France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 23 novembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

La variante Kozul... par speedypierre le 02 mai 2006  [Aller à la fin] | Ouvertures |

J'ai commencé à étudier une variante de la Sicilienne ouverte qui m'avait paru d'abord positionnellement suspecte... et qui a en fait bien servi à Kozul au championnat d'Europe...

... puisqu'il a fait 2/2 en l'utilisant contre Erenburg et Svetushkin (Kosintseva dévia de la ligne principale par 9. f3 au lieu de f4). Elle est aussi employée par Yermolinsky avec succès


1. e4 c5
2. Cf3 d6
3. d4 cxd4
4. Cxd4 Cf6
5. Cc3 Cc6
6. Fg5 (l'attaque Richter-Rauzer) e6
7. Dd2 Fd7
8. 0-0-0 a6
9. f4 b5
10. Fxf6 gxf6



La structure de pions des Noirs est donc déterminée : pas de petit roque (et le grand roque n'est pas trop conseillé, étant donné que le seul plan disponible pour les Noirs est d'avancer les pions a et b, ouvrir des colonnes sur le roi blanc... et mater :) dans l'idéal).
Généralement, les blancs poussent f5, attaquent le roi resté au centre (souvent en e7), etc...
La position noire n'est donc apparemment pas enviable. Mais Kozul trouve plein d'idées : h5 suivi de Fh6, Ta7 pour protéger la septième rangée...), qui donnent de la vie à la variante.
Je joins une partie amusante entre Nataf et Kozul assez représentative de beaucoup de parties : les Blancs prennent l'avantage, sont gagnants... puis perdent au terme d'un combat mouvementé...

Que pensez-vous donc de cette variante ?





FischerBobby, le 02/05/2006 - 16:54:43
le diagramme ressemble plutot à ça :




FischerBobby, le 02/05/2006 - 16:57:06
je pense que l'avantage théorique reste légèrement en faveur des blancs, la paire de fous compense la mauvaise structure de pions des noirs (en plus, ceux-ci constituent un fort centre) mais sans plus. Classique quoi, position très intéressante en tous cas.


Reyes, le 02/05/2006 - 17:03:34
C'est un peu plus compliqué que ça... 


Fox, le 02/05/2006 - 17:06:37
en tout cas je viens de comprendre en truc j'ai souvent des positions de ce styles dans mes Najdorf. J'avais tendance à penser que j'avais un énorme avantage et donc je comprenais pas bien pourquoi le mec en face me résistait. Maintenant je serai plus prudent.


gbchess, le 02/05/2006 - 17:56:50
Sans vouloir faire de la pub Voir ma dernière chronique. La variante Kozul suicidaire selon Yermo.
Elle engendre de gros déséqulibres avec un roi sdf donc sur le fil du rasoir...


Simonski, le 02/05/2006 - 18:05:38
j'ai lu quelque part qu'on apellait çà la POUBELLE de Kozul ! bonne chance! :-D


Polgara, le 02/05/2006 - 20:09:18
dans ma base j'ai comme suite la plus jouée:
11.Rb1 Db6 12.Cxc6 Fxc6 13.De1 et là 13...Ta7 est conseillé...Quid de ce coup??

Autre question: comment traiter stratégiquement cette variante? cad que répondre si les blancs jouent e5 ou f5? Dans quels cas préfèrent-on le plan h5-Fh6 au simple Fe7? Doit-on jouer 0-0-0 ou laisser le R en e8?


speedypierre, le 02/05/2006 - 20:17:32
ref Polgara Ta7 c'est pour couvrir la septième rangée en cas de Cd5 (l'idée de De1) : 13. De1 Ta7 14. Cd5 ? exd5 15 exd5+ Te7 -+




Reyes, le 02/05/2006 - 20:18:51
13...Ta7 est indispensable pour empêcher 14.Cd5!


Polgara, le 02/05/2006 - 21:18:22
ok j'avais pas regardé en profondeur. Pourquoi a-t-il la préférence quant à 0-0-0? (qui me semble parfaitement jouable, non?


speedypierre, le 02/05/2006 - 21:35:34
si tu joues le grand roque Tu auras beaucoup mal à trouver un plan... puisque l'idée de la variante pour les Noirs est d'attaquer l'aile-dame blanche...


JMC, le 02/05/2006 - 21:42:36
Mon avis 
Je n'aime pas le pion en b5.


La structure de pions noirs est solide mais néanmoins passive.

Il est vrai que les deux Fous procurent un très fort cimentage de la position noire, et un avantage à long terme.

Mais les Noirs doivent vraiment jouer patiemment ce qui n'est pas très evident.

Des manoeuvres tel que Fe2 Fh5 puis f5 sont très pesantes.


En General, les Noirs ne touchent pas au centre, font le grand roque, et associent deux élements stratégiques.


A/ La pression sur la colonne g via Tg8 et h4 par exemple, ou Tg8 et Tg4! également.

La Tour en g4 fait pression sur g2 et lateralement sur f4 et e4.

h3 affaiblirait la case g3, g3 permettrait la rupture h4 avec un contre jeu.


B/ Activer la Dame via la case c5, l'echange des Dames favorisent les Noirs.


Le problème dans la position c'est le pion b5, les Noirs doivent faire le grand roque pour mener à bien les deux éléments stratégiques, le Roi doit être à l'abris.

Ici, ca me semble compromis (b5) et donc, je tenterais de dire que je n'aime pas trop la position noire.


A la place de ..b5, Dc7 avec un placement tel que h5 OOO Rb8 Fe7 Tdg8 Tg4 ( ou h4 aussi ) Dc5 etc.. me semble disons plus " sain ".


Je pense que le problème n'est donc pas forcément la structure centrale mais la position du Roi noir a cause de b5.


JMC, le 02/05/2006 - 21:45:23
Je crois que Timman jouait comme ca avec les Blancs dans les années 80 Il faudrait regarder son experience.


JMC, le 02/05/2006 - 21:48:57
Par contre, L'avantage de b5 doit etre d'éviter la manoeuvre Fc4 et f5 pour les Blancs, qui semble etre un autre moyen de faire pression sur e6 ( point sensible noir ).


Gipc, le 02/05/2006 - 21:53:03
J'ai eu l'occasion de l'affronter par correspondance il y a 2-3 ans et j'aime bien les blancs. C'est plus facile à jouer. LA partie avait continuer par 11.Cxc6 Fxc6 12.De3 De7 et là j'ai joué 13.De1 (erreur de notation qui m'a quand même permis de jouer une superbe partie que jepeux mettre si nécessaire) alors qu'après 13.Fd3 Da7 14.De1 (maintenant) les blancs sont vraiment pas mal...vu la position exposée du roi noir.


FischerBobby, le 02/05/2006 - 22:20:02
je pense que l'avantage positionnel est noir, mais en pratique c'est très difficile à jouer de ce coté. @simonski : le terme poubelle n'est pas forcément péjoratif ; peut-etre cette métaphore concerne l'aspect de la position noire. A considérer...


speedypierre, le 02/05/2006 - 22:28:19
@ Gipc Je pense qu'il faut jouer sur ta variante 13. Fd3 b4 ! 14. Ce2 et maintenant seulement Da7 , la dame blanche n'a plus accès à e1...


speedypierre, le 02/05/2006 - 23:05:21
c'est étrange la manière que tu donnes de traiter la position, JMC Dans toutes les parties que j'ai un peu étudiées (principalement celles de Kozul et Yermo), le jeu des Noirs est précisément une attaque à l'aile-dame sur le roi blanc, avec pour objectif soit de mater (mais c'est rare), soit d'échanger petit à petit le matériel, pour faire jouer ses atouts en finale (masse de pions au centre, paire de fous)

Dans l'idéal, l'organisation des forces noires, serait Ta8 et b8, Dame dans ce coin-là, Fh6, Re7, etc...


JMC, le 02/05/2006 - 23:17:03
Oui SpeedyPierre Avec le pion en b5, le traitement est radicalement différent.

Le traitement que j'ai exposé concerne la même position mais SANS le coup ..b5

Dans la position du diagramme par contre, la je n'ai pas trop d'idées en fait, je crois que je n'arriverais pas bien à saisir la position.

Mon sentiment est que je n'aime pas trop les Noirs ici, peut etre c'est ok mais je ne la comprend pas.

Mais ca me parait disons, suspect :-)




Gipc, le 02/05/2006 - 23:23:56
@speedypierre c'est effectivement une amélioration possible même si après 14...Da7 15.Dh3 pour jouer sur e6 avec The1 les blancs ont un petit plus que l'on retrouve sur la Najdorf sans la poussée b5 et avec 0-0-0 à la place, comme le signalait plus ou moins JMC


speedypierre, le 03/05/2006 - 00:23:09
@ Gipc Dans la position avec Dh3? les blancs doivent faire un peu attention après 15... h5 16. The1 Dc5 17. Rb1 a5 par exemple, parce que 18. f5 e5 permet aux noirs de disposer leurs pièces de manière idéale avec Fh6, re7, Tc8, et les avances a3 et b4 etc... sans compter l'attaque du pion blanc e.


speedypierre, le 03/05/2006 - 00:23:40
pas de point d'interrogation après Dh3 bien sûr faute de frappe (révélatrice :) ?)


erony, le 03/05/2006 - 01:08:04
Cela me plairait assez d'être champion d'Europe avec des "poubelles", des "variantes suicidaires". Bravo Zdenko, laisse courir !


Simonski, le 03/05/2006 - 03:52:27
ils ont raison cette variante est très dur à jouer elle frôle la poubelle !


Taamer, le 03/05/2006 - 10:17:47
Le travail de Kozul dans les ouvertures ... est à contre-courant de la mode actuelle des échecs. Il joue toujours les mêmes variantes, avec les Blancs et avec les Noirs - contre les joueurs de son calibre, s'entend : contre un "petit" joueur entre 2300 et 2450 ( ;-) ), il lui arrive de varier et de jouer des sous-lignes, ce qui ne veut pas dire pour autant qu'elles sont inférieures.

Parenthèse : ça me fait toujours autant marrer que de nombreux joueurs amateurs d'aujourd'hui, et la plupart des jeunes joueurs, raisonnent en termes de préparation contre leur adversaire calculé par les appariements lors d'un tournoi, sous prétexte qu'ils savent grâce aux bases de données ce que joue (ou ce qu'est censé jouer) ledit adversaire. Je ferme la parenthèse.

Cette variante de la Sicilienne est l'une des ouvertures les plus aiguës de son répertoire (son style positionnel avec les Blancs est une merveille d'enseignement à ce sujet), et elle est effectivement très difficile à jouer.

Maintenant, Zdenko (je l'appelle Zdenko parce qu'on a déjà analysé quelques finales ensemble, malgré mon humble niveau) a montré avec son récent titre de champion d'Europe, acquis à deux rondes de la fin (!) et, au tableau final après deux nulles de salon, avec un demi-point d'avance sur Ivanchuk et un point d'avance contre la meute de poursuivants (respect!), que son travail dans les ouvertures et notamment dans cette variante déséquilibrée (le Roi noir est le plus souvent sdf comme on l'a déjà dit sur ce fil, même si e7 est souvent une case accueillante cf. nombreuses parties de Kozul sur la variante) n'a pas été égalé par ses adversaires.

Enfin, j'attire votre attention sur le fait qu'à ce niveau, les parties ne se gagnent pas et ne se perdent pas dans les ouvertures, ni même dans le milieu de jeu (peu d'attaques de mat, peu de positions déséquilibrées en matériel), mais dans la transition à une finale gagnante ou simplement supérieure mais difficile à défendre pour l'adversaire.

En ce qui me concerne, l'étude des parties de Zdenko Kozul a été une source d'inspiration depuis un an. Pour les amateurs de tous niveaux qui souhaitent comprendre (pas apprendre, comprendre!) les plans de tel et tel schéma d'ouverture (notamment "Ne plus avoir peur des schémas anti-siciliens", "l'Est-Indienne avec les Blancs et avec les Noirs", "la Grünfeld avec les Blancs et avec les Noirs", etc.), je recommande l'étude des parties de ce joueur, injustement méconnu, bien qu'il soit GMI depuis plus de vingt ans.

J'aime aussi beaucoup son style paradoxal, qui bétonne avec les Blancs, et qui prend davantage de risques avec les Noirs. Ses parties avec les Blancs sont très souvent positionnelles (la tactique n'est qu'un moyen d'atteindre un but stratégique), tandis qu'avec les Noirs, on trouve davantage de positions explosées ou déséquilibrées.


JMC, le 03/05/2006 - 11:16:11
@Taamer Oui c'est vrai que Kozul est un joueur instructif quoique assez particulier.

Toutefois, je ne suis pas certain que se diriger vers son jeu pour " comprendre " soit une si bonne idée. En tout cas, il ne faut pas le faire trop tôt.

C'est plutot un joueur qui nous permettrait d'ouvrir notre champ d'horizon plutot que de nous permettre de comprendre.


Sinon on parlait surtout de la position et je doute que Kozul puisse honnetement recommander à des joueurs de jouer cette position avec les Noirs.


Il faut une sacrée experience pour se lancer la dedans et être très familier avec cette position.

En connaitre parfaitement tous les obstacles auxquels les Noirs devront faire face.


Il est important de comprendre que ce n'est pas parcqu'un joueur du calibre d'un Kozul ou autre joue un système que cela soit sa recommandation.

Il peut très bien saisir que la position est disons difficile à jouer voir limite douteuse.

Cependant, le fait qu'il l'a connaisse parfaitement lui permet de se lancer dans la bataille sur l'echiquier en face duquel, l'adversaire devra de toute facon prendre des décisions.


Alors bon, à partir de là moi je regarde la position proposée, et mon sentiment est que ca me parait difficile.


Alors évidemment, pourquoi ne pas se lancer et la jouer car après tout, rien ne vaut une réelle experience pour affuter son sentiment.


Mais bon, sincèrement, je doute avoir le niveau pour devoir bruler les étapes si vite et jouer de telles position :-)


Déjà la sicilienne c'et compliqué à bien saisir, alors si en plus je dois y ajouter la position précaire de mon Roi qui le sera de facon durable, ca va être usant :-)


Taamer, le 03/05/2006 - 13:35:29
@JMC, jeu et recommandations D'accord avec toi.

De tout ce que joue Kozul, la Sicilienne des quatre cavaliers (et en particulier le diagramme de ce post, issu de la variante Rauzer) est bien la dernière variante de son répertoire que je choisirais d'intégrer dans le mien.

En revanche, j'ai beaucoup appris sur les plans positionnels des Blancs contre plusieurs défenses indiennes.

Quelques questions & réponses : "Joue-t-on ce qu'on recommande?" : pas nécessairement, je ne joue pas de nombreuses ouvertures que je pourrais enseigner à des débutants.

"Recommande-t-on ce qu'on joue?" : non plus, chacun doit faire ses propres choix quel que soit son niveau et il semble illusoire de penser qu'il suffira de copier les coups de quelqu'un pour avoir le même niveau.

"Jouez-vous des débuts considérés comme douteux avec de bons résultats?" : oui, plusieurs, mais ma propre opinion sur ces débuts n'est pas qu'ils sont douteux.

En conclusion : faites-vous votre propre avis et faites vos choix en fonction!


Orouet, le 03/05/2006 - 18:05:03
@Taamer, excellentes questions&réponses "Joue-t-on ce que l'on recommande?"
"Recommande-t-on ce que l'on joue?"
autant de débats à venir pour les petits profs que nous sommes (jaloux de nos trouvailles minables et n'espérant surtout pas nous faire un jour "bouffer" par nos propres élèves...;-))


erony, le 03/05/2006 - 20:36:46
Assez d'accord avec Taamer Pour ce qui est du "béton blanc" de notre ami commun ZK, il faut ajouter qu'il n'hésite pas à "rentrer dans le lard" quand il le faut, témoin cette hallucinante prestation :

Kozul,Z - Rublevsky,S [D11]

FIDE WCh KO Tripoli (3.2), 24.06.2004


1.d4 d5 2.c4 c6 3.Cf3 Cf6 4.e3 a6 5.Cbd2 Ff5 6.Fe2 e6 7.0–0 Fd6 8.c5 Fc7 9.b4 Cbd7 10.Fb2 Ce4 11.a4 Df6 12.Cxe4 dxe4 13.Cd2 Dh6 14.g3 Cf6 15.b5 Dh3 16.b6 Fd8 17.f3 h5 18.Cxe4 Fxe4 19.Tf2 Cg4 20.De1 Cxf2 21.Dxf2 Fg6 22.Ff1 Df5 23.e4 Dg5 24.f4 De7 25.f5 Fh7 26.d5 0–0 27.dxc6 bxc6 28.Fe5 Dd7 29.Fd6 Fe7 30.Td1 Tfd8 31.Df4 Fxd6 32.Txd6 De7 33.Txc6 Td7 34.Fxa6 exf5 35.Tc7 g5 36.b7 Tf8 37.Txd7 Dxd7 38.Dxg5+ Fg6 39.Df4 Dd4+ 40.Rg2 Db2+ 41.Rh3 fxe4 42.c6 Db3 43.c7 De6+ 44.Rg2 Da2+ 45.Df2 Dd5 46.b8D e3+ 47.Df3 1–0



erony, le 04/05/2006 - 15:30:15
Pour rassurer Simonski Je connais un joueur (il est de mon cercle, je vous le présenterai un jour), certes beaucoup moins fort que Kozul, qui a passé toute sa vie à traîner des "poubelles", comme vous dites. Cela ne l'a pas empêché de réaliser cinq normes de MI (la dernière il y a six mois) et une dizaine de presque-normes (ratées à un demi-point).



Quand il jouait en National 1, au début, ses coéquipiers s'arrachaient les cheveux en voyant son échiquier après une heure de jeu. Puis ils se sont habitués. Et de fait, ce joueur a tenu cinq ans de N1 ... sans perdre une partie.



Un jour, il joue contre un (futur) grand-maître. Comme d'habitude, sa position est un cauchemar au bout de 15 coups. Passe devant son échiquier ... rien moins que Kasparov, qui fait un geste et une grimace de mépris, tablant sur un point facile. Kasparov jouait en effet le N1 pour l'équipe adverse. Le temps passe, la tension monte ...Puis notre homme ... tire sa nulle, se retrouvant même, dans la position finale, avec une pièce de plus ! J'imagine la douce soirée que son adversaire a dû passer, se faisant engueuler, comme du poisson pourri, par le "plus grand joueur-sic de l'histoire". On n'a plus jamais revu Kasparov en N1.



J'envie ce joueur : virer Kasparov des Interclubs français ne vaut pas d'être champion d'Europe, mais tout de même !


JMC, le 04/05/2006 - 21:08:06
@Erony Soit ce ne sont pas vraiment des poubelles, soit c'est un génie incompris.

Mais bon, je doute que jouer tout le temps des positions douteuses permet d'être aussi performant que ton ami.




CaveCanes, le 04/05/2006 - 21:19:37
Erony Comment s'appelle le joueur de ton club ?.


mikenem, le 04/05/2006 - 22:50:13
Ou alors c'est un arnaqueur :) 


Simonski, le 05/05/2006 - 02:28:22
la conception de jouer des poubelles mais de ne pas perdre car on se défend comme un chien je n'adhère pas trop. Je préfère jouer du mieux que je peux. Maintenant c'est toujours le même type de réponse : "oui mais j'aimerais jouer cette variante et avoir son niveau" ou bien une autre "ca me fera toujours rire les petits joueurs qui gazent sur les ouvertures des gm"... J'aimerais un débat plus ouvert et que l'on parle VRAIMENT de la position et non du élo de celui qui la joue. Avez-vous déjà joué des parties partant de cette position ? trouvez-vous des plans intéressants côté blanc? côté noir? Car je pense que cette position est très riche et aussi à double tranchant.



Quoi qu'en pensent certains fans de notre ami Kozul (qui est d'ailleurs considéré par certains Gm comme le plus fort joueur de café de la planète!) la variante de ce fil est très dur à jouer côté noire et malgré ma maigre expérience à ce niveau je ne la conseillerais à personne.


supergogol, le 05/05/2006 - 09:30:55
à Erony je me rappelle avoir lu cette anecdote sur un ancien EE .(tu pourrais me rappeler l'année ou le club concerné ?)
C'est vrai que Kasparov avait été plus que "surpris" par le niveau de ses coéquipiers cette année là.


Simonski, c'est quoi ta définition de "joueur de café" ?
Je suis à peu près sûr que chacun a sa définition et je serais curieux d'en connaître les points communs etles différences.
Tiens , je vais ouvrir une guirlande sur le sujet...


dulovitch, le 05/05/2006 - 09:38:02
Je suis d'accord avec Simonski voilà,pas grand chose à ajouter :p

Si ce n'est que c'est dommage d'être en admiration devant un joueur comme Kozul,qui bien que talentueux,joue les échecs d'un point de vue pragmatique,et non absolu.

Moi ce que j'aime dans les échecs,c'est la recherche de vérité sur une position,et c'est ce qui fait à mon sens la puissance de ce jeu(sport).

Donc recommander une telle pratique,pas pour moi...



durruti, le 05/05/2006 - 10:17:36
@Simonski J'ai joué cette variante côté noir à trois reprises contre une moyenne à 2280 et j'ai 3/3.

C'est vrai que ce n'est pas forcément évident à jouer, mais ce qui est sûr, c'est que c'est loin d'être une poubelle. En tout cas, en dessous d'un certain niveau, c'est même pas mal du tout, car les blancs ont souvent des problèmes pour trouver un bon plan d'attaque malgré la structure de pions hideuses des noirs.


Gipc, le 05/05/2006 - 10:19:11
je partage ces derniers avis d'où le fait que je me suis orienté aussi vers la correspondance.
quant au schéma de la parie, je l'a déjà affronter 3-4 fois parcorrespondance avec 2 gaisn et 2 nulles. Il est sans doute plus difficile de le percer sur l'échiquier que par corespondance, car la position est assez inhabituelle et demande un peu de profondeur.
Mais je suis de ceux qui pensent que les blancs restent un peu mieux à cause du jeu possible sur e6/f6 ou contre le pion h qui avance le plus souvent en h5 et devient une cible.


JMC, le 05/05/2006 - 10:46:31
Je crois qu'un détail important ne soit pas bien saisi dans cette position.. La structure centrale des Noirs est tout à fait classique, Botvinnik jouait déjà ce type de structure avec les Noirs et Kasparov également.

Le problème ici est la position du Roi noir précaire et ceci à cause du pion en b5


Il faudrait vérifier mais je ne pense pas que les deux joueurs cités plus haut aient joués cette position avec le pion en b5.

Il me semble que le pion reste en b7 pour permettre le grand roque et de ce point de vue là, la position devient tout à fait équilibré.


La structure centrale est passive mais solide, associé à la paire de Fous, la position est " cimenté ".

Malgré sa passivité, elle est tout à fait classique et j'insiste sur ce mot, ce qui veut dire que ce n'est pas une structure tenté par les echecs moderne ( voir Botvinnik).


Donc par exemple, je pose la question à Durruti, as tu obtenus 3 gains avec les Noirs dans LA position du diagramme, c'est à dire sans un grand roque efficace possible a cause du pion en b5 ?


JMC, le 05/05/2006 - 10:52:42
Bon evidemment, Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est une poubelle mais je pense sincèrement que c'est difficile.



durruti, le 05/05/2006 - 11:08:30
@JMC Oui, je parle bien de la variante avec ...,b5 , càd la position du diagramme!


Gipc, le 05/05/2006 - 11:55:22
avec 0-0-0 au lieu de b5 mais sic'est peut-être mieux, la position n'est pas si facile que ca pour les noirs. il faut dans ce cas mettre ldame en c7 et le cavalier en b3 pour avoir la position dont je parle issue de la Najdorf avec Cc6.
là il y a plus d'exemple à haut niveau avec beaucoup de nulles mais les blancs ne jouent pas souvent très juste j'ai trouvé.


Polgara, le 05/05/2006 - 13:38:40
je ne veux pas dire de betises, mais Fischer (en tant que joueur de Najdorf) a aussi joué ce type de position je crois (Re7,Fh6 et attaque à l'aile dame). Mais dans quel ordre de coups?


erony, le 05/05/2006 - 13:40:46
Ont eu avec les Noirs la position présentée en tête de l'article (par ordre d'entrée en scène, en me limitant aux grands-maîtres réputés):



Geller, Tukmakov, Dzindzichashvili, Ghitescu, Spassov, Radulov, Sosonko, Vasiukov, Mednis, Palatnik, Gheorghiu, Tal, Ciocaltea, Beliavsky, W. Browne, Torre, Ostojic, Panno, Panchenko, Speelman, K. Lerner, Ribli, Yermolinsky, Klovans, Tseshkovsky, Damljanovic, Groszpeter, Yrjola, Kozul, Van der Wiel, Conquest, L.Christiansen, Piket, P. Popovic, Chandler, Lutz, Fedorowicz, B. Ivanovic, Atalik, Garcia Illundain, Becerra Rivero, Cs. Horvath, Rechlis, Arbakov, Hracek, Dreev, Delchev, Ye Jiangchuan, Yakovich, Kulaots, Cy. Marcelin, Baklan, Palac, Miton, Izoria, Acs, Nevednichy, Malakhov, Campos Moreno, Bu xiangzhi, Kupreichik, Ghaem Maghami et ...Topalov.





Tous de la grande confrérie des éboueurs !


Simonski, le 05/05/2006 - 13:53:01
tu peux nous répéter çà pendant des heures ca ne changera pas l'évaluation de la variante.


supergogol, le 05/05/2006 - 14:22:21
et puis çà nous dit pas en quelle année ,ton copain a fait peur à Kasparov...


El cave, le 05/05/2006 - 15:41:11
Kasparov jouait à Auxerre vers 93 ou 94 , je ne sais plus. Mais c'était plus un coup médiatique qu'autre chose, l'équipe la plus forte était Lyon de loin à l'époque, avec une paire de top10 devant l'équipe de France en gros.


supergogol, le 05/05/2006 - 16:08:41
merci El cave c'est vrai qu'on peut se demander ce que venait faire le grand Kaspi dans cette galère auxerroise, lui qui n'aimait que la victoire.
Un joli chèque, probablement...


Gipc, le 05/05/2006 - 16:24:34
Pour être plus perspicace on peut être avoir la fréquence de cette partie sur les 30 dernières années avec ces grands noms
Ca peut-être donné une tendance, avec les résultats bien entendu.


erony, le 05/05/2006 - 22:57:59
Je m'étais arrêté à 2002 Il faut donc ajouter :

Harikrishna, Ivanchuk, R. Vera, E. Alekseev, A. Timofeev, Kotsur, Spraggett, Kotronias et Milos.

Tous rigoureusement incapables d'évaluer une position.


speedypierre, le 06/05/2006 - 00:13:05
exact erony, tous des poireaux @ Simonski, je comprends que l'argument d'autorité ne te convienne pas, mais on peut être troublé que de tels joueurs pratiquent cette variante régulièrement, sans obtenir de mauvais résultats, loin de là : d'autant que plus tu étudies la position, plus elle est complexe

Bien sûr les blancs ont du jeu, mais la position noire est résistante, et ils ont des idées de contre jeu menaçantes...


Simonski, le 06/05/2006 - 14:56:18
je n'ai pas dit que c'était une poubelle mais sur les bonnes lignes les noirs sont tout le temps moins biens voire foutu. J'ai retrouvé celui qui a dit çà c'est Yermolinsky dans un bouquin il n'a pas dit la poubelle mais autre chose! on me l'a doit hier mais j'ai oublié !!



@errony : Depuis le début du fil tu pleurniches en nous ressassant les noms des GM qui l'ont joué mais as-tu à un moment parler de variantes concrètes?



Je propose d'entamer le débat avec le début de la ligne principale en continuant par Rb1 Db6 Cxc6 Fxc6 De1.



A vos analyses !


Reyes, le 06/05/2006 - 15:00:28
On l'a déjà dit Simonski «Ceci est la position clé de ce que j’appelle la variante suicidaire de Kozul.» confie Yermolinsky dans son dernier ouvrage «The Classical Sicilian» publié chez «Gambit» et il ajoute : «Les perspectives noires découlent de la paire de fous et d’un imposant massif de pions centraux devant le roi.» Des avantages sensibles si l’on parvient en finale car avec un roi sans domicile fixe c’est parfois mission impossible!




http://www.europe-echecs.com/articles/bertola/200604/25.php



Simonski, le 06/05/2006 - 15:17:20
aaaaaaah voilà !! 


speedypierre, le 07/05/2006 - 10:55:41
D'accord Simonski Je joue Ta7 !


erony, le 07/05/2006 - 11:23:31
Nuances simonskiennes "ils ont raison" par Simonski, le 03-05-2006 à 03:52:27
"cette variante est très dur[e] à jouer elle frôle la poubelle !"



"je n'ai pas dit que c'était une poubelle" par Simonski, le 06-05-2006 à 14:56:18



erony, le 07/05/2006 - 11:25:31
J'apprécie vivement l'offre qui m'est faite de "partie par correspondance, et en consultation, à thème imposé".




Mais "l'homme sage est celui qui connaît ses limites". Et un pauvre "pleurnicheur" n'a aucune chance contre quelqu'un qui surclasse, dans sa compréhension du jeu, 72 grands-maîtres.



JMC, le 07/05/2006 - 12:35:21
Il ne propose pas une partie.. Mais d'analyser à partir de De1

Donc, il attend simplement vos analyses à partir desquelles, il pourra réagir sur chacune d'elles.


Simonski, le 07/05/2006 - 14:38:26
en effet il y a une nuance ! je parle en connaissance de cause car j'ai beaucoup analysé cette position !! Par contre, je pense que tu n'as JAMAIS analysé la position.



Tu parles d'un sujet que tu ne connais pas sinon tu m'aurais dit que telle ou telle variante était jouable et non que tel ou tel grand-maître l'a joué. Je te remercie d'avoir pris 1H de ton temps pour avoir fait une liste totalement inutile et d'avoir compté les grands-maîtres! mdrrrr. Tu aurais mieux fait d'analyser la position et de parler ENFIN du sujet.



J'ai regardé hier dans mon chessbase et j'ai amélioré 2,3 variantes.



D'ailleurs la compréhension du jeu n'a rien à voir avec le thème du fil.


erony, le 07/05/2006 - 20:53:12
Pour en finir avec Simonski 1) J'ai, en effet, analysé assez superficiellement cette position, me contentant de lire une quinzaine de parties, où les ressources noires sont surprenantes. La variante est, c'est vrai, sur le fil du rasoir, comme d'ailleurs une centaine de variantes de la Sicilienne.



2) L'attaque ("...frôle la poubelle") ne vient pas de moi. Si quelqu'un doit apporter une justification, c'est celui qui conteste la réalité, non celui qui la souligne. Le premier embryon de justification (deux coups et demi) arrive bien tard. Un problème de charrue et de boeufs, sans doute.



3) Ma tentative de conduire un jeune espoir prometteur (si j'ai bien compris) à une approche plus sobre des Echecs et à un peu plus d'humilité a totalement échoué. Il devra attendre les prochaines leçons, nettement plus douloureuses, qui lui seront données prochainement par ses adversaires de force croissante, sous forme de déculottées devant l'échiquier.



4) Enfin, il est inutile de s'inquiéter du temps que j'ai perdu. Qu'il s'agisse d'aider un jeune à progresser, ou de bâtonner un fâcheux, c'est toujours un grand plaisir.


Simonski, le 08/05/2006 - 04:48:19
Tu as raison ! Finissons en ensemble Tu n'as jamais prouvé que cette variante était jouable et tu n'as fait que pleurer sur celle-ci. Je te laisse donc, sans le moindre regret, à tes connaissances inexistantes sur le sujet.



De plus, je n'ai aucune leçon d'humilité à recevoir d'un anonyme qui du haut de son chessbase (mais qui n'a pas investi dans Fritz apparement!) se permet de donner des leçons sur la compréhension de la position à quelqu'un qui a beaucoup travaillé la position et qui, sans doute, est bien mieux classé que lui.



C'est donc à toi de prouver avec ton travail d'analyse que je me trompe mais dans ce cas il faut montrer quelquechose de concret. Un problème de charue et de boeufs sans doute non? Peut-être me suis-je trompé sur ton niveau ? Dans ce cas-là dévoile-nous ton identité.



La réalité, comme tu dis, est que les noirs ont un très mauvais score sur cette position!!!

Soit plus à l'écoute des autres si tu veux être écouter toi même et pouvoir t'en servir pour progresser. Car à notre époque tout le monde a chessbase et sait faire une recherche sur la position : tes interventions ont donc été inutiles.



Ca me rapellera la fameuse phrase : "Le gambit du roi c'est bien vu que spassky l'a joué !" La plus belle phrase de FE ! N'est-ce pas Fox ? ;-)


e4c5, le 13/06/2015 - 23:19:46


Pour les curieux, Kozul vient de rédiger plus de 300 pages sur "sa" variante :

"The Richter rauzer reborn"





© 2000-2017 - France Echecs