France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 23 novembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Petite blague pour finir l'automne par atms le 17 décembre 2014  [Aller à la fin] | Problèmes |
Les Blancs jouent et gagnent.




gurtu, le 17/12/2014 - 20:00:22
C'est plutôt un mat en 3.

Mais position trés amusante.


atms, le 17/12/2014 - 20:11:16
Oui, mat en trois, un peu de nonchalance dans la rédaction ; merci gurtu.


Bellamy, le 17/12/2014 - 20:47:28
Mignon. J'ai trouvé la case d1.


Chemtov, le 18/12/2014 - 01:16:00
Merci ! Très joli ! C'est de qui ?


atms, le 18/12/2014 - 06:33:33
C'est de moi, merci ;)
J'en ai un autre en stock :

Mat en trois





supergogol, le 18/12/2014 - 08:41:10
le 1er est très joli !
Pour le 2è , je sèche...


Petiteglise, le 18/12/2014 - 09:37:53
Mignons. Pour le 2, juste un détail esthétique : ne préfères-tu pas mettre g5 en g3 et h6 en h7 ?


Paco, le 18/12/2014 - 10:38:39
Chouette; des pbs sympas à résoudre pour préparer Noël. Merci amts.


Chemtov, le 18/12/2014 - 11:10:36
Bravo ! Pour finir l'automne, disiez-vous... Après l'été indien, l'automne indien ?


Torlof, le 18/12/2014 - 12:18:26
la petite blaque montre une très belle manoeuvre!
le second est chouette aussi(l'idée de PE est un plus) mais je trouve le premier plus élégant encore, bravo atms!


atms, le 18/12/2014 - 12:36:16
Merci. Ce sont des problèmes sans prétention.

Le second est un "exercice de style" qui sautera sans doute aux yeux des solutionnistes avertis, mais surprendra, peut-être, celui qui passait ici par hasard.

@ Petiteglise : c'est bien possible. Le double pas de Pion est élégant.

Mat en deux



a. position
b. Tour blanche de f8 en b4
(Petiteglise ne sera peut-être pas d'accord ;) )


Orouet, le 18/12/2014 - 12:54:39
merci ! (et bravo)
pour la blagounette n°1.




supergogol, le 18/12/2014 - 13:49:32
Cà y est . Autant j'ai trouvé facilement les 1 et 3 (a et b), autant j'ai patiné pour le 2 !

Très jolis ! Merci


Chemtov, le 18/12/2014 - 14:52:19
Bon... moi, pour une raison que je ne saurais expliquer, je préfère de loin le premier.


Torlof, le 18/12/2014 - 17:00:02
sans doute en raison des deux mats en écho!
ce problème (1) est vraiment très joli!


arnackor, le 20/12/2014 - 00:28:05
Sympa tout ça ! Bravo atms !

J'approuve la modif de PE pour le 2. J'en propose une autre version, qui ôte 3 pions blancs (belle éclaircie ?) mais perd de petits quelque chose en esthétique (?).


#3


Paco, le 20/12/2014 - 01:18:49
A voir dans l'original le roi noir tout seul sur la colonne B, c'était plus parlant géométriquement (subjectivement!).


Elpancho31, le 20/12/2014 - 06:53:11
c'est pas que ça perd en estéthique c'est illégal comme position, quel est le dernier coup noir? h8 h7?


atms, le 20/12/2014 - 07:25:25
Non, non, il y a le Pion a3 qui "évite le drame" (ou même Ra8-b8, après réflexion).

Belle variation, arnackor, j'aime beaucoup.
Bien sûr, on allège la position de ses "plots", c'est très bien,
mais cela permet aussi des essais trop longs :
1.Tf2 h5 2.Fa8 Rxa8 3.Tf8 Rb8 4.Rd7 mat

(même si c'est vrai qu'on perd 1.e6)

Il y avait peu de chance que je trouve ça, puisque je suis parti de la clé Fa8-h1 comme base pour ce problème, et j'ai construit la position autour.


Elpancho31, le 20/12/2014 - 08:18:16
exact j'ai dit n'importe quoi


nicolasdupont, le 20/12/2014 - 16:23:33
Il y a quand même un souci d'économie avec le 1: PNd6 à la place de la dame noire fait aussi l'affaire...


puch, le 20/12/2014 - 17:25:56
Quel rabat-joie ce Nicolas !


Paco, le 20/12/2014 - 18:42:28
Un pion?
Un 2° fou noir, je comprendrais mais ça ferait pas vraiment pas joli. Alors que là c'est magnifique.



atms, le 20/12/2014 - 19:36:14
@ nicolas : si je l'ai appelé "blague", ce n'est pas par hasard non plus (ni par fausse modestie).
La Dame Noire, effectivement, ne sert qu'à protéger le Fou, la clé est un échec, le tableau de mat est banal ... sans parler du mat court sur Rf1.
L'intérêt bien sûr est la position initiale.

Personnellement je préfère les deux suivants, non qu'ils soient fabuleux, mais il y a une intention thématique,
alors que le premier, ce n'est qu'un enchaînement de coups qui conduisent au mat en trois.
Je l'ai d'ailleurs "composé" très vite, sans beaucoup chercher par moi-même, en m'amusant avec les tablebases
(et oui, 6 pièces, ce n'est pas un hasard).

Il est symptomatique que les "joueurs" le préfèrent.
L'égalité matérielle, la simplicité font penser à une fin de partie bien troussée.
Le problémiste n'aura pas grand-chose à se mettre sous la dent, j'en suis très conscient.
Si cet exemple peut montrer à certains qu'on peut s'intéresser aux problèmes d'échecs sans être obligé d'être un expert ...


nicolasdupont, le 20/12/2014 - 21:52:24
J'entends bien. Mais qu'un problème soit une "amusette" ou pas, je trouve bon d'en soulever les qualités mais aussi les défauts, et la question de l'économie est essentielle.

Elle soulève d'ailleurs des questions passionnantes, d'ordre esthétique, comme de savoir si un ajout de matériel, augmentant la richesse thématique du problème, est "acceptable" ou pas. Autrement dit, quel prix est-on prêt à payer en échange d'un contenu plus dense.

Dans un aidé avec 2 solutions par exemple, il n'est pas acceptable qu'une solution reste correcte avec une pièce blanche en moins, mais c'est moins grave avec une pièce noire en moins.

Même sans être un "expert" en problèmes, je pense que chacun peut comprendre pourquoi l'économie est un critère primordial, et pourquoi l'économie blanche est encore plus importante que la noire.




Chemtov, le 20/12/2014 - 22:36:05
J'ai montré, jeudi, les trois positions à mes jeunes élèves. C'est aussi la première qui a eu le plus de succès. La position de départ avec les pièces qui se défendent symétriquement, en diagonale, puis ce même travail croisé pour mater ( genre mats de Boden ) a beaucoup plu.

Le troisième problème, avec le thème indien, les a laissés assez sceptiques ( comme a écrit Le Lionnais : '' ce thème qui fait appel à une manœuvre d'un type qui n'a pratiquement aucune chance de se présenter dans une partie et met en jeu un matériel conceptuel qui fait complètement défaut aux joueurs les plus forts, les plus ingénieux, les plus brillants ou les plus profonds '' et '' que cela est à l'origine du clivage entre composition de problèmes et partie contre un adversaire '' )

Pour le deuxième problème, c'est lorsqu'on a abordé le cas avec Tb4 qu'ils ont commencé à comprendre l'idée que, là derrière, il y avait un problémiste, en chair et en os, qui cherche à montrer des thèmes. Mais de nouveau, le fait que cela ne ressemble pas à une partie d'échecs les a peu séduits.

Mais, en tous les cas, on a passé un bon moment grâce à vous ! Merci, atms !


bernarddelobel, le 22/12/2014 - 17:31:02
Le premier diagramme ressemble plus à un exercice de mat pour junior qu'a une composition, le deuxième est très joli et , bien que le thème soit très ancien, il fait toujours son l'effet !


atms, le 22/12/2014 - 19:05:52
@ Chemtov : merci, ça fait plaisir.

@ bernarddelobel:
Tu ne crois pas si bien dire.
J'ai appris qu'un de mes problèmes précédents (que j'avais posté en février dernier) avait été donné au Championnat de Serbie de résolution de problèmes ... catégorie moins de dix ans !
Ça rend à la fois fier et humble ...


atms, le 15/01/2015 - 06:45:27
Nouvelle devinette.

Mat en deux.




Maelbreizh, le 15/01/2015 - 13:30:36
Je me suis bien amusé sur le second qui m'a tenu en haleine une bonne dizaine de minutes, merci !


atms, le 18/01/2015 - 17:01:47
En prolongement de ce deuxième problème, vous pouvez lire cet article tiré du blog de Christophe Bouton.

Par ailleurs, l'hiver est bien entamé, mais je n'allais peut-être pas créer un autre fil ...

Mat en deux

a. diagramme
b. Roi blanc en b8






Torlof, le 18/01/2015 - 17:23:28
ce dernier est magnifique!
Simple & didactique.

comme en miroir du précédent. Bravo!


bernarddelobel, le 19/01/2015 - 08:54:02
Très jolis mats basés sur le thème du clouage avec un piège dans le A) qui oblige le Roi noir à se rendre sur une case critique et qui ressemble à une souricière. Bravo !


Benji3000, le 19/01/2015 - 10:24:33
Agréables à résoudre ces mats en 2/3, merci :)


gurtu, le 19/01/2015 - 10:36:05
Pour le B,2 coups possibles pour mater :)

Mais encore trés sympa tout ça.


bernarddelobel, le 19/01/2015 - 16:51:58
Le dual: 2.f8=D/T#, n'est pas rare en composition, il est même utilisé par les plus grands et il est considéré comme coup unique à la condition que ce coup ne soit pas la clé du problème.
Cela peut paraitre olé-olé mais la composition a ses mystères que seule la composition peut comprendre.



atms, le 19/01/2015 - 17:48:38
Je ne me vante pas du tout de ce dual, car pour moi aussi c'en est un.

Bien sûr le a) est mon intention première, mais je voulais voir ce que donnait la possibilité 1.Da1+ ,
et comme les deux mats sont différents, j'ai rajouté cette version b).


bernarddelobel, le 21/01/2015 - 10:39:14
Retour du lien vers l'indien. La solution du 3 coups de Meyer risque, pour les solutionnistes à la recherche du spectaculaire, d'être décevante. Mais du point de vue du compositeur, réaliser un Indien avec si peu de pièces, c'est du grand art ! Et pour ce qui en est de celui de A.Loveday, on aurai pu économiser quelques pièces en le présentant ainsi
B:Rf2,Td1,Fh6,g4/N:Re4,e5,e7. Et pour rester dans le sujet, je me permets de poster un autre indien avec une position moins light mais une solution un peu plus spectaculaire.
Mat en quatre coups.




atms, le 26/01/2015 - 21:14:28
Jolie variation.
Dans le contexte la clef est évidente, et après l'avoir vue il faut comprendre pourquoi on l'a jouée ;)


bernarddelobel, le 27/01/2015 - 11:50:56
Il est clair que lorsque l'on connait le thème cela rend la solution beaucoup aisée, mais ce dernier, en plus d'avoir gardé l'idée de la traversée de la grande diagonale, propose un effet psychologique bien connu des joueurs d'échecs et qui est celui de la peur de la pièce en prise.
Si l'on analyse bien la situation du diagramme, la réflexion qui surgit si on se propose de jouer 1.Fa1 est de savoir ce que l'on va faire après la réponse 1…b3 qui menace ensuite 2…b2 avec un pat si le Fou prend le pion. Ajouter à cela que dans la position initial le Roi blancs ne peut pas pour l'instant, jouer en a3, renforce la psychose.
Alors je ne suis pas d'accord lorsque l'on dit que la clé est évidente.



atms, le 27/01/2015 - 12:17:50
Ce que je veux dire, c'est que j'ai pensé à 1.Fa1 immédiatement, par contre la justification (la suite des coups) n'était pas évidente, on est d'accord.
Pour ma part, je n'étais pas con vaincu qu'il ne fallait pas toucher aux Cavaliers, et j'ai mis du temps !


atms, le 02/03/2015 - 16:01:51
Ayant lu les intéressants échanges à la fin du fil Grand Prix de Tbilissi, j'ai trouvé cette position dans les tablebases.

Le trait est aux Noirs, qui n'ont que cinq coups jouables : combien gagnent ?

(une position naturellement dédiée à Almighty ;))






atms, le 06/04/2015 - 09:23:39
Seul 1...Rxf2 est gagnant : 2.Cg4+ Re2 (Rf3 gagne aussi) et le Pion g passe.

1...gxh2 est la plus intéressante des autres possibilités : Les Blancs annulent



2.Ch1! et si le Roi Noir vient chercher le Cavalier, dans le même temps le Roi Blanc vient se placer en f1 ou f2 et c'est pat.



© 2000-2017 - France Echecs