mise en application de façon concrète, c'est une autre affaire.
Faire des règlements ne pourra pas empêcher la triche mais les règlements ne servent pas à ça : ils servent à l'interdire et à la condamner.

A quoi servirait de former un arbitre à reconnaître la future montre connectée au poignet de Clarxel dont il dit lui-même avec gourmandise qu'elle peut lui communiquer des micro vibrations indétectables ... action qui fonctionnerait aussi bien si il se la collait sur le torse ou le mollet ?

C'est comme il y a 30 ans quand on voyait son adversaire étranger parler avec un compatriote à lui pendant qu'on jouait. On n'avait qu'à espérer qu'ils ne parlaient pas d'échecs. Certains en parlaient, d'autres pas, certains trichaient, d'autres pas. Ce problème ne peut pas être réglé par des lois, en tout cas espérons le !!

Reprenons l'exemple de Clarxel : il dit que ce système permet à un comparse d'étudier sa partie et de lui communiquer le bon coup (au moment critique, car je suppose qu'il n'est pas nécessaire de lui souffler tous les coups). Mais pour arriver au même résultat, il suffit de lui faire signe et de lui souffler le coup de vive voix. C'est même plus simple. Le contexte a changé, pas le fond.


clarxel, le 29/04/2015 - 19:41:43
J'ai du mal me faire comprendre...
Ce n'est en aucune façon de la "gourmandise", mais plutôt de l'appréhension devant l'avancée de la technologie, désormais aisément accessible, pouvant être mise au service de la triche, sans perruque ou équipement d'agent de la NSA.

Il y a deux ans, Weib67 expliquait comment confectionner un outil simple et efficace de triche, au sujet de "l'affaire" Borislav Ivanov

voilà le lien


Prenez un petit dispositif électronique du genre Raspberry Pi, pouvant sans problème se loger dans une semelle de chaussure. Ajoutez-y une interface d’acquisition (un simple bouton poussoir actionné par l'orteil fera l'affaire. On peut de plus imaginer une communication à base de morse ou de binaire codé). Ajoutez à cela une interface de sortie, comme un micro vibreur (comme sur téléphone) ou une simple électrode, basé sur le même langage de celui servant à l'aquisition.
Concernant la partie logicielle, sachant que le Raspberry tourne sur Android (Processeur de 700Mhz et 512Mo de RAM), choisissez le module de votre choix, parmi Shredder, Stockfish, Critter...

La partie intéressante consiste maintenant à faire le lien entre les interfaces entrée/sortie et les infos du module, autrement dit une tâche à la portée de tout bon développeur, ces plateformes étant très maléables. Il me semble de plus que l'informatique est justement le domaine d'étude du monsieur... Enfin, faites passer les signaux via USB ou mini jack aux interfaces, et le tour est joué.

Pour 30$ et quelques lignes de code, on a le parfait outil de triche.


Une montre connectée coûte certes un peu plus cher, mais elle ne nécessite aucune compétence de développeur. Et sur un poignet, elle peut aisément ne pas attirer l'attention.
Sur un mollet encore moins, c'est certain.

J'ai bien lu ce qu'écrit Cebva, mais je remarque que je joue quelques tournois par an, en particulier les deux derniers championnats de France, et je n'ai jamais entendu un arbitre mettre les joueurs en garde au sujet des montres connectées.




gurtu, le 29/04/2015 - 19:54:03
"mais je remarque que je joue quelques tournois par an, en particulier les deux derniers championnats de France, et je n'ai jamais entendu un arbitre mettre les joueurs en garde au sujet des montres connectées."

Les arbitres ne pouvaient pas mettre en garde au sujet d'un produit qui n'existait pas...






clarxel, le 29/04/2015 - 20:05:00
Comme l'écrit Maître Zorglub plus haut, "les montres connectées existent depuis des années".

Cela dit, la menace va s'intensifier avec l'Apple watch, il serait donc temps qu'ils s'adaptent...


Matoù, le 29/04/2015 - 21:40:32
J'ai également dû mal me faire comprendre.
La loi n'est pas là pour empêcher les choses de se produire mais pour dire qu'elles sont interdites et pour énoncer les peines associées. Il me semble donc inutile de rajouter de nouveaux règlements.

Ensuite, pour ce qui est de l'application des lois (c'est la différence entre justice et police) pourquoi à l'occasion du championnat de France, puisqu'on en parle, ne pas faire figurer l'article cité plus haut sur le bulletin d'inscription qui est à remplir par les joueurs ? Nul ne pourra plus l'ignorer et chacun sera libre d'aller demander des explications détaillées à l'arbitre en fonction de son équipement.

Enfin, pourquoi faire une fixation sur une montre, fût-elle connectée, qui permettrait à un comparse de transmettre un coup alors qu'il lui suffit de le transmettre de vive voix, les promenades dans la salle demeurant légales. C'est quand même tellement plus simple !


clarxel, le 30/04/2015 - 07:41:55
Il est certainement facile d'aller demander un conseil à un "complice" fort joueur sur le temps de jeu de son adversaire, ça me semble beaucoup plus difficile de le faire quand c'est à son tour de jouer ; si mon adversaire se lève plusieurs fois sur son temps de jeu et va parler à la même personne pour se rasseoir ensuite, je pense que je m'en rendrai compte (peut être plus difficilement s'il a plusieurs complices, mais là ça devient compliqué);
idem pour une communIcation par signes, je pense qu'il faut beaucoup d'entraînement pour le faire discrètement et efficacement.
L'utilisation d'objets connectés me semble un moyen beaucoup moins visible...


Barbusse, le 30/04/2015 - 10:45:52
@ matoù: les échanges verbaux de 2 joueurs sur la nature d'une position me semblent plus aléatoires quant à la justesse de l'appréciation d'une position que la froide objectivité d'un module.
Bref si un kibbitz quelconque me soufflait, sans que je lui demande son avis "Ouah! Tu as vu Fxh7!", je ne vois pas en quoi ça m'avancerait puisque
- oui je connais le thème
- n'importe qui peut dire n'importe quoi, complètement déconnecté de la nature de la position.
La montre connectée est beaucoup plus dangereuse puisque les coups qu'elle transmet sont a priori les plus forts objectivement.
Je ne cautionne pas pour autant les discussions pendant les parties mais il me semble qu'elles répondent davantage à un besoin psychologique de faire tomber la pression, que d'obtenir de véritables informations sur la conduite de la partie.


Reyes, le 30/04/2015 - 10:52:46
Un peu comme Barbusse, j'ai toujours trouvé très dangereux ces «conseils» donnés «en passant» par un joueur qui, souvent joue aussi une partie, et qui lance une idée, un coup, un plan, sur une position qu'il n'a regardée qu'une minute ou deux. On sait déjà qu'«Il vaut mieux sacrifier les pièces de l'adversaire», mais de là à sacrifier les pièces de ses amis, il y a un pas qu'il vaut mieux ne pas franchir.


Matoù, le 30/04/2015 - 23:32:04
Je répondais à l'intervention de Clarxel qui disait que ce moyen permettait à un ami de lui transmettre les coups (de l'ordi).
J'ai alors fait remarquer qu'il n'est nullement utile de souffler tous les coups mais qu'un ou deux aux moments propices étaient suffisants.
Et donc que sans montre, ça marchait aussi (voire mieux) puisqu'on pouvait non seulement souffler un coup mais surtout l'idée, une suite ou un plan.

Si maintenant vous faites transmettre par la montre, de façon automatisée, le meilleur coup à chaque fois on est dans un autre contexte. Qui de toutes façons ne sera pas évité par un rajout de règlements (c'était le fond de mon propos).


Ducouloir, le 02/05/2015 - 01:52:45
"Il y avait aussi beaucoup de moqueurs lors du lancement de l'iPhone. 720 000 000 d'unités vendues plus tard..."

Et ? C'est bien parce que ça se vend, c'est ça ?

Sur la montre et son inutilité : http://obsession.nouvelobs.com/high-tech/20150429.OBS8178/24h-avec-une-apple-watch-le-roman-photo.html

Acheter une montre qui fait tout moins bien qu'un téléphone dont tout acheteur est déjà pourvu... Sans parler des ordis, des tablettes... Steve Jobs aura magnifiquement contribué à l'exaltation la plus forcenée de l'individualisme. Une sorte de bienfaiteur de l'humanité sans aucun doute, à la Le Corbusier.

Bref, cette montre, aussi utile que de tricher aux échecs.


Ducouloir, le 02/05/2015 - 01:58:56
"Quand je lis le descriptif de l'Apple watch, tout en me demandant si je vais ou non craquer (pour l'instant, je résiste), ne peux m'empêcher de penser que sur un poignet peu préoccupé de principes moraux élémentaires"

Par contre, la présentation du fil était cohérente. Pour acheter une telle monstruosité, il ne faut plus avoir grand-chose, en matière de principes moraux élémentaires. L'inquiétude est donc légitime.


clarxel, le 02/05/2015 - 08:48:45
@Ducouloir
Non ; le chiffre des ventes n'est pas un indicateur suffisant pour évaluer la qualité d'un produit ( Pas plus que le chiffre des entrées pour évaluer la qualité d'un film, d'ailleurs).
Avant l'iPhone , j'avais un Palm T3 que je regrette encore..

Non, l'argument avait pour but de modérer ceux qui prévoient que l'Apple watch va être un flop, la puissance du marketing d'Apple est juste monstrueuse
même si j'ai des réserves sur l'utilité et le rapport qualité/prix de l'objet



gurtu, le 02/05/2015 - 09:05:56
Comme diraient les Guignols: "Apple,nous c'est la pomme,vous c'est les poires!"


dan31, le 03/05/2015 - 15:34:16
@MAtou : à propos du fil sur Feller (qui est clos) . Merci de ne pas déformer mes propos. Je ne réclame aucunement une aggravation de la peine pour Feller (que ce soit sous le prétexte qu'il n'avoue pas ou n'importe quel autre prétexte) : il a purgé sa peine, il peut rejouer, je n'ai rien contre. Je crois que tu m'as lu trop vite : sur ce point nous sommes d'accord.

Tu me réponds sur l'aspect du droit mais mon propos portait uniquement sur l'aspect moral. Quand on a triché dans un sport, je pense qu'on doit à ses adversaires (voire à d'autres personnes quand on joue en équipe de France) un minimum d'explications. Si tu penses que Feller n'a rien à expliquer sous prétexte qu'il a purgé sa peine, je ne peux que rester en désaccord avec toi. Si je faisais partie des adversaires grugés par un compétiteur indélicat pris la main dans le sac et que le type n'ait même pas un mot d'excuse je l'aurais un peu mauvaise.


Superpoil, le 04/05/2015 - 14:04:48
https://www.youtube.com/watch?v=mkODFbp2hjc


Pleymo, le 06/05/2015 - 21:21:14
Bientôt va falloir faire du droit pour jouer aux échecs en compétition.


AmsterHerald, le 08/05/2015 - 08:43:02
@Pleymo
Non, à mon avis, il n'y a pas de problème de droit.
C'est un problème de dopage.

Dans la vie courante, le portable est un outil très intéressant pour pratiquer/ étudier les échecs dans les transports en commun ou pour communiquer.
Par contre, en compétition officielle, un joueur d'échecs n'a pas le droit de doper ses compétences échiquéennes en utilisant un portable ou un objet connecté.

Surtout que des personnes se décarcassent pour trouver une salle de jeu, mettre en place les jeux et les pendules et/ou font l'effort de se déplacer pour jouer.

Donc, à mon avis, en compétition officielle, il appartient à chaque joueur d'échecs d'éviter de se placer dans une situation ambigue vis à vis du portable.
Il faut éviter de s'isoler avec un portable.
Si je vais aux toilettes, c'est sans mon portable.
Si je vais fumer une cigarette à l'extérieur du batiment, c'est sans mon portable.
Et bien sûr, une montre connectée en marche n'a pas sa place dans une zone de jeu.

Si pendant une compétition officielle, ton portable sonne, l'arbitre va certainement t'indiquer que tu viens de perdre ta partie.
En effet, Le réglement précise qu'il s'agit d'un cas de fraude potentielle.
L'arbitre n'a pas besoin de vérifier la marque de ton portable, ni de déterminer si c'est vraiment un joueur d'échecs qui t'appellait.

Si pendant une compétition officielle, tu portes une montre connectée à ton mollet et qu'elle se met à sonner, l'arbitre va certainement penser à une fraude avérée et avertir la fédération ...



Pleymo, le 09/05/2015 - 13:21:47
@AmsterHerald
Je faisais juste allusion au nombre croissant de règles de plus en plus complexes concernant le jeu en compétition.


Chemtov, le 13/06/2015 - 20:11:17
http://en.chessbase.com/post/tkachiev-how-i-became-a-cheater-in-chess

Excellent ! Cela date d'il y a un mois, mais je découvre seulement maintenant. Comme c'est simple, même en blitz...


Si-Giang Dang, le 10/07/2015 - 10:46:46
Bonjour,
je suis un peu largué face à ces considérations, vu que ma dernière saison c'était 2003-2004 :)
Je suis un peu curieux: en compétition (interclubs ou open) il n'y a plus aucun joueur muni d'un téléphone portable (même éteint) ?
On est quand même dans un mode de vie où c'est devenu presque incontournable (genre le jeune qui demande à ses parents de le chercher après sa partie, le joueur/la joueuse qui prévient son conjoint qu'il/elle a terminé et qu'il sera à la maison dans 30 minutes, etc.). Le milieu des échecs a donc réussi à faire que ses membres vivent de nouveau comme il y a 25 ans, le temps des matchs ?


bernarddelobel, le 10/07/2015 - 12:27:48
À la vitesse où évolue la technologie, interdire montre et portable ne suffira plus. C'est un scanner qu'il faudra passer pour détecter si les tricheurs n'auraient pas une puce directement relié dans cerveau !

Quand aux arbitres, ils ne pourront jamais faire face à l'ampleur que prennent les tricheurs. Regardez, dans notre pays, il y a de plus en plus de gendarmes sur les routes et ca n'empêche pas qu'il y a de plus en plus de voleurs :)



kaktus, le 10/07/2015 - 15:22:43
Si vivre comme il y a 25 ans, c'est être assis devant une personne sans être scotché à son cerveau électronique à taper des sms ou hurler une conversation vide d'intérêt , ce n'est pas non plus devenir amish


lefouduroi, le 10/07/2015 - 22:21:28
Bonne nouvelle: les montres Apple se vendent moins bien que prévu.
voir Libération


Si-Giang Dang, le 15/07/2015 - 15:15:49
Rebonjour,
sinon concernant ma question : les opens d'échecs interdisent effectivement les téléphones dans la salle de jeu?


Slucaino, le 15/07/2015 - 17:03:20
Il y a toujours des téléphones dans les salles de jeu. La demande que j'ai entendue plus d'une fois est qu'ils ne soient pas visibles.


Chemtov, le 15/07/2015 - 17:36:11
En théorie, les téléphones doivent être enfermés dans un sac ou consignés auprès des arbitres. Bien entendu, la majorité des joueurs les gardent sur eux ( ce qui est interdit ).


Ducouloir, le 17/07/2015 - 00:59:11
@lefouduroi : excellente nouvelle !


clarxel, le 24/02/2016 - 11:04:14
Le dernier post d'ArbitreQuebecois m'a amené à jeter un coup d'oeil aux règles anti-triche de la FIDE, et j'ai découvert, avec retard, que la FIDE a pris le taureau par les cornes. A la dernière coupe du monde (Bakou 2015),les joueurs n'étaient pas autorisés à venir avec des montres ou des stylos. Les stylos étaient fournis pas l'organisateur.
Nakamura a ainsi posté sur Twitter "It's a sad day for chess when cheating has reached the point of no watches and pens being allowed"


Chemtov, le 24/02/2016 - 11:30:08
Le modèle du stylo fourni a été secrètement gardé et dévoilé seulement quelques minutes avant la partie pour éviter les contrefaçons. Cependant, pour éviter aussi qu'un stylo/stockfish, imitant le stylo officiel, ne soit produit pendant le tournoi, l'organisation a du refaire des stylos, cette fois-ci transparents.


Zorglub, le 24/02/2016 - 12:01:51
Un complice donnant le coup au joueur visuellement, c'est probablement la triche la plus courante avec celle du smartphone... Dans les championnats jeunes, j'ai vu des entraîneurs d'une délégation faire des hochements de tête ou des signes aux enfants. Sans appareil électronique sur le joueur, comment le coincer? Et surtout un joueur fort n'a pas besoin de stockfish pour aider un autre joueur à gagner les 20 000 dollars de prix des moins de 1600 au world open (exemple pris au hasard)... Il faut arrêter les délires électroniques de mini caméra, peu de tricheurs prendraient un tel risque. Je pense que pour les tournois richement dotés ou du top niveau, il faille interdire aux joueurs d'avoir un visuel (une estrade éclairée ou les joueurs ne pourraient rien distinguer dans le public par exemple).



© 2000-2017 - France Echecs