France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 23 novembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Biblio : par ANaigeon le 06 avril 2015  [Aller à la fin] | Etudes |
Bonsoir,

J'ai le bouquin de Neiman sur la tactique, mais je trouve que certaines combinaisons sont vraiment difficiles.
Il signale le bouquin "L'art de faire mat" qui contiendrait des choses plus basiques, à savoir des tableaux de mat standard, c'est à dire de quoi motiver la recherche d'une combinaison pouvant y aboutir.

Il semble que ce livre soit épuisé (d'après la FNAC). Je le trouve quand même d'occasion, mais pas dans la même édition.
La plus récente, indisponible http://www.payot-rivages.net/livre_L-Art-de-faire-mat--Georges-Renaud_ean13_9782228890977.html
et la plus ancienne, trouvable d'occasion http://www.priceminister.com/mfp/88590/l-art-de-faire-mat-georges-renaud-victor-kahn#pid=147266216

La remise au goût du jour de la couverture n'est pas importante, par contre le nombre de pages est un peu différent, et pour ceux qui connaissent ce bouquin, pouvez-vous dire s'il y a eu des mises à jours significatives entre les deux éditions ?

Ceci dit, vu le prix modique, je ne risque pas grand-chose (sauf à tomber dans le panneau de certains petits malins, comme cette proposition d'occasion à 150 euros sur amazon, ça confine à l'escroquerie !!).

PS : je ne sais si les liens ci-dessus vont être cliquables - je ne sais pas comment faire ici pour y arriver, désolé.



Dcax, le 07/04/2015 - 00:29:21
faut se mettre à l'anglais aujourd'hui pour le trouver: art of checkmate, pareil pour l'art du combat, mon système etc...

Les éditions payot c'était pas top, mais c'est plus là..


Chemtov, le 07/04/2015 - 00:35:36
Je ne pense pas qu'on ait pu faire des mises à jour d'un tel classique.
En revanche, je crois que la préface de Pierre Biscaye a disparu de l'édition Payot.

Pour les livres d'Emmanuel Neiman, il faut demander à DocteurPipo ce qu'il en pense .


Rachmani, le 07/04/2015 - 07:17:24
Slt.

Un des derniers posts parlant de bouquins tactiques : http://www.france-echecs.com/article.php?art=20090714185459503

en cherchant un peu, tu pourras en trouver plein d'autres.
Les Neiman peuvent être une forme trop concentrée selon ton niveau.
A toi de voir si tu préfères décomposer en travaillant des problèmes plus simples.

De nombreux bouquins en langues dites étrangères proposent essentiellement une liste des coup.
les auteurs ne manquent pas :
weteschnik, vamos, blokh, meszaros, shmirin, henkin, Reinfeld, ivaschenko....
sylvain landry en français




ANaigeon, le 08/04/2015 - 00:00:36
Merci à tous !

En fait je parlais de "L'oeil tactique de Neiman" ; j'ai aussi "Les coups invisibles", mais l'ayant simplement parcouru sans encore le travailler, je ne sais s'il est plus ou moins difficile que le premier.

Ce n'est pas avec l'anglais que j'ai un problème, par contre les initiales de pièces différentes c'est pas top. Pourquoi tout le monde n'adopte-t-il pas la méthode intelligente et universelle de l'informateur (figurines) ? Coût d'édition, je présume.

Je me suis fait une petite synthèse des conseils donnés ici et dans l'ancien fil donné en référence par Rachmani. Je vous le reprduis ci-dessous, puisqu(après tout cela pourrait servir à d'autres.
Alors voici :

Afek-Neiman : Les coups invisibles aux échecs
Du Mont : Les bases de la combinaison aux échecs
Emms : 1001 exercices d'échecs (entrainement tactique du débutant au grand maître)
Neiman : L'oeil tactique, entrainement à la combinaison
Neishtadt, 2 titres :
- Leçons de tactique
- Test your tactical ability
Renaud-Kan : l'art de faire mat
Spielmann : l'art du sacrifice aux échecshttp://www.france-echecs.com/article.php?art=20090714185459503
Weteschnik : Understanding chess tactics

Un peu plus marginal par rapport au sujet de la tactique pure :
Johnson : Positional attacks
Suba : Positional chess sacrifices
Vukovich : The art of attack in chess

Autres titres (auteurs non précisés) :
Russian chess tactic school

Autres auteurs (titres non précisés ou trop approximatifs) :
Blokh
Ivaschenko
Landry
Meszaros
Pachman
Reinfeld
Shmirin
Vamos

CD : Encyclopedy of combinations



ANaigeon, le 08/04/2015 - 00:02:51
Désolé pour les 2 ou 3 petits bugs dans ma liste, qui reste compréhensible




furosemide, le 08/04/2015 - 14:25:51
Pour ma part , j'ai appris beaucoup avec le Weteschnik ( à mon humble niveau 1600/1800)


Rachmani, le 10/04/2015 - 00:01:43
ANaigeon, ce qui suit est uniquement une expérience de deux ans intense en entraînement tactique (mon expérience).
Cela peut eclairer un peu ton choix sur les bouquins.
Ce n'est que mon avis, problablement avec des ajustements à faire. Jusqu'à 6 coups, ca peut permettre de prendre beaucoup de plaisir sur les positions combinatoires.

Si ca peut clarifier un peu sur le parcours en tactique, je suis passé comme tout le monde par les mats en 1 et 2 coups.
Après j'ai découvert killer move (et 1000 opening trap, deadly threat, ...) sur chessbase. Au début je comprenais rien.
Je cherchais à progresser tout azimut. En fait, j'avais pris un module du cavalier de darko anic et en plus, j'ai bossé sur les logiciels chessbase.
J'ai commencé ca il y a deux ans et j'ai tenu pendant 6 mois. Après, j'avais besoin de voir autre chose.
Avec l'envie, je me suis aperçu que je restais jusqu'à 1h focalisée sur les exos. Parfois matin et soir en allant et revenant du boulot.

Il s'est dégagé une première impression sur les positions plus compliqués (3 à 6 coups) :
- pour les combinaison avec menace de mat, la variante de la combinaison mène au mat si l'adversaire ne réagit pas bien. (parfois il n'y aucune autre issue).
C'est parfois très difficile de voir le meilleur que peut répliquer l'adversaire. Ensuite, ca peut être aussi très compliqué de détecter la suite qui tue (sinon y aurait pas de combinaison).
- il y a d'autre combinaisons ou un échec intermédiaire tue. Ou encore, il y a une pièce qui se fait enterrer (fou/cavalier, tour ou dame).

Donc, comme dit plus haut, là je travaillais nettement au dessus de mon niveau. Je ne détectais pas plus de 10% des solutions. Néanmoins, j'ai commencé à sentir le premier coup.

un joueur célèbre a dit : "long variation, wrong variation". Hormis quelques combinaisons bien poussées, parfois assorties d'un sacrifice, pour l'essentiel, jusqu'à 6 coups, les premiers coups restent les plus importants.

Ce qui s'est passé, c'est qu'au bout d'un an, j'en suis arrivé à détecter 80% des schémas.
1 an plus tard, je vois que j'ai gagné aussi dans le calcul dans les variantes, et je vois mieux après le 3e coup, même dans les variantes.
Je vois que progresser est encore possible et qu'il y a beaucoup de choses très intéressantes à découvrir.
Il y a plus de 2000 positions dans les exos que j'ai. Donc, pas de par coeur.
Il y a des exos sur les finales, très utiles pour détecter les échecs intermédiaires, les sacrifices avec transition en finale/promotion de pion gagnante...
C'est pas le nombre de coup qui fait la difficulté de l'exo. Il y a des exos ou chaque coup est terrible.

mon coach m'a parlé de deux horizons de travail :
- une position à la fois posée sur l'échiquier, chercher. Même pendant les déplacements, avec uniquement la mémoire pour travailler.
- essayer d'enchainer les positions, pour voir un maximum de schéma.

Pour chaque position incomprise
1) voir l'effet de chaque coup. Visuellement, l'impact sur la partie. Pourquoi il n'y a pas d'autre coup.
2) au moment ou il y une variante, comprendre quel est le pire scénario évité par l'adversaire.
3) reprendre à zéro, tout voir sans bouger les pièces.

On peut progresser sur
- la recherche du premier coup. Là l'entraînement sur les mats en un et deux coups payent. Ceux que l'on détecte vite, on voit tout de suite l'enchaînement sur les positions plus complexes.
- sur la recherche de la meilleure réplique,
- sur les mats qui arrivent après trois coups (et là la difficulté peut grimper en flèche).

Aujourd'hui encore, je reviens sur des série de mat en deux coups.
Dès que je suis pris au dépourvu, ou que j'ai défailli à trouver, je ralentis. Je repars de la position d'origine et je visualise mentalement.

J'ai basculé sur chesstempo et chess.com
Il y a plein de manières de s'éclater sur la tactique.
Sur chess.com il y a pas forcément du mat. Les positions sont issues de parties. Du coup, c'est très utile pour s'entraîner à survivre en partie réelle.

Et puis, il y a beaucoup d'appli d'exos sur smartphone avec un niveau hallucinant.

Changer de bouquins, de logiciel, ou d'appli a un gros avantage : changer d'approche. En restant trop sur un auteur, (genre sur plus de 100 positions), ca rentre plus ou c'est trop spécifique.

Quand on découvre une nouveauté ou que ca résiste, c'est qu'on apprend. On comprend peut-être pas tout tout de suite, mais notre approche prend un petit pas de maturité.


Rachmani, le 10/04/2015 - 00:13:55
En exemple, une position de killer move niveau avancé (il y a niveau intermediate, advanced, master).

Les noirs jouent.





ANaigeon, le 10/04/2015 - 15:25:50
Ca chauffe en h7, donc il faut forcer.
Je ne vois rien qui amènerait le roi blanc en g1 pour une idée d'échec par la dame en d4 attaquant aussi la tour a7.
Donc c'est autre chose, et j'essaie 1... Tf1+
Si 2 Dxf1 exf1 3 Fxf1 les noirs restent avec D contre T
Donc 2 Fxf1, et là j'essaie 2... De4+ !! et je vois que
3 Dxe4 exf1# héhé
ou
3 Fg2 ou 3 Rg1 alors 3... Dxb1 etc

J'espère que ce n'est pas trop faux (fait de tête sur le diagramme)
Deux choses rendent ça moyennement difficile, je trouve :
- on sait qu'il y a une combinaison ;
- la menace en h7 pousse à essayer les seuls coups forçants, donc des échecs (aucun coup intéressant ne semble défendre h7).



ANaigeon, le 10/04/2015 - 15:52:26
Quelle contribution, Rachmani !

C'est quand même décisif de savoir qu'il y a une combinaison. Remarque jugée banale par beaucoup... eh bien moi je ne trouve pas.

Voyons, quand plusieurs pièces visent le roque (ou vers le roi), c'est facile de tester mentalement un sacrifice. Il arrive assez souvent qu'une acceptation immédiate mène au drame, mais voilà, ce n'est pas tout, car souvent un autre coup de défense semble tout arrêter, ou alors obliger à une variante vraiment longue.

Je ne vais pas publier des exemples, tout le monde les trouve dans les livres, mais je me souviens d'avoir vu un cas : première variante assez évidente, donc évitable par la défense, mais l'autre variante est une looongue chasse au roi dans laquelle le débutant se perd (cases de fuite, interceptions, au bout de quelques coups je ne sait plus où sont les pièces :-o).
Et encore, ça ce sont des fins tragiques, mais il arrive qu'une variante se termine par "avec finale gagnante"... pf, pas facile ça.

Alors voilà, sur diagramme tu cherches longtemps si tu es motivé, parce que tu *sais* que ça vaut la peine.
En blitz, tu y vas à l'instinct, car tu sais qu'à chaque coup menaçant tu vas bouffer 10 ou 15 secondes à l'adversaire ; dans ce cas, plus la variante est longue, et mieux c'est ;-)
Mais dans une partie réelle, que se passe-t-il : je vois une belle idée, et puis je vois que l'autre n'est pas obligé d'accepter le sacrifice, et alors commence un dédale de possibilités. Et le temps pasee... et donc je me dis que j'ai fantasmé, et qu'il n'y a rien. Là on voit que les humains aussi, pas seulement les logiciels, peuvent être victimes d'un effet horizon :-)

C'est ça l'effet décisif de savoir qu'il y a une combinaison, cela te garantit la récompense au bout du chemin.

Il y aussi des coups de défense "pervers" (MDR), en ce sens qu'ils ne semblent pas répondre immédiatement, mais plutôt ils diminunent ou invalident l'effet que tu voyais à ton deuxième ou troisième coup...
Je me demande s'il n'y aurait pas un effet pédagogique, aussi, à montrer des combinaisons foireuses pour cette sorte de raison, cela éveillerait en plus des idées défensives...

Au fait, petite question, j'ai vu sur un site (qui vend un cours) l'idée qu'il faut avoir une vision claire de l'échiquier à l'aveugle, que c'est un préalable indispensable. J'avoue que ce n'est pas mon cas. Que penser de ce conseil ?



ANaigeon, le 10/04/2015 - 15:56:02
Aië j'ai remplacé le "on" par "je" dans "on ne sait plus", sans corriger le "sai*t*".



Rachmani, le 10/04/2015 - 18:51:10
Tout cet entraînement, ca sert à sentir l'attaque arriver et déjouer les pièges mortels en amont.

Et quand un adversaire défaillit, ca peut être fatal.
En Blitz 5 minutes, ca sert tous ces entraînements, ca développe l'agressivité.
C'est pour ca que j'ai fait une perf à 1900 en blitz 10 minutes mais que je reste 1500 elo en partie longue.

Pour le diagramme ci-dessus, il vaut mieux aller au bout de la solution, quitte à l'écrire.
Et se dire, "c'est mon dernier mot". Et seulement après, regarder la solution.
Si 2. Dxf1, est ce que les noirs peuvent manger le pion et la tour, ou mater ? ca aussi ce sont des questions utiles.

L'autre intérêt de l'exo s'est de pousser le calcul jusqu'au bout. Ca permet de savoir si ca passe, en poussant la précision jusqu'au bout.




Zorglub, le 10/04/2015 - 18:59:22
Ce genre de combinaison est utile mais ne permet pas de faire de gros progrès. Rien ne vaut le calcul d'une finale de pions à l'aveugle. Chercher entre amis sans toucher les pièces, y'a rien de mieux. Dès qu'on presse la touche alt f2 pour regarder les analyses d'Houdini, c'est déjà perdu pour une sérieuse progression.


Blaise, le 10/04/2015 - 19:25:07
Dans "L'art de faire mat", il n'y a pas que des combinaisons faciles.
Si tu t'intéresses à tous les types de mat et que le livre que tu cites n'est pas disponible, sache que tu peux les touver dans les ouvrages suivants:
Vive les échecs de Pierlot,
Comment battre Papa aux échecs de Chandler,
Les deux livres chez Olibris.

Concernant les ouvrages de Neiman (chez Paillot), outre le contenu, fort intéressant, la forme est particulièrement agréable.
Les diagrammes sont aérés, ce qui facilite grandement le travail du lecteur.
Et l'humour n'est pas absent.....


ANaigeon, le 10/04/2015 - 21:13:46
Merci à tous ! J'ai commandé le Renaud-Kahn (ancienne édition d'occasion) et le Chandler (neuf).



Rachmani, le 11/04/2015 - 10:27:46
Slt.

Si tu as trouvé rapidement la position ci-dessus, les neiman ne devraient pas trop être insurmontable avec de l'entraînement.
Tu as d'autres bouquins en tactique dans ta bibliothèque ?

Ceux là peuvent proposer des exos avancés :
Ivaschenko - manual of chess combination volume 2
vamos - tactique pour le joueur confirmé
BLOKH - Combinational Motifs
Encyclopedia of chess combinations
Schleputz & Emms - The chess Tactics detection workbook (je ne sais ce qu'il vaut)


Le Encyclopedia of chess combinations peut durablement t'apporter. Il est au format logiciel et papier. En papier, il est épais.
Le niveau avancé est particulièrement élevé.

Encyclopedia of chess miniatures propose des parties courtes.

J'ai commencé à travailler sur celui-ci.
Flores Rios - Chess Structures - A Grandmaster Guide.
Il y a 140 parties analysées et vus selon l'ouverture jouée.
En sortie d'ouverture, il propose un plan après les 8 premiers, et des analyses très intéressantes. Là, ca vaut le coup d'avoir une bonne visu tactique et ca motive à s'entraîner (en tactique).
Pour les trois dernières parties lues : une heure par partie.


ANaigeon, le 11/04/2015 - 22:30:37
Merci pour ces noveau titres commentés !
Pour le diagramme, je dirai que chacun a ses propres bêtes noires, moi ce sont les variantes longues.
Ici il y a urgence (mat en h7), très peu de pièces, une menace de promotion, pièces lourdes tout près du roi... je ne trouve pas ça si difficile.
On pourrait avoir des évaluations inverses dans d'autres cas...



Reyes, le 11/04/2015 - 22:51:17
Je partage l'avis de Zorglub. Si la résolution de diagrammes tactiques permet de se familiariser avec des combinaisons, la progression reste minime.

A partir du moment où une position tactique est proposée, 80% du travail est fait. Le reste est secondaire. Un peu de temps, on inter-change les premiers coups de la combinaison si ça ne fonctionne pas dans un sens, mais on sait déjà le plus important : ici, à cet instant précis, il se passe quelque chose. Tout le contraire d'un partie réelle où personne ne vous tape sur l'épaule pour vous signaler que c'est le moment de combiner.

Le problème de la résolution de combinaisons sur diagramme c'est que tout est en place, mais vous n'apprenez pas le plus important; comment construire cette position. C'est tout le sens de la phrase de Rudolf Spielmann : « Moi aussi je peux combiner comme Alekhine, mais je suis incapable d'obtenir les mêmes positions que lui. »


ANaigeon, le 11/04/2015 - 23:02:49
Je viens aussi de commander le Polgar (Chess tactics for champions), le Henkins (1000 checkmate combinations), et le Neishtadt (700 practical lessons and exercises)... on se laisse souvent aller à dépenser sur amazon (US) - bon il faut que j'arrête de commander, là :-o




ANaigeon, le 11/04/2015 - 23:16:11
Zorglub et Reyes, bien obligé de respecter votre jugement, vu les niveaux.
Cependant j'ai lu sur ce forum, peut-être même par vous, que la tactique était l'essentiel. Autrement dit, l'accumulation d'énergie potentielle (bonne position), passerait aussi par la tactique ?! Alors comment s'entraîner pour ça ?

D'autre part, les gens qui conseillent d'étudier les schémas de mat argumentent ainsi : je vois une telle possibilité d'un mat "classique" (que je reconnais beaucoup plus vite pour l'avoir étudié), mais une certaine pièce l'empêche, d'où des idées de sacrifice, interception, clouage, etc.
C'est quand même une petite tape sur l'épaule qui incite à chercher une possibilité - sans vouloir dire que ce sera souvent le cas. Etes-vous sûrs qu'il n'y a rien de bon dans ce raisonnement ?
Vous êtes peut-être influencés par votre niveau, en pensant que je parle là de cas où la combinaison est quasi évidente pour vous. Mais bon, chaque chose en son temps, je m'y remets tout doucement, hein.



ANaigeon, le 11/04/2015 - 23:18:27
Ceci dit la phrase d'Alekhine est vraie même à faible niveau, quand j'ai une position écrasante les bons coups se présentent presque tout seuls !



Reyes, le 11/04/2015 - 23:28:28
Résoudre des combinaisons tactiques ne peut être que bénéfique. Ça aide énormément à reconnaitre des positions susceptibles de permettre des mats ou des gains matériels, mais la progression reste minime. Quand je vois tous les livres déjà cités, celui qui ne reconnait pas une position avec un sacrifice en g7, h7, f7, d5, e6, etc. c'est qu'il n'a plus de cerveau. Reste le plus difficile, amener ce genre de positions, alors que l'adversaire va tout faire pour vous en empêcher. D'où la phrase de Rudolf Spielmann, grand tacticien, maître de l'attaque et auteur de «L'art du sacrifice aux échecs», premier ouvrage à établir une classification des sacrifices.


Rachmani, le 12/04/2015 - 00:19:22
Reyes,

j'ai un adversaire tellement violent que la tactique m'a permis de survivre de mieux en mieux, même si je perds très souvent.
Parfois, c'est mon attaque ou ma contre attaque qui est plus rapide.
S'entraîner en tactique, ca permet de voir mieux.

Il y a tellement de chose à voir dans les ouvertures, dans les finales, dans le jeu positionnel....

Le plus dur, c'est de sentir les cadeaux empoisonnés.


Rachmani, le 12/04/2015 - 10:48:16
Ici par exemple, il y a une partie très intéressante de sevian contre boros.

http://en.chessbase.com/post/profile-of-a-prodigy-samuel-sevian
et une autre ici hyper violente
http://www.chessgames.com/perl/chessgame?gid=1789024



© 2000-2017 - France Echecs